Welcome to Domotique-fibaro

 

Inscrivez-vous maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités. Une fois inscrit et connecté, vous serez en mesure de contribuer à ce site en soumettant votre propre contenu ou en répondant au contenu existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, de recevoir des points de réputation comme une récompense pour la soumission de contenu, tout en communiquant avec d'autres membres via votre boîte de réception privée, et bien plus encore! Ce message sera supprimé une fois que vous vous êtes connecté.

 

Register now to gain access to all of our features. Once registered and logged in, you will be able to contribute to this site by submitting your own content or replying to existing content. You'll be able to customize your profile, receive reputation points as a reward for submitting content, while also communicating with other members via your own private inbox, plus much more! This message will be removed once you have signed in.

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'HC2'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Nouveau ? Présentez-vous
    • Le bistrot
    • Mon installation domotique
    • Autres Solutions Domotiques
  • La HC2 et ses périphériques
    • La Home Center pour les nuls
    • Home Center 2 & Lite
    • Modules Fibaro
    • Modules Z-wave
    • Périphériques et matériels autres
    • Plugins
    • Alarme & Vidéo-surveillance
    • Multimédia
    • Chauffage et Energie
    • Actionneurs & Ouvrants (Portail, volets...)
    • Eclairage
    • Applications Smartphones et Tablettes
    • English Section
  • Fibaro's Awards
    • Membre du mois
    • Jeux concours & Cadeaux
  • Les bonnes affaires
    • Sites internet
    • Petites annonces

Calendriers

Aucun résultat à afficher.


64 résultats trouvés

  1. Un dernier tuto pour cette année 2013 (pour ce qui me concerne)... et puis j'entends des voix me disant que j'aurais passé pas mal de temps sur ce forum Je possède depuis plusieurs années une radio Internet... pas celle de l'image ci-dessus, une plus ancienne : la "SqueezeBox Boom" Je l'utilisais uniquement en accédant au serveur mysqueezebox.com Et depuis peu, j'ai acquis une box Fibaro HC2 et un serveur de stockage NAS Synology NAS Synology et LMS J'ai installé le logiciel du Logitech Media Server (LMS) sur mon NAS de façon très simple Il suffit de chercher dans le Centre de Paquets du Synology ce qui correspond à LMS et de cliquer sur installer Une fois installé, on clique sur LMS pour obtenir l'interface de gestion On note que l'adresse IP est (bien sà»r) la même que celle du NAS, mais le port est le : 9002 >> Un petit retour sur la "SqueezeBox Boom" pour configurer la connexion sur ce serveur local (je ne détaille pas, les possesseurs de ce type de radio savent que c'est facile) << On revient sur LMS... En bas de l'interface de LMS, on trouve le paramétrage On obtient une série d'onglets, dont 2 nous intéressent plus particulièrement. L'onglet "Plugins", parmi lesquels on trouve l'interface de ligne de commande (CLI) Attention ! Suite à modification de LMS, on ne trouve plus cet interface CLI dans les plugins Il faut aller sur : - "aide" - "informations techniques" - LMS Command Line Interface Et l'onglet "informations" Ce qui nous intéresse ici, c'est l'adresse MAC de la platine (SqueezeBox Boom) On s'arrête 2 secondes, pour que vous ne passiez pas un temps fou en recherche : méfiez-vous de la "casse" ! Dans mon script LUA, j'avais transformé en majuscule un caractère en minuscule de l'adresse MAC Dernier test avant de passer à notre box favorite : Un petit coup de telnet puis : open 192.xxx.xxx.xxx 9090 Remarques : - la commande doit être saisie telle que stipulée (avec un espace entre l'adresse IP et le port) - C'est bien le port 9090 - une fois la connexion effectuée, c'est un peu surprenant on n'obtient pas de "prompt" Saisir une commande du CLI comme par exemple : player count ? Cette commande me retourne le nombre de player (Squeezebox) : "player count 1" Quelques infos ici : http://wiki.slimdevices.com/index.php/Logitech_Media_Server_CLI .... au fait, vous aviez autorisé telnet sur votre NAS Fibaro HC2... enfin ! Création du périphérique virtuel... que tout le monde sait faire Le code LUA ci-après provient de @robmac qui intervient sur le forum Fibaro --[[ %% properties %% globals --]] -- the LMS server local ipadd = "192.xxx.xxx.xxx" -- the cli plugin port local portno = 9090 -- the MAC of the player local player = "00:00:00:00:00:00 " local playername = "Squeezebox Boom " -- the cmnd string -- change to any cli player command to create buttons local cmnd = "mixer volume " .. _sliderValue_ -- construct the sting to send local stringtosend = player .. cmnd .. string.char(10) --open the socket tcpSocket = Net.FTcpSocket(ipadd, portno) --set the read timeout tcpSocket:setReadTimeout(2*1000) --send the command bytes, errorCode = tcpSocket:write(stringtosend) - Attention à bien respecter les espaces pour que les commandes fonctionnent - compléter l'adresse IP du serveur LMS (ipadd) et l'adresse MAC du player (SqueezeBox Boom) Quelques commandes (cli player command) -- Volume : local cmnd = "mixer volume " .. _sliderValue_ --- ON : local cmnd = "power 1 " -- OFF : local cmnd = "power 0 " -- Lecture : local cmnd = "play " -- Arrêt : local cmnd = "stop " -- Choix d'une radio par l'un des boutons de présélection : local cmnd = "button preset_1.single " Et pour terminer, une ligne de commande générique qui va récupérer le contenu d'une variable globale local cmnd = fibaro:getGlobalValue("squeezebox") Cette variable sera renseignée par une scène. Exemple : -- squeezebox ON fibaro:call(49, "pressButton", "3"); fibaro:sleep(25*1000); -- volume squeezebox à 25 fibaro:setGlobal("squeezebox", "mixer volume 25 "); fibaro:call(49, "pressButton", "14"); fibaro:sleep(5*1000); -- message alerte fibaro:setGlobal("squeezebox", "playlist play /volume1/Fibaro/MP3/30secondes.mp3 "); fibaro:call(49, "pressButton", "14"); fibaro:sleep(15*1000); -- volume squeezebox à 15 fibaro:setGlobal("squeezebox", "mixer volume 15 "); fibaro:call(49, "pressButton", "14"); fibaro:sleep(1*1000); -- squeezebox OFF fibaro:call(49, "pressButton", "4"); On peut donc lire un fichier MP3 stocké sur le NAS pour restituer sur la radio un message sonore ... mais la radio ne bougera pas non plus les oreilles Bonnes fêtes de fin d'année @i-magin ****** 04/01/2015 *********************************************************************************************************************************************************************************************************************** A la demande d'un participant au forum, j'ajoute en fichier joint le module virtuel qu'il faudra compléter : adresse IP du serveur LMS (ipadd) et adresse MAC du player (SqueezeBox Boom) Ce VD datant de décembre 2013 est "rustique" : répétition des informations adresses IP et MAC pour chaque bouton et l'icône est à copier pour chaque bouton.... N'utilisant plus Squeezebox et LM je n'apporterai pas d'amélioration ****** 02/12/2015 *********************************************************************************************************************************************************************************************************************** J'ai ressorti ma Squeezebox pour l'utiliser comme radio réveil et j'ai ajouté la gestion de l'alarme dans un VD "réveil" qui gère (avec une scène) le démarrage d'une radio sur SONOS, la cafetière et l'éclairage.... Pour obtenir les commandes de gestion de l'alarme Squeezebox, j'ai lancé le LMS (Logitech Media Server) hébergé sur mon NAS, puis j'ai cliqué successivement sur : - "aide" - "informations techniques" - LMS Command Line Interface On trouve la commande "Alarm" Dans les exemples donnés, on découvre comment créer, supprimer ou modifier une alarme ... et, surprise, un curieux identifiant pour l'alarme ! La solution la plus simple que j'ai trouvée est la suivante : - sous LMS, sélectionner "Réveil" - supprimer tous les réveils programmés - créer un réveil - paramétrer le volume maxi, durée répétition et réveil - valider tous les jours de la semaine Pour obtenir l'Id du réveil sous Google Chrome : clic droit sur le bouton "supprimer le réveil" et choisir "inspecter l'élément" On obtient : "alarm_remove_xxxxxxx" C'est la valeur après remove (que j'ai remplacée dans ce tuto par des x) qu'il faut retenir Ainsi, la commande pour activer l'alarme : alarm update id:xxxxxxxx enabled:1 Désactiver l'alarme : alarm update id:xxxxxxxx enabled:0 Modifier l'heure de l'alarme (7H30) : alarm update id:xxxxxxxx time:27000 Et dans la continuité de mon tuto d'origine, nous aurons le code lua suivant pour modifier l'heure et l'activer : local cmnd = "alarm update id:xxxxxxxx time:27000 enabled:1 " J'espère que ce complément d'info (presque deux ans après la rédaction du 1er post sur la Squeezebox) pourra servir à d'autres membres du forum Squeezebox.vfib
  2. Faire un RECOVERY en moins de 30 mn By MPRInfo Tout en Image Comment on passe la box en mode recovery ? (éteindre la box, puis appuyer sur les deux boutons simultanément) Petite précision avant de commencer : J'ai modifié l'image recovery sur ma clef usb, j'ai aussi modifié la taille de la partition fat32 de ma clef recovery de 8go Donc lors de ce recovery je ne vais donc pas passer par la 3.60 mais directement en 4.031 Cela ne change rien au principe pour les box anciennes comme la mienne il faudra passer par la V3 je suis donc en 4.031 pour ceux qui on une image recovery ancienne on doit arrivé en 3.60 si mais souvenir sont bon il faut donc faire la mise a jours pour passer en V4 On passe ensuite en 4.054 Stable On accepte de prendre pleins des risque sans rien dire ou râler Après acceptation il faut parfois re saisir l'adresse de la box pour avoir l'image suivante On ferme le navigateur est on vide le cache comme a chaque mise à jours Ensuite si on veut on peut installer la 4.055B la procédure est la même On oublie pas de nouveau a vider le cache du navigateur une fois la mise a jour faite On ferme le navigateur est on vide le cache comme a chaque mise à jours Pour la clef ou j'ai augmenté la taille voici un aperçu : Liens utiles : Images Clé Usb : https://www.domotique-fibaro.fr/topic/6824-images-clã©-usb/ Clé Usb Recovery Explication En Image De La Fat32 : https://www.domotique-fibaro.fr/topic/5534-clé-usb-recovery-explication-en-image-de-la-fat32/ The END
  3. bonjour, j'ai trouvé ceci par hazard. http://blog-fibaro.fr/tuto-hc2-voir-si-une-lumiere-est-allumee-et-tout-eteindre/ ce module virtuel est tout a fait ce qu'il me faut. mais le bouton éteindre ne fonctionne pas et je ne sais pas non plus ou mettre les icones. merci pour votre aide. phill
  4. SONOS Remote V1.0.1 RC pour Fibaro HC2 Télécommande avec retour d’informations pour diffuseur SONOS, prise en charge du TTS (Text-to-Speech) et lecture de stream depuis vos scènes et périphériques virtuels. - Les fonctions : Play, Pause, Stop, Prev, Next, Seek, Volume, Mute, Loudness, Accès direct aux 5 premières radios de “Mes radiosâ€. - Les informations : Zone, Etat du diffuseur, Position, Titre ou Nom de la radio, Artiste, Album, Volume, Loudness, dernière commande émise. Installation : A partir de la version 1.0.0 beta: 1. Télécharger puis importer le vd. 2. Renseigner l’adresse IP du diffuseur SONOS (le coordinateur) dans le vd ainsi que le port 1400 3. Pour utiliser la fonction TTS VoiceRSS il faut une API Key, pour l'enregistrement (gratuit) c'est ici http://www.voicerss.org/registration.aspx 4. Renseigner la variable voiceRssApiKey avec la clé, choisir un niveau de qualité sonore pour la generation avec voiceRssSoundQuality: low, medium, high UserParams = { -- Voice RSS API Key (Free Registration: http://www.voicerss.org/registration.aspx) voiceRssApiKey = "000000000000000000000000000", -- Sound quality: low, medium, high voiceRssSoundQuality = "medium" } 5. Enregistrer les modifications, c'est bon... Utilisation : TTS : Pour utiliser le TTS depuis une scène ou un périphérique virtuel il faut juste exécuter le code LUA suivant avec les bons paramètres. -- 408 is the Virtual Device ID -- 28 is the Process button ID local sid, bid = 408, 28 -- Create TTS params object local params = { -- TTS Message message = "La température extérieure actuelle est de 21,2°C", duration = 'auto', -- Duration: "auto", xx seconds language = "fr-FR", -- Language: fr-FR volume = 10 -- Volume } local _f = fibaro local _x ={root="x_sonos_object",load=function(b)local c=_f:getGlobalValue(b.root)if string.len(c)>0 then local d=json.decode(c)if d and type(d)=="table"then return d else _f:debug("Unable to process data, check variable")end else _f:debug("No data found!")end end,set=function(b,e,d)local f=b:load()if f[e]then for g,h in pairs(d)do f[e][g]=h end else f[e]=d end;_f:setGlobal(b.root,json.encode(f))end,get=function(b,e)local f=b:load()if f and type(f)=="table"then for g,h in pairs(f)do if tostring(g)==tostring(e or"")then return h end end end;return nil end} -- Make a request to the remote to process params object instantly _x:set(tostring(sid), { tts = params }) _f:call(sid, "pressButton", bid) Les options de l'objet params: - message: le message tts - language: la source du flux (http ou local, local est attribué par défaut) - duration: durée du tts. (en secondes ou "auto") - volume: le volume utilisé pour la lecture du tts si différent du volume en cours d'utilisation Le programme en cours de diffusion au moment de la demande reprendra après la diffusion complète du TTS. Reprise de la radio, de la piste à l’endroit précis avant arrêt, reprise de l’état du diffuseur : Volume, Mute, Play, Stop. STREAM: Pour utiliser la lecture de Stream depuis une scène ou un périphérique virtuel il faut exécuter le code LUA suivant avec les bons paramètres. -- 408 is the Virtual Device ID -- 28 is the Process button ID local sid, bid = 408, 28 -- Create STREAM params object local params = { -- stream: the file / uri stream = "//s3.amazonaws.com/smartapp-media/sonos/bell1.mp3", -- source: "local" or "http", "local" is setted by default source = "http", -- duration: play duration in seconds (option) or "auto" duration = 8, -- volume: the volume for playing the stream volume = 10 } local _f = fibaro local _x ={root="x_sonos_object",load=function(b)local c=_f:getGlobalValue(b.root)if string.len(c)>0 then local d=json.decode(c)if d and type(d)=="table"then return d else _f:debug("Unable to process data, check variable")end else _f:debug("No data found!")end end,set=function(b,e,d)local f=b:load()if f[e]then for g,h in pairs(d)do f[e][g]=h end else f[e]=d end;_f:setGlobal(b.root,json.encode(f))end,get=function(b,e)local f=b:load()if f and type(f)=="table"then for g,h in pairs(f)do if tostring(g)==tostring(e or"")then return h end end end;return nil end} -- Make a request to the remote to process params object instantly _x:set(tostring(sid), { stream = params }) _f:call(sid, "pressButton", bid) Les options de l'objet params: - stream: