Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Tuto HC2'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Nouveau ? Présentez-vous
    • Le bistrot
    • Mon installation domotique
    • Autres Solutions Domotiques
  • La HC2 et ses périphériques
    • La Home Center pour les nuls
    • Home Center 2 & Lite
    • Modules Fibaro
    • Modules Z-wave
    • Périphériques et matériels autres
    • Plugins
    • Alarme & Vidéo-surveillance
    • Multimédia
    • Chauffage et Energie
    • Actionneurs & Ouvrants (Portail, volets...)
    • Eclairage
    • Applications Smartphones et Tablettes
    • English Section
  • Fibaro's Awards
    • Membre du mois
    • Jeux concours & Cadeaux
  • Les bonnes affaires
    • Sites internet
    • Petites annonces

Calendriers

Aucun résultat à afficher.


131 résultats trouvés

  1. Classer les jours du Mois par nom (Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi, Dimanche) Ce script permet de classer les jours du mois par le nom du jour. le but de ce script est de permettre de retrouver le x jour d'un mois ou tous les jours qui ont le même nom Exemple : je veux le 3 mardi du mois je veux tous les jeudi du mois Si vous sauvegardez la table Jours dans une variable globale il faudra exécuter ce script tous les 01 de chaque mois vers 00h01 ---------------------------------------------------------------------- -- Calcul du nombre de jours dans le mois ---------------------------------------------------------------------- -- Si année bissextile local function bissextile(Annee) return Annee % 4 == 0 and (Annee % 100 ~= 0 or Annee % 400 == 0) end -- Nombre de jours dans le mois function JourDansMois(Mois, Annee) return Mois == 2 and bissextile(Annee) and 29 or ("\31\28\31\30\31\30\31\31\30\31\30\31"):byte(Mois) end ---------------------------------------------------------------------- -- Initialisation des variables et creation des tables ---------------------------------------------------------------------- local MoisAnnee = os.date("*t") local mois = MoisAnnee.month -- recuperation du mois en cours local annee = MoisAnnee.year -- recuperation de l'annee en cours local Jmois = JourDansMois(mois, annee) -- calcul le nombre de jour dans le mois en cours local Jours = {["Lundi"]={}, ["Mardi"]={}, ["Mercredi"]={}, ["Jeudi"]={}, ["Vendredi"]={}, ["Samedi"]={}, ["Dimanche"]={}} local JourNom = {"Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi", "Vendredi", "Samedi", "Dimanche"} ---------------------------------------------------------------------------------- for jour = 1,Jmois do local tmpdate = (os.time{year = annee, month = mois, day = jour}) local tmpJourMois = os.date("%d", tmpdate) -- recupere le jour du mois local tmpJourSemaine = tonumber(os.date("%u", tmpdate)) -- Numero du jour de la de semaine local tmpJourNom = JourNom[tmpJourSemaine] -- recupere le nom du jour en francais table.insert(Jours[tmpJourNom], tmpJourMois) --fibaro:debug("Jour = "..tmpJourMois.." "..tmpJourNom) end ----------------------------------------------------------------------- -- Affichage ----------------------------------------------------------------------- print(os.date("Aujourd'hui, nous sommes un %A")) fibaro:debug("Nombre de Jours dans le mois "..Jmois) for i = 1,7 do local jour = JourNom[i] fibaro:debug(jour) for j = 1,#Jours[jour] do fibaro:debug(Jours[jour][j]) end end -- Exemple d'utilisation -- Ici on affiche le 2 lundi du mois local toto = "Lundi" fibaro:debug(Jours[toto][2]) -- ici on affiche le 3 lundi du mois fibaro:debug(Jours.Mardi[3]) On peut sauvegarder la table Jours dans une variable globale afin de l'utiliser dans d'autres scripts (il faudra créer la variable globale) -- Sauvegarde des jours de la semaine dans la variable globale JoursSemaine fibaro:setGlobal('JoursSemaine',json.encode(Jours)) On peut récuperer cette table dans un autre script -- Récupération des jours de la semaine de la variable globale JoursSemaine Jours=json.decode((fibaro:getGlobal('JoursSemaine'))); Utilisation dans un Script ------------------------------------- -- Exemple d'utilisation -- ------------------------------------- -- Ici on affiche le 2 lundi du mois local toto = "Lundi" --Affichage