Welcome to Domotique-fibaro

 

Inscrivez-vous maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités. Une fois inscrit et connecté, vous serez en mesure de contribuer à ce site en soumettant votre propre contenu ou en répondant au contenu existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, de recevoir des points de réputation comme une récompense pour la soumission de contenu, tout en communiquant avec d'autres membres via votre boîte de réception privée, et bien plus encore! Ce message sera supprimé une fois que vous vous êtes connecté.

 

Register now to gain access to all of our features. Once registered and logged in, you will be able to contribute to this site by submitting your own content or replying to existing content. You'll be able to customize your profile, receive reputation points as a reward for submitting content, while also communicating with other members via your own private inbox, plus much more! This message will be removed once you have signed in.

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Tuto HC2 et HCL'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Nouveau ? Présentez-vous
    • Le bistrot
    • Mon installation domotique
    • Autres Solutions Domotiques
  • La HC2 et ses périphériques
    • La Home Center pour les nuls
    • Home Center 2 & Lite
    • Modules Fibaro
    • Modules Z-wave
    • Périphériques et matériels autres
    • Plugins
    • Alarme & Vidéo-surveillance
    • Multimédia
    • Chauffage et Energie
    • Actionneurs & Ouvrants (Portail, volets...)
    • Eclairage
    • Applications Smartphones et Tablettes
    • English Section
  • Fibaro's Awards
    • Membre du mois
    • Jeux concours & Cadeaux
  • Les bonnes affaires
    • Sites internet
    • Petites annonces

Calendriers

Aucun résultat à afficher.


25 résultats trouvés

  1. Version 1.3.2.0 (03-05-2017) - Multi (Fr/En) Compatible : Windows Vista, Win7 32/64 bits, Windows 8.xx Mac OSX 10.8.x avec Virtual machine "Parallels Desktop" et Windows 7 64 bits. Mac OSX 10.9.x avec XP virtual machine / VirtualBox. Compatible HC2 V3.x / HC2 V4.x / HCLite V4.x Cette application a été réalisée dans le but d’aider la communauté gravitant autour du système Home Center 2 Fibaro, de l’installateur à l’utilisateur final en passant par le développeur souhaitant faire évoluer l’écosystème du HC2. Le HC2 Toolkit est basé pour une grande partie sur le SDK .Net qui est mon premier projet en rapport avec l’écosystème Fibaro. Dès l’origine l’application a été prévue pour être multilingue et se limite pour l’instant à l’anglais qui est la langue première du projet afin d’être accessible au plus grand nombre, au français c’est un minimum et je l’espère bientôt au Polonais. Grâce au Toolkit, il est possible de mieux comprendre comment fonctionne l’API du HC2 et d’obtenir rapidement des informations difficilement accessibles depuis l’interface web sur les périphériques enregistrés, les scènes, les périphériques virtuels, les utilisateurs etc. Des possibilités de sauvegardes avancées sont aussi disponibles et seront complétées au fil des mises à jour. Il est déjà possible d’exporter l’intégralité des scènes d’un seul click même les scènes « BLOC », d’exporter tous les codes LUA à la demande : scènes, périphériques virtuels. L’import et l’export des périphériques virtuels sont aussi supportés. Une exportation spécialement développée à des fins d’analyse et de comparaison des périphériques est disponible. La plupart des données brutes de l’API peuvent être chargées et enregistrées soit au format JSON soit au format XML pour l’étude et le développement. Certaines actions sont implantées comme lancer une scène, activer ou désactiver un « binary switch », le « ping » à distance ou en local du HC2, la vérification de l’accessibilité du serveur du HC2, la découverte automatique sur le réseau. Le Toolkit possède un éditeur LUA intégré ou tous les espaces de nom Fibaro sont documentés et les méthodes accessibles en écrivant le code (proposition de code automatique). Un système de « snippets » est aussi disponible et propose des extraits de code (aide à la programmation), de simples instructions conditionnelles, boucles à des fonctions avancées. La liste des fonctionnalités est non exhaustive et en constante évolution, la road map est déjà bien remplie ! Je compléterais cette note lorsque j’aurais un peu plus de temps devant moi. Version 1.3.2.0 - HCToolkit_1.3.2.0.zip - Ajout du support du Polonais (Un grand Merci à REMS du blog Domotique-Home.fr) - Ajout de l'accès aux manuels et guides par clic droit sur un périphérique (Motion Sensor, Door/Window Sensor, Smoke Sensor, Wall Plug, d'autres modules à venir...) - Correction de bugs et améliorations - Correction : Types manquants - Correction : Traductions - Amélioration : Mise à jour des dépendances Version 1.3.1.6 beta - Nouveau: Le code LUA (scènes) peut-être édité puis poussé vers le contrôleur (Publish/Reload) - Nouveau: Création de pièces en lot (plusieurs en 1 X avec un même nom prédéfini), Edition (nom, section), Suppression, Exportation, Importation - Nouveau: Création de scènes en lot, Edition (nom, pièce, section, etc.), Suppression, Exportation, Importation - Nouveau: Création de section en lot, Edition (nom), Suppression, Exportation, Importation - Amélioration : Périphérique: Edition du nom, de la section, de la pièce, Suppression - Amélioration : Périphériques virtuels: Edition (nom, pièce), Exportation, Importation - Amélioration : Amélioration significative du traitement des données - Correction : Bogue mineur de l'installeur - Correction : Traductions - Correction : Types manquants - Correction : Bogues mineurs Version 1.2.0.3 - Correctif: Téléchargement des icônes des appareils (devices) : l'option "all" ne permet pas le téléchargement et il faut sélectionner à la main - Correctif: Au lancement on obtient l'interface en anglais bien que "French" soit présélectionné - On re-sélectionne French et c'est bon... jusqu'au redémarrage suivant - Correctif: Problème cosmétique dans la fenêtre "Paramètres de l'application" au niveau du "temps en secondes" Version 1.2.0.1 Ajout : Il est maintenant possible de « filtrer » l’enregistrement des icônes par type et / ou basetype depuis le « Menu Données » / « Appareils » / « Télécharger Toutes les Icônes » Amélioration : Nouvelle convention de nommage pour l’enregistrement des icônes. Exemple : 18-IconID[1012]-DeviceID[31]-Pioneer VSX-2021.png Amélioration : Affiche des noms de pièces dans la vue « Appareils » Correction : Mauvais chemin utilisé par l’application pour la commande «Périphériques virtuels » / « Sauvegarder tous les périphériques » Correction : Problème avec l’aperçu d’impression dans l’éditeur LUA Correction : Affichage du modèle de paramètres (régression HC2 V4.05X et >) Correction : Affichage des icônes « Appareils » et « Pièces » (régression HC2 V4.063 et >) Amélioration : Mise à jour des dépendances (librairies utilisées par le projet) Attention : Le Frameworks .NET 4.5.2 de Microsoft doit être installé (https://www.microsoft.com/fr-FR/download/details.aspx?id=42642). Notez que .NET Framework 4.5 n'est pas pris en charge sur Windows XP. Version 1.1.0.6 - Ajout: Nouvelle boîte de dialogue pour afficher les associations d'un périphérique. - Ajout: Nouvelle boîte de dialogue pour afficher les paramètres d'un périphérique. - Ajout: Onglet "Plugins" - Ajout: Affichage de la propriété "Configured" dans le tableau des périphériques. - Amélioration: Info-bulles pour le type et le basetype interne pour les périphériques et les plugins. - Amélioration: Affichage d'informations sur les interfaces utilisées dans les propriétés et les actions. - Amélioration: La boîte de dialogue "Template (Modèle de périphériques)" à été retravaillé. - Correction: Les descriptions dans la boîte de dialogue "Template (Modèle de périphériques)" n'utilisait la langue sélectionnée dans l'interface - Correction: Interfaces manquantes. - Correction: Propriété "Configured" toujours vide dans le rapport de configuration. - Correction: Propriétés manquantes (batteryLevel, configured, parentID, nodeID) suite à la version V1.1.0.0 - Correction: Traductions - Correction: Bogues mineurs Version 1.1.0.0 Beta - Support de la V4 du HC2 (reste compatible avec l'ancienne V3) - Amélioration: Détection automatique de la version de l'API. - Amélioration: Performance de la communication réseau. - Amélioration: Nouveau mécanisme d'exportation de données, plus rapide et plus lisible. - Amélioration: Sauvegardez du "crashdump" dans le dossier "documents utilisateur" pour éviter l' exception "UnauthorizedAccess". - Nouveau: Exportation des variables globales au format XML, une par une ou toutes à la fois dans le menu "Variables globales". - Nouveau: Enregistrer toutes les icônes, menu "Pièces", "Scènes", "périphériques". - Nouveau: Ajout de la commande 'UpdateMeshNetwork' dans le menu périphérique. Peut aider les utilisateurs du HClite - Nouveau: Affichage du nombre de plugins / NÅ“ud de plugins - Nouveau: indentation automatique du code dans l'Éditeur LUA. - Nouveau: option Afficher / Masquer les numéros de lignes dans l'éditeur LUA. - Nouveau: Possibilité de changer la taille de la police dans l'éditeur LUA. - Nouveau: Possibilité de changer la famille de police dans l'éditeur LUA. - Correction: Traductions manquantes. - Correction: Bogues mineurs. Un fil sur le Toolkit est consultable aussi sur le forum officiel ici http://goo.gl/pKA35K
  2. Ayant une harmony ultimate avec son hub et la fameuse multiprise greenwave, je me suis dit qu’il fallait impérativement que je trouve un moyen de contrôler l’une à partir de l’autre. Sur cette multiprise sont branchés ma TV, l’ampli, la Xbox, le DVD et une lampe. Ca me permet d’éviter de laisser les appareils en veille alors qu’ils ne sont pas utilisés (un petit geste pour l’environnement en passant ça fait pas de mal…). Par contre je ne me voyais pas du tout devoir aller sur mon PC, ma tablette murale ou devoir dégainer mon téléphone pour (dés)activer les prises (la multiprise n’étant pas accessible physiquement). (petite parenthèse) ::: sérieux, toutes ces interfaces, aussi sexy soient elles, en dehors du contexte « je ne suis pas à la maison », elles ne sont la que pour flatter notre ego et se la peter devant les potes ! ::: (fin de la parenthèse) Bref j’ai aussi Sarah à la maison, mais pas envie non plus de meugler comme un veau « Sarah branche la télé », surtout quand les enfants dorment a côté… J’en viens donc a ma bonne vieille télécommande Logitech Harmony Ultimate et son hub, et me dis que comme elle est customisable a souhait, ce serait pas mal si je pouvais mapper un bouton vers un scénario, un device ou virtual device de ma HC2 afin d'en controller les différentes prises. Après quelques recherches sur le Net, voici ou j’en suis arrivé… 1. Prérequis 1 télécommande Logitech Harmony (ultimate) avec le Hub 1 PC (j’utilise celui que j’ai dédié a Sarah) avec interface bluetooth .Net 4.0 ps3bluemote (gratuit) : https://drive.google.com/uc?export=download&id=0B3RTucUBY2bwY3BOd3ZLd2pGS1k AutoHotkey (gratuit) : http://www.autohotkey.com/ curl pour windows (gratuit) : http://curl.haxx.se/download.html Note : attention il semblerait que la version de curl Win64 - Generic en version 7.33 lance 2 fois la requête http. La version Win32 - Generic en 7.40 ne pose pas ce problème 2 Installation de la télécommande Tout d’abord nous devons jumeler notre télécommande avec le PC. Pour ce faire, il faut : - ajouter un nouveau dispositif dans votre télécommande : Sony PS3 (en effet, les PS3 sont contrôlables en Bluetooth). Vous pouvez le renommer, modifier les boutons comme bon vous semble, etc : - synchroniser votre télécommande - activez le nouveau dispositif PS3 - sur votre PC, dans la gestion des appareils bluetooth, vous allez voir un nouveau matériel prêt à être jumeler : BD Remote control. Faites le ! 3 Configuration Une fois la télécommande jumelée, il faut configurer tout ça afin de pouvoir exploiter les touches de la télécommande : - Installez ps3bluemote et lancez le. Vous devriez voir apparaitre un triangle gris dans le systray de windows. - Allez dans la configuration de l’application (clic-droit sur l’icône dans le systray) et définissez le product id et vendor id comme indiqué dans la capture ci-dessous : - Relancez l’application, le triangle du systray devrait maintenant être bleu (l’application est connectée à la télécommande) - Retournez dans la configuration de l’application et cette fois ci définissez les raccourci des touches qui vous intéresse. Donc en résumé, jusqu’à présent nous avons une télécommande avec des touches personnalisées. cette télécommande est jumelée avec notre PC sous windows. A chaque fois que vous allez appuyer sur un bouton de votre télécommande, c’est la séquence de touches que vous avez configuré pour ce bouton dans ps3bluemote qui sera générée sous windows. Ouais c’est cool, mais qu’est ce qu’on en fait de cette séquence ? 4 AutoHotkey C’est la que toute la puissance de ce fabuleux soft AutoHotkey entre en jeux ! Il permet de déclencher tout et n’importe quoi suite a une séquence de touches. Vous voyez ou je veux en venir … Je vais donc utiliser ma séquence de touches pour appeler l’URL de l’api de ma HC2 qui déclenchera mon scénario ou le bouton de mon device,etc… Les possibilités sont grandes… Voici un exemple de configuration (je vous renvoi a la doc sur le site de AutoHotkey pour plus de détail, c’est très simple) : ; Lumières Salon ON ^+F3::Run C:\Domotique\curl\bin\curl.exe "http://admin:password@192.168.0.123/api/xxx" Comme vous le voyez, le CTRL+SHIFT+F3 permet d’appeler le programme curl avec en paramètre l’url qui va déclencher ce que je veux sur ma HC2 Et voila, votre télécommande Harmony est maintenant prête a être intégrée dans votre système domotique. Y a plus qu'a...