le chemin du flux - source: la source du flux (http ou local, local est attribué par défaut) - duration: durée du stream. (en secondes ou "auto") - volume: le volume utilisé pour la lecture du flux si différent du volume en cours d'utilisation Quelques exemples: Annoncer la température dans une scène : --[[ %% properties %% globals --]] -- 408 is the Virtual Device ID -- 28 is the Process button ID local sid, bid = 811, 28 -- Create TTS params object local ValeurTemp = fibaro:getValue(61, "value") local degre = string.gsub(ValeurTemp, '[,]' , ' degret ') local degre = string.gsub(degre, '[.]' , ' degret ') local degre = string.gsub(degre, '[-]' , ' moins ') local notification = "Il fait " .. degre .. " dans le salon " fibaro:debug(notification) local params = { -- TTS Message message = notification, duration = 'auto', -- Duration: "auto", xx seconds language = "fr-FR", -- Language: fr-FR volume = 23 -- Volume } local _f = fibaro local _x ={root="x_sonos_object",load=function(b)local c=_f:getGlobalValue(b.root)if string.len(c)>0 then local d=json.decode(c)if d and type(d)=="table"then return d else _f:debug("Unable to process data, check variable")end else _f:debug("No data found!")end end,set=function(b,e,d)local f=b:load()if f[e]then for g,h in pairs(d)do f[e][g]=h end else f[e]=d end;_f:setGlobal(b.root,json.encode(f))end,get=function(b,e)local f=b:load()if f and type(f)=="table"then for g,h in pairs(f)do if tostring(g)==tostring(e or"")then return h end end end;return nil end} -- Make a request to the remote to process params object instantly _x:set(tostring(sid), { tts = params }) _f:call(sid, "pressButton", bid) Annoncer la valeur d'une variable : --[[ %% properties %% globals --]] local sid, bid = 813, 28 -- Create TTS params object local couleur = fibaro:getGlobalValue("le nom de ta variable") local notification = ("La couleur de demain sera "..couleur.." Bonne journée") fibaro:debug(notification) local params = { -- TTS Message message = notification, duration = 'auto', -- Duration: "auto", xx seconds language = "fr-FR", -- Language: fr-FR volume = 23 -- Volume } local _f = fibaro local _x ={root="x_sonos_object",load=function(b)local c=_f:getGlobalValue(b.root)if string.len(c)>0 then local d=json.decode(c)if d and type(d)=="table"then return d else _f:debug("Unable to process data, check variable")end else _f:debug("No data found!")end end,set=function(b,e,d)local f=b:load()if f[e]then for g,h in pairs(d)do f[e][g]=h end else f[e]=d end;_f:setGlobal(b.root,json.encode(f))end,get=function(b,e)local f=b:load()if f and type(f)=="table"then for g,h in pairs(f)do if tostring(g)==tostring(e or"")then return h end end end;return nil end} -- Make a request to the remote to process params object instantly _x:set(tostring(sid), { tts = params }) _f:call(sid, "pressButton", bid) Annoncer la date du jour, la température extérieure et la météo : -- 239 is the Virtual Device ID -- 28 is the Process button ID local sid, bid = 239, 28 local cond = fibaro:getValue(3, "WeatherConditionConverted"); local tempext = fibaro:getValue(33, "value"); -- température extérieure fibaro:debug ("Température extérieure : "..tempext) local degre = string.gsub(tempext, '[,]' , ' degré ') local degre = string.gsub(degre, '[.]' , ' degré ') local degre = string.gsub(degre, '[-]' , ' moins ') local currentDate = os.date("*t") local jourL = {"Dimanche", "Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi", "Vendredi", "Samedi"} local jour = jourL[currentDate.wday] fibaro:debug ("Jour : "..jour) local moisL = {"janvier", "février", "mars", "avril", "mai", "juin", "juillet", "aout", "septembre", "octobre", "novembre", "décembre"} local mois = moisL[currentDate.month] fibaro:debug ("Mois : "..mois) local condfr =""; if( cond == "clear" ) then condfr = "clair"; end if( cond == "cloudy" ) then condfr = "nuageux"; end if( cond == "rain" ) then condfr = "pluvieux"; end if( cond == "snow" ) then condfr = "neigeux"; end if( cond == "storm" ) then condfr = "tempete"; end if( cond == "fog" ) then condfr = "brouillard"; end fibaro:debug ("Conditions météorologiques : "..condfr) fibaro:debug ("Création du TTS") -- Create TTS params object local params = { -- TTS Message message = "Bonjour a vous. Nous sommes le "..jour .." "..currentDate.day .." "..mois .. ". Il est ".. currentDate.hour .." heure et ".. currentDate.min .." minutes. ".. "Le thermomètre extérieur est a "..degre .. ", et le temps est "..condfr ..". ", duration = 'auto', -- Duration: "auto", xx seconds language = "fr-FR", -- Language: fr-FR volume = 40 -- Volume } local _f = fibaro local _x ={root="x_sonos_object",load=function(b)local c=_f:getGlobalValue(b.root)if string.len(c)>0 then local d=json.decode(c)if d and type(d)=="table"then return d else _f:debug("Unable to process data, check variable")end else _f:debug("No data found!")end end,set=function(b,e,d)local f=b:load()if f[e]then for g,h in pairs(d)do f[e][g]=h end else f[e]=d end;_f:setGlobal(b.root,json.encode(f))end,get=function(b,e)local f=b:load()if f and type(f)=="table"then for g,h in pairs(f)do if tostring(g)==tostring(e or"")then return h end end end;return nil end} -- Make a request to the remote to process params object instantly _x:set(tostring(sid), { tts = params }) _f:call(sid, "pressButton", bid) Notes de versions: Version 1.0.1 Rc - Correction: régression introduite avec la V4.080 impactant la création automatique de la variable globale Version 1.0.0 beta ATTENTION: Le passage d'une version antérieure à la v1.0.0 pour la v1.0.0 ou supérieure nécessite la réécriture des commandes TTS pour fonctionner avec le nouveau module. L'ancien module reste cependant fonctionnel et peut cohabiter logiquement avec la nouvelle version. En cas de passage définitif en V1.0.0 ou supérieure toutes les variables globales déclarées précédemment en V0.0.7 ou V0.0.8 peuvent être supprimées. - Amélioration : Configuration automatique, pas de déclaration de variables globales - Amélioration : Support natif de multiples instances du périphérique virtuel - Amélioration : Faible latence lors du déclenchement des commandes - Amélioration : Révision et amélioration du code / Refactoring - Ajout: Le TTS utilise le service Voice RSS (avec une API Key (enregistrement gratuit)) ou ResponsiveVoice API. Options: durée, volume, auto resume - Ajout: Lancement de Stream (http / local) depuis scéne / vd. Options: durée, volume, auto resume Version 0.0.8 - Amélioration : La lecture d'un TTS en mode Auto Stop est maintenant stable - Amélioration : La lecture d'un TTS avec une durée définie est maintenant stable - L'image principale du vd réapparaît maintenant automatiquement après l'appui sur un bouton (Labomatik & JM13, merci ) - Correction d'un bug avec l'analyse xml de BrowseDirectChildren - Attention: Pour utiliser les raccourcis "boutons radios favorites" vous devez ajouter au moins deux radios depuis l'application SONOS "Desktop/IOS etc..." Version 0.0.7 - Amélioration notable de la stabilité, le vd est plus réactif. - Patch line 892: attempt to index local 'value' (a function value) - Patch line 1256: attempt to concatenate a nil value - Préparation au support de nouvelles fonctionnalités Fichier Zip : SONOS_Remote_v1.0.1.vfib SONOS_Remote_v1.0.0.vfib
  5. Bonjour, Ma HC2 après plusieurs tentatives est encore sur voyants bleus fixes après le reboot. Le support Fibaro m'a fait installer un écran et un clavier et m'a envoyé la procédure pour entrer dans le bios mais quand je Tape F2 il ne se passe rien. J'ai chnagé de port USB pour le clavier rien à faire. Puis j'ai débranché toute la nuit et relancé et magie elle a redemarré j'ai pu faire des set-up puis j'ai lancé la mise à jour du firmware, le message indiquait que tout c'était bien passé mais idem diodes bloquées puis elle n'apparait plus sur le réseau, là j'ai redemarré, idem... est-ce que quelqu'un peu m'aider dans cette impasse Bonne journée sous le soleil !
  6. Tuto HC2

    Les manipulations présentées dans ce sujet de discussion sont destinés à des utilisateurs avancés disposant des compétences nécessaires, et je décline tout responsabilité en cas de fausse manipulation rendant votre clé USB Recovery inopérante, voire même votre Home Center 2. Introduction Voir : Sauvegarde, Restauration, Et Recovery Sur Home Center 2 Clonage de la clé USB de Recovery Présentation de la clé La clé USB fournie avec la box Fibaro Home Center 2 est un élément critique, car sans elle la box ne peut fonctionner. Elle sert pour les sauvegardes de la configuration (en vue de leur restauration éventuelle), notamment avant chaque mise à jour de firmware, mais également pour le Recovery, c'est à dire le retour à une configuration usine en cas de crash de la box. Pour rappel, cette clé est connectée sur un port USB situé derrière la plaque métallique vissée sur le coté gauche de la box. Avant de retirer la clé USB Recovery de la box, s'assurer que celle-ci soit bien éteinte. Dans un premier temps, nous connectons la clé USB sur un PC sous Windows. Dans l'explorateur, nous voyons apparaître une partition d'environ 2 Go : Contenant 3 répertoires et 1 fichier : 24/10/2014 07:44 <REP> backups 02/09/2013 15:40 <REP> system 30/08/2013 12:15 10 network.conf 13/11/2013 22:48 <REP> logs Il est inutile à ce stade là de vouloir copier l'arborescence de cette partition, car le Gestionnaire des disques de Windows nous montre 2 partitions inconnues supplémentaires, ainsi que de l'espace libre : La clé a en réalité une taille de 8 Go, mais seuls 4 Go sont utilisés. Il faut donc monter la clé USB sur un système Linux, qui est capable de lire (presque) tous les formats de partitions existants. J'ai utilisé pour cela une VM sous ESXi sur mon serveur HP Proliant G7 N54L, voici les captures d'écran des fenêtres de modifications des paramètres de la machine virtuelle : On remarque que la clé fournie par Fibaro est de marque Kingston, on n'est donc pas en présence d'une clé chinoise premier prix : Dans ma VM, il s'agit d'un Linux RedHat Enterprise Server, mais n'importe quel Linux peut faire l'affaire, en particulier Debian qui est la distribution utilisée par FIbaro. Il est évidemment possible de monter cette clé sur n'importe quelle machine Linux, dont voici une liste non exhaustive : - Linux natif sur PC - Linux sur Raspberry PI - Linux dans une VM sous VMware Player sous Windows ou MacOS - LiveCD bootable sur CD ou clé USB - etc... Je ne détaille pas ces procédures, de nombreux tutoriels existent sur Internet, et je répète que si vous voulez tenter les manipulations décrites ici cela nécessite d'être suffisamment à l'aise avec Linux (ce qui implique de savoir l'installer). Une fois la clé connectée sur la machine Linux, on la voit apparaître dans les messages du noyau avec la commande dmesg : [root@redhat ~]# dmesg | tail -21 usb 1-2: new high speed USB device number 3 using ehci_hcd usb 1-2: New USB device found, idVendor=13fe, idProduct=4100 usb 1-2: New USB device strings: Mfr=1, Product=2, SerialNumber=3 usb 1-2: Product: FIBARO RECOVERY usb 1-2: Manufacturer: FIBARO usb 1-2: SerialNumber: ...................... usb 1-2: configuration #1 chosen from 1 choice scsi4 : SCSI emulation for USB Mass Storage devices usb-storage: device found at 3 usb-storage: waiting for device to settle before scanning usb-storage: device scan complete scsi 4:0:0:0: Direct-Access FIBARO FIBARO RECOVERY PMAP PQ: 0 ANSI: 6 sd 4:0:0:0: Attached scsi generic sg3 type 0 sd 4:0:0:0: [sdc] 15646720 512-byte logical blocks: (8.01 GB/7.46 GiB) sd 4:0:0:0: [sdc] Write Protect is off sd 4:0:0:0: [sdc] Mode Sense: 23 00 00 00 sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sdc: sdc1 sdc2 sdc3 sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sd 4:0:0:0: [sdc] Attached SCSI removable disk Dans cet exemple, le device utilisé est /dev/sdc Par curiosité, avec lsusb on peut obtenir des informations sur cette clé Kingston : [root@redhat ~]# lsusb Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub Bus 002 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 001 Device 002: ID 196d:f100 Bus 002 Device 002: ID 0e0f:0003 VMware, Inc. Virtual Mouse Bus 002 Device 003: ID 0e0f:0002 VMware, Inc. Virtual USB Hub Bus 001 Device 003: ID 13fe:4100 Kingston Technology Company Inc. [root@redhat ~]# lsusb -s 001:003 -vvv Bus 001 Device 003: ID 13fe:4100 Kingston Technology Company Inc. Device Descriptor: bLength 18 bDescriptorType 1 bcdUSB 2.00 bDeviceClass 0 (Defined at Interface level) bDeviceSubClass 0 bDeviceProtocol 0 bMaxPacketSize0 64 idVendor 0x13fe Kingston Technology Company Inc. idProduct 0x4100 bcdDevice 1.00 iManufacturer 1 FIBARO iProduct 2 FIBARO RECOVERY iSerial 3 ...................... bNumConfigurations 1 Configuration Descriptor: bLength 9 bDescriptorType 2 wTotalLength 32 bNumInterfaces 1 bConfigurationValue 1 iConfiguration 0 bmAttributes 0x80 (Bus Powered) MaxPower 200mA Interface Descriptor: bLength 9 bDescriptorType 4 bInterfaceNumber 0 bAlternateSetting 0 bNumEndpoints 2 bInterfaceClass 8 Mass Storage bInterfaceSubClass 6 SCSI bInterfaceProtocol 80 Bulk-Only iInterface 0 Endpoint Descriptor: bLength 7 bDescriptorType 5 bEndpointAddress 0x81 EP 1 IN bmAttributes 2 Transfer Type Bulk Synch Type None Usage Type Data wMaxPacketSize 0x0200 1x 512 bytes bInterval 0 Endpoint Descriptor: bLength 7 bDescriptorType 5 bEndpointAddress 0x02 EP 2 OUT bmAttributes 2 Transfer Type Bulk Synch Type None Usage Type Data wMaxPacketSize 0x0200 1x 512 bytes bInterval 0 Device Qualifier (for other device speed): bLength 10 bDescriptorType 6 bcdUSB 2.00 bDeviceClass 0 (Defined at Interface level) bDeviceSubClass 0 bDeviceProtocol 0 bMaxPacketSize0 64 bNumConfigurations 1 Device Status: 0x0000 (Bus Powered) Avec la commande parted, on découvre plus en détail la structure des partitions de cette clé : [root@redhat ~]# parted /dev/sdc GNU Parted 2.1 Using /dev/sdc Welcome to GNU Parted! Type 'help' to view a list of commands. (parted) print Model: FIBARO FIBARO RECOVERY (scsi) Disk /dev/sdc: 8011MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdos Number Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 2000MB 1999MB primary fat32 2 2000MB 2255MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 2255MB 3817MB 1561MB primary ext4 boot (parted) quit La taille de 8 Go est confirmée. On trouve les partitions suivantes : FAT32 (la partition visible sous Windows) Linux Swap (l'espace de paging space du système Linux) ext4 (le format de fichier standard d'une partition Linux, et qui se trouve en plus être bootable) Sauvegarde de la clé Sans plus attendre, on procède immédiatement à la sauvegarde cette clé, ce qui est l'étape la plus importante de cette étude. On utilise pour cela la commande dd qui permet de réaliser une copie bit-à -bit de l'intégralité de la clé. [root@redhat ~]# dd if=/dev/sdc of=/tmp/usb.img bs=1M 7640+0 records in 7640+0 records out 8011120640 bytes (8.0 GB) copied, 812.817 s, 9.9 MB/s Débit moyen de lecture de 10 Mo/s, ce n'est pas terrible (le débit max du bus l'USB-2 étant d'environ 25 Mo/s), mais pour l'usage très occasionnel qui est fait de cette clé, ce n'est pas un souci. On obtient un fichier de 8 Go sur le disque dur, qui est l'image exacte de la clé : [root@redhat ~]# ls -l /tmp/usb.img -rw-r--r--. 