fibaro:debug(Jours[toto][2]) ---------------------------------------------------------------------------------------------- -- ici on affiche le 3 Vendredi du mois local Vendredi3 = Jours.Vendredi[3] --Affichage fibaro:debug(Vendredi3) ---------------------------------------------------------------------------------------------- -- Ici on récupere tous les mardi du mois sous forme de table local Mardi = Jours.Mardi --Affichage for i = 1,#Mardi do fibaro:debug(Mardi[i]) end ---------------------------------------------------------------------------------------------- -- Connaitre le nombre de Samedi dans le mois local NombreSamedi = #Jours.Samedi --Affichage fibaro:debug("Nombre de mardi = "..NombreSamedi) ---------------------------------------------------------------------------------------------- --Recuperer le 3 et 4 jeudi du mois local Jeudi = {Jours.Jeudi[3], Jours.Jeudi[4]} --Affichage for i = 1,#Jeudi do fibaro:debug("Jeudi "..Jeudi[i]) end Voici une version Virtual Device : Fichiers virtual device : Jours_Semaine.vfib
  2. Hc2 Waze Calculator

    Après longue absence voici un petit script permettant d’utiliser sur notre HC2 le service de trafic et de navigation communautaire WAZE (https://www.waze.com/fr/) Le principe du script est très simple : 1 scène pour interroger l’ API Waze pour tous les trajets parametrés et autant de vd qui seront mis à jour par la dite scène.] 1 - Installation Importer le vd HC2_Waze_Calculator.vfib sur le HC2, 1x pour un trajet, 2x pour deux etc... Créer la scène HC2 Waze Calculator cf. fichier HC2 Waze Calculator Scene.txt puis passer au paramètrage 2 - Paramétrage Configurer l'object params: nom, id du vd cible, polling, latitude, longiture etc... pour tous les trajets. Pour trouver les coordonnées GPS, latitude et longitude il existe les services : www.coordonnees-gps.fr, www.torop.net/coordonnees-gps.php, www.gpsfrance.net etc. local params = { { name = "Trajet 1", virtualDeviceId = 1449, from = { name = "Palais de l'Élysée", x = 2.3167538999999806, -- longitude y = 48.8704156 -- latitude }, to = { name = "Théâtre Guignol", x = 2.311747670173645, -- longitude y = 48.86977710077997 -- latitude }, pollingMs = 60*1000 }, { name = "Trajet 2", virtualDeviceId = 1452, from = { name = "Palais de l'Élysée", x = 2.3167538999999806, -- longitude y = 48.8704156 -- latitude }, to = { name = "Théâtre Guignol", x = 2.311747670173645, -- longitude y = 48.86977710077997 -- latitude }, pollingMs = 5*60*1000 } } 4 - Icône Merci à Moicphil de m’avoir suggéré la chose et aussi pour son icône tip-top Fichier du vd: HC2_Waze_Calculator.vfib Fichier de la scène: HC2 Waze Calculator Scene.txt
  3. Heating Manager

    HEATING MANAGER v. 2.0 - 16/11/2017 Heating Manager est un programme permettant d'utiliser le Home Center 2 pour gérer avec une grande souplesse le chauffage d'une habitation : régulation sur un mode Proportionnel avec prise en compte des déperditions (Ubat) ou sur le principe de l'hysteresis utilisation possible des panneaux de chauffage natifs, de modules virtuels ou de variables globales pour définir la température de consigne prise en compte de l'ouverture / fermeture des ouvrants via périphériques Z-Wave, modules virtuels ou variables globales prise en compte de l'absence via périphériques Z-Wave, modules virtuels ou variables globales possibilité de forcer un mode absence ou présence depuis vos modules virtuels ou variables globales dédiées paramétrage évolutif en fonction de vos conditions personnalisées... Ces développements doivent beaucoup aux échanges stimulants intervenus sur ce fil de discussion, qui m'ont amené à aller bien plus loin que je ne l'aurai imaginé au départ. Que tous soient remerciés . _ _ _ PRE-REQUIS Ce programme a été conçu et testé sur le Home Center 2 tournant avec le firmware v. 4.140. La commande des radiateurs requiert des modules acceptant les instructions 'turnOn' et 'turnOff', ou des modules virtuels avec un bouton pour mettre en route le chauffage et un pour l'arrêter si la commande du radiateur n'est pas faite par l'intermédiaire d'un module Z-Wave inclus dans le réseau de la HC2. La température actuelle peut être récupérée depuis