  3. Mise à jour Over-The-Air du firmware des modules Z-Wave Fibaro Procédure Lorsqu'une mise à jour est disponible pour au moins un module, une notification apparait en haut de l'interface de la HC2 (triangle jaune) : En cliquant sur le triangle jaune, la zone de notifications s'ouvre. L'exemple suivant montre qu'un firmware est disponible pour un Motion Sensor : Après avoir cliqué sur le bouton "Go to notification center", on arrive dans le panneau de notification qui nous donne plus de détails sur le (ou les) module(s) pouvant être mis à jour : Après avoir cliqué sur le bouton "Afficher", on arrive sur l'onglet des propriétés avancées du module. En descendant un peu plus bas, on voit la section concernant la mise à jour du module. Dans l'exemple ci-dessous, la mise à jour 2.8 est disponible : Après avoir cliqué sur le bouton "Start", une fenêtre popup s'ouvre alors. Il faut lire et faire défiler le texte, puis cliquer sur la case à cocher "Do you want to proceed with the software update", et enfin cliquer sur le bouton "Installer la mise à jour" : Si le module est sur pile, ce qui est le cas du Motion Sensor, la fenêtre principale de la HC2 indique qu'elle est en attente du réveil du module : Il faut alors aller le chercher et le rapprocher de la HC2 (quelques mètres devraient suffire, l'objectif étant d'être à portée directe de l'antenne de la box sans passer par le routage du réseau Z-Wave). Ouvrir ensuite le module, et effectuer un triple-clic sur le petit bouton pour le réveiller. Le téléchargement du firmware commence alors : Un certain nombre d'informations apparaissent dans l'interface de la HC2, permettant de suivre le bon déroulement de la procédure : Si la zone de mise à jour indique "Waiting for communication", c'est qu'il faut réveiller à nouveau le module. Il peut être nécessaire de réveiller au moins 3 fois le Motion Sensor durant toute la procédure. Evidemment, un module sur secteur n'a pas besoin d'être réveillé, car il écoute tout le temps le réseau Z-Wave. Lorsque l'opération est terminée, le statut indique "Success"' : La même information est reportée dans la zone de notification : Dans les propriétés du module, la nouvelle version 2.8 est indiquée : . Messages d'erreurs possibles Statut : Fail - Battery level too low to perform the update. Replace the battery and try again. Pour un module sur pile, il faut remplacer la pile. Pour un module sur secteur, il n'y a pas de pile à changer, il s'agit probablement d'une mauvaise configuration du module dans la base de données de la HC2. Il faut alors effectuer une reconfiguration douce du module : Dans la fenêtre popup, confirmer le lancement de la procédure de reconfiguraiton douce en cliquant sur le bouton "Je sais ce que je suis en train de faire. Continuer" : Patienter durant la reconfiguration douce qui doit durer quelques secondes, jusqu'à l'apparition du message "Device configuration finished" : Il faut ensuite retourner dans la zone de mise à jour du module, et cliquer sur le bouton "Check" : La mise à jour peut ensuite être lancée normalement. Ci-dessous la mise à jour d'un Wall Plug, qui est sur secteur et n'a donc pas besoin d'être réveillé. La mise à jour se déroule toute seule, sans intervention de l'utilisateur, pendant une durée d'environ 5 minutes : Statut : Fail - Frame request error. Try again. Relancer simplement la procédure de mise à jour immédiatement. Si cela ne passe toujours pas, il faudra envisager de déplacer le module afin de le rapprocher de la box. Changelog Motion Sensor FGMS-001 2.8 [fix] Fixed problem with too many reports from lux meter. [fix] Multichannel Associations are now sent even when there is no single node set in association group. 2.7 [fix] Removed error with wrong multichannel association frames. [fix] Corrected tamper notifications in seismograph mode. [fix] Improved range test. [fix] Minor Z-wave improvements. 2.6 [fix] Corrected error with removing associations. Wall Plug FGWPx101 25.25 [fix] Minor Z-wave changes. 24.24 [fix] Energy measurements storing fix. [fix] Minor Z-wave changes. Dimmer FGD-212 3.5 [change] Added parameter 38 - reduction of automatic level control in 2-way connection mode. Changing this parameter allows to impair the Ripple Control impact on output brightness. [fix] Improved dimming with Ripple Control Signaling in 3-way connection mode. [fix] Improved rejection of short voltage interruptions causing spontaneous maximum brightening. [fix] Fixed Z-Wave Multilevel:StartLevelChange with parameter (direction = down). Dimming now stops at Value = 1. 3.4 [fix] Reduction of light flickering/turning off for OVERCURRENT condition. [fix] Bistable button empty click fixed. [fix] StartMultilevelSwitch sent without dimming time now takes manual dimming time parameter (compatibility with Dimmer 1). [fix] Double state report for endpoint 2. [change] Reduction of the maximum associated devices for every association group to 8 (single/multi/mixed). [change] Associations in 3-way switch mode for S2 are now sent in 4/5th group. Oher small corrections. 3.3 [fix] Reduction of stroboscopic-effect for dimmers affected with Ripple Control signal. [fix] Correction of voltage sag detector. Other small corrections. RGBW Controler FGRGB-101 26.25 [change] Compiled with new version of SDK. [fix] Resolved problem with false associations.