1 root root 8011120640 Oct 24 10:35 /tmp/usb.img Ce fichier contient donc le MBR (Master Boot Record) de la clé, l'intégralité des 3 partitions, ainsi que l'espace vide, comme le confirme la commande file : [root@redhat ~]# file /tmp/usb.img /tmp/usb.img: x86 boot sector; partition 1: ID=0xb, starthead 32, startsector 2048, 3903488 sectors; partition 2: ID=0x82, starthead 27, startsector 3905536, 499712 sectors; partition 3: ID=0x83, active, starthead 54, startsector 4405248, 3049472 sectors, code offset 0x63 Note : il aurait été possible de réaliser une sauvegarde de façon plus optimisée, en sauvegardant indépendamment le MBR et les 3 partitions, afin de ne conserver que les 4 Go utile. Néanmoins dans ce tutoriel la procédure se voulait simple afin de cloner intégralement la clé USB fournie par FIbaro afin de conserver une copie de secours. Nous verrons peut-être ultérieurement qu'il est possible d'aller beaucoup plus loin dans les manipulations de cette clé. Restauration de la clé On connecte une nouvelle clé USB vierge sur le système Linux. Si cette clé n'est pas vierge, elle sera écrasée. La restauration de la clé de Recovery utilise toujours la même commande dd, mais en sens inverse, c'est à dire qu'on lit le fichier pour écrire sur le périphérique USB. Dans mon exemple il s'agit de /dev/sdd : [root@redhat tmp]# dd if=/tmp/usb.img of=/dev/sdd bs=1M dd: writing `/dev/sdd': No space left on device 7553+0 records in 7552+0 records out 7918845952 bytes (7.9 GB) copied, 703.889 s, 11.3 MB/s On note une erreur car l'espace disponible sur ma nouvelle clé est insuffisant. En effet, j'ai utilisé une clé qui fait un peu moins de 8 Go, donc la commande n'a pas pu écrire la fin des octets. Ce n'est nullement gênant car comme on l'a vu précédemment, seuls 4 Go sont utilisés et la fin de la clé est inutilisé. Dans l'exemple ci-dessus, 7,9 Go ont été écrits, ce qui est plus que suffisant. Test de la clé clonée On insère la clé USB dans la box HC2, on branche l'alimentation, et la box boot comme si de rien n'était. On l'arrête à nouveau, on rebranche la clé d'origine, et on redémarre la box en production. On conserve la nouvelle clé générée bien à l'abri, ou pas, puisque avec l'image binaire présente sur le disque dur il est toujours possible de regénérer autant de clés qu'on le souhaite. Notes complémentaires Cette procédure permet de cloner une clé devant être utilisé sur la même box. L'étude pour cloner une clé sur une box différente sera menée ultérieurement (sans garantie de succès) Le clonage de la clé aurait pu se faire directement avec la commande suivante, sans passer par le disque dur (non testé) : dd if=/dev/sdc of=/dev/sdd bs=1M . Analyse détaillée de la clé A partir de ce chapitre, on commence l'étude approfondie de la clé de Recovery. Par sécurité afin de ne pas tout casser en cas de fausse manipulation, on travaille sur l'image générée précédemment sur disque. Le fichier usb.img est une image en mode "raw" de la clé, et a donc conservé la structure initiale avec les 3 partitions : [root@redhat tmp]# parted usb.img print Model: (file) Disk /tmp/usb.img: 8011MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdos Number Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 2000MB 1999MB primary fat32 2 2000MB 2255MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 2255MB 3817MB 1561MB primary ext4 boot On crée les devices dans le noyau permettant de monter les partitions : [root@redhat tmp]# kpartx -v -a usb.img add map loop0p1 (253:2): 0 3903488 linear /dev/loop0 2048 add map loop0p2 (253:3): 0 499712 linear /dev/loop0 3905536 add map loop0p3 (253:4): 0 3049472 linear /dev/loop0 4405248 On crée les points de montages (il est inutile de monter la partition de swap) : [root@redhat ~]# mkdir /mnt/sdc1 [root@redhat ~]# mkdir /mnt/sdc3 On monte les 2 partitions intéressantes : [root@redhat tmp]# mount /dev/mapper/loop0p1 /mnt/sdc1 -o ro [root@redhat tmp]# mount /dev/mapper/loop0p3 /mnt/sdc3 -o ro Dans la partition n°1, on retrouve les fichiers qui étaient visibles sous Windows : [root@redhat tmp]# cd /mnt/sdc1 [root@redhat sdc1]# ls -l total 16 drwxr-xr-x. 7 root root 4096 Oct 24 07:44 backups drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Nov 13 2013 logs -rwxr-xr-x. 1 root root 10 Aug 30 2013 network.conf drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Sep 2 2013 system Vérification de l'espace occupé/libre : [root@redhat sdc1]# df -m . Filesystem 1M-blocks Used Available Use% Mounted on /dev/mapper/loop0p1 1903 487 1416 26% /mnt/sdc1 Les tailles de Mo de chaque fichier/répertoire : [root@redhat sdc1]# du -sm * 63 backups 1 logs 1 network.conf 424 system On en déduit que sur les 2 Go de cette partition, 424 Mo sont utilisés par l'image système de recovery, et seulement 63 Mo (dans mon cas) pour les sauvegardes de la configuration. Donc les 1416 Mo libres sont plus que suffisants pour réaliser un grand nombre de sauvegardes. Dans mon cas, j'ai seulement 5 sauvegardes, et on remarque que la plus grosse d'entre elle est ma dernière sauvegarde du 24/10/2014 : [root@redhat sdc1]# du -sm backups/* 6 backups/backup16_01_14-2032 6 backups/backup16_01_14-2037 41 backups/backup24_10_14-0944 11 backups/backup28_02_14-1428 2 backups/backup29_11_13-0019 Le fichier network.conf contient seulement l'info permettant au réseau de fonctionner en DHCP lorsqu'on boot en recovery : [root@redhat sdc1]# cat network.conf type=dhcp Etudions maintenant le contenu de ma dernière sauvegarde : [root@redhat sdc1]# cd backups/backup24_10_14-0944/ [root@redhat backup24_10_14-0944]# ls -l total 40812 -rwxr-xr-x. 1 root root 117 Oct 24 07:44 checksum -rwxr-xr-x. 1 root root 131 Oct 24 07:44 info drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 24 07:44 scenes -rwxr-xr-x. 1 root root 41757696 Oct 24 07:44 sql -rwxr-xr-x. 1 root root 16528 Oct 24 07:44 zwave Il y a quelques fichiers textes, une base de données SQLite, et un fichier binaire : [root@redhat backup24_10_14-0944]# file * checksum: ASCII text info: ASCII text scenes: directory sql: SQLite 3.x database zwave: data Le fichier checksum contient des sommes de contrôles permettant de s'assurer de la cohérence des fichiers stockés sur la clé avant la restauration éventuelle : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cat checksum 82a0e8acacb02838248ff032dfb16a7e sql 96d7a2aac279dc2be1abd77bb1f37196 zwave c9bf3777d6c6990e37a59aa3cfac49af info Vérification, tout est OK : [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum sql 82a0e8acacb02838248ff032dfb16a7e sql [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum zwave 96d7a2aac279dc2be1abd77bb1f37196 zwave [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum info c9bf3777d6c6990e37a59aa3cfac49af info Le fichier info contient quelques informations génériques qui sont affichées par l'interface Web lorsqu'on boote la box en recovery : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cat info devices=90 rooms=12 scenes=22 hour=09 minute=44 day=24 month=10 year=2014 timestamp=1414136694 description=24/10/2014 v3.590 stable Le fichier sql contient toute la configuration, dont voici un extrait : [root@redhat backup24_10_14-0944]# sqlite3 sql ".tables" Alarm_Fibaro_Scene Alarm_Zone Alarm_Zone_PIN Backups Borrowed_Devices Cooling_Zone Cooling_Zone_Room Dashboard Device_Association_Group [...] Par exemple : [root@redhat backup24_10_14-0944]# sqlite3 sql 'select * from Room;' 1|1|Salon|room_kominek|999|96|97|0|0 2|1|Entrée|room_kapelusz|999|0|0|0|0 3|1|Salle à manger|room_jadalnia|999|0|0|0|0 [...] Dans le sous-répertoire scenes, on y trouve des pages html et des scritps LUA : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cd scenes/ [root@redhat scenes]# ls -l total 484 -rwxr-xr-x. 1 root root 17288 Oct 24 07:44 10.html -rwxr-xr-x. 1 root root 828 Oct 24 07:44 10.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 17346 Oct 24 07:44 11.html -rwxr-xr-x. 1 root root 947 Oct 24 07:44 11.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 19930 Oct 24 07:44 12.html -rwxr-xr-x. 1 root root 1047 Oct 24 07:44 12.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 17756 Oct 24 07:44 13.html -rwxr-xr-x. 1 root root 923 Oct 24 07:44 13.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 26374 Oct 24 07:44 14.html -rwxr-xr-x. 1 root root 1112 Oct 24 07:44 14.lua [...] Au hasard, prenons la plus grosse scène, et ô surprise (oui je sais j'utilise encore une veille version de GEA) : [root@redhat scenes]# head -22 22.lua --[[ %% autostart %% properties 46 value %% globals --]] -- ------------------------------------------------------------ -- GEA : Gestionnaire d'Evénements Automatique -- Scénario permettant de contrôler si une périphérique est -- activé depuis trop longtemps ou lancer -- un push d'avertissement -- L'état du périphérique est contrôlé toutes les X secondes -- si passer le délai souhaité le périphérique est toujours -- activé, le système envoi une notification -- -- Auteur : Steven P. with modification of Hansolo -- Version : 3.50 -- Special Thanks to : -- Fredric, Diuck, Domodial, moicphil, lolomail, byackee, -- JossAlf, Did and all other guy from Domotique-fibaro.fr -- ------------------------------------------------------------ . On retourne maintenant à la racine de la partition n°1, afin d'étudier rapidement le répertoire system : [root@redhat scenes]# cd /mnt/sdc1 [root@redhat sdc1]# cd system [root@redhat system]# ls -l total 433920 -rwxr-xr-x. 1 root root 33 Sep 2 2013 checksum -rwxr-xr-x. 1 root root 444328464 Sep 2 2013 image.gz -rwxr-xr-x. 1 root root 0 Jul 17 2012 version3 -rwxr-xr-x. 1 root root 0 Aug 23 2013 version4 Comme pour les sauvegardes, une somme de contrôle permet de s'assurer de l'intégrité de l'image à restaurer : [root@redhat system]# cat checksum c496e1fe5e3095b73e2f376b35ae5307 [root@redhat system]# md5sum image.gz c496e1fe5e3095b73e2f376b35ae5307 image.gz Ce fichier image.gz est une archive compressée d'une image raw d'un disque : [root@redhat system]# file image.gz image.gz: gzip compressed data, was "image", from Unix, last modified: Mon Sep 2 15:27:19 2013 [root@redhat system]# gzip -dc image.gz | file - /dev/stdin: x86 boot sector; partition 1: ID=0x83, active, starthead 32, startsector 2048, 1951744 sectors; partition 2: ID=0x82, starthead 157, startsector 1953792, 499712 sectors; partition 3: ID=0x83, starthead 184, startsector 2453504, 1368064 sectors, code offset 0x63 On décompresse cette archive dans un répertoire temporaire : [root@redhat system]# cd /tmp [root@redhat tmp]# gzip -cd /mnt/sdc1/system/image.gz > image [root@redhat tmp]# ls -l image -rw-r--r--. 1 root root 2002780160 Oct 25 18:26 image Il s'agit de l'image du disque système interne de la HC2 (clé USB SLC de 2 Go) : [root@redhat tmp]# parted image print Model: (file) Disk /tmp/image: 2003MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdosNumber Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 1000MB 999MB primary ext4 boot 2 1000MB 1256MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 1256MB 1957MB 700MB primary ext4 En cas de recovery de la box, c'est donc cette image qui est restaurée sur la mémoire interne de la box, puis la dernière sauvegarde peut être restaurée. Je ne détaille pas plus le contenu de ces partitions systèmes, mais il est tout à fait possible de les monter et d'accéder à leur contenu. Je précise néanmoins que la première partition est la racine du système (/), tandis que la troisième partition est montée dans /var (contient les journaux, les pages Web, etc...). La première partition (FAT32) de la clé de Recovery est montée dans /home/fghc2-recovery/recovery On étudie maintenant la partition n°3 de la clé de Recovery : [root@redhat mnt]# cd /mnt/sdc3 [root@redhat sdc3]# ls -l total 96 drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 8 2011 bin drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Dec 8 2011 boot drwxr-xr-x. 5 root root 4096 Dec 8 2011 dev drwxrwxr-x. 74 root root 4096 Aug 30 2013 etc drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Oct 3 2011 home lrwxrwxrwx. 1 root root 28 Dec 8 2011 initrd.img -> boot/initrd.img-2.6.32-5-686 drwxr-xr-x. 12 root root 12288 Dec 22 2011 lib drwx------. 2 root root 16384 Dec 8 2011 lost+found drwxr-xr-x. 6 root root 4096 Dec 8 2011 media drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 3 2011 mnt drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Dec 11 2011 opt drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 3 2011 proc drwx------. 4 root root 4096 Sep 12 2012 root drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 12 2011 sbin drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Jul 21 2010 selinux drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 8 2011 srv drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Jan 1 2011 sys drwxrwxrwt. 2 root root 4096 Aug 30 2013 tmp drwxrwxr-x. 10 root root 4096 Dec 8 2011 usr drwxrwxr-x. 14 root root 4096 Sep 11 2012 var lrwxrwxrwx. 1 root root 25 Dec 8 2011 vmlinuz -> boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 Il s'agit du système Linux sur lequel la box boot en mode Recovery. [root@redhat sdc3]# df -m . Filesystem 1M-blocks Used Available Use% Mounted on /dev/mapper/loop0p3 1467 769 624 56% /mnt/sdc3 . Conclusion Après un certains nombres d'expériences non décrites ci-dessus : La restauration du dump sur la même clé fonctionne, j'ai pu rebooter et faire un recovery. En revanche, la restauration du dump sur une autre clé ne fonctionne pas complètement (certaines fonctionnalités ne fonctionneront pas, comme les sauvegardes, la réinitialisation de la puce Z-Wave, l'exclusion de modules, ... particulièrement en v4 où la sécurité a été renforcée) En effet, Fibaro utilise cette clé comme un dongle de protection. Les informations utilisées sont situées dans le firmware de la clé, et non sur les cellules flash. Par conséquent, elle ne sont pas prises en compte par la commande "dd". Donc si la clé est défectueuse (read only, secteurs défectueux, etc...), la méthode officielle est de se rapprocher du revendeur ou de Fibaro pour procéder à un échange. A noter que dans la mesure où la génération d'une nouvelle clé expose une partie des protections mises en place par Fibaro, ils refusent l'intervention à distance et imposent jusqu'à présent un retour complet de la box. Cependant, dans le cas où les données de la clé USB sont corrompues, mais que la clé n'est pas physiquement endommagée, il est tout à fait envisageable de reconstruire une clé de recovery from scratch pour les utilisateurs qui n'auraient pas fait de clone préalable. Il faut simplement les éléments suivants : - MBR (512 octets) - archive du répertoire system de la première partition - image de la seconde partition Cette expérience a été validée avec succès dans ce topic.