un module de type 'com.fibaro.temperatureSensor' ou depuis un module virtuel pour les sondes non Z-Wave. Il en va de même pour la température extérieure qui est utilisée dans le mode Proportionnel + Ubat, avec également la possibilité d'utiliser la température fournie par l'un des plugins météo (qui est l'option retenue par défaut). La détection de l'absence implique de disposer de détecteurs de mouvements, étant présupposé pour les périphériques Z-Wave que 0 = plus de mouvement et 1 = mouvement détecté. Il est également possible d'utiliser les informations en provenance d'un périphérique non Z-Wave enregistrées dans un module virtuel ou une variable globale. La détection de l'ouverture / fermeture des portes et fenêtres implique la présence de détecteurs d'ouverture, étant présupposé pour les modules Z-Wave que 0 = fermé et 1 = ouvert. Il est également possible d'utiliser les informations en provenance d'un périphérique non Z-Wave enregistrées dans un module virtuel ou une variable globale. _ _ _ INSTALLATION 1. DEFINITION DU PLANNING DE CHAUFFE La première étape est de définir un planning de chauffe dans lequel Heating Manager ira chercher la température de consigne à atteindre. Ce planning de chauffe peut être mis en place en utilisant les panneaux de chauffage fournis nativement par le Home Center 2. Attention cependant, un bug a été constaté, évoqué dans ce fil, entraînant l'absence de prise en compte du changement de température de consigne après minuit. Il peut également être mis en place en utilisant n'importe quel module virtuel ou bien celui fourni avec Heating Manager >>>> Heating_Provider.vfib Pour utiliser ce module virtuel, il faut adapter la configuration donnée en exemple à votre cas en modifiant, et en ajoutant le cas échéant, les étiquettes, chaque étiquette correspondant à une zone de chauffage et devant être nommée avec le préfixe lbl. La définition du planning de chauffe pour chacun de ces zones intervient dans le main loop du module virtuel, dans la partie Configuration : HeatingSetpoint:add(zone, day, time, temperature) + zone correspond au nom d''un étiquette du module virtuel, sans le préfixe ''lbl'' + day est soit l''un des jours de la semaine (en anglais), soit "weekday" (du lundi au vendredi), soit "weekend", soit "week" + time est l''heure à laquelle la température de consigne devra être appliquée "hh:mm" + temperature est la température de consigne devant être appliquée à compter de l''horaire défini juste avant Il est important que la construction du planning de chauffe soit faite de manière chronologique, le module virtuel ne faisant pas de tri chronologique, ce qui peut entraîner un comportement s'écartant de celui attendu. 2. INSTALLATION DU GESTIONNAIRE DE CONSIGNE >>>> Heating_Panel.vfib Heating Panel est le module virtuel qui s'occupe de récupérer la température de consigne applicable là où vous l'avez défini, et de lui appliquer les éventuelles modifications résultant de l'ouverture d'une porte / fenêtre, de l'absence temporaire ou déclarée, etc., afin que la scène qui sera installée plus tard puisse venir la chercher pour accomplir sa tâche. Le module virtuel doit avoir autant d'étiquettes que de pièces à chauffer, l'ID de chaque étiquette devant impérativement être sous la forme "lbl" + le nom de la pièce concernée débarrassé de tous espaces, accents et caractères spéciaux. Ainsi, pour la pièce "Séjour Principal #1", l'ID de l'étiquette doit être "lblSejourPrincipal1". En effet, pour faciliter la configuration du programme, celui-ci détermine automatiquement l'étiquette à utiliser en récupérant le nom de la pièce à laquelle chaque radiateur est assigné. La configuration est effectué par l'intermédiaire de différentes fonctions qu'il vous faut renseigner dans la partie Configuration du main loop : HeatingPanel:addZone(label, panel) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + panel = ID du panneau de chauffage associé à la pièce ou {ID d''un module virtuel, ID de l''étiquette contenant la température de consigne} ou Nom d''une variable globale contenant la température de consigne La fonction HeatingPanel:addZone permet d'ajouter les pièces à chauffer. Il