  4. Google Calendar vers HC2/HCL (dernière mise a jour : 23/02/15) Bien que d'autres solutions permettant de piloter sa box depuis un agenda Google existent déjà (je pense bien entendu aux formidables travaux de Kriek), je n’en ai pas trouvé qui réponde parfaitement à mes besoins. Je vous propose donc de partager ce à quoi je suis arrivé... Le besoin : Le but étant de « programmer » l’ouverture/fermeture de mon portail à date et heure fixe, de lancer une machine à laver a telle heure, de gérer une variable indiquant si je suis en congé ou pas, etc. (voilà ça va pas péter plus loin que ça), j’ai besoin de : quelque chose de simple à utiliser qui me permet en ajoutant un événement dans un calendrier Google de déclencher une scène ou un bouton sur ma box, quelque chose de simple à configurer, et surtout sans script LUA : en fait j’ai une HC2 mais je dois également piloter une HC Lite et je veux donc une solution unique (v1.2) pour certains besoin "urgents" ou il est souvent plus rapide de s'envoyer un mail que d'ajouter une entrée dans le calendrier, avoir la possibilité de traiter les mêmes commandes mais envoyées par mail cette fois ci. La commande sera traitée dans la foulée de la récéption du message, il n'y a pas de notion de scheduling dans ce cas. La solution envisagée : Avec la contrainte de la HC Lite, il me faut trouver une solution d’héberger « le script » ailleurs. Pas possible de l’embarquer sur la box et d’être autonome. En même temps, vu que je veux utiliser Google Calendar (pour des raison de facilité d’accès et de gestion), autant héberger mon script sur Google Drive. Afin d’en faciliter l’utilisation et dans le but de partager tout ce bordel, je suis passé par une spreadsheet Google qui embarque mon script. En effet, je trouve ça plus « simple » de modifier le texte d’une cellule plutôt que de toucher a des lignes de code. Ceci dit, faudra quand même se retrousser un poil les manches pour installer le tout… Installation : 1) Tout d’abord il faut récupérer la spreadsheet Google dont le lien de partage est le suivant : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1JdygLOXaGJdJ9WL4t_UUHejao6vfYurjc_D7PybdWro/edit?usp=sharing Copiez la dans votre Google Drive en faisant Fichier > Créer une copie... depuis la spreadsheet (v2.0) Depuis la v2, les données ont été séparées sur 3 onglets différents : Configuration : Toutes les données de configuration ont été regroupées ici Commandes : Permet de définir les différentes commandes mises à disposition Data : il s'agit des données interne à la spreadsheet, il n'y a rien a toucher ici. 2) Modifiez le contenu de la premiere feuille afin de définir les différents paramètres de connexion a votre Home Center (qu’elle soit Lite ou 2) et l’ID du calendrier Google qui sera utilisé pour gérer l’activité de votre box. Donc si vous n’avez pas de calendrier dédié, c’est le moment de le créer… (v1.2) Sélectionnez la version du firmware que vous avez 3.x ou 4.x. (v1.2) Vous avez la possibilité de spécifier quel label Gmail est a surveiller (cf. Gestion des mails ci dessous) ainsi que les caractères qui permettrons d'identifier le contenu utile du mail de votre signature de mail (dans le cas ou vous en utilisez une) (v2.0) Vous avez maintenant la possibilité d'activé ou pas la prise en compte des événement du calendrier et/ou des emails (v2.0) Dans le cas des traitements de emails, il y a la possibilité de demander un accusé de réception de la commande. En gros vous envoyez un email contenant la commande a executer et on vous répond si l'action a été traitée avec succès ou pas. 3) Dans la partie « Définition des commandes » il s’agit de définir les différentes ordres qui seront reconus : ID : il s’agit de l’identifiant de la commande. A vous de le choisir. C’est cet identifiant que vous allez utiliser par la suite dans votre calendrier Google Description : bon je passe sur la description de ce champs... Action : Différentes action sont gérées par le script : gestion de scenes, d’interrupteurs, de variateurs, de volets roulants ou de modules virtuels. En fonction de ce que vous sélectionnez, les 3 autres paramètres du tableau auront une signification bien précise. Une note dans chaque cellule est ajouté automatiquement afin de vous guider dans la saisie de la définition de votre commande Module ID : En fonction du type d’action il faudra renseigner l’ID du module ou de la scene correspondante Paramètre 1 et 2 : dépendent aux aussi du type d’action sélectionné (Start/stop pour une scene, on/off pour un inter, % de variation pour un dimmer, etc.) 4) Basculez dans le script associé via le menu Outils>Editeur de scripts… 5) Vous allez devoir activer les API Google nécessaires via le menu Ressources>Services avancés de Google… Dans la fenêtre qui s’ouvre, activez Calendar API (si ce n’est pas déjà fait), puis activez le aussi dans la Google Developpers Console (vous avez un lien dans cette même fenêtre qui vous y conduit) 6) Ajoutez un déclencheur sur votre script afin d’executer chaque minute la fonction Gcal2HC : - Depuis l'editeur de script, menu Ressources > Déclencheurs du projet actuel - Dans la nouvelle fenêtre qui vous indique qu'aucun déclencheur n'est actuellement configuré, cliquez sur le lien pour en ajouter un - Configurez votre déclencheur en sélectionnant la fonction Gcal2HC et l'événement En fonction du temps/Minuteur/Chaque minute 7) Maintenant que tout est activé et qu’une commande a été configurée, revenez dans votre spreadsheet 8) Allez dans le menu Gcal2HC tools>Tester une commande. (v2.0) Une nouvelle fenêtre listant les commandes disponibles va s'ouvrir. En cliquant sur le bouton de la commande vous pouvez tester directement cette dernière. Un certain nombre d’autorisations vont vous être demandé… 9) (v2.0) Même si vous n'avez pas encore créé d'événement ou envoyé un email, passez sur les autres menus Gcal2HC tools>Relever les événements et Gcal2HC tools>Relever les emails afin de valider les autorisations d'accès nécessaires Bon à partir de là , si vous n'utilisez pas la fonctionnalité de gestion par email vous pouvez passer au paragraphe Utilisation sinon configurez votre compte gmail comme indiqué ci-dessous … (v1.2) Configuration Gmail : Le principe de cette fonctionnalité est simple : au lieu de saisir une commande dans la description d'un événement calendrier, on envoi tout simplement un email contenant cette description. Sur réception de l'email, la commande est analysée (comme pour les événement du calendrier) et exécutée dans la foulée. Afin de rendre ce processus simple, on ne va traiter que les messages reçus sur le compte Gmail et qui ont le label qui a été initialisé dans la partie déclarative de la spreadsheet. Les labels imbriqués sont supportés, il suffit de les séparer par un '/'. Exemple : Domotique/ToDo Je vous laisse le soin de créer une règle dans votre compte Gmail afin de "tagger" automatiquement les message qui vont bien avec le bon label (par exemple une règle basé sur l'expediteur, le destinataire et l'objet du message.) C'est le contenu du message (le body) qui doit contenir la chaine texte correspondant à la commande a executer. Dans le cas (et c'est souvent le cas sur mobile) ou vous avez une signature qui s'ajoute automatiquement a votre message, vous pouvez spécifier les caractères qui permettrons de délimiter la partie utile du message de votre signature (par exemple --) Attention : Dès lors que le message est traité il est automatiquement déplacé dans la corbeille. (v2.0) Si vous envoyez la commande HELP par email, on vous répond avec la liste des commandes disponibles. C'est ppratique lorsqu'on a beaucoup de commandes et qu'on ne se souvient plus de l'ID des commandes... Utilisation : 3 types d’utilisations sont possibles : 1) La première, que vous connaissez déjà , consiste à déclencher l’action directement depuis la spreadsheet (cf. étapes 7 et 8 de l’installation). Ceci permet de mettre au point une commande sans avoir à la programmer dans son calendrier et attendre que tout se déclenche. 2) Déclenchement programmé depuis votre calendrier. Pour cela il suffit de créer un événement à une heure précise (sans durée, donc heure de début = heure de fin). Vous mettez le titre que vous désirez (pour que ce soit parlant pour vous) et ajoutez dans le champs Description l’ID de la commande à executer. Voilà c’est tout, toutes les minutes le script va tourner et dès qu’un événement arrive à échéance, la commande associée sera exécutée. 3) (v1.2) Déclenchement suite à la réception d'un email Voici quelques screenshots : Remarques : 1) J’utilise l’API http pour piloter la box, donc ça n’a rien a voir avec la solution de Kriek qui est bien plus puissante et propre ! Mais bon, avec la HC Lite, je ne vois pas comment faire autrement. Peut être avec l’arrivée de la v4 (si elle arrive un jour…). Du coup obligé d'exposer la box sur le net, ça ne me plait pas trop non plus, mais bon ... 2) Je ne traite pas les événements sur la journée mais que des événement à des instant précis 3) Je ne traite pour l’instant qu’une seule commande par événement 4) Autre limitation : si pendant une certaine période la communication avec la Home Center est coupée, les événements de cette période sont tout simplement perdus… 5) Bien entendu, il ne faut pas modifier la spreadsheet ca il y a des références à des cellules en dur dans le code (houuuuu que c’est pas beauuuuu ça aussi…) 6) Dernier point, ça fait juste quelques jours que j’ai ça en place, et je n’ai pas encore tout migré de mon ancien système vers la HC2. Donc si vous rencontrez des bugs et autres bizarreries… c’est normal Historique : 09/11/2014 - v1.0 : version initiale 31/12/2014 - v1.2 : correction bug su l'utilisation du SWITCH préparation pour la sortie du la v4.x ajout du traitement des commandes envoyées par mails 04/01/2015 - v1.3 : ajout support API pour Notification, Mise a jour des variables globales et Armer les devices 23/02/2015 - v2.0 : refactoring de la spreadsheet et du code ajout de l'accusé de réception de la commande par email ajout de l'aide par email
  5. Bonjour si cela intéresse j'ai développé un petit script qui permet une importation et gestion facile des modules de la HC2/HCL de Fibaro avec Jeedom. Lien Market Jeedom Exemple d'importation interrupteur / variateur Exemple de configuration interrupteur / variateur Liste des Taches Disponible: Nom -> Nom de Module Etat -> Etat de Module (Ouvert/Fermé – Armé/Désarmé – Allumé/Eteint ….) Power -> Consommation énergétique Armed -> Etat de armement des modules de détection de ouverture/mouvement Type -> Le type d’action a exécuter: On -> Actionne interrupteur Off -> Des-actionne interrupteur #slider# -> Variateur de 0 à 100% 0 -> Fermeture volet ou extinction interrupteur à variation 100 -> Ouverture volet ou allumage interrupteur à variation Stop -> Arrêt d’ouverture ou fermeture de volets Arm -> Armement de détecteur ouverture/mouvement Disarm -> Des-armement de détecteur ouverture/mouvement Index: Installation Importation des modules par type Interrupteurs / Variateurs Températures Humidité Luminosité Détecteur de mouvement Volets roulants Détecteur d’ouverture Liste des Taches Disponible: Solution de rafraîchissement régulier et instantané Téléchargement Si vous avez des question ou idées d’amélioration n’hésitez pas.
  6. voir aussi ce résumé plus récent fait par Zorgonaute84 Comment voir le status d'une variable globale de manière sympa (avec une icône par exemple) sans devoir passer par le panel variables depuis votre téléphone Androà¯d ? Les variables globales Il faut en abuser, elles ouvrent des possibilités gigantesques que le monde de la domotique. Voici celles que j'ai définies : Auth_PS3 : Interdit/Autorisé (si elle est Interdit, le Wall Plug associé s'étient automatiquement, fini la surveillance continue du gamin ...) Auth_TV : Interdit/Autorisé (si elle est Interdit, le Wall Plug associé s'étient automatiquement, fini la surveillance continue de la fille ...) Chauffage : 0/1/2 (0 = uniquement ECS, 1 = ECS 1 SdB, 2 = Tout) Conges : Oui/Non (si oui, je suis toute la journée à la maison, et alors le chauffage fonctionne autrement (encore à réaliser, mais difficile à priori)) DayPart : AfterSunrise/ After Sunset (exple : si une porte reste ouverte longtemps après le coucher du soleil => notification, si en journée, pas de problème) Saison : Printemps/Eté/Automne/Hiver (si en été, allumage automatique des lampes de jardin VMC : On/Off (me permet de contrôler si la VMC a le droit de démarrer) Vacances : Oui/Non (si Oui, pas de chauffage de ECS, lumières de simulation de présence) Les valeurs de ces variables sont contrôlées par des scènes. Les Virtual Devices Pour chacune des variables, j'ai créé une Virtual Device, avec le nombre de boutons correspondant au nombre de valeur autorisées de la variable. Pour ce tuto, je prendrai l'exemple de la variable Chauffage. La virtual device qui y est associée : Tip : utilisez un ID représentatif de la valeur pour chaque bouton, car c'est l'ID qui sera proposé dans les scènes. ! l'ID ne peut pas contenir de <space>, _, -, etc Les Scènes La mise à jour de la virtual device en fonction de l'état de la variable se fait par l'intermédiaire de scènes. Il faut une scène pour chaque status de chaque variable. (J'ai donc 19 scènes pour mes 8 variables). Tip1 : cochez la case "Start when Home Center 2 start" pour être sà»r qu'elle s'exécute en continu Tip2 : lorsque vous modifiez l'icône de la scène, la case se décoche automatiquement (en tout cas sur la HCL = bug) La condition "Day Of Week" (tous les jours cochés !) et "At Any Time" permet de s'assurer que la virtual device a toujours la bonne valeur (après un save de la virtual device, ou un restart du HC2/L) Sections virtuelles Afin d'éviter que cela devienne vite le foutoir dans ma box, j'ai créé une Section "Section virtuelle" qui contient différentes pièces (virtuelles) : Vacances, Variables, Scènes Techniques Dans Vacances : j'ai mes scènes spécifiques pour mon éclairage lorsque je suis en vacances Variables : y sont mes virtual devices qui affichent la valeur de mes variables globales, et les scènes associées Scènes Techniques : y sont les scènes qui gèrent la valeur de mes variables. C'est fou ce que cela peut être amusant, ainsi un peu plus WAF ? On peut toujours rêver ...