  7. Bonsoir, Si comme moi vous souhaitez piloter votre TV Sony mais que le Plugin Sony développé par Fibaro ne fonctionne pas, , voici une scéne et un VD qui permettont de piloter la TV via notre HC2. Pour commencer : _ Créer une variable globale en la nommant : cmd_sony_tv _ Créer une scène en LUA et copier ce code : --[[ %% autostart %% properties %% globals --]] local ip = 'xxx.xxx.x.xx' local port = '80' local xAuthPSK = '1111' local irCode = json.decode([[ [ {"name":"Num1","value":"AAAAAQAAAAEAAAAAAw=="}, {"name":"Num2","value":"AAAAAQAAAAEAAAABAw=="}, {"name":"Num3","value":"AAAAAQAAAAEAAAACAw=="}, {"name":"Num4","value":"AAAAAQAAAAEAAAADAw=="}, {"name":"Num5","value":"AAAAAQAAAAEAAAAEAw=="}, {"name":"Num6","value":"AAAAAQAAAAEAAAAFAw=="}, {"name":"Num7","value":"AAAAAQAAAAEAAAAGAw=="}, {"name":"Num8","value":"AAAAAQAAAAEAAAAHAw=="}, {"name":"Num9","value":"AAAAAQAAAAEAAAAIAw=="}, {"name":"Num0","value":"AAAAAQAAAAEAAAAJAw=="}, {"name":"Num11","value":"AAAAAQAAAAEAAAAKAw=="}, {"name":"Num12","value":"AAAAAQAAAAEAAAALAw=="}, {"name":"Enter","value":"AAAAAQAAAAEAAAALAw=="}, {"name":"GGuide","value":"AAAAAQAAAAEAAAAOAw=="}, {"name":"ChannelUp","value":"AAAAAQAAAAEAAAAQAw=="}, {"name":"ChannelDown","value":"AAAAAQAAAAEAAAARAw=="}, {"name":"VolumeUp","value":"AAAAAQAAAAEAAAASAw=="}, {"name":"VolumeDown","value":"AAAAAQAAAAEAAAATAw=="}, {"name":"Mute","value":"AAAAAQAAAAEAAAAUAw=="}, {"name":"TvPower","value":"AAAAAQAAAAEAAAAVAw=="}, {"name":"Audio","value":"AAAAAQAAAAEAAAAXAw=="}, {"name":"MediaAudioTrack","value":"AAAAAQAAAAEAAAAXAw=="}, {"name":"Tv","value":"AAAAAQAAAAEAAAAkAw=="}, {"name":"Input","value":"AAAAAQAAAAEAAAAlAw=="}, {"name":"TvInput","value":"AAAAAQAAAAEAAAAlAw=="}, {"name":"TvAntennaCable","value":"AAAAAQAAAAEAAAAqAw=="}, {"name":"WakeUp","value":"AAAAAQAAAAEAAAAuAw=="}, {"name":"PowerOff","value":"AAAAAQAAAAEAAAAvAw=="}, {"name":"Sleep","value":"AAAAAQAAAAEAAAAvAw=="}, {"name":"Right","value":"AAAAAQAAAAEAAAAzAw=="}, {"name":"Left","value":"AAAAAQAAAAEAAAA0Aw=="}, {"name":"SleepTimer","value":"AAAAAQAAAAEAAAA2Aw=="}, {"name":"Analog2","value":"AAAAAQAAAAEAAAA4Aw=="}, {"name":"TvAnalog","value":"AAAAAQAAAAEAAAA4Aw=="}, {"name":"Display","value":"AAAAAQAAAAEAAAA6Aw=="}, {"name":"Jump","value":"AAAAAQAAAAEAAAA7Aw=="}, {"name":"PicOff","value":"AAAAAQAAAAEAAAA+Aw=="}, {"name":"PictureOff","value":"AAAAAQAAAAEAAAA+Aw=="}, {"name":"Teletext","value":"AAAAAQAAAAEAAAA\/Aw=="}, {"name":"Video1","value":"AAAAAQAAAAEAAABAAw=="}, {"name":"Video2","value":"AAAAAQAAAAEAAABBAw=="}, {"name":"AnalogRgb1","value":"AAAAAQAAAAEAAABDAw=="}, {"name":"Home","value":"AAAAAQAAAAEAAABgAw=="}, {"name":"Exit","value":"AAAAAQAAAAEAAABjAw=="}, {"name":"PictureMode","value":"AAAAAQAAAAEAAABkAw=="}, {"name":"Confirm","value":"AAAAAQAAAAEAAABlAw=="}, {"name":"Up","value":"AAAAAQAAAAEAAAB0Aw=="}, {"name":"Down","value":"AAAAAQAAAAEAAAB1Aw=="}, {"name":"ClosedCaption","value":"AAAAAgAAAKQAAAAQAw=="}, {"name":"Component1","value":"AAAAAgAAAKQAAAA2Aw=="}, {"name":"Component2","value":"AAAAAgAAAKQAAAA3Aw=="}, {"name":"Wide","value":"AAAAAgAAAKQAAAA9Aw=="}, {"name":"EPG","value":"AAAAAgAAAKQAAABbAw=="}, {"name":"PAP","value":"AAAAAgAAAKQAAAB3Aw=="}, {"name":"TenKey","value":"AAAAAgAAAJcAAAAMAw=="}, {"name":"BSCS","value":"AAAAAgAAAJcAAAAQAw=="}, {"name":"Ddata","value":"AAAAAgAAAJcAAAAVAw=="}, {"name":"Stop","value":"AAAAAgAAAJcAAAAYAw=="}, {"name":"Pause","value":"AAAAAgAAAJcAAAAZAw=="}, {"name":"Play","value":"AAAAAgAAAJcAAAAaAw=="}, {"name":"Rewind","value":"AAAAAgAAAJcAAAAbAw=="}, {"name":"Forward","value":"AAAAAgAAAJcAAAAcAw=="}, {"name":"DOT","value":"AAAAAgAAAJcAAAAdAw=="}, {"name":"Rec","value":"AAAAAgAAAJcAAAAgAw=="}, {"name":"Return","value":"AAAAAgAAAJcAAAAjAw=="}, {"name":"Blue","value":"AAAAAgAAAJcAAAAkAw=="}, {"name":"Red","value":"AAAAAgAAAJcAAAAlAw=="}, {"name":"Green","value":"AAAAAgAAAJcAAAAmAw=="}, {"name":"Yellow","value":"AAAAAgAAAJcAAAAnAw=="}, {"name":"SubTitle","value":"AAAAAgAAAJcAAAAoAw=="}, {"name":"CS","value":"AAAAAgAAAJcAAAArAw=="}, {"name":"BS","value":"AAAAAgAAAJcAAAAsAw=="}, {"name":"Digital","value":"AAAAAgAAAJcAAAAyAw=="}, {"name":"Options","value":"AAAAAgAAAJcAAAA2Aw=="}, {"name":"Media","value":"AAAAAgAAAJcAAAA4Aw=="}, {"name":"Prev","value":"AAAAAgAAAJcAAAA8Aw=="}, {"name":"Next","value":"AAAAAgAAAJcAAAA9Aw=="}, {"name":"DpadCenter","value":"AAAAAgAAAJcAAABKAw=="}, {"name":"CursorUp","value":"AAAAAgAAAJcAAABPAw=="}, {"name":"CursorDown","value":"AAAAAgAAAJcAAABQAw=="}, {"name":"CursorLeft","value":"AAAAAgAAAJcAAABNAw=="}, {"name":"CursorRight","value":"AAAAAgAAAJcAAABOAw=="}, {"name":"ShopRemoteControlForcedDynamic","value":"AAAAAgAAAJcAAABqAw=="}, {"name":"FlashPlus","value":"AAAAAgAAAJcAAAB4Aw=="}, {"name":"FlashMinus","value":"AAAAAgAAAJcAAAB5Aw=="}, {"name":"AudioQualityMode","value":"AAAAAgAAAJcAAAB7Aw=="}, {"name":"DemoMode","value":"AAAAAgAAAJcAAAB8Aw=="}, {"name":"Analog","value":"AAAAAgAAAHcAAAANAw=="}, {"name":"Mode3D","value":"AAAAAgAAAHcAAABNAw=="}, {"name":"DigitalToggle","value":"AAAAAgAAAHcAAABSAw=="}, {"name":"DemoSurround","value":"AAAAAgAAAHcAAAB7Aw=="}, {"name":"*AD","value":"AAAAAgAAABoAAAA7Aw=="}, {"name":"AudioMixUp","value":"AAAAAgAAABoAAAA8Aw=="}, {"name":"AudioMixDown","value":"AAAAAgAAABoAAAA9Aw=="}, {"name":"PhotoFrame","value":"AAAAAgAAABoAAABVAw=="}, {"name":"Tv_Radio","value":"AAAAAgAAABoAAABXAw=="}, {"name":"SyncMenu","value":"AAAAAgAAABoAAABYAw=="}, {"name":"Hdmi1","value":"AAAAAgAAABoAAABaAw=="}, {"name":"Hdmi2","value":"AAAAAgAAABoAAABbAw=="}, {"name":"Hdmi3","value":"AAAAAgAAABoAAABcAw=="}, {"name":"Hdmi4","value":"AAAAAgAAABoAAABdAw=="}, {"name":"TopMenu","value":"AAAAAgAAABoAAABgAw=="}, {"name":"PopUpMenu","value":"AAAAAgAAABoAAABhAw=="}, {"name":"OneTouchTimeRec","value":"AAAAAgAAABoAAABkAw=="}, {"name":"OneTouchView","value":"AAAAAgAAABoAAABlAw=="}, {"name":"DUX","value":"AAAAAgAAABoAAABzAw=="}, {"name":"FootballMode","value":"AAAAAgAAABoAAAB2Aw=="}, {"name":"iManual","value":"AAAAAgAAABoAAAB7Aw=="}, {"name":"Netflix","value":"AAAAAgAAABoAAAB8Aw=="}, {"name":"Assists","value":"AAAAAgAAAMQAAAA7Aw=="}, {"name":"ActionMenu","value":"AAAAAgAAAMQAAABLAw=="}, {"name":"Help","value":"AAAAAgAAAMQAAABNAw=="}, {"name":"TvSatellite","value":"AAAAAgAAAMQAAABOAw=="}, {"name":"WirelessSubwoofer","value":"AAAAAgAAAMQAAAB+Aw=="} ] ]]) function printIrCode() for i in pairs(irCode) do print(irCode[i].name) end end function irCodeLookup(irName) for i in pairs(irCode) do if (irCode[i].name == irName) then return irCode[i].value end end end -- Escape string to make suitable for embedding in HTML. function htmlize(s) s = s:gsub('&', '&') s = s:gsub('<', '<') s = s:gsub('>', '>') return s end --Helper for priniting nested table function deep_print(tbl) if (type(tbl) == "table") then for i, v in pairs(tbl) do if type(v) == "table" then deep_print(v) else print(i, v) end end else print(htmlize(tbl)); end end local successCallback = function(resp) print('At ' .. os.date() .. ' - status = ' .. resp.status) deep_print(resp.data) end local errorCallback = function(err) print('error = ' .. err) end function sendIrCode(name) local value = irCodeLookup(name) if (value == nil) then print('IR Code not found') return end local httpClient = net.HTTPClient(); httpClient:request('http://'..ip..':'..port..'/sony/IRCC', { success = successCallback, error = errorCallback, options = { method = 'POST', headers = { ['Content-Type'] = 'text/xml; charset=UTF-8', ['X-Auth-PSK'] = xAuthPSK, ['User-Agent'] = 'HC2/537.36 (KHTML, like Gecko)', ['SOAPACTION'] = '"urn:schemas-sony-com:service:IRCC:1#X_SendIRCC"' }, data = [[<?xml version="1.0"?><s:Envelope xmlns:s="http://schemas.xmlsoap.org/soap/envelope/" s:encodingStyle="http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/"><s:Body><u:X_SendIRCC xmlns:u="urn:schemas-sony-com:service:IRCC:1"><IRCCCode>]]..value..[[</IRCCCode></u:X_SendIRCC></s:Body></s:Envelope>]] } }); end local value = fibaro:getGlobalValue("cmd_sony_tv"); if (string.len(value) > 0) then print(''..value) sendIrCode(value) end _ Renseigner l'adresse IP de votre TV dans la scène. _ Importer le VD : Telecommande_Sony_TV.vfib _ Noter l"ID de la scène créée et renseigner l'id pour chaque bouton du VD dans la ligne : fibaro:startScene(4); Il est possible d'ajouter des boutons supplémentaires (se référer aux commandes qui se trouvent au début de la scène). J'ai mis les fonctions principales dont je me sers le plus souvent donc libre à vous de personnaliser votre télécommande en fonction de vos besoin. Je tiens à remercier @Krikroff pour son aide et sa dispo Toujours prêt à rendre service notre Jc.