faut garder à l'esprit que cette fonction, ainsi que les suivantes, est exécutée à chaque boucle du main loop, soit toutes les trois secondes, ce qui signifie qu'elle n'a pas nécessairement à être statique et que vous pouvez faire précéder son exécution par une ou plusieurs boucles conditionnelles pour déterminer la source de température de consigne à utiliser. HeatingPanel:addAutoAbsence(label, id, [extension]) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + id = ID du détecteur de mouvement ou {ID d''un module virtuel, nom de l''étiquette, valeur si absence} ou {nom d''une variable globale, valeur si absence} + extension = nombre de minutes depuis que a propriété value du détecteur est passée à absence de mouvement avant de mettre à jour la consigne __________________________________________________________________________________________ HeatingPanel:setAutoAbsence(label, [reduction], [duration], [limit], [cumulative]) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + reduction = baisse de température à appliquer en cas d''absence + duration = étalement dans le temps de la baisse de température, en minutes + limit = température minimale à respecter + cumulative = si true, tous les détecteurs doivent être en position absence de mouvement ; si false, un seul déclenche la baisse de température La fonction HeatingPanel:addAutoAbsence permet d'ajouter à une pièce définie avec la fonction HeatingPanel:addZone la gestion des absences et à paramétrer éventuellement un délai entre le moment où plus aucun mouvement n'est détecté et le moment où la baisse de température est appliquée. Plusieurs détecteurs de mouvement peuvent être rattachés à la même zone, il suffit d'exécuter plusieurs fois la fonction avec le même paramètre label. la fonction HeatingPanel:setAutoAbsence permet pour sa part part de paramétrer la gestion des absences au niveau de la pièce. HeatingPanel:addOpening(label, id, [extension]) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + id = ID du détecteur d''ouverture ou {ID d''un module virtuel, nom de l''étiquette, valeur si ouvert} ou {nom d''une variable globale, valeur si ouvert} + extension = nombre de minutes depuis que l''ouverture est constatée avant de mettre à jour la consigne __________________________________________________________________________________________ HeatingPanel:setOpening([cumulative]) + cumulative = si true, tous les détecteurs doivent être en position ouverture ; si false, un seul déclenche la baisse de température La fonction HeatingPanel:addOpening permet d'ajouter à une zone définie avec la fonction HeatingPanel:addZone la gestion des ouvrants et à paramétrer éventuellement un délai entre le moment où le détecteur passe en position ouverture et le moment où la baisse de température est appliquée. Plusieurs détecteurs d'ouverture peuvent être rattachés à la même zone, il suffit là encore d'exécuter plusieurs fois la fonction. La fonction HeatingPanel:setOpening permet pour sa part part de définir le seul paramètre disponible à l'échelle de la pièce. HeatingManager:addDeclaredAbsence(label, id) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + id = {ID d''un module virtuel, nom de l''étiquette, valeur si absence} or {nom d''une variable globale, valeur si absence} ____________________________________________________________________________________________ HeatingManager:setDeclaredAbsence(label, [cumulative], [setpoint]) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + cumulative = si true, tous les valeurs doivent correspondre à une absence; si false, une seule est suffisante + setpoint = température de consigne à appliquer en cas d''absence déclarée Les fonctions HeatingManager:addDeclaredAbsence et HeatingManager:setDeclaredAbsence permettent de paramétrer une pièce pour pouvoir changer la température de consigne en cas d'absence déclarée dans un autre module virtuel ou dans une variable globale. La première fonction peut être répétée pour pouvoir utiliser plusieurs modules virtuels / variables globales, tandis que la seconde permet de définir les paramètres généraux de l'absence déclarée à l'échelle de la