  7. Pour ceux ou celles qui souhaiterais interfacer leur Home Center avec Tasker (Outil d'automatisation sous Android), voici un tuto pour vous aider (TUTO). Il vous suffira d’intégrer les 5 tâches comme décrit dans le tuto, de renseigné l'adresse de votre Home Center afin de pouvoir : Allumer un périphérique Éteindre un périphérique Interroger l’état d’un périphérique Interroger un module virtuel Interroger une propriété d’un périphérique ou module virtuel Connaître la consommation d’un périphérique (adapté au relevé de consommation) Démarrer un scène Connaître la liste et ID de tout vos périphériques. L'idée est de pouvoir demander à tasker d'effectuer des opérations avec un langage simple : "Allumer Prise Cuisine" en lieu et place de "http://<HC2 ip address>/api/callAction?deviceID=4&name=turnOff " qui est moins compréhensif et moi naturel Avec cela vous allez pouvoir, entre autre, piloter votre HC via SMS, secouez votre téléphone pour tout allumer, retourner votre téléphone pour éteindre, ... Le système est composé de 5 tâches : Une pour traduit le langage "simple" en demande HC Une pour exécuter les actions Une pour interrogé vos périphériques Une pour tester votre configuration Une pour regrouper tout cela. Usage : J'ai essayé de simplifier un maximum Vous renseignez une variable %HC_REQUEST avec votre demande par exemple "Consommation Frigo" Vous exécuter la tâche : HC Traiter Demande C'est tout ... le résultat sera stocké dans la variable %HC_RESULT que vous pourrez exploiter à votre guise. (Exemple : Flash %HC_RESULT donnera une petite popup affichant "Frigo consommation=43.8W") La syntaxe est donc <action> <nom du périphérique ou son ID> Un des autre avantage d'un langage "naturel" est de pouvoir intégrer très facilement cela avec un système de reconnaissance vocal tel que AutoVoice pour les amoureux de la parole. Pour les technos : Il y a du code JavaScript la derrière qui interroge votre HC et exploite le JSON afin de trouver les ID des périphériques. Exemple "Consommation frigo", le nom "frigo" est cherché dans le json afin de pouvoir déterminer son id (exemple 32) puis on effectuer une requeste afin d'obtenir le json du device 32. Après, on parse le tout pour trouver valueSensor. Voilà pour plus d'information, c'est directement sur le tuto. Amusez-vous bien
  8. Bonjour àtous, Malgré mes recherches ,le sujet a déjàpeut-être été traité... Du coup je vous propose une solution pour lancer des actions HC2 depuis une icone sur le springboard de votre iphone et cela sans jailbreak ! Le principe est simple : utiliser icustom (http://icustom.tooliphone.net) avec les étapes suivantes : 1- Tout d'abord il vous faut connaitre l'adresse IP de votre HC2, le mot de passe et le login. Pour l'adresse IP si vous voulez juste pouvoir faire ces actions lorsque vous êtes àportée de votre WIFI, alors l'adresse IP de la HC2 sur le réseau suffit. Si vous souhaitez pouvoir lancer ces actions depuis n'importe où alors il vous faut soit créer un port dédié àla HC2, soit une adresse IP dédiée àla HC2 accessible par l'extérieur. 2- préparez l'URL de lancement d'action avec les bases des commandes de l'HC2 par HTTP Par exemple pour agir sur le bouton 3 du module virtuel 22, il faudra prévoir l'URL suivante : http://user:password@HC2IP/api/callAction?deviceID=22&name=pressButton&arg1=3 Il y a toutes les URL pour toutes actions possibles sont disponibles sur le forum, en particulier ici 2- Repérez une icone (soit image stockée sur l'iphone, soit une image accessible par url) 3- allez sur le site http://icustom.tooliphone.net et cliquez sur "Commencer !" 4- Dans le type d'application choisissez "Manuel (schéma URL)" Dans le champ "définir le schéma de l'application" copiez/collez l'URL préparée précédemment Pour l'icone, URL ou fichier sélectionné précédemment Dans les effets de génération, perso je préfère garder en ON la génération dans pop-up et le mode plein écran, mais c'est un choix personnel) 5- Cliquer sur "C'est parti !" 6- Dans l'action menée (lancement via un module virtuel par exemple) je vous recommande de finir les actions de ce module virtuel par un push vers votre téléphone pour vous avertir que l'action a bien été traitée. Et voilà!!! le tour est joué ! Plus besoin de passer par l'appli fibaro pour activer/désactiver votre alarme àdistance (par exemple) !
  9. Hello, Pour changer des scripts et autres paramètres de configuration, je vous propose du bricolage Ce tutoriel décrit en image comment réaliser des fausses piles en bois, destinées à remplacer les vraies piles de nos appareils électroniques qui ont une fâcheuse tendance à se décharger bien trop vite, surtout pour les équipements Z-Wave telles que les sondes de températures. Contrairement à une alimentation soudée, ces fausses piles permettent de conserver la garantie de l'appareil alimenté. Bien sà»r, pour que cela fonctionne, il faut que l'appareil à alimenter sur secteur puisse se satisfaire d'un fil à la patte, ce qui peut nécessiter le passage d'une gaine encastrée dans le mur afin de conserver un WAF acceptable. Pour commencer, un tour sur Wikipédia nous permet de trouver les dimensions des piles standards. Ce tuto décrit la réalisation d'une fausse pile AA, ayant pour longueur 50mm et pour diamètre 14,2mm. On peut bien entendu réaliser de la même façon des piles AAA, ou tout autre format. Dans notre magasin de bricolage préféré, on cherche des tourillons du bon diamètre. Je n'ai pas trouvé de 14mm, alors je me rabat sur du 12mm. C'est vendu au mètre. Il est fortement conseillé de disposer d'une boite à onglet pour guider la scie : On découpe une longueur d'environ 45mm afin de laisser de la place pour la tête de vis. On notera que j'ai fait le choix de prendre des vis à tête hexagonale, car elles ont une tête plate, ce qui permettra un meilleur contact dans le logement des piles : A l'aide d'un forêt à bois de diamètre 3mm, on perce dans la longueur du tourillon. Si on ne dispose pas d'une perceuse à colonne, ce n'est pas évident de rester aligné dans l'axe. Il est indispensable de bloquer le tourillon dans un étau : A l'aide d'un forêt de 8mm environ, on perce cette fois-ci un trou sur le coté afin de récupérer l'autre extrémité de la vis lorsque celle-ci sera en place. Attention à ne pas traverser complètement le tourillon, ce qui fragiliserait le tourillon inutilement : La vis en place : On prend ensuite du fil électrique multibrin, de préférence rouge (positif) et noir (masse) afin de respecter les conventions. J'utilise du fil électrique qu'on trouve en magasin automobile en petite bobine. La section est très largement surdimensionnée pour le très faible courant qu'on va faire passer dedans. Il y a 2 solutions possibles pour fixer le fil sur la vis : - fil noir : souder un gros paquet d'étain, en prenant soin de ne pas cramer le bois - fil rouge : j'ai réalisé le trou de 8mm plus près du bord, ainsi la vis traverse intégralement le trou. Ensuite, en vissant, le fil s'entortille tout autour. Les 2 piles sont prêtes. Il faut maintenant trouver une alimentation secteur correspondant à la tension des piles. Dans cet exemple j'utilise un vieux chargeur, qu'on relie comme on peut à nos fils. Ce n'est pas propre, je proposerai peut-être dans la futur comment réaliser une alimentation sérieuse. Ce chargeur délivre du 5V (vérifié au multimètre), tandis que j'ai besoin de 4,5V. Cette légère surtension ne devrait pas poser de soucis à l'appareil que je vais alimenter : On met en place les 2 piles dans le logement, de telle sorte que le fil rouge alimente le coté positif, et le fil noir alimente le coté négatif. Ici il s'agit d'un Everspring ST814 : On referme si possible le capot. Je ne sert pas la vis trop fort afin de ne pas couper les 2 fils, mais une autre solution serait de faire un petit trou dans la coque, mais avec évidemment la perte de la garantie : Puisque la HC2 ne permet pas de voir le niveau de la batterie des modules, on utilise le Toolkit de Krikroff pour vérifier qu'on a une batterie chargée à 100% : { "id": 65, "name": "ST814", "roomID": 8, "type": "humidity_sensor", "properties": { "UIMessageSendTime": "0", "batteryLevel": "100", "batteryLowNotification": "1", ... } . Dans mon cas, il s'agit d'un capteur qui est situé dans la cave, donc le coté esthétique de l'alimentation ne me gêne pas pour le moment. Et surtout, ce capteur m'a bouffé 3 jeux de piles en 3 mois ! C'est étonnant car mes 2 autres ST814 n'ont pas ce défaut. Maintenant, on peut baisser l’intervalle de Wake-up de device, et dans le cas d'un capteur de température/humidité, lui demander de remonter les informations à la moindre variation
  10. Vous trouverez ci dessous des exemples de scènes simples en mode bloc, utilisable avec la HC lite... Ici, un tutoriel sur le création d'une scène en mode "bloc" : http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/53-cr%C3%A9er-une-sc%C3%A8ne-simple-en-mode-bloc/ Je les ai "tirées" de mon utilisation, ces scènes servant d'exemple seront surement à modifier selon votre configuration et de ce que vous souhaitez faire ) Je compte sur la participation de tout le monde afin de compléter ce sujet avec vos propres scènes et expériences... -Envoyer un "push" sur un mobile quand je quitte mon domicile: -Affecter une valeur à une variable globale à un moment précis: -Envoyer un push si la vitesse du vent est supérieure à 40kmh et si la variable "active" est à "1" ( la variable "active" passe de "0" à "1" en fonction d'un périphérique virtuel ): -Contrôler que toutes les ouvertures soit fermées pour mettre en service l'alarme. (armement des modules, affectation de variables utiles pour d'autres scènes, envoi d'un push pour dire que l'alarme est activée et faire clignoter les sirènes ) : -Sur détection de fumée, envoyer plusieurs notifications et allumer le salon pendant 3 minutes : J'ai pas tout mis, mais c'est déjà ça! Si vous avez des questions, n’hésitez pas...