  8. Arrêter ou Redémarrer sa HC2 Voici les commandes lua pour arrêter ou redémarrer sa box HC2 Ne fonctionne que dans une scène HomeCenter.SystemService.reboot() Nom Le nom de la fonction doit toujours être identique : HomeCenter.SystemService.reboot() Exigences Fibaro Home Center 2 updated to 4.081 software version or higher Application Redémarre le système. Paramètres Aucun Valeurs retournées Aucun Exemple de code : -- Redémarrer le système HomeCenter.SystemService.reboot(); HomeCenter.SystemService.shutdown() Nom Le nom de la fonction doit toujours être identique: HomeCenter.SystemService.shutdown() Exigences Fibaro Home Center 2 version 4.081 ou plus Application Arrêt du système. Paramètres Aucun Valeurs retournées Aucun Exemple de code -- Shutdown system HomeCenter.SystemService.shutdown();
  9. Bonjour, Petit Tuto pour vous aider à faire commniquer les modules de votre Jeedom avec votre HC2. Je voudrais remercier tout d'abord les personnes sans qui cela ne serait jamais arrivé @Lazer @Steven @sebcbien et toute la communauté... But : Le but de ce Tuto est d'interconnecter les devices Jeedom vers la HC2 et uniquement dans ce sens ! (pour l'instant) Mon besoin initiale est d'interconnecter ma centrale d'alarme disposant de capteurs RF (Porte, Mouvement) avec ma HC2 ne faisant pas de RF... Pour que la gestion de l'alarme soit faite par une seule et même interface. Et pour bénificier des capteurs RF (moins couteux et déja présent) afin de les utiliser dans des scénarios de vie. Après avoir lu le post de @sebcbien sur Jeedom je me suis dit : j'ai trouvé une solution pouvant répondre à mon besoin j'ai donc fait l'acquisition d'un module RFXCom 433Mhz et Raspberry. Mon but n'est pas de remplacé ma HC2 mais de lui rajouter la "Techno" RF sans avoir à "gérer" deux box. Et pourquoi pas utiliser les avantages de Jeedom par la suite... Concept : Jeedom va envoyer pour chaque modification de module (capteur pour ma part), un appel (GET) à l'API Fibaro pour mettre à jour un label d'un Virtual Device. Cette modification appelera une Scène qui se chargera de convertir les valeurs données par Jeedom en valeur exploitable pour la HC2 et mettra à jour le device concerné. Alors pourquoi un Device et une Scène pour modifier les propriétées d'un device ? Parce que Jeedom a ma connaissance ne fait pas de requête de type PUT. Celle-ci permette de mettre à jour les propriétées d'un device de notre HC2. De ce fait obligé de "feinté" grace à l'astuce de @Steven (Voir Post Ici) Capteur Fenètre ===> RFXCom ====> Jeedom =========> VD Update HC2 ======> Scène Update HC2 ==========> Modification Value Fake Device RF USB API HTTP LUA LUA (API) Pré-Requies : Il faut nommer les modules dans Jeedom à l'identique dans la HC2 et les mêttre dans la même pièce. C'est ce qui va permettre d'avoir une seul et unique requêtes et de pouvoir se dispenser de connaitre l'ID HC2. Sommaire : Création d'un Fake Device Création d'un Virtual Device Création d'une Scène Mise en place de l'intéraction dans Jeedom 1. Création d'une Fake Device J'utilise ici la procédure de @Lazer (Voir Post ici) En voici les grandes lignes : on inclue un module (du type qu'on souhaite (consommation, température, détecteur, etc)) on le reset (via appui long sur le bouton, selon la méthode décrite dans la doc) sans l'exclure de la HC2 il passe en noeud mort en décoche la case 'marquer comme mort' => le module ne sera plus jamais mort, même si il n'existe plus en peut l'utiliser à vie pour updater ses propriétés via l'API Puis on recommande la procédure décrite ci-dessus autant de fois qu'on souhaite, afin d'avoir une infinité de modules, qui remplacent parfaitement les plugins. Je n'ai aucun mérite juste fait un copier coller de ton post Merci a Lui ! 2. Création d'un Virtual Device Création d'un VD : Nom : Updater Label : Update.Device ID Label : UD Noter l'ID de votre Virtual Device il nous servira pour la suite, on prendra pour exemple : 333) 3. Création d'une Scène Création d'une Scène en Lua : Nom : Updater Ajouter le code ci-dessous en y modifiant l'ID de votre VD dans les "properties" de la Scène. - OLD - Scène Utilisant l'ID du device. - New - Scène utilisant le Nom des devices Merci @Steven, @sebcbien, @Lazer pour ces parties Test : Vous pouvez d'ors est déjà tester si ce que l'on vient de créer fonctionne. Il suffit tout simplement de rentré l'url suivante dans votre Navigateur en prenant soin de la modifier et compléter au préalable avec vos informations. http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=333&name=setProperty&arg1=ui.UD.value&arg2={idFakeModuleHC2:1} http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=333&name=setProperty&arg1=ui.UD.value&arg2=[Garage][Porte Celier][Alerte]:1 Vous devriez donc voir la porte s'ouvrir si c'est un capteur de porte. 4. Mise en place de l'intéraction dans Jeedom Concernant la partir Jeedom rien de plus simple il suffit que dans chaque device (section commande du device) de placer l'url ci-dessous, en spécifiant l'ID du Fake device HC2 associé : http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=333&name=setProperty&arg1=ui.UD.value&arg2={idFakeModuleHC2:#value#} http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=333&name=setProperty&arg1=ui.UD.value&arg2=#humanname#:#value# Petite astuce si vous avez un mot de passe contenant un @ il suffit de le remplacer par le caractère suivant : %40. En considérant que l'utilisateur est : user que le mot de passe de celui-ci est p@ssword cela donne l'url ci-dessous : http://user:p%40ssword@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=333&name=setProperty&arg1=ui.UD.value&arg2=#humanname#:#value# Dans Votre Equipement aller dans la section "Commandes" Puis dans la section avancée du module d'Alerte (petit rouage sur la droite) Insérer la requête dans la ligne Push Merci @sebcbien pour cette partie
  10. Plugin - Zibase L'objectif de ce plugin est de permettre une communication entre la Zibase et le Home Center. Joyeux noà«l à toutes et à tous..... Malgré les mauvaises nouvelles concernant Zodianet, je reste confiant dans la mise en place d'une solution (serveur privé, maintient des serveurs...). Je ne pense pas que malgré la situation les utilisateurs de Zibase vont devenir les possesseur d'une box à tout faire inutilisable. Voici donc une première version du plugin dont les caractéristiques sont les suivantes. Version 1.0 ZibasePlugin_V1.0.zip Fonction pris en charge : - Connexion à la plateforme zibase.net ou zibase2.net - Récupération automatique de l'ensemble des devices de la Zibase géré par le plugin - Création de devices au niveau du Home Center - Polling configurable récupérant l'ensemble des données des sondes. Limitation : - Pour le moment le plugin ne gère que les sonde de type Température et Température/Hydrométrie - Gestion uniquement des sondes - Gestion en Anglais uniquement pour le moment Fonctionnalités restant à développer : - Gestion des autres types de sondes - Gestion des actionneurs type Chacon et autre - Gestion des volets roulant Somfy - Gestion de l'état des batteries - Mise en place du français - Autres en fonctions de vos besoins Bugs connus : - Lorsque le plugin n'arrive pas a se connecter à la plateforme Zibase, celui-ci se fige. Un redémarrage de la box est nécessaire. PS : Pour que le plugin fonctionne il faut que lorsque vous effectuer la requête suivante (en mettant vos identifiants disponible dans l'onglet système de la configuration de la Zibase) dans votre navigateur cela vous retourne des données : https://zibase.net/api/get/ZAPI.php?zibase=YouZibaseId&token=YourZibaseToken&service=get&target=home Si vous avez un retour comme ci-dessous, il y a un problème au niveau de l'api et de votre Zibase... (désolé Nico par exemple....) { "head" : "success", "body" : { "zibase" : {"id" : "YouZibaseId", "connected" : 0}, "variables" : [], "triggerDates" : ["0x"], "actuators" : [ ], "sensors" : [ ], "remotes" : [ ], "probes" : [ ], "cameras" : [ ], "scenarios" : [ ] } } Tutoriel : Aller sur l'onglet plugin et sélectionner Zibase Plugin. Cliquer sur le bouton Ajouter (Add) On obtient alors le device de la Zibase (non configuré) Aller dans l'onglet de paramètres avancé et renseigner le login et le mot de passe de votre Zibase. Cliquer ensuite sur le bouton enregistrer Vérifier dans l'onglet principal que tout se passe bien. Au bout de quelques secondes vous devriez avoir un écran similaire à celui-ci : Cliquer sur le bouton sauvegarder quand cela est demandé dans l'onglet principal. Vous aurez alors accès aux devices dans l'onglet des paramètres avancés. Cliquer ensuite sur le bouton + des devices que vous souhaitez ajouter et cliquer à nouveaux sur sauvegarder. (Je n'ai malheureusement pas trouver de moyens pour mettre à jour dynamiquement le tableau, c'est pourquoi il faut passer par 3 étapes de sauvegarde...) Les devices sélétionnés vont alors être créé dans la Zibase. N'oubliez pas de paramétrer le poling time (mis à 60 secondes par défaut ce qui fait un peu beaucoup de requête après tout dépend de vos besoins) Je reste à disposition si vous avez besoins de plus d'information / support par rapport à ce plugin.
  11. Bonjour la communauté, Je souhaiterais savoir s'il est possible de créer un second compte SuperAdministrateur sur la BOX HC2? Je dois prévoir une intervention du support Fibaro et je souhaiterais à cette occasion leur créer un compte dédié. Est ce envisageable? Bon ok, je sais on peut mettre un password temporaire pour le compte admin existant Mais vu leur délais de réponse et donc d'intervention, un mois 1/2 que mon incident est ouvert et entre chaque réponse 2 semaines minium! Donc je ne sais pas quand il pense intervenir sur ma box pour me supprimer mes modules fantomes!! Module que je n'arrive pas supprimer! Snif.
  12. Version 1.2.0.3 (23-01-2016) - Multi (Fr/En) Compatible : Windows Vista, Win7 32/64 bits, Windows 8.xx Mac OSX 10.8.x avec Virtual machine "Parallels Desktop" et Windows 7 64 bits. Mac OSX 10.9.x avec XP virtual machine / VirtualBox. Compatible HC2 3.575 / HC2 4.070 et HCLite 4.063 Cette application a été réalisée dans le but d’aider la communauté gravitant autour du système Home Center 2 Fibaro, de l’installateur à l’utilisateur final en passant par le développeur souhaitant faire évoluer l’écosystème du HC2. Le HC2 Toolkit est basé pour une grande partie sur le SDK .Net qui est mon premier projet en rapport avec l’écosystème Fibaro. Dès l’origine l’application a été prévue pour être multilingue et se limite pour l’instant à l’anglais qui est la langue première du projet afin d’être accessible au plus grand nombre, au français c’est un minimum et je l’espère bientôt au Polonais. Grâce au Toolkit, il est possible de mieux comprendre comment fonctionne l’API du HC2 et d’obtenir rapidement des informations difficilement accessibles depuis l’interface web sur les périphériques enregistrés, les scènes, les périphériques virtuels, les utilisateurs etc. Des possibilités de sauvegardes avancées sont aussi disponibles et seront complétées au fil des mises à jour. Il est déjà possible d’exporter l’intégralité des scènes d’un seul click même les scènes « BLOC », d’exporter tous les codes LUA à la demande : scènes, périphériques virtuels. L’import et l’export des périphériques virtuels sont aussi supportés. Une exportation spécialement développée à des fins d’analyse et de comparaison des périphériques est disponible. La plupart des données brutes de l’API peuvent être chargées et enregistrées soit au format JSON soit au format XML pour l’étude et le développement. Certaines actions sont implantées comme lancer une scène, activer ou désactiver un « binary switch », le « ping » à distance ou en local du HC2, la vérification de l’accessibilité du serveur du HC2, la découverte automatique sur le réseau. Le Toolkit possède un éditeur LUA intégré ou tous les espaces de nom Fibaro sont documentés et les méthodes accessibles en écrivant le code (proposition de code automatique). Un système de « snippets » est aussi disponible et propose des extraits de code (aide à la programmation), de simples instructions conditionnelles, boucles à des fonctions avancées. La liste des fonctionnalités est non exhaustive et en constante évolution, la road map est déjà bien remplie ! Je compléterais cette note lorsque j’aurais un peu plus de temps devant moi. Version 1.2.0.3 - HC2Toolkit_1.2.0.3.zip - Correctif: Téléchargement des icônes des appareils (devices) : l'option "all" ne permet pas le téléchargement et il faut sélectionner à la main - Correctif: Au lancement on obtient l'interface en anglais bien que "French" soit présélectionné - On re-sélectionne French et c'est bon... jusqu'au redémarrage suivant - Correctif: Problème cosmétique dans la fenêtre "Paramètres de l'application" au niveau du "temps en secondes" Version 1.2.0.1 - HC2Toolkit_1.2.0.1.zip Ajout : Il est maintenant possible de « filtrer » l’enregistrement des icônes par type et / ou basetype depuis le « Menu Données » / « Appareils » / « Télécharger Toutes les Icônes » Amélioration : Nouvelle convention de nommage pour l’enregistrement des icônes. Exemple : 18-IconID[1012]-DeviceID[31]-Pioneer VSX-2021.png Amélioration : Affiche des noms de pièces dans la vue « Appareils » Correction : Mauvais chemin utilisé par l’application pour la commande «Périphériques virtuels » / « Sauvegarder tous les périphériques » Correction : Problème avec l’aperçu d’impression dans l’éditeur LUA Correction : Affichage du modèle de paramètres (régression HC2 V4.05X et >) Correction : Affichage des icônes « Appareils » et « Pièces » (régression HC2 V4.063 et >) Amélioration : Mise à jour des dépendances (librairies utilisées par le projet) Attention : Le Frameworks .NET 4.5.2 de Microsoft doit être installé (https://www.microsoft.com/fr-FR/download/details.aspx?id=42642). Notez que .NET Framework 4.5 n'est pas pris en charge sur Windows XP. Version 1.1.0.6 - HC2Toolkit_1.1.0.6.zip - Ajout: Nouvelle boîte de dialogue pour afficher les associations d'un périphérique. - Ajout: Nouvelle boîte de dialogue pour afficher les paramètres d'un périphérique. - Ajout: Onglet "Plugins" - Ajout: Affichage de la propriété "Configured" dans le tableau des périphériques. - Amélioration: Info-bulles pour le type et le basetype interne pour les périphériques et les plugins. - Amélioration: Affichage d'informations sur les interfaces utilisées dans les propriétés et les actions. - Amélioration: La boîte de dialogue "Template (Modèle de périphériques)" à été retravaillé. - Correction: Les descriptions dans la boîte de dialogue "Template (Modèle de périphériques)" n'utilisait la langue sélectionnée dans l'interface - Correction: Interfaces manquantes. - Correction: Propriété "Configured" toujours vide dans le rapport de configuration. - Correction: Propriétés manquantes (batteryLevel, configured, parentID, nodeID) suite à la version V1.1.0.0 - Correction: Traductions - Correction: Bogues mineurs Version 1.1.0.0 Beta - HC2Toolkit_1.1.0.0_beta.zip - Support de la V4 du HC2 (reste compatible avec l'ancienne V3) - Amélioration: Détection automatique de la version de l'API. - Amélioration: Performance de la communication réseau. - Amélioration: Nouveau mécanisme d'exportation de données, plus rapide et plus lisible. - Amélioration: Sauvegardez du "crashdump" dans le dossier "documents utilisateur" pour éviter l' exception "UnauthorizedAccess". - Nouveau: Exportation des variables globales au format XML, une par une ou toutes à la fois dans le menu "Variables globales". - Nouveau: Enregistrer toutes les icônes, menu "Pièces", "Scènes", "périphériques". - Nouveau: Ajout de la commande 'UpdateMeshNetwork' dans le menu périphérique. Peut aider les utilisateurs du HClite - Nouveau: Affichage du nombre de plugins / NÅ“ud de plugins - Nouveau: indentation automatique du code dans l'Éditeur LUA. - Nouveau: option Afficher / Masquer les numéros de lignes dans l'éditeur LUA. - Nouveau: Possibilité de changer la taille de la police dans l'éditeur LUA. - Nouveau: Possibilité de changer la famille de police dans l'éditeur LUA. - Correction: Traductions manquantes. - Correction: Bogues mineurs. Un fil sur le Toolkit est consultable aussi sur le forum officiel ici http://goo.gl/pKA35K