pièce. HeatingManager:addDeclaredPresence(label, id) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + id = {ID d''un module virtuel, nom de l''étiquette, valeur si présence} or {nom d''une variable globale, valeur si présence} ____________________________________________________________________________________________ HeatingManager:setDeclaredPresence(label, [cumulative], [setpoint]) + label = ID de l''étiquette sans le préfixe 'lbl' : "SejourPrincipal1" + cumulative = si true, tous les valeurs doivent correspondre à une présence; si false, une seule est suffisante + setpoint = température de consigne à appliquer en cas de présence déclarée Les fonctions HeatingManager:addDeclaredPresence et HeatingManager:setDeclaredPresence permettent de paramétrer une pièce pour pouvoir changer la température de consigne en cas de présence déclarée dans un autre module virtuel ou dans une variable globale. La première fonction peut être répétée pour pouvoir utiliser plusieurs modules virtuels / variables globales, tandis que la seconde permet de définir les paramètres généraux de la présence déclarée à l'échelle de la pièce. Dans toutes ces fonctions, les paramètres mentionnés entre [ ] sont optionnels. S'ils ne sont pas renseignés par vos soins, ce sont les paramètres par défaut qui sont utilisés et qui peuvent naturellement être modifiés : --Paramètres par défaut pour la gestion des ouvrants HeatingManager.opening_extension = 0 -- temps en minutes entre le constat d''ouverture et la coupure du chauffage HeatingManager.opening_cumulative = false -- si true, tous les détecteurs doivent être sur ouverture ; si false, il en suffit d''un seul --Paramètres par défaut pour la gestion automatique de l''absence HeatingManager.aAbsence_extension = 25 -- temps en minutes entre le constat d''absence et la modification de la consigne HeatingManager.aAbsence_reduction = 1 -- diminution de température à appliquer HeatingManager.aAbsence_duration = 60 -- étalement dans le temps en minutes de cette diminution HeatingManager.aAbsence_stepdrop = 0.5 -- paliers de baisse de température HeatingManager.aAbsence_limit = 18 -- température minimale à respecter HeatingManager.aAbsence_cumulative = true -- si true, tous les détecteurs doivent être sur absence ; si false, il en suffit d''un seul --Paramètres par défaut pour les absences déclarées HeatingManager.dAbsence_cumulative = true -- si true, toutes les valeurs doivent être sur absence ; si false, il en suffit d''une seule HeatingManager.dAbsence_setpoint = 8 -- température de consigne en cas d''absence déclarée --Paramètre par défaut pour les présences déclarées HeatingManager.dPresence_cumulative = true -- si true, toutes les valeurs doivent être sur présence ; si false, il en suffit d''une seule HeatingManager.dPresence_setpoint = 22 -- température de consigne en cas de présence déclarée Enregistrez les modifications. Le module virtuel devrait normalement commencer à se mettre à jour et afficher pour chaque pièce la température de consigne définie. Si vous ouvrez une fenêtre ou une porte asservissant le chauffage d'une pièce, vous devez voir la température de consigne passer à 0 °C dans les trois secondes, délai d'exécution de la boucle principale. Même chose pour la détection de l'absence, vous devriez voir la température de consigne commencer à baisser conformément à ce que vous avez paramétré. Pour les curieux, le code du main loop du module virtuel ci-dessous : 3. INSTALLATION DU CONTROLEUR Il faut maintenant installer le module virtuel permettant de sélectionner et configurer le mode de régulation du chauffage >>>> Heating_Controller.vfib Mode permet de sélectionner le mode de régulation du chauffage : Proportionnel + Ubat ou Hysteresis. Le premier des deux est repris du mode de régulation utilisé nativement par la centrale domotique eedomus, et fait l'objet d'une présentation ICI. En mode Proportionnel + Ubat, les paramètre disponibles sont : Le coefficient proportionnel kP utilisé par défaut, qui sert également de point de départ à la détermination automatique du coefficient le plus pertinent pour chaque pièce Le mode d'apprentissage, qui laisse le programme modifier le coefficient proportionnel pour l'adapter