  11. Contrôler sa Home Center avec un simple envoi de SMS AutomateIt pour smartphone et tablette Android Présentation de l'application AutomateIt : Disponible sur le Play Store en version gratuite ou payante, cette application permet d'automatiser des tâches prédéfinies. A la manière de l'application "Tasker" mais avec une interface plus intuitive et accessible. Pour ceux qui souhaitent des scripts "plus poussés", je vous conseille néanmoins d'utiliser Tasker. Notre ami Steven a d'ailleurs réalisé un excellent tuto sur le sujet, il se trouve : ici Lien vers le site officiel : http://automateitapp.com/ Lien Google Play vers la version gratuite : https://play.google.com/store/apps/details?id=AutomateIt.mainPackage Lien Google Play vers la version payante : https://play.google.com/store/apps/details?id=AutomateItPro.mainPackage --------------------------------------------------------------------- Prérequis : - Avoir un smartphone ou tablette dédiée connectée en Wifi sur le même réseau que votre Home center. - Un carte SIM activée ( Forfait à 2 € suffisant ) - l'application AutomateIt installée. Version mini de l'os supportée :2.2 --------------------------------------------------------------------- Principe de fonctionnement et possibilités : Grace à l'Api de notre Home Center, nous allons pouvoir la contrôler facilement au moyen de requêtes http envoyées par l'application. Cela ouvre bon nombre de possibilité comme par exemple: - Désactiver l'alarme de notre domicile - Allumer ou éteindre des lumières. -Rebooter sa Home Center à distance. - etc... Tout ce qu'il est possible de faire via l'Api Fibaro est possible ici, c'est à dire à peu prés tout ! L'envoi de ces requêtes seront "conditionnées" par la réception d'un Sms. Cas concret n° 1: Un Artisan doit effectuer des travaux dans votre domicile en votre absence mais vous ne souhaitez pas lui donner le code de l'alarme ou télécommande. Dans ce cas là , vous lui donnez simplement le numéro de téléphone, celui où est installé AutomateIT. Et vous lui dites d'envoyer un Sms à ce numéro avec par exemple comme texte : ' ouvrir portail' puis 'désactiver l'alarme'. Bien évidement, c'est à vous de choisir quel texte vous souhaitez pour exécuter la tâche. Cas concret n° 2: Vous souhaitez allumer votre chauffage à distance, mais vous vous apercevez qu'ici, au fond de l'Auvergne, vous n'avez plus d’accès à internet depuis votre smartphone, juste du réseau cellulaire: Un sms, et le tour est joué ! ----------------------------------------------------------- De plus, vous pourrez via les règles dans l'application, autoriser qu'un numéro unique ou certains de votre répertoire. Le texte à envoyer peut être ou non "sensible à la casse", ça sera à vous de choisir. Pour le principe de fonctionnement, voici une vidéo avec allumage puis extinction d'un Wallplug : . . ----------------------------------------------------------------------------------------- Paramétrage de l'application : Lancer l’application et cliquer sur " ajouter une règle" : Sélectionner votre "déclencheur" : Dans mon exemple, appuyer sur " Evénement de sms contenant tel texte" : Saisir le texte qu'il faudra saisir lors de l'envoi du sms : Ensuite, on passe à l'onglet "action". Sélectionner l'action souhaitée, ou un groupe d'action ( les groupes nécessitent la version pro de l'appli ) : Dans notre exemple, sélectionner " Action d'ouverture url" : Maintenant, saisir la requête http souhaitée: Voici quelques exemples de requêtes : Pour allumer : http://<LOGIN>:<PASS>@<IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=turnOn Pour éteindre : http://<LOGIN>:<PASS>@<IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=turnOff Pour appuyer sur un module virtuel : http://<LOGIN>:<PASS>@<IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=pressButton&arg1=<BUTTON ID> Pour lancer une scène : http://<LOGIN>:<PASS>@<IP>/api/sceneControl?id=<SCENE ID>&action=start Pour renseigner une consigne de température sur une Danfoss : http://<LOGIN>:<PASS>@<IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=setTargetLevel&arg1=<TEMP VALUE> Pour armer un capteur : http:///api/callAction?deviceID=51&&name=setArmed&arg1=0 D'autres exemples sont disponibles ici : http://tutoriels.domotique-store.fr/content/49/45/fr/api-commander-le-home-center-par-des-requ%C3%AAtes-http.html Finir en donnant un nom à votre règle dans le 3 ème et dernier onglet : ---------------------------------------------------------------------------------------- Voilà une solution simple qui vous permettra donc de lancer une action sur votre Home Center dés réception d'un SMS par l'application Avec les groupes de déclenchement et d'action dans l'application, et les conditions " ET / OU " , vous allez pouvoir créer des règles plus poussées et combiner plusieurs actions et requêtes Maintenant à vous de jouer ! Je suis dispo pour tousvos commentaires... --------------------------------------------------------------------
  12. Nous avons déjà souvent été victime dde l'erreur 503 : Process HCServer arreté, qui a pour conséquence que notre domotique ne fonctionne plus du tout et n'est plus accessible. La seule solution que nous avions jusqu'à présent était un redémarrage physique : HCL : via coupure de courant HC2 : via arrêt en appuyant sur le bouton power à l'arrière. Tinman sur le forum officiel de Fibaro à publié une solution qui a été validée (sur HC2 & HCL) http://<IP hc2>/services/finishUpgradeAfterError.php et qui permet de redémarrer la box après une erreur 503, SANS devoir y accéder physiquement
  13. Présentation Le mode passerelle (ou gateway) permet de cascader les box Fibaro Home Center 2 et Lite. Cette fonctionnalité peut être utile dans les cas suivants : installation de modules distants qui ne sont pas à porté du réseau sans-fil Z-Wave (cabanon au fond du jardin, dépendance, cave, résidence secondaire, ...) le nombre maximal de 230 modules gérés par une seule box est dépassé Pour communiquer, les box utilisent alors le réseau IP, que ce soit sur le réseau local ou via Internet (une configuration du modem/routeur sera alors nécessaire afin d'ouvrir les ports nécessaires) Remarque : chaque box reste contrôleur Z-Wave principal des modules qu'elle gère, par conséquent les 2 box doivent être opérationnelles et doivent pouvoir communiquer par le réseau IP afin de conserver l'accès aux modules de la box partenaire. Ceci n'est donc pas une utilisation du mode contrôleur Z-Wave secondaire normalisé dans le protocole Z-Wave. Pré-requis : Seule la box HC2 peut être utilisée en maitre, tandis que les HC2 et HCL peuvent être utilisées en esclave. Les 2 box doivent fonctionner avec le même niveau de firmware. Cet article présente l'utilisation de 2 box HC2 en mode passerelle, bien qu'il soit plus courant d'utiliser une Home Center 2 en maitre, et une Home Center Lite en esclave. En effet, les fonctionnalités avancées de la HC2 (script LUA notamment) pourront alors permettre de piloter la box secondaire HCL, même si celle-ci ne propose pas nativement le langage LUA. Importation Tout d'abord, sur la HC2 secondaire, quelques modules sont inclus, dans cet exemple nous avons une multiprise GreeWave Powernode, un détecteur de Fumée Fibaro, un module virtuel, un Wall Plug Fibaro, et un détecteur d'ouverture Aeotec : A01-HC2secondary.png Sur la HC2 qui sera utilisée comme passerelle maître, naviguer dans le menu "Configuration" puis "Connexions à la Passerelle" : B01-Gatewaypanel.png Cliquer sur le bouton "Ajouter passerelle distante". Dans la fenêtre qui apparait, le système scanne automatiquement le réseau local et découvre la (ou les) box disponible : B02-Gatewaypanel.png Il suffit de la sélectionner puis de cliquer sur le bouton "Ajouter des passerelles" : B03-Gatewaypanel.png Une nouvelle fenêtre demande alors de saisir les identifiants de connexions du compte "admin", ainsi qu'une description permettant d'identifier la box dans l'interface : B04-Gatewaypanel.png La passerelle secondaire est correctement reconnue : B05-Gatewaypanel.png Cliquer sur le bouton "Importation". Dans la fenêtre qui apparait, on peut conserver le choix "Basic" qui importera automatiquement tous les modules gérés sur la passerelle secondaire : B06-Gatewaypanel.png Ou choisir l'option "Avancé", qui permet alors de sélectionner manuellement tout ou partie des modules à importer : B07-Gatewaypanel.png Note : les modules cachés ou désactivés (fonctionnalités disponibles depuis la v4) dans l'interface de la box secondaire ne sont pas éligibles à l'importation. Après un clic sur le bouton "Sauver", le système importe les modules, étape qui prend quelques secondes : B08-Gatewaypanel.png Dans l'interface Web de la box maitre, les modules importés apparaissent alors dans la section "Non assigné" à coté des modules gérés localement. Les modules importés sont différentiés par un encadrement jaune autour de chacun d'eux : C01-HC2primary.png A noter que les icônes personnalisées sur la box secondaire ne sont pas importées sur la box maitre. Il sera alors nécessaire de les importer manuellement, puis de les affecter à chaque module. Utilisation Ces modules sont dorénavant pleinement utilisables avec les 2 box, une action via l'une ou l'autre interface agit alors immédiatement sur l'autre interface, ainsi que sur le module lui-même bien entendu. Pour chaque module, la box maitre leur affecte un nouvel ID afin de les différentier des modules existants. Les modules importés apparaissent dans les panneaux de consommation d'énergie et de température. En cas de nÅ“ud morts (module débranché, problème de transmission Z-Wave, etc) les modules apparaissent en nÅ“uds morts sur les 2 box : C02-DeadDevice.png Les modules importés sont utilisables dans des scènes, comme dans cet exemple de scène en mode bloc où le détecteur de fumée importé (donc géré par la box secondaire) peut déclencher une sirène locale (donc gérée par la box maitre) : C03-Scene.png Dans un script en langage LUA, après avoir obtenu l'ID des modules importés, on peut utiliser les commandes habituelles pour les actionner, comme dans cet exemple pour allumer/éteindre un Wall Plug : fibaro:call(355, "turnOn") fibaro:call(355, "turnOff") . De même, les modules sont pilotables via l'API HTTP disponible sur la box maitre : http://192.168.1.1/api/callAction?deviceID=355&name=turnOn http://192.168.1.1/api/callAction?deviceID=355&name=turnOff . Perte de communication En cas de perte de connexion réseau IP entre les 2 box, le panneau de configuration des passerelles signale le problème par une croix rouge : D01-LostConnection.png Cette information est également disponible au travers de l'API HTTP à l'adresse suivante : http://192.168.1.1/api/remoteGateways Qui renvoie un JSON indiquant le statut de la connexion true ou false. Cette information peut alors être gérée par un script LUA afin d'agir en conséquence (notification, etc...) : [ { "id": 1, "name": "HC2-012345", "ip": "192.168.1.2", "description": "HC2 Secondaire", "connected": true } ] [ { "id": 1, "name": "HC2-012345", "ip": "192.168.1.2", "description": "HC2 Secondaire", "connected": false }] . Pour terminer, sur la box secondaire, le panneau de passerelle dispose d'un onglet "Liste des modules partagés" permettant de visualiser les modules exportés : D02-HC2secondary.png