  13. ZerobrainStudio pour ecrire et tester vos scripts lua directement sur votre PC Merci a steven et Fred le ouf Dans un premier temps il faut telecharger ZerobrainStudio. Choisir la version qui correspond a votre systéme d'explotation pour moi ce sera Windows 32bit (exe installer) https://studio.zerobrane.com/download?not-this-time Il suffit d'installer le programme comme vous en avez l'habitude et bien regarder ou il sera installer Ensuite il va falloir ajouter le fichier que @Steven a partager sur le forum lualibs1.01.zip By StevenAjout : le fibaro:sleep(<millisecondes>) fibaro:countScene() retournera toujours 1. Manque encore une astuce pour simuler le fibaro:getSourceTrigger() Il ne vous reste plus qu'a décompresser ce fichier dans le répertoire C:.......\ZeroBraneStudio\lualibs Utilistation : require("FibaroSceneAPI") hc2_user = "admin" hc2_pwd = "admin" hc2_ip = "192.168.x.x" -- Inséré votre code en dessous de cette ligne ----------------- Et pour ceux qui n'aime pas l'anglais : Edit -> Preferences -> Settings: System --[[-- Use this file to specify **System** preferences. Review [examples](+C:\PRGMS\ZeroBraneStudio\cfg\user-sample.lua) or check [online documentation](http://studio.zerobrane.com/documentation.html) for details. --]]-- language = "fr" Et redémarrer l'application Pour ceux qui souhaite les même couleurs que dans leur HC2, il faut aller dans le menu : Edit -> Preferences -> Settings: User et copier le code ci-dessous puis redémarrer. --[[-- Use this file to specify **User** preferences. Review [examples](+C:\PRGMS\ZeroBraneStudio\cfg\user-sample.lua) or check [online documentation](http://studio.zerobrane.com/documentation.html) for details. --]]-- styles = loadfile('cfg/tomorrow.lua')('TomorrowNight') stylesoutshell = styles -- apply the same scheme to Output/Console windows styles.auxwindow = styles.text -- apply text colors to auxiliary windows styles.calltip = styles.text -- apply text colors to tooltips local colors = { orange = {255,158,89}, braun = {217,191,140}, darkgray = {38,38,38}, blue = {89,158,255}, green = {188,210,121}, red = {179,94,77}, white = {255,255,255}, gray = {102,102,102} } styles.comment = {fg = colors.gray} styles.operator = {fg = colors.white} styles.number = {fg = colors.red} styles.stringtxt = {fg = colors.green} styles.keywords0 = {fg = colors.blue} styles.text = {fg = colors.braun, bg = colors.darkgray} styles.keywords3 = {fg = colors.orange} styles.keywords4 = {fg = colors.orange} styles.keywords5 = {fg = colors.orange} styles.keywords6 = {fg = colors.orange} styles.keywords7 = {fg = colors.orange} Encore une amélioration : Copier le fichier ci-joint "fibaro.lua" dans le sous-répertoire /api/lua/ fibaro.lua puis dans le menu : Edit -> Preferences -> Settings: System ajouter cette ligne : api = {luadeb = {'fibaro'}} Vous allez avoir l'auto-complétion des commandes fibaro ainsi que leur description. Astuce. Pour pouvoir tester les triggers, voici le code à utiliser __fibaroSceneSourceTrigger = {type="global", name="Pushbullet"} -- __fibaroSceneSourceTrigger = {type="global", name="Pushbullet"} -- __fibaroSceneSourceTrigger = {type="property", deviceID=6, propertyName="value"} -- __fibaroSceneSourceTrigger = {type="autostart"} -- __fibaroSceneSourceTrigger = {type="other"} print(fibaro.getSourceTrigger().type) -- global print(fibaro.getSourceTrigger().name) -- Pushbullet __fibaroSceneSourceTrigger = {type="autostart"} print(fibaro.getSourceTrigger().type) -- autostart Il suffit donc de modifier la variable __fibaroSceneSourceTrigger en utilisant un des exemple fourni. Je remercie encore une fois steven pour ce super travail
  14. Edit : ce VD fait double emploi avec celui de Krikroff : Waze Calculator Je n'ai malheureusement pas le temps de faire un joli tuto, mais voici le gros du sujet : Connaitre le temps estimé de trajet entre votre domicile et votre travail. L'idée étant d'être averti en cas perturbation. Ce code s'appuie sur les services Google Maps. Voici donc le VD et l'icone en pièces jointes Ensuite il vous faut obtenir une clé API chez google ... voici le lien : https://developers.google.com/maps/documentation/geocoding/get-api-key Une fois la clé obtenue, il ne vous reste plus qu'à créer un scène LUA et y coller et adapter le code suivant. -- Votre clé API Google local key = "AIxxYYYzz-8sdI9BY2hEbrEO34IiNaQfELETtls" -- Votre adresse à la maison local origins = "18+rue+des+bois+Annecy+France" -- Votre adresse professionnel local destinations = "7+rue+de+la+fontaine+Geneva+Switzerland" -- Numéro du module virtuel précédemment crée/importé. local hc2_module_virtuel = 475 -- ------------------------------------------------------------------------ -- NE PAS TOUCHER -- ------------------------------------------------------------------------ local duree = "" local version = "V1.00" -- ------------------------------------------------------------------------ -- Affichage dans la console -- ------------------------------------------------------------------------ function log(message, force) force = force or false if (debug or force) then print("["..version.."] ".. __convertToString(message)) end end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Interrogation de l'API -- ------------------------------------------------------------------------ function getResponseData(url, body, func) local httpClient = net.HTTPClient(); httpClient:request(url.."?"..body, { success = function(resp) func(json.decode(resp.data)) end, error = function(err) print('error = ' .. err) end, options = { method = 'GET' } }); end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Mesures de l'unité interne -- ------------------------------------------------------------------------ -- ------------------------------------------------------------------------ -- Mesures de l'unité interne -- ------------------------------------------------------------------------ function getDuree(origine, destination, message, label) getResponseData("https://maps.googleapis.com/maps/api/distancematrix/json", "origins="..origine.."&destinations="..destination.."&language=fr-FR&key="..key, function(data) log("----------========== Module intérieur ==========----------") duree = data.rows[1].elements[1].duration.value log(message .. duree, true) fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", label, math.floor(duree/60)) end ) end getDuree(origins, destinations, "Durée travail = ", "ui.Label1.value") getDuree(destinations, origins, "Durée maison = ", "ui.Label2.value") log("Last request : " .. os.date("%x - %X"), true) . Perso, j'utilise GEA pour executé cette scène toutes les 5 mn. . A vous de jouer et d'adapter tout cela à votre convenance. Durée_Trajets_(mn).vfib
  15. Bonjour, Voici mon problème. Depuis quelques jours les voyants de ma HC2 s’allumaient tous et du coup plus de contrôle possible. J’ai fait un recovery et maintenant tout va correctement … au niveau des leds. Mon installation étant très rescente je n’avais bien sà»r pas fait de sauvegarde encore… ca n’aurait pas été amusant si non… bref, depuis, impossible d’ajouter le moindre module ! J’ai des modules volets roulants, des detecteurs de fumée, et adaptateurs prise électrique. J’ai réinitialisé tout ce que j’ai pu. Dans la liste des modules aucun n’apparait. Quand je veux en ajouter, ou supprimer la HC2 ne voit rien. Lorsque je fais une sauvrgarde, sur la ligne récap de la sauvegarde il me dit que j’ai 8 modules… Je ne sais plus quoi faire est ce que quelqu’un a une idée (autre que tout balancer par la fenêtre, celle-la je l’ai déjà eu mais la garde pour la fin). Merci pour votre aide
  16. Google Calendar vers HC2/HCL (dernière mise a jour : 23/02/15) Bien que d'autres solutions permettant de piloter sa box depuis un agenda Google existent déjà (je pense bien entendu aux formidables travaux de Kriek), je n’en ai pas trouvé qui réponde parfaitement à mes besoins. Je vous propose donc de partager ce à quoi je suis arrivé... Le besoin : Le but étant de « programmer » l’ouverture/fermeture de mon portail à date et heure fixe, de lancer une machine à laver a telle heure, de gérer une variable indiquant si je suis en congé ou pas, etc. (voilà ça va pas péter plus loin que ça), j’ai besoin de : quelque chose de simple à utiliser qui me permet en ajoutant un événement dans un calendrier Google de déclencher une scène ou un bouton sur ma box, quelque chose de simple à configurer, et surtout sans script LUA : en fait j’ai une HC2 mais je dois également piloter une HC Lite et je veux donc une solution unique (v1.2) pour certains besoin "urgents" ou il est souvent plus rapide de s'envoyer un mail que d'ajouter une entrée dans le calendrier, avoir la possibilité de traiter les mêmes commandes mais envoyées par mail cette fois ci. La commande sera traitée dans la foulée de la récéption du message, il n'y a pas de notion de scheduling dans ce cas. La solution envisagée : Avec la contrainte de la HC Lite, il me faut trouver une solution d’héberger « le script » ailleurs. Pas possible de l’embarquer sur la box et d’être autonome. En même temps, vu que je veux utiliser Google Calendar (pour des raison de facilité d’accès et de gestion), autant héberger mon script sur Google Drive. Afin d’en faciliter l’utilisation et dans le but de partager tout ce bordel, je suis passé par une spreadsheet Google qui embarque mon script. En effet, je trouve ça plus « simple » de modifier le texte d’une cellule plutôt que de toucher a des lignes de code. Ceci dit, faudra quand même se retrousser un poil les manches pour installer le tout… Installation : 1) Tout d’abord il faut récupérer la spreadsheet Google dont le lien de partage est le suivant : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1JdygLOXaGJdJ9WL4t_UUHejao6vfYurjc_D7PybdWro/edit?usp=sharing Copiez la dans votre Google Drive en faisant Fichier > Créer une copie... depuis la spreadsheet (v2.0) Depuis la v2, les données ont été séparées sur 3 onglets différents : Configuration : Toutes les données de configuration ont été regroupées ici Commandes : Permet de définir les différentes commandes mises à disposition Data : il s'agit des données interne à la spreadsheet, il n'y a rien a toucher ici. 2) Modifiez le contenu de la premiere feuille afin de définir les différents paramètres de connexion a votre Home Center (qu’elle soit Lite ou 2) et l’ID du calendrier Google qui sera utilisé pour gérer l’activité de votre box. Donc si vous n’avez pas de calendrier dédié, c’est le moment de le créer… (v1.2) Sélectionnez la version du firmware que vous avez 3.x ou 4.x. (v1.2) Vous avez la possibilité de spécifier quel label Gmail est a surveiller (cf. Gestion des mails ci dessous) ainsi que les caractères qui permettrons d'identifier le contenu utile du mail de votre signature de mail (dans le cas ou vous en utilisez une) (v2.0) Vous avez maintenant la possibilité d'activé ou pas la prise en compte des événement du calendrier et/ou des emails (v2.0) Dans le cas des traitements de emails, il y a la possibilité de demander un accusé de réception de la commande. En gros vous envoyez un email contenant la commande a executer et on vous répond si l'action a été traitée avec succès ou pas. 3) Dans la partie « Définition des commandes » il s’agit de définir les différentes ordres qui seront reconus : ID : il s’agit de l’identifiant de la commande. A vous de le choisir. C’est cet identifiant que vous allez utiliser par la suite dans votre calendrier Google Description : bon je passe sur la description de ce champs... Action : Différentes action sont gérées par le script : gestion de scenes, d’interrupteurs, de variateurs, de volets roulants ou de modules virtuels. En fonction de ce que vous sélectionnez, les 3 autres paramètres du tableau auront une signification bien précise. Une note dans chaque cellule est ajouté automatiquement afin de vous guider dans la saisie de la définition de votre commande Module ID : En fonction du type d’action il faudra renseigner l’ID du module ou de la scene correspondante Paramètre 1 et 2 : dépendent aux aussi du type d’action sélectionné (Start/stop pour une scene, on/off pour un inter, % de variation pour un dimmer, etc.) 4) Basculez dans le script associé via le menu Outils>Editeur de scripts… 5) Vous allez devoir activer les API Google nécessaires via le menu Ressources>Services avancés de Google… Dans la fenêtre qui s’ouvre, activez Calendar API (si ce n’est pas déjà fait), puis activez le aussi dans la Google Developpers Console (vous avez un lien dans cette même fenêtre qui vous y conduit) 6) Ajoutez un déclencheur sur votre script afin d’executer chaque minute la fonction Gcal2HC : - Depuis l'editeur de script, menu Ressources > Déclencheurs du projet actuel - Dans la nouvelle fenêtre qui vous indique qu'aucun déclencheur n'est actuellement configuré, cliquez sur le lien pour en ajouter un - Configurez votre déclencheur en sélectionnant la fonction Gcal2HC et l'événement En fonction du temps/Minuteur/Chaque minute 7) Maintenant que tout est activé et qu’une commande a été configurée, revenez dans votre spreadsheet 8) Allez dans le menu Gcal2HC tools>Tester une commande. (v2.0) Une nouvelle fenêtre listant les commandes disponibles va s'ouvrir. En cliquant sur le bouton de la commande vous pouvez tester directement cette dernière. Un certain nombre d’autorisations vont vous être demandé… 9) (v2.0) Même si vous n'avez pas encore créé d'événement ou envoyé un email, passez sur les autres menus Gcal2HC tools>Relever les événements et Gcal2HC tools>Relever les emails afin de valider les autorisations d'accès nécessaires Bon à partir de là , si vous n'utilisez pas la fonctionnalité de gestion par email vous pouvez passer au paragraphe Utilisation sinon configurez votre compte gmail comme indiqué ci-dessous … (v1.2) Configuration Gmail : Le principe de cette fonctionnalité est simple : au lieu de saisir une commande dans la description d'un événement calendrier, on envoi tout simplement un email contenant cette description. Sur réception de l'email, la commande est analysée (comme pour les événement du calendrier) et exécutée dans la foulée. Afin de rendre ce processus simple, on ne va traiter que les messages reçus sur le compte Gmail et qui ont le label qui a été initialisé dans la partie déclarative de la spreadsheet. Les labels imbriqués sont supportés, il suffit de les séparer par un '/'. Exemple : Domotique/ToDo Je vous laisse le soin de créer une règle dans votre compte Gmail afin de "tagger" automatiquement les message qui vont bien avec le bon label (par exemple une règle basé sur l'expediteur, le destinataire et l'objet du message.) C'est le contenu du message (le body) qui doit contenir la chaine texte correspondant à la commande a executer. Dans le cas (et c'est souvent le cas sur mobile) ou vous avez une signature qui s'ajoute automatiquement a votre message, vous pouvez spécifier les caractères qui permettrons de délimiter la partie utile du message de votre signature (par exemple --) Attention : Dès lors que le message est traité il est automatiquement déplacé dans la corbeille. (v2.0) Si vous envoyez la commande HELP par email, on vous répond avec la liste des commandes disponibles. C'est ppratique lorsqu'on a beaucoup de commandes et qu'on ne se souvient plus de l'ID des commandes... Utilisation : 3 types d’utilisations sont possibles : 1) La première, que vous connaissez déjà , consiste à déclencher l’action directement depuis la spreadsheet (cf. étapes 7 et 8 de l’installation). Ceci permet de mettre au point une commande sans avoir à la programmer dans son calendrier et attendre que tout se déclenche. 