au mieux à chaque pièce Le coefficient de déperditions thermiques kT utilisé par défaut La durée du cycle de chauffage La durée minimale d'une période de chauffe En mode Hysteresis, les paramètres disponibles sont : L'hysteresis proprement dite Le cycle suivant lequel la température courant va être comparée à la température de consigne C'est également là que vous pouvez choisir d'afficher plus ou moins d'informations dans la fenêtre de debug de la scène. Le bouton Apply Change relance la scène avec les paramètres modifiés. L'étiquette Automatic kP est utilisée par la scène pour enregistrer les données lorsque le mode d'apprentissage est activé, ma confiance dans les variables globales n'étant pas suffisante pour envisager d'y stocker ce type de données destinées à avoir un caractère de permanence. Le bouton Reset Learning force la scène à recommencer l'apprentissage des coefficients proportionnels. 4. CREATION DE LA SCENE Il faut maintenant créer une nouvelle scène en mode Lua et y coller le code >>>> Heating Manager v. 2.0.lua ou ci-dessous : La configuration des dispositifs de chauffage se fait avec la fonction HeatingManager:addHeater : HeatingManager:addHeater(idHeater, [idSonde], [localP], [localT]) + idHeater = ID du module permettant de commander le radiateur ou {ID du module virtual, n° du bouton ON, n° du bouton OFF} + idSonde = ID de la sonde de température à laquelle est asservie le radiateur ou {ID du module virtuel, ID de l''étiquette contenant la température} [Paramètre optionnel à défaut duquel c''est la sonde de température principale de la pièce qui est utilisée] + localP = Paramètre optionnel à défaut duquel la valeur définie par défaut ou automatiquement selon le cas est utilisée + localT = Paramètre optionnel à défaut duquel la valeur définie par défaut est utilisée Si vous disposez d'une sonde de température extérieure, elle peut être déclarée en utilisant la fonction HeatingManager:setOutdoorSonde(ID Device or {ID VirtualDevice, ID Label}), donc soit un module de type 'com.fibaro.temperatureSensor', soit un module virtuel. Enregistrez la scène qui devrait démarrer automatiquement puisqu'elle est en %% autostart. L'installation est terminée. _ _ _ ICONES + Provider + Panel + Controller + Manager +
  4. Après avoir rencontré quelques difficultés avec la portée des variables, je vous propose un précis sur le sujet : Petit rappel : Une variable permet de stocker des valeurs de façon temporaire ou non dans des noms. On pourra en suite faire appel àces noms n'importe où dans notre code. Si cette gestion de l'information semble suffisante dans un petit script, il n'en va pas de même pour de longs codes (comme ceux dont nous gratifient Krikroff ou Steven) En effet, il serait catastrophique que des fonctions différentes utilisent le même nom de variable pour y stocker des valeurs !!! Les variables seraient alors écrasées ... Et ça c'est pas bon... La solution est de limiter la portée d'une variable en utilisant la notion de variable locale. Ainsi la variable locale n'aura d'existence que dans le bloc dans laquelle elle a été crée ! Mais qu'est-ce qu'un bloc ? Et bien c'est par exemple ce qui est situé entre if et end, ou entre do et end, ou encore une fonction ... Ben alors comment qu'on va faire maintenant ? Déjà, on a de la chance, puisque le Lua utilise ces 2 types de variables et que c'est super simple de les créer ! Les variables Globales sont crées simplement en tapant leur nom suivi d'un "=" et de la valeur numérique souhaitée ou du texte entre "" ou ' ' : MaVariableGlobale = 1 Attention : Fibaro propose en plus une gestion particulière des variables Globales par le biais de son Panneau variables. Il sera donc inutile de la déclarer ànouveau dans votre code pour l'utiliser. Cette gestion permet d'utiliser une même variable commune àtoutes les scènes ou modules de votre HC2. Les variables Locales sont quant àelles créées en ajoutant cette fois le mot local devant le nom de la variable (c'est ce mot clé qui restreint sa portée àun bloc ou àune fonction) : local MaVariableLocale = 2 Attention : Pour changer la valeur de cette variable locale il ne sera plus nécessaire de mettre le mot