  14. J'aimerais partager avec vous ma petite réalisation DIY de passerelle domotique pour Home Center. Je l'ai testée pour HCL, mais ça devrait marcher aussi pour HC2. L'objectif est le pilotage des modules du système d'alarme Fibaro. Un sujet semblable a déjà été abordé auparavant ici, ou encore ici. En effet, je n'étais pas satisfait de la détection de présence (et d'absence) à travers la connexion wifi domestique et j'étais encore moins satisfait du système de géolocalisation de la Fibaro HCL et son côté hyper-aléatoire. Je me suis dit que le moyen le plus robuste pour piloter l'alarme en fonction de la présence/absence serait un système basé sur un contrôle d'accès NFC. Principe Une passerelle NFC est installée à l'intérieur du logement, juste à l'entrée. Cette passerelle est en attente permanente du passage d'un Tag NFC. Au passage d'un Tag NFC indiquant l'entrée ou la sortie de quelqu'un du logement, l'état de l'alarme de la HCL/HC2 change (de armé à désarmé ou inversement) Une LED permet de visualiser l'état de l'alarme (allumée si armée, éteinte si désarmée). Prérequis - Une HC2 ou une HCL et des modules d'alarme : détection de mouvement, détection d'infraction, sirène, etc Le tout configuré de cette façon au niveau du panneau d'alarme de la HCL/HC2. - Quelques connaissances Linux pourraient être utiles pour l'installation du software, la copie et la modification de fichiers... Matériel - Une HCL ou une HC2 - Un Raspberry Pi (modèle B+ ou 2), OS : Raspbian Wheezy (je n'ai pas testé si ça fonctionnait avec une autre distribution Linux) - Un contrôleur NFC NXP EXPLORE-NFC adapté au Raspebrry Pi. En vente ici (merci à @i-magin pour l'info). - Une LED, une résistance et quelques cables électroniques pour relier la LED au raspberry Pi de cette façon - Un câble ethernet pour relier le Raspberry Pi à la box ADSL ou à une prise murale réseau OU BIEN un dongle USB Wifi (plus simple) - Un boitier pour intégrer le Raspberry Pi et le shield NFC (j'ai utilisé le boitier Femto de ma freebox qui ne me servait plus, certains l'ont peut-être reconnu ) - Un câble micro USB pour alimenter le Raspberry Pi - Un jeu de Tags NFC type MiFare (un tag par utilisateur potentiel) Il faut compter environ 50€ de matériel (hors HCL/HC2 bien sà»r) Photos Logiciel Le code (Python) du logiciel qui tourne sur Raspberry Pi et que j'ai appelé "homeGW" (comme home GateWay) est disponible dans Github sur ce lien. Un descriptif d'installation et de configuration y est décrit. Il s'agit d'une première version avec surement quelques bugs. Voici quelques caractéristiques du logiciel: - Le logiciel est paramétrable : informations d'accès à la HCL/HC2, les ID des modules d'alarme, les ID des tags NFC pouvant contrôler l'alarme, etc (voir fichier README) - La HCL/HC2 n'a pas besoin d'être spécifiquement configurée pour "cohabiter" avec la passerelle. Autrement dit, aucune scène spécifique, aucun "virtual device" ne sont nécessaires. Par contre, je fais appel à une variable globale définie dans la HCL qui indique l'état de l'alarme (armée ou pas). Pour ma part j'ai fait une scène simple qui permet de positionner cette variable à "1" lors que l'un (ou tous) des modules d'alarme est armé et à "0" lorsqu'il est désarmé. Le nom choisi pour cette variable dans HCL/HC2 devra être indiqué au logiciel homeGW au niveau du paramètre "HCL_ARMED_VAR" (voir la description du paramétrage dans le fichier README). - Si l'état de l'alarme de la HCL/HC2 est modifié par un autre moyen (PC, smartphone...), la passerelle se synchronise automatiquement avec ce nouvel état au bout de quelques secondes (grâce à la variable décrite dans le point précédent). - Un fichier log est prévu pour répertorier tous les éventements qui se produisent au niveau de la passerelle NFC y compris les échanges avec la HCL/HC2, les erreurs, l'heure passage des tags NFC et leurs ID, etc. La suite... Je vais essayer d'améliorer ce projet à travers les échanges que j'espère avoir avec vous, vos questions, vos contributions... Si ce projet vous intéresse et si vous souhaitez vous lancez dedans, n'hésitez pas à faire part de vos retours d'expérience dans ce topic. Les possibilités offertes grâce à l'API de la Home center mais aussi à d'autres API sont très intéressantes. Dans la même logique que pour l'alarme, j'imagine très bien des actions de contrôle de l'éclairage, du chauffage, de la musique, d'une caméra IP... qui se déclenchent sur ordre de la passerelle NFC. A suivre donc...
  15. Tuto HC2 et HCL

    Bonjour, je ne sais pas si cela existe mais plutôt que de passer par l'interface de figaro pour accéder a un module virtuelle, j'aimerais n'accéder qu'a un module bien précis par le biais d'un page html ou autre... Comme je l'ai dit, ne sachant pas si cela existait je me suis amusé a faire un page PHP qui remplis presque son role, je tiens a partagé mes 1er tests si cela intéresse du monde voici la page php en question, à dépose sur votre serveur, renseigner les champs -IP (Ip de la figaro) , -User (utilisateur pour la connexion) et le -Pass , pass de connexion. -id -> id de votre module virtuelle ou en argument de votre page php -> "page.php?id=xxx" Pour l'instant je n'affiche que les boutons du module virtuelle (le plus utile pour moi dans un 1er temps) et lance l'action associé (bon il faut rentrer le compte et mot de passe) Cela trouve toute son utilité sur un petit écran tactile voila Nouvelle mise a jour : - Ajout d'une gestion du slider et du code retour. - Ne pas oublier de modifier votre php.ini avec cette option : allow_url_include = On Pensez a renommer et modifier les fichier config-default.php en config.php - Cette nouvelle version inclus un liens vers le CSS bootrap : http://getbootstrap.com qui nous fait de belle mise en forme pour nos tablettes Il me reste a mettre en forme ce maudit slider .... ... mais bon. Voila la version finale (enfin j'espère ) avec la gestion du slider cool. Archive 3.zip
  16. AVANT DE VOUS LANCER DANS LA MISE EN OEUVRE DE CE TUTO, VEUILLEZ VÉRIFIER QUE FING QUE VOUS AUREZ PRIS SOIN D'INSTALLER SUR VOTRE TABLETTE ANDROID OU IPAD, OU SUR VOTRE PC/MAC EST BIEN CAPABLE DE DÉTECTER VOTRE TÉLÉPHONE EN VEILLE, SANS QUOI LA SUITE NE VOUS SERA D'AUCUNE UTILITÉ. ​Une mise à jour du tuto pour le compléter/simplifier sera effectuée après les premiers retours de ceux qui s'y sont essayés... Bonsoir à tous! L'objectif de cette fonctionnalité, est d'identifier votre présence dès lors que votre téléphone se connecte à votre box. N'ayant pas de freebox, et comme beaucoup (bon ok certains ) d'entre nous étant possesseur d'un Iphone qui à la fâcheuse tendance de fermer ses ports, il me fallait contourner le problème car je trouvais cette fonctionnalité vraiment utile. Pré requis il faut un Raspberry ou tout autre serveur qui tourne en permanence avec un serveur apache d'installé. Un autre petit détail qui peux en intéresser plus d'un, c'est que cette solution est compatible avec le HC lite car pas de code LUA ni de Virtual Device, pas d'application supplémentaire à installer sur le téléphone et je pense compatible avec tous les téléphones (A vérifier) ! J'ai essayé de mettre le maximum de détails, j'espère que pour ceux qui comme moi ne sont pas des pros de l'Unix la démarche vous sera facile. Etape 1 Dans la HC, il faut créer une variable prédéfinie chez moi "presence" et lui donner deux valeurs "Present" et "Absent" (le tout sans accent!). C'est fini coté HC il n'y a rien d'autre à faire... Si vos variables existaient déjà et que vous souhaitez les réutiliser, alors il faudra les modifier lors de l'étape 7 dans le fichier "test_presence.sh" Etape 2 Commencer par l'installation de fing en fonction de votre distrib la commande sera à adapter. La commande suivante est pour un debian qui tourne sur mon RPI: sudo dpkg -i overlook-fing-2.2.deb Tester son installation en exécutant : sudo fing si tout est ok on peut passer à l'étape 4 sinon il faut aller à l'étape suivante. Etape 3 Il se peut que certaines libraies soient manquantes ou obsolètes alors dans le doute exécuter la commande suivante: sudo apt-get install libpcap* Etape 4 Dans /etc editer rc.local et reporter la commande se trouvant dans le fichier joint du même nom, enregistrer vos modifications (permet l'execution de fing au demarrage du RPI) Attention, il se peut que le masque soit à adapter sur certaine configuration, dans ce script le 192.168.1.0 est utilisé, cela correspond à la plage de début pour le scan des adresses IP ; il faudra l'adapter si nécessaire à votre masque réseau. Etape 5 Dans /var/www créer un répertoire "ping" pour avoir l'arborescence suivante : /var/www/ping Etape 6 Dans /home créer un nouveau répertoire ou utiliser un répertoire déjà existant, retenir son nom pour les étapes suivantes (Dans mon cas le répertoire se nomme tony). Etape 7 Editer le script "test_presence.sh" ci joint. Modifier IPDUSERVEUR par l'adresse IP de votre téléphone (prévoir une ip fixe), et mettre à jour le user/mot de passe et IP avec ceux de votre HC. Une fois modifié il faut le copier dans le répertoire créé en étape 6. Mettre à jour les droits : chmod 755 test_presence.sh Il y dans la boucle, un sleep à 10 qui correspond au timer de mis à jour de la HC2, c'est bien pour tester, mais je vous conseil de le passer à 30 (secondes) une fois que tout fonctionne correctement pour éviter de bombarder la HC2 inutilement . Etape 8 Editer le script exec_presence ci joint puis modifier le chemin avec le chemin ou se trouve le script test_presence.sh (précédemment créé en étape 6) Copier exec_presence dans /etc/init.d. Mettre à jour les droits : chmod 755 exec_presence puis taper la commande suivante: update-rc.d -f exec_presence defaults (pour que le script s'exécute au boot) Essayer ipduRPI/ping/lan.html pour vérifier que ça fonctionne bien au niveau fing, et du coté du HC pour vérifier la mise à jour de vos variables... A la première exécution chez moi, je dois réveiller mon Iphone pour que ça fonctionne. Après ça marche tout seul, je peux couper mon wifi puis le remettre... J'ai également testé avec des droà¯d sans aucuns soucis. J'ai commencé samedi soir donc pas trop de recul pour l'instant, j'espère que c'est suffisamment stable dans le temps. Merci à Sebcbien qui à mis à disposition de la communauté une version sur un autre principe ce qui m'a mis la puce à l'oreille !! Merci pour vos retours et surtout votre indulgence ! Edit: Il faut enlever les extensions . txt des fichiers test_presence.sh et exec_presence et laisser celui de rc.locale.txt, j'ai été obligé les modifier pour pouvoir uploader ces derniers. exec_presence.txt rc.local.txt test_presence.sh.txt
  17. Bonjour à tous, Je suis tombé sur ce post: il semble qu'il y a moyen de déclencher les scènes associées à une variable globale en la mettant à jour depuis l'API. Il faut ajouter "invokeScenes":True en plus du name et value. C'était une limitation de le V3.6. Dans la V4, le comportement par défaut est le même que la V3.6 mais on peut quand même déclencher les scènes en mettant cette propriété à "True". Bonne nouvelle.
  18. Bonjour, Ci joint ma modeste contribution pour l'ipx 800 et le shtx3. Quelq'un en avait déjà fait un il me semble mais je ne l'ai pas retrouvé... Je suis parti du principe que le module est câblé comme suit : Luminosité : A1 Humidité : A2 Température : A3 Les formules des trois capteurs pour la conversion de l'analogique ont été péchés ici : http://www.selso.com/dokuwiki/doku.php?id=ipx800 Dans le code, j'ai mis les deux solutions possibles concernant le capteur de luminosité (SH100) ou en lux (tiré des réglages de cet article : http://gurau-audibert.hd.free.fr/josdblog/2015/03/capteur-sht-x3-humidite-temperature-et-luminosite/) ou en %. Vous n'avez qu'a grisé l'un ou l'autre. J'ai affiché en bas du module la valeur de la température, sa me semblait pas mal Il faut donc 3 variables : lumshtx3/humshtx3/tempshtx3 et 4 labels. Code bouton : HC2 = Net.FHttp("192.168.1.60") response = HC2:GET("/api/xdevices.json?cmd=30") response = json.decode(response) fibaro:setGlobal("lumshtx3", response.AN1) fibaro:setGlobal("humshtx3", response.AN2) fibaro:setGlobal("tempshtx3", response.AN3) -- Calcul pour la luminosite (LS100) - (en pourcentage): -- local lumcalcul = fibaro:getGlobalValue("lumshtx3") * 0.09775 -- lumcalcul = string.format("%.1f",lumcalcul) -- Calcul pour la luminosite (LS100) - (en lux, formule non officiel): local lumcalcul = fibaro:getGlobalValue("lumshtx3") * 4.8828 lumcalcul = string.format("%.1f",lumcalcul) -- Calcul pour l'humidité (SH100) : local humcalcul = (((fibaro:getGlobalValue("humshtx3") * 0.00323 / 3.3)-0.1515) / 0.00636 / (1.0546 - (0.00216 * ((fibaro:getGlobalValue("tempshtx3"))* 0.00323 - 1.63) / 0.0326))) humcalcul = string.format("%.2f",humcalcul) -- Calcul pour la température (TC5050) : local tempcalcul = ((((fibaro:getGlobalValue("tempshtx3")* 0.00323) - 1.63) / 0.0326)) tempcalcul = string.format("%.2f",tempcalcul) fibaro:debug(lumcalcul) fibaro:debug(humcalcul) fibaro:debug(tempcalcul) fibaro:log(tempcalcul.." °C ") DateHeure = os.date("%Y-%m-%d %H:%M:%S", os.time()) fibaro:debug(DateHeure) fibaro:call(fibaro:getSelfId(),"setProperty","ui.Label1.value", lumcalcul .." Lux") -- fibaro:call(fibaro:getSelfId(),"setProperty","ui.Label1.value", lumcalcul .." %") fibaro:call(fibaro:getSelfId(),"setProperty","ui.Label2.value", humcalcul .. " %") fibaro:call(fibaro:getSelfId(),"setProperty","ui.Label3.value", tempcalcul .. " °C") fibaro:call(fibaro:getSelfId(),"setProperty","ui.Label4.value",DateHeure) Boucle Principale : local myDeviceID = fibaro:getSelfId() if type(n) == "nil" then n1 = tonumber(os.time()) fibaro:call(myDeviceID, "pressButton", "1") n = 1 end if tonumber(os.time()) > n1 + (4) then fibaro:call(myDeviceID, "pressButton", "1") n1 = tonumber(os.time()) end Module_Shtx3.vfib
  19. Tuto HC2 et HCL

    Bonjour à tous, Je vous partage un petit site bien sympathique listant énormément de symboles et dessins ASCII intégrablent dans les boutons de nos modules virtuels. Pour cela, il suffit juste de faire un copier/coller de l'icone désiré, et c'est tout... Jusqu'a présent, tout ceux que j'ai utilisés fonctionne sur le navigateur et sur un iPhone. http://character-code.com/
  20. Utilisation d’un interrupteur Edisio avec la Home Center 2 Jeedom en tant que passerelle + Adorant le design et la qualité des interrupteurs Edisio, j’étais frustré de ne pouvoir les utiliser avec ma Home Center 2, celle-ci n’acceptant que le protocole z-wave. Frustration finie, car depuis quelques jours, un dongle Edisio est disponible pour Jeedom. Il vous suffit donc de connecter ce Dongle à votre système Jeedom ( mini, rasp, synology,etc…) Je vous conseille d’abord de lire le guide sur l’association du dongle et du plugin sur Jeedom : http://blog.domadoo.fr/2015/05/13/jeedom-guide-dutilisation-du-plugin-edisio/ Ce guide s’adresse donc à tous les possesseurs d’une box domotique ayant une API et souhaitant intégrer les périphériques Edisio. Prérequis : - Une HC2 ou HC Lite ( version 3.x ou 4.x ) - Jeedom installé et fonctionnel - Dongle Edisio Principe de fonctionnement : Déclencher une ou des actions sur la HC2 via les boutons de l’interrupteur Edisio. Pour ce faire, l’interrupteur va communiquer l’ordre à Jeedom qui va le retransmettre à la hc2 par une requête http ( script Jeedom ) Coté Home Center Ici, pas grand-chose à faire, car la box se retrouvant en mode « esclave ». Nous allons piloter la HC2 grâce à son API Il faudra néanmoins récupérer l’id du périphérique que vous souhaitez piloter : Coté Jeedom : En premier lieu, installer le plugin « script » ( si c’est pas déjà fait ) : Cliquer sur « Ajouter « puis donner un nom à votre script Pour mon exemple, je souhaite allumer mes leds du bar (qui sont gérées par ma HC2) On va donc créer un script qui fera une requête de type « get » vers la HC2 : Dans le champs « requête », compléter avec votre adresse Ip + id . Pour mon exemple, dans le 1er bouton j’ai renseigné : http://192.168.0.100/api/callAction?deviceID=261&name=turnOn Cette requête lancera l’ordre à la HC2 d’allumer mes leds Voici des exemples de commandes API pour la HC2 : Actionneur : <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=turnOn <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=turnOff Volet roulant : <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=setValue&arg1=<VALUE> <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=stop Module virtuel : <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=pressButton&arg1=<BUTTON ID> Slider : <IP>/api/callAction?deviceID=<ID>&name=setSlider&arg1=<SLIDER ID>&arg2=<VALUE> Scène : <IP>/api/sceneControl?id=<SCENE ID>&action=start <IP>/api/sceneControl?id=<SCENE ID>&action=stop Une fois vos scripts créés, cliquer sur « sauvegarder » . Lancer maintenant le Plugin Edisio, cliquer sur « ajouter » et donner un nom à votre module : Renseigner ensuite les différents champs et ajoutez autant de boutons que vous souhaitez selon votre module. Dans mon cas, j’ai ajouté 3 boutons aux 2 déjà existants : Cliquez sur « sauvegarder » Dans le dashboard apparait maintenant mon interrupteur Edisio avec ses 5 boutons distincts. Il ne reste maintenant plus qu’à créer un scénario afin de lancer un script dés l’appui sur un bouton : Cliquer sur « général » puis « scénario » Ensuite cliquer sur « ajouter » et donner un nom à votre scénario. Dans mon exemple, j’utilise 2 scénarios…le bouton 1 allumera mes leds, le bouton 2 les éteindra. Créez votre scénario : Voilà , c’est fini. Vous pouvez maintenant utiliser les modules Edisio en complément de votre Home Center ou avec n’importe quelle box domotique disposant d’une API A savoir qu’une « latence » d’environ 1 sec intervient entre le moment où on appuis sur le bouton du module et le moment ou l’ordre est recu par la box… ceci à cause des temps de transit de la passerelle. C’est dérisoire, mais à prendre en compte quand même. Vous pouvez retrouver les produits Edisio ainsi que le Dongle Jeedom directement dans la boutique Domadoo :
  21. Bonsoir, Cet article est en cours d'écriture, car je suis occupé à améliorer mon réseau Zwave et je ne fais part ici que de ma méthodologie en cours. J'ai acheté deux antennes, la zigbee dont on parle ici: http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/2706-remplacer-lantenne-de-sa-home-center-2/ et une autre chinoiserie à 3€50 Première chose: J'ai commencé par installer une scène pour monitorer les DeadNodes, les réveiller et notifier (récupérée ailleurs et modifiée): cette ligne permet d'enlever certains devices du scan (keyfob, appareils débranchés etc.) if ( not (i==1285 or i==1286 or i==10 or i==64 or i==65 or i==66 or i==67 or i==68 or i==27 or i==28 or i==29 or i==30 or i==31 or i==32 or i==43 or i==77 or i==117)) then --[[ %% autostart %% properties %% globals --]] a=1 wait_time=6 --minutes between dead node check push_dev =2 -- id of the device to send push message to disable_push = 0 -- Change to 1 if you don't want to receive a push notification when a dead node is discovered fibaro:debug("Starting") if (fibaro:countScenes()>1) then fibaro:debug("Multiple instances not allowed, killing this instance") fibaro:abort(); end fibaro:debug("Looping") request_update=0 i=0 for i = 0, 1300 do if ( not (i==1285 or i==1286 or i==10 or i==64 or i==65 or i==66 or i==67 or i==68 or i==27 or i==28 or i==29 or i==30 or i==31 or i==32 or i==43 or i==77 or i==117)) then local type = fibaro:getType(i); if type ~= "" then if tonumber(fibaro:getValue(i, "dead")) == 1 then dev=fibaro:getName(i) msg = type.." "..dev.." has been marked as dead, waking up device" fibaro:debug(msg) fibaro:call(1, "wakeUpDeadDevice", i); if disable_push==0 then --fibaro:call(push_dev, "sendPush", msg); fibaro:call(push_dev, "sendEmail", msg, msg); end request_update=1 end end end end if request_update==1 then request_update=0 i=0 --fibaro:call(1,'requestNodeNeighborUpdate',1) --fibaro:sleep(21*60*1000) fibaro:debug("Routing should be updated") end Je lance cette scène toute les minutes via une autre scène, en effet, le script original prévoyait de tourner en boucle mais après un certain temps, ça plantait. Schedule: Ceci me permet d'avoir dans mon mail une trace horodatée des modules qui ne sont pas stables. Voila donc la première chose de faite pour pouvoir améliorer le signal: la mesure SCI-EN-TI-FIQUE ... et pas le "j'ai l'impression que il y a 3 jours c'était mieux" Maintenant vous pouvez mettre une antenne quelques jours, puis mettre l'autre et voir laquelle fonctionne le mieux, objectivement. MAIS vous vous rendrez vite compte que le DeadNodes apparaissent lorsque l'on se sert de son réseau zwave et pas lorsqu'il "dort" se limiter à cette méthode est donc un peu caduque. Deuxième chose: Améliorations en temps réel Certains le savent, les WP de fibaro ont une fonctionnalité de mesure du "signal" Ce n'est pas vraiment une mesure du signal, mais un indicateur de la connectivité au HC Voici quelques "tuyaux": Pour activer la fonctionnalité de surveillance de connectivité: Branchez le WP et appuyez sur le bouton en continu pendant 10-15 secondes jusqu'à ce que le cercle de couleur devienne violet. Relâchez et ré-appuyez une fois sur le bouton. Votre WP est en mode test de signal. Signification des couleurs: - Vert: connexion directe avec le HC, - Jaune, connexion via un autre module zwave (utilisation du maillage) - Violet/rouge, échec de connexion Avec ceci vous pourrez déjà avoir une idée de la couverture directe de votre HC C'est déjà bien, mais allons plus loin. La chose importante à savoir, c'est que lorsque le WP est en mode de connexion direct avec le HC, il commence à stresser le réseau !!!! En effet, si vous regardez la led Zwave sur votre HC (4e en partant de la droite) lorsque le WP est éclairé en vert, vous verrez qu'il y a une activité continue et soutenue! Sachant cela, vous remarquerez que avec une bonne connexion, le cercle vert du WP ne clignotte pas et reste au vert en permanence. Utiliser ceci permettra un meilleur diagnostic: - Pour tester les éléments perturbateurs (téléphones DECT, GSM, micro-ondes, wifi etc) En effet, si lorsque vous allumez ces appareils le WP en vert continu commence à clignoter de temps en temps, cela voudra dire que l'appareil perturbe le réseau zwave - Pour détecter plus finement l'amélioration du remplacement de votre antenne: Si vous mettez votre WP de test sur une allonge électrique, vous pourrez vous balader avec et tester le point ou vous perdez une connexion de qualité, si avec une nouvelle antenne vous pouvez aller 4m plus loin sans pertes de connexion, c'est que l'antenne est meilleure Mettre votre WP sur une allonge permettra aussi de mesurer la qualité du signal au niveau des interrupteurs encastrés. - Pour tester l'amélioration de la couverture en repositionnant le HC ou en inclinant son antenne Concernant l'antenne: il faut savoir que une antenne filaire du style de notre HC émet latéralement, cà d que si votre antenne Zwave est verticale, elle couvre à 360° autour d'elle, avec un cône qui va en s'élargissant; Corollaire: l'antenne émet relativement peu directement au dessus et en dessous d'elle. Dépendant de cela, mettre le HC dans un coin permettra peut être d'avoir une meilleure couverture que au milieu de la maison Pour une réception/émission optimale, il faut que les antennes soient le plus possible parallèles pour optimiser au maximum le gain de l'antenne (pensez-y lorsque vous encastrez vos dimers et autres). Incliner l'antenne permettra parfois d’atteindre mieux certaines zones mais risque de diminuer la force du signal ailleurs. Pensez également aux réflexions, les ondes ne se propagent pas qu'en ligne droite, elles réfléchissent aussi sur certaines matières, (métallique)... avec ce jeu des réflexions un meilleur signal à un endroit ne veut pas nécessairement dire meilleur signal partout Conseils: Si vous ne pouvez pas avoir une connexion directe avec tous vos modules Zwave, essayez au moins qu'il y ait un WP ou deux entre le HC et la zone moins bien couverte qui aie une connexion PARFAITE avec la HC, comme ça au moins les ordres relayés via ce WP relais le seront dans les meilleures conditions pour la liaison HC <-> WP relais <-> Module éloigné
  22. Tuto HC2 et HCL

    Suite à la tombola de Noel je suis l'heureux possesseur d'une HC2 toute neuve qui fait concurrence à ma HCL. J'ai patiemment attendu le 6 janvier pour installer la version 4.030. mal m'en a pris. J'installe le premier device (AN157) et j'ai droit au petit triangle jaune impossible à supprimer même en suivant la procédure. Aucun icône dispo et impossible d'en rajouter. Donc marche arrière. Plutôt qu'un long discours, je vous renvoie à cette page très bien faite. http://www.domotique-info.fr/guides/guides-domotique-home-center-2/recovery-mode-hc2-de-fibaro/ Je me suis donc retrouvé à la première version qui était la 3.548. Quand vous choisissez d'installer la 4.030 vous allez en fait refaire les différentes étapes de mise à jour. C'est ainsi que je me suis retrouvé en 3.590. Un nouvel upgrade qui m'a installé le 3.600. J'ai décidé de m'arrêter là pour le moment. J'ai ensuite utilisé la passerelle (Configuration --> connexions à la passerelle - Merci Jojo -) ce qui permet de récupérer tous les devices physiques sur la HC2. Comprenons nous, ils ne sont pas inclus dans la HC2 mais sont accessibles. Cette situation m'a permis de refaire toutes mes scènes, variables globales et devices virtuels sur la HC2 à l'identique de ce que j'ai aujourd'hui sur la HCL. (Scènes NON actives pour éviter des conflits) Je vais maintenant exclure tranquillement mes devices de la HCL pour les inclures dans la HC2. Je suis parfaitement conscient qu'il y aura surement quelques petites retouches aux niveau des scènes. J'aviserais ensuite de l'opportunité de passer en version 4.
  23. Ici, nous allons voir comment créer une scène à l'aide des blocs graphiques. Scène : Allumer les halogènes extérieurs avec intensité faible pendant 5 minutes si la porte escalier ou la fenêtre du garage devient ouverte. Allumage des halogènes 1 minute après ouverture. Cliquer sur l'onglet "Scènes" puis "Nouvelle Scène" Donner un nom à notre nouvelle scène Attribuer une pièce à cette scène Laisser cocher "Scène Active" ( si décoché, la scène ne fonctionne plus, utile si on ne veux plus l'utiliser mais sans la supprimer ou déclenchement par device virtuel par exemple ) Laisser décoché "Lancer au démarrage du HC2" ( à cocher pour les triggers de type "Time" ) Laisser décoché "Protect by Pin" ( si coché, un code PIN sera demandé au lancement de la scène ) Laisse coché "Do not allow alarm to stop scene while alarm is runnig" ( si décoché, en cas d'alarme la scène sera désactivée ) Aller dans l'onglet "Avancé" puis Cliquer sur "Ajouter une Scène en utilisant les blocs graphiques" Pour cette scène nous allons choisir l'élément déclencheur ( Trigger ) - Cliquer sur "+" pour ajouter Sélectionner le type de déclenchement. Dans cet exemple, j'ai choisi un module SM103, comme Trigger J'ai mis un seul déclencheur, mais je peux en ajouter un ou plusieurs en cliquant sur la flèche basse ( à coté de "porte escalier" ) attention toutefois car le fait de sélectionner plusieurs déclencheurs induit obligatoirement la condition "ET". Par exemple,si je choisi "porte escalier" et "porte étage" en déclencheurs, la scène sera active que si les 2 portes sont en alertes. Dans cet exemple, je laisse le caractère "=" , d'autres sont disponibles et seront utiles pour des scènes spécifiques. Dans cet exemple, la condition de déclenchement est "en alerte", mais nous avons d'autres choix en cliquant sur la flèche basse comme par exemple "en alerte et armé" (utile pour l'alarme) Si nous souhaitons donc un "OU" en condition de déclenchement, il faudra changer le "ET" en "OU" Nous pouvons bien évidement ajouter autant de conditions,déclencheurs que nécessaires pour construire notre scène. Une fois la première partie finie ( On pourrait l'appeler "SI" ), sélectionner "Alors" Ici, nous sélectionnons l'action à effectuer si les premières conditions sont réunies. Dans cet exemple, j'allume l'éclairage extérieur à 30% de puissance actif dans 1 minute (retard). Puis j’éteins l'éclairage 5 minutes plus tard... Voila, notre première scène est finie, il ne reste plus qu'à la sauvegarder, pour cela cliquer "Sauver" . A savoir que vous avez la possibilité de lancer ou stopper la scène "manuellement" en retournant dans l'onglet "Général" de la scène. De même, vous pouvez assigner un icone particulier à la scène en cliquant sur "Changer l'icone".
  24. Bonjour, Je voudrais partager plusieurs modules virtuels qui permettent de gérer les produit WIFIPOWER avec une box HC2 et/ou HCL. Pour ceux qui ne connaissent ce sont des cartes relais IP/Wifi qui contrôlent par Wifi de 2 à 8 circuits électriques ON/OFF ou SPDT, permet de piloter des charges de 450W à 3680W et s’installent facilement au tableau électrique ou dans les boitiers ABS, IP20 pour une utilisation protégée. Pour intégrer et contrôler ces produits directement ou dans divers scenarios j’ai créé 5 modules virtuels que vous pourrais utiliser selon vos besoins. Vous pouvez également les modifier selon vos besoins. Les trois premier modules sont destinés pour la HC2 car codé entièrement en LUA, compatible avec tous les WP-PANEL et WP-SITE WIFIPOWER 2 – permet de contrôler de 1 à 2 circuits électriques. (Mode protégé et NON protégé) WIFIPOWER 4 – permet de contrôler de 1 à 4 circuits électriques. (Mode protégé et NON protégé) WIFIPOWER 8 - permet de contrôler de 1 à 8 circuits électriques. (Mode protégé et NON protégé) Les trois suivant sont destinés pour la HCL compatible avec tous les WP-PANEL et WP-SITE (compatible également avec HC2, c’est la ça force) WIFIPOWER HCL - permet de contrôler de 1 à 8 circuits électriques en mode NON protégé. WIFIPOWER HCL Prot - permet de contrôler de 1 à 8 circuits électriques en mode protégé. L’installation avec HC2 : Téléchargez le module virtuel (VD) Importez le dans votre box HC2 Créez trois variables globales via le panneau « Variables » de votre HC2, WPlogin, WPprotection, WPpsw avec valeur vide ou 0 Dans l’onglet Avancé de votre module renseignez IP et le Port (en vert) de votre WP. Dans la partie SETTINGS du module importé, remplacez les données des variables précédemment créées par les votre. WPprotection: active / désactive la protection par mot de passe WPlogin: login de connexion de WP WPpsw: mot de passe de connexion de WP Enregistrez et appuyez sur le bouton SETTINGS Votre module est prêt, vous pouvez l’utiliser L’installation avec HCL en mode NON protégé : Téléchargé le module WIFIPOWER HCL Importé le dans votre HCL Aller dans onglet Avancé Renseigner Adresse IP et Port TCP configuré dans votre produit précédemment. Maintenant vous pouvez utiliser votre produit WIFIPOWER avec votre HCL. L’installation avec HCL en mode protégé : Faite exactement la même chose que HCL mode NON protégé Mintenant il faut modifier un peux le « code » en rouge de chaque bouton pour votre propre besoins GET /RXX HTTP/1.1 Host: 192.168.0.190:55 Authorization: Basic YWRtaW46YWRtaW4= 0x0D0x0A0x0D0x0A la ligne Hoste représente l’IP et Port de votre produit WIFIPOWER (rien de compliqué) La ligne Authorization: Basic représente le couple login:mot_de_passe codé en base 64 pour cela rendez-vous sur la page http://www.base64encode.org/ dans la première fenêtre saisissez votre login et mot de passe sous la forme admin:admin (Login:MotDePasse) cliquez sur le bouton >ENCODE< en laissant UTF-8 copiez le code apparu dans la deuxieme fenetre (ici YWRtaW46YWRtaW4= pour admin:admin) Il suffit maintenant de remplacer ces deux données dans chaque bouton de votre module puis n’oubliez pas d’enregistrer Votre module et fonctionnel Liens Utiles : Téléchargement VD et les mises à jour HC2 Téléchargement VD et les mises à jour HCL Site de constructeur.
  25. Si comme moi, l'heure de votre HC2 ou HCL n'est pas correcte. Par exemple, il est 17h35 et ma HC2 affiche 17H24 soit 11 minutes de retard. Au lieu de basculé l'heure en manuel, il suffit de remplacer le serveur NTP par un qui connaisse la France Voici la simple démarche à effectuer : Allez dans le menu "Configuration" Puis sélectionner l'onglet "Situation Géographique" Dans le champs "Serveur NTP", remplacer la valeur : pool.ntp.org par fr.pool.ntp.org