2) Déclenchement programmé depuis votre calendrier. Pour cela il suffit de créer un événement à une heure précise (sans durée, donc heure de début = heure de fin). Vous mettez le titre que vous désirez (pour que ce soit parlant pour vous) et ajoutez dans le champs Description l’ID de la commande à executer. Voilà c’est tout, toutes les minutes le script va tourner et dès qu’un événement arrive à échéance, la commande associée sera exécutée. 3) (v1.2) Déclenchement suite à la réception d'un email Voici quelques screenshots : Remarques : 1) J’utilise l’API http pour piloter la box, donc ça n’a rien a voir avec la solution de Kriek qui est bien plus puissante et propre ! Mais bon, avec la HC Lite, je ne vois pas comment faire autrement. Peut être avec l’arrivée de la v4 (si elle arrive un jour…). Du coup obligé d'exposer la box sur le net, ça ne me plait pas trop non plus, mais bon ... 2) Je ne traite pas les événements sur la journée mais que des événement à des instant précis 3) Je ne traite pour l’instant qu’une seule commande par événement 4) Autre limitation : si pendant une certaine période la communication avec la Home Center est coupée, les événements de cette période sont tout simplement perdus… 5) Bien entendu, il ne faut pas modifier la spreadsheet ca il y a des références à des cellules en dur dans le code (houuuuu que c’est pas beauuuuu ça aussi…) 6) Dernier point, ça fait juste quelques jours que j’ai ça en place, et je n’ai pas encore tout migré de mon ancien système vers la HC2. Donc si vous rencontrez des bugs et autres bizarreries… c’est normal Historique : 09/11/2014 - v1.0 : version initiale 31/12/2014 - v1.2 : correction bug su l'utilisation du SWITCH préparation pour la sortie du la v4.x ajout du traitement des commandes envoyées par mails 04/01/2015 - v1.3 : ajout support API pour Notification, Mise a jour des variables globales et Armer les devices 23/02/2015 - v2.0 : refactoring de la spreadsheet et du code ajout de l'accusé de réception de la commande par email ajout de l'aide par email
  17. Installation du Secure SCS317 et SSR303 Présentation : Le SCS317 est un thermostat programmable Z-Wave avec un design plutôt esthétique comparé à son prédécesseur le SRT321 (anciennement HRT4). Niveau fonctionnalité, le SCS317 se diffère du SRT321 par son programmateur horaire intégré permettant de programmer jusqu’à 6 périodes de chauffage par jour pendant une semaine. Il est doté d’un écran rétroéclairé et fonctionne avec 2 piles AA (autonomie annoncée : 2 ans) Le SCS317 est couplé avec l’actionneur SSR303 Les 2 modules communique sans fil sur la fréquence 868,42 Mhz avec une portée de 30 mètres en champ libre. Le SSR303 doit être branché sur le 220V et il est possible de le commander directement avec les boutons ON / OFF. La fonction programmation est assez poussée puisqu'elle nous permet de programmer par jour 6 plages horaires. Les plages horaires sont entièrement paramétrables via les boutons " + " et " - " du SCS317. Mais il est possible d’intervenir directement sur la température de consigne. Un autre avantage pour ce thermostat est qu’il dispose d’un algorithme proportionnel-intégral en fonction du temps c’est-à -dire qu’il offre un contrôle précis de la température et il est capable d’anticiper les temps de chauffe pour atteindre la prochaine température de consigne. Son seul point négatif est sa précision de température de consigne. Il incrémente au degré près. Impossible de lui demander une température de consigne à 21,5°C. Mais il est possible de le contourner en envoyant la température de consigne depuis la HC2. Conclusion : Ce SCS317 constitue donc un excellent thermostat parfaitement utilisable de manière autonome ( en dehors d’un réseau Z-Wave). Mais comme vous le savez, le but n’est pas de la piloter en local mais à partir de la Home Center 2. Voyons ci-dessous la procédure à suivre pour l’inclure dans le HC2. Ce kit est disponible chez notre partenaire DOMADOO à l'adresse suivante : http://www.domadoo.fr/produit,3694,1,SECURE--Pack-thermostat-%C3%A9lectronique-programmable-r%C3%A9cepteur-Z-Wave-(SCS317-+-SSR303).htm ****************************************************************************************************** Mise en service du SSR303 : Dans cet exemple, je vais m'appuyer sur une chaudière au gaz qui pilote un circulateur indépendant. 3 cas se présentent : Brancher le SSR303 sur le circulateur externe. Je n'ai pas retenu cette solution car elle me semble dangereuse pour la chaudière. Celle-ci risque de prendre un coup de chaud si l'eau ne circule pas dans le corps de chauffe. Brancher le SSR303 sur la carte de la chaudière qui coupera à la fois la chaudière et le circulateur. Cette option est valable uniquement si votre chaudière pilote votre circulateur. Dans mon cas, elle ne le pilote pas mais se charge juste de lui fournir du 220V. On pourra y remédier en ajoutant un relais tempo que nous verrons plus tard... Brancher le SSR303 sur la carte de la chaudière et laisser le circulateur tourner continuellement. C'est ce dernier cas qui sera retenu dans ce tutoriel. Schéma de principe : Alimentation réseau 220V Raccorder votre chaudière à votre tableau électrique en respectant la notice d'installation de votrz chaudière Alimentation circulateur Brancher votre circulateur sur la carte électronique (comme ci dessus) en veillant à ne pas inverser la phase et le neutre. Sur la majorité des cartes électronique, le branchement du circulateur est repéré par un triangle dans un rond. Sur ma chaudière, la borne 4 correspond à la phase et la borne 5 au neutre. Pour le savoir, munissez vous d'un multimètre et mesurez le Voltage entre les bornes [1;4] puis les bornes [1;5]. Si vous obtenez 230V sur l'une des 2, alors c'est que vous avez trouvé le neutre car la borne 1 correspond à la phase du tableau électrique. Dans ce cas précis, le Neutre est la borne 5 car le mutlimètre affichait 230V entre les bornes [1;5]. Sous le SSR303, il y a 2 vis à desserrer pour l'ouvrir et accéder à la platine murale : Ci-dessous un zoom sur la platine et ses connexions. On s’aperçoit qu'il s'agit bien d'un contact sec entre la borne 2 et 3. A partir du tableau électrique, alimenter la borne N avec le Neutre et la Borne L avec la Phase. Sur la carte électronique de la chaudière, brancher la borne 6 du TA à la borne 2 du SSR303 ainsi que la borne 7 du TA à la borne 4 du SSR303 comme indiqué ci-dessous : 1ère étape terminée !! Il vous reste à fixer la platine murale où bon vous semble perso je l'ai fixé sur la chaudière directement. ****************************************************************************************************** Notice d'installation : SSR303 Notice d'installation.pdf
  18. Fréquemment j'ai besoin taper une simple URL pour mettre à jour une VG, mettre à jour un label, recevoir l'état de mon IPX, tout en déclenchant un scénario ... mais mettre un place un script qui fait un POST sur une Variable Globale est un vrai calvaire car il faut passer par un système tiers (PHP, Java, ...). Et pourtant, Fibaro nous a donner un des outils les plus simples et surtout les plus utile ... les Virtual Devices. Et oui, cela peu surprendre mais saviez-vous que chaque label, slider d'un VD se comportent exactement comme une variable globale. C'est à dire : les données sont persistante (vous pouvez rebooter votre box, la donnée sera toujours là ) les données sont modifiables (via un scène ou un appel http .. nous y reviendrons) le changement de valeur active un trigger Allez passons au chose sérieuse. Donc si je résume cela veux dire que si je fait un appel HTTP GET pour changer un label et que le changement de ce dernier active un trigger, je peux donc ... heuuuu ... dire zut au variable globale. En effet, voici un exemple concret et simple : Créons un Virtuel Device avec un simple label que nous allons appeler ainsi : Label : V.Globales ID : VG Notons en passant l'ID de ce nouveau VD. Maintenant si depuis un navigateur, je tape cette URL, je vais changer la valeur de mon label : http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=<ID_VD>&name=setProperty&arg1=ui.VG.value&arg2=<MaNouvelleValeur> Ok mais quel intérêt ? L'intérêt vient en ajoutant une scénario derrière tout cela : --[[ %% properties 484 ui.VG.value --]] actions = { ["ui.VG.value"] = function(values) for k,v in pairs(json.decode(values)) do if (fibaro:getGlobalValue(k) ~= v) then fibaro:setGlobal(k, v) end end end, } -- =============================== -- Démarrage du script -- =============================== local trigger = fibaro:getSourceTrigger() if (trigger.type == "property") then property = trigger.propertyName device = trigger.deviceID value = fibaro:getValue(device, property) actions[property](value) end Que va donc faire ce script et ben il va écouter si la valeur ui.VG.value de mon VG (484 chez moi) change et si elle change et bien il va lire la valeur et mettre à jour mes variables globales. En reprenant l'URL ci-dessus, en remplacant <MaNouvelleValeur> par un json au format simple {NomVariable:valeur, NomVariable2:valeur, ...} Exemples: {'Pushbullet':'Message'} {'Pushbullet':'Message', 'Chauffage':'Vacances} http://<user>:<password>@<IP_DE_MA_HC2>/api/callAction?deviceID=<ID_VD>&name=setProperty&arg1=ui.VG.value&arg2={'Pushbullet':'Message'} Et voilà , il ne reste plus qu'à "caché" le VD et la scène et vous avez un moyen simple de mettre à jour vos VG avec un simple GET HTTP. Pour allez plus loin, voici ma scène pour vous donner des idées Amusez-vous bien
  19. Bonjour, Voici une liste non exhaustive de l'API HTTP pour HOME CENTER 2 et HOME CENTER LITE A compléter si vous en connaissez d'autres !! - filters in /api/devices that allows for filtering out devices that meet some requirements, examples: HC IP/api/devices?visible=true returns devices with visible equal to 'true' HC IP/api/devices?property=[batteryLevel,100] returns devices with property batteryLevel equal to 100 HC IP/api/devices?interface=light returns devices with light interface Multiple filters can be used together, for example: HC IP/api/devices?visible=true&interface=light returns devices with visible equal to 'true' and with 'light' interface Suite à une Mise à jour, revenir à un firmware précédent http://ip_HC2/services/startUpgrade.php Relancer la fin de l'installation suite à une erreur 503 http://<IP hc2>/services/finishUpgradeAfterError.php
  20. voir aussi ce résumé plus récent fait par Zorgonaute84 Comment voir le status d'une variable globale de manière sympa (avec une icône par exemple) sans devoir passer par le panel variables depuis votre téléphone Androà¯d ? Les variables globales Il faut en abuser, elles ouvrent des possibilités gigantesques que le monde de la domotique. Voici celles que j'ai définies : Auth_PS3 : Interdit/Autorisé (si elle est Interdit, le Wall Plug associé s'étient automatiquement, fini la surveillance continue du gamin ...) Auth_TV : Interdit/Autorisé (si elle est Interdit, le Wall Plug associé s'étient automatiquement, fini la surveillance continue de la fille ...) Chauffage : 0/1/2 (0 = uniquement ECS, 1 = ECS 1 SdB, 2 = Tout) Conges : Oui/Non (si oui, je suis toute la journée à la maison, et alors le chauffage fonctionne autrement (encore à réaliser, mais difficile à priori)) DayPart : AfterSunrise/ After Sunset (exple : si une porte reste ouverte longtemps après le coucher du soleil => notification, si en journée, pas de problème) Saison : Printemps/Eté/Automne/Hiver (si en été, allumage automatique des lampes de jardin VMC : On/Off (me permet de contrôler si la VMC a le droit de démarrer) Vacances : Oui/Non (si Oui, pas de chauffage de ECS, lumières de simulation de présence) Les valeurs de ces variables sont contrôlées par des scènes. Les Virtual Devices Pour chacune des variables, j'ai créé une Virtual Device, avec le nombre de boutons correspondant au nombre de valeur autorisées de la variable. Pour ce tuto, je prendrai l'exemple de la variable Chauffage. La virtual device qui y est associée : Tip : utilisez un ID représentatif de la valeur pour chaque bouton, car c'est l'ID qui sera proposé dans les scènes. ! l'ID ne peut pas contenir de <space>, _, -, etc Les Scènes La mise à jour de la virtual device en fonction de l'état de la variable se fait par l'intermédiaire de scènes. Il faut une scène pour chaque status de chaque variable. (J'ai donc 19 scènes pour mes 8 variables). Tip1 : cochez la case "Start when Home Center 2 start" pour être sà»r qu'elle s'exécute en continu Tip2 : lorsque vous modifiez l'icône de la scène, la case se décoche automatiquement (en tout cas sur la HCL = bug) La condition "Day Of Week" (tous les jours cochés !) et "At Any Time" permet de s'assurer que la virtual device a toujours la bonne valeur (après un save de la virtual device, ou un restart du HC2/L) Sections virtuelles Afin d'éviter que cela devienne vite le foutoir dans ma box, j'ai créé une Section "Section virtuelle" qui contient différentes pièces (virtuelles) : Vacances, Variables, Scènes Techniques Dans Vacances : j'ai mes scènes spécifiques pour mon éclairage lorsque je suis en vacances Variables : y sont mes virtual devices qui affichent la valeur de mes variables globales, et les scènes associées Scènes Techniques : y sont les scènes qui gèrent la valeur de mes variables. C'est fou ce que cela peut être amusant, ainsi un peu plus WAF ? On peut toujours rêver ...
  21. Présentation Le mode passerelle (ou gateway) permet de cascader les box Fibaro Home Center 2 et Lite. Cette fonctionnalité peut être utile dans les cas suivants : installation de modules distants qui ne sont pas à porté du réseau sans-fil Z-Wave (cabanon au fond du jardin, dépendance, cave, résidence secondaire, ...) le nombre maximal de 230 modules gérés par une seule box est dépassé Pour communiquer, les box utilisent alors le réseau IP, que ce soit sur le réseau local ou via Internet (une configuration du modem/routeur sera alors nécessaire afin d'ouvrir les ports nécessaires) Remarque : chaque box reste contrôleur Z-Wave principal des modules qu'elle gère, par conséquent les 2 box doivent être opérationnelles et doivent pouvoir communiquer par le réseau IP afin de conserver l'accès aux modules de la box partenaire. Ceci n'est donc pas une utilisation du mode contrôleur Z-Wave secondaire normalisé dans le protocole Z-Wave. Pré-requis : Seule la box HC2 peut être utilisée en maitre, tandis que les HC2 et HCL peuvent être utilisées en esclave. Les 2 box doivent fonctionner avec le même niveau de firmware. Cet article présente l'utilisation de 2 box HC2 en mode passerelle, bien qu'il soit plus courant d'utiliser une Home Center 2 en maitre, et une Home Center Lite en esclave. En effet, les fonctionnalités avancées de la HC2 (script LUA notamment) pourront alors permettre de piloter la box secondaire HCL, même si celle-ci ne propose pas nativement le langage LUA. Importation Tout d'abord, sur la HC2 secondaire, quelques modules sont inclus, dans cet exemple nous avons une multiprise GreeWave Powernode, un détecteur de Fumée Fibaro, un module virtuel, un Wall Plug Fibaro, et un détecteur d'ouverture Aeotec : A01-HC2secondary.png Sur la HC2 qui sera utilisée comme passerelle maître, naviguer dans le menu "Configuration" puis "Connexions à la Passerelle" : B01-Gatewaypanel.png Cliquer sur le bouton "Ajouter passerelle distante". Dans la fenêtre qui apparait, le système scanne automatiquement le réseau local et découvre la (ou les) box disponible : B02-Gatewaypanel.png Il suffit de la sélectionner puis de cliquer sur le bouton "Ajouter des passerelles" : B03-Gatewaypanel.png Une nouvelle fenêtre demande alors de saisir les identifiants de connexions du compte "admin", ainsi qu'une description permettant d'identifier la box dans l'interface : B04-Gatewaypanel.png La passerelle secondaire est correctement reconnue : B05-Gatewaypanel.png Cliquer sur le bouton "Importation". Dans la fenêtre qui apparait, on peut conserver le choix "Basic" qui importera automatiquement tous les modules gérés sur la passerelle secondaire : B06-Gatewaypanel.png Ou choisir l'option "Avancé", qui permet alors de sélectionner manuellement tout ou partie des modules à importer : B07-Gatewaypanel.png Note : les modules cachés ou désactivés (fonctionnalités disponibles depuis la v4) dans l'interface de la box secondaire ne sont pas éligibles à l'importation. Après un clic sur le bouton "Sauver", le système importe les modules, étape qui prend quelques secondes : B08-Gatewaypanel.png Dans l'interface Web de la box maitre, les modules importés apparaissent alors dans la section "Non assigné" à coté des modules gérés localement. Les modules importés sont différentiés par un encadrement jaune autour de chacun d'eux : C01-HC2primary.png A noter que les icônes personnalisées sur la box secondaire ne sont pas importées sur la box maitre. Il sera alors nécessaire de les importer manuellement, puis de les affecter à chaque module. Utilisation Ces modules sont dorénavant pleinement utilisables avec les 2 box, une action via l'une ou l'autre interface agit alors immédiatement sur l'autre interface, ainsi que sur le module lui-même bien entendu. Pour chaque module, la box maitre leur affecte un nouvel ID afin de les différentier des modules existants. Les modules importés apparaissent dans les panneaux de consommation d'énergie et de température. En cas de nÅ“ud morts (module débranché, problème de transmission Z-Wave, etc) les modules apparaissent en nÅ“uds morts sur les 2 box : C02-DeadDevice.png Les modules importés sont utilisables dans des scènes, comme dans cet exemple de scène en mode bloc où le détecteur de fumée importé (donc géré par la box secondaire) peut déclencher une sirène locale (donc gérée par la box maitre) : C03-Scene.png Dans un script en langage LUA, après avoir obtenu l'ID des modules importés, on peut utiliser les commandes habituelles pour les actionner, comme dans cet exemple pour allumer/éteindre un Wall Plug : fibaro:call(355, "turnOn") fibaro:call(355, "turnOff") . De même, les modules sont pilotables via l'API HTTP disponible sur la box maitre : http://192.168.1.1/api/callAction?deviceID=355&name=turnOn http://192.168.1.1/api/callAction?deviceID=355&name=turnOff . Perte de communication En cas de perte de connexion réseau IP entre les 2 box, le panneau de configuration des passerelles signale le problème par une croix rouge : D01-LostConnection.png Cette information est également disponible au travers de l'API HTTP à l'adresse suivante : http://192.168.1.1/api/remoteGateways Qui renvoie un JSON indiquant le statut de la connexion true ou false. Cette information peut alors être gérée par un script LUA afin d'agir en conséquence (notification, etc...) : [ { "id": 1, "name": "HC2-012345", "ip": "192.168.1.2", "description": "HC2 Secondaire", "connected": true } ] [ { "id": 1, "name": "HC2-012345", "ip": "192.168.1.2", "description": "HC2 Secondaire", "connected": false }] . Pour terminer, sur la box secondaire, le panneau de passerelle dispose d'un onglet "Liste des modules partagés" permettant de visualiser les modules exportés : D02-HC2secondary.png
  22. Votre avis ?

    Bonjour je viens de voir sur l'appStore une nouvelle app fibaro qui apparemment devrait être en lien avec homekit de apple, mais je vois pas trop comment elle fonctionne . Si quelqu'un a une idée pour m'éclairer ? https://itunes.apple.com/fr/app/fibaro-home-center-toolkit/id1054327952?mt=8
  23. Salut à tous, J'ai besoin d'un coup de main. Je ne comprends pas pourquoi je ne reçois plus aucune notification push d'alerte émanant de chacun de mes modules. Je m'explique : j'ai un capteur pour lequel les batteries sont à 1% et normalement, dans le paramétrage de mon module, la box est censée m'envoyer un push pour me prévenir que les batteries sont faibles et rien ne se passe. J'ai donc fait un test en prenant un FGWPE au hasard sur lequel j'ai paramétré un push au changement de statut ... et rien non plus. J'ai créé une mini scène LUA dans lequel j'ai demandé à envoyer un push à l'allumage ou à l'extinction du module et là ça fonctionne !!! quelqu'un a une idée ? Merci les p'tits gars
  24. Le but de ce tutoriel est de vous présenter 2 solutions pour remplacer l'antenne d'origine par une antenne avec gain. Cette nouvelle antenne "amplifiée" vous permettra d'augmenter la portée du signal Z-Wave et ainsi, de réduire les nÅ“uds morts. A ce stade, 2 solutions existent et dépendent de l’actuel emplacement de votre HC2 : Baie informatique Autre : placard, bureau... . Solution pour une baie informatique : Tout d'abord, il vous faudra vous procurer le matériel suivant : Adaptateur RP SMA femelle => SMA mâle (http://www.amazon.fr...8081_TE_3p_dp_1) Socle magnétique RP SMA (http://www.amazon.fr...0444391_TE_item) Antenne 868 Mhz (http://www.amazon.fr...8081_TE_3p_dp_1) Une fois le matériel en votre possession, il vous faudra réaliser les opérations suivantes: On stoppe proprement la HC2. On coupe les disjoncteurs sur lesquels se trouve vos modules. On démonte l'antenne d'origine. On visse l'adaptateur RP SMA femelle/mâle sur la sortie antenne de la HC2. On visse la nouvelle antenne sur le socle magnétique. On visse la rallonge du socle magnétique sur l'adaptateur vissé précédemment (étape 4). On redémarre la HC2. On patiente le temps que cette dernière réalise son redémarrage complet. On remet en tension tous les disjoncteurs coupés à l'étape 2. On patiente quelques minutes le temps que la HC2 réalise son nouveau maillage du réseau Z-Wave. Enjoy! Solution pour les autres emplacements : Tout d'abord, il vous faudra vous procurer le matériel suivant : Antenne coudée 868 Mhz (http://my-domotique.com/store/index.php?id_product=582&controller=product&id_lang=2)Une fois le matériel en votre possession, il vous faudra réaliser les opérations suivantes: On stoppe proprement la HC2. On coupe les disjoncteurs sur lesquels se trouve vos modules. On démonte l'antenne d'origine. On visse la nouvelle antenne sur la HC2. On redémarre la HC2. On patiente le temps que cette dernière réalise son redémarrage complet. On remet en tension tous les disjoncteurs coupés à l'étape 2. On patiente quelques minutes le temps que la HC2 réalise son nouveau maillage du réseau Z-Wave. Enjoy! Je remercie Nico, KriKroff, Lazer et BenjyNet pour leur aide apportée à mon problème de perte de réseau Z-Wave sur ma HC2. Ce tutoriel fait suite à ce dernier : http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/2475-perte-de-r%C3%A9seau-z-wave/
  25. J'aimerais partager avec vous ma petite réalisation DIY de passerelle domotique pour Home Center. Je l'ai testée pour HCL, mais ça devrait marcher aussi pour HC2. L'objectif est le pilotage des modules du système d'alarme Fibaro. Un sujet semblable a déjà été abordé auparavant ici, ou encore ici. En effet, je n'étais pas satisfait de la détection de présence (et d'absence) à travers la connexion wifi domestique et j'étais encore moins satisfait du système de géolocalisation de la Fibaro HCL et son côté hyper-aléatoire. Je me suis dit que le moyen le plus robuste pour piloter l'alarme en fonction de la présence/absence serait un système basé sur un contrôle d'accès NFC. Principe Une passerelle NFC est installée à l'intérieur du logement, juste à l'entrée. Cette passerelle est en attente permanente du passage d'un Tag NFC. Au passage d'un Tag NFC indiquant l'entrée ou la sortie de quelqu'un du logement, l'état de l'alarme de la HCL/HC2 change (de armé à désarmé ou inversement) Une LED permet de visualiser l'état de l'alarme (allumée si armée, éteinte si désarmée). Prérequis - Une HC2 ou une HCL et des modules d'alarme : détection de mouvement, détection d'infraction, sirène, etc Le tout configuré de cette façon au niveau du panneau d'alarme de la HCL/HC2. - Quelques connaissances Linux pourraient être utiles pour l'installation du software, la copie et la modification de fichiers... Matériel - Une HCL ou une HC2 - Un Raspberry Pi (modèle B+ ou 2), OS : Raspbian Wheezy (je n'ai pas testé si ça fonctionnait avec une autre distribution Linux) - Un contrôleur NFC NXP EXPLORE-NFC adapté au Raspebrry Pi. En vente ici (merci à @i-magin pour l'info). - Une LED, une résistance et quelques cables électroniques pour relier la LED au raspberry Pi de cette façon - Un câble ethernet pour relier le Raspberry Pi à la box ADSL ou à une prise murale réseau OU BIEN un dongle USB Wifi (plus simple) - Un boitier pour intégrer le Raspberry Pi et le shield NFC (j'ai utilisé le boitier Femto de ma freebox qui ne me servait plus, certains l'ont peut-être reconnu ) - Un câble micro USB pour alimenter le Raspberry Pi - Un jeu de Tags NFC type MiFare (un tag par utilisateur potentiel) Il faut compter environ 50€ de matériel (hors HCL/HC2 bien sà»r) Photos Logiciel Le code (Python) du logiciel qui tourne sur Raspberry Pi et que j'ai appelé "homeGW" (comme home GateWay) est disponible dans Github sur ce lien. Un descriptif d'installation et de configuration y est décrit. Il s'agit d'une première version avec surement quelques bugs. Voici quelques caractéristiques du logiciel: - Le logiciel est paramétrable : informations d'accès à la HCL/HC2, les ID des modules d'alarme, les ID des tags NFC pouvant contrôler l'alarme, etc (voir fichier README) - La HCL/HC2 n'a pas besoin d'être spécifiquement configurée pour "cohabiter" avec la passerelle. Autrement dit, aucune scène spécifique, aucun "virtual device" ne sont nécessaires. Par contre, je fais appel à une variable globale définie dans la HCL qui indique l'état de l'alarme (armée ou pas). Pour ma part j'ai fait une scène simple qui permet de positionner cette variable à "1" lors que l'un (ou tous) des modules d'alarme est armé et à "0" lorsqu'il est désarmé. Le nom choisi pour cette variable dans HCL/HC2 devra être indiqué au logiciel homeGW au niveau du paramètre "HCL_ARMED_VAR" (voir la description du paramétrage dans le fichier README). - Si l'état de l'alarme de la HCL/HC2 est modifié par un autre moyen (PC, smartphone...), la passerelle se synchronise automatiquement avec ce nouvel état au bout de quelques secondes (grâce à la variable décrite dans le point précédent). - Un fichier log est prévu pour répertorier tous les éventements qui se produisent au niveau de la passerelle NFC y compris les échanges avec la HCL/HC2, les erreurs, l'heure passage des tags NFC et leurs ID, etc. La suite... Je vais essayer d'améliorer ce projet à travers les échanges que j'espère avoir avec vous, vos questions, vos contributions... Si ce projet vous intéresse et si vous souhaitez vous lancez dedans, n'hésitez pas à faire part de vos retours d'expérience dans ce topic. Les possibilités offertes grâce à l'API de la Home center mais aussi à d'autres API sont très intéressantes. Dans la même logique que pour l'alarme, j'imagine très bien des actions de contrôle de l'éclairage, du chauffage, de la musique, d'une caméra IP... qui se déclenchent sur ordre de la passerelle NFC. A suivre donc...