clé "local" devant ! Bon après ça dépend de ce que vous souhaitez faire... Mettre àjour la variable ou en créer une nouvelle (voir plus bas *) Mais c'est peut-être ce que vous voulez finalement ? Oui et non Il faudra être vigilant quant àla portée que l'on souhaite donnée àsa variable et choisir qu'elle soit locale ou globale. En effet, dans une fonction, il peut être intéressant d'utiliser une variable et d'être certain qu'il n'y aura pas de conflit avec un nom que vous auriez utilisé avant. C'est làque vous allez utiliser la puissance de la variable LOCALE ! Voici un exemple de la portée d'une variable locale (regardez la valeur retournée par le début). On voit clairement que nous avons àfaire à2 variables locales : local MaVarLocale = 1 fibaro:debug(MaVarLocale) -- donne 1 do local MaVarLocale = 5 -- création d'une nouvelle variable locale au sein du bloc (rien àvoir avec celle créée ligne 2 !) fibaro:debug(MaVarLocale) -- donne 5 end fibaro:debug(MaVarLocale) -- donne 1 Même si elles ont le même nom, elles ont été déclarées dans 2 blocs différents. Le système les considère comme complètement différentes àcause du mot clé local. Le danger avec le Lua c'est que ce langage est très permissif et qu'àforce d'omission, on peut se prendre les pieds sans le tapis ... Je m'explique en reprenant le même code qu'au dessus en supprimant le mot clé local : MaVariable = 1 -- création d'une variable globale fibaro:debug(MaVariable) -- donne 1 do MaVariable = 5 -- mise àjour de la variable globale créée ligne 2 fibaro:debug(MaVariable) -- donne 5 end fibaro:debug(MaVariable) -- donne 5 Ici nous n'avons àfaire qu'àune seule variable globale (elle s'appelle MaVariable ! Elle est considérée ici par le système comme globale car nous ne l'avons jamais déclarée avec le mot clé local. Ok ! Alors maintenant vous vous dites : je vais déclarer ma variable MaVariable en local dès la première ligne (comme ça je suis tranquille) : local MaVariable = 1 -- création d'une variable locale fibaro:debug(MaVariable) -- donne 1 do MaVariable = 5 -- ici pas de mot clé local, donc mise àjour de la variable déclarée ligne 2 fibaro:debug(MaVariable) -- donne 5 end fibaro:debug(MaVariable) -- donne 5 (C'est ici plus bas * !!!) Ici il n'y a pas d'erreur ! Ce code est valable si vous souhaitiez vraiment utiliser la même variable locale (dans un nouveau bloc) que celle déclarée en locale au début de votre script (et donc la mettre àjour). La Variable est mise àjour et non créer au sein du nouveau bloc. Le code suivant crée 4 variables locales MaVariable : local MaVariable = 0 -- création d'une variable locale do local MaVariable = 1 -- création d'une nouvelle variable locale (rien àvoir avec le ligne 2 end do local MaVariable = 2 -- création d'une nouvelle variable locale (rien àvoir avec le ligne 2 et 5 end do local MaVariable = 3 -- création d'une nouvelle variable locale (rien àvoir avec le ligne 2 ; 5 et 9) end Le code suivant crée 1 seule variable locale MaVariable et la met àjour 3 fois : local MaVariable = 0 -- création de la variable locale do MaVariable = 1 -- mise àjour de la variable déclarée ligne 2 end do MaVariable = 2 -- mise àjour de la variable déclarée ligne 2 et modifiée àla ligne 5 end do MaVariable = 3 -- mise àjour de la variable déclarée ligne 2, modifiée àla ligne 5 et modifiée ànouveau ligne 9 end Ce code utilise une seule variable Globale MaVariable car on a supprimé la 1ère ligne ! : -- On supprime la déclaration de la variable locale en la commentant : -- local MaVariable = 0 do MaVariable = 1 -- création de la variable globale ! end do MaVariable = 2 -- mise àjour de la variable globale ! end do MaVariable = 3 -- mise àjour de la variable globale ! end Subtile non ?! Une ligne en moins au début et on passe tout de local en globale ! Voilàpourquoi je disais que le côté permissif du Lua peut jouer des tours. Imaginez que vous vous trouviez àla tête de 1500 lignes de codes, il se pourrait que vous souhaitiez mettre àjour une variable globale (donc sans local devant) mais que malheureusement vous ayez àfaire àune variable locale déclarée quelques lignes au-dessus... ... En espérant que ce sujet vous ait été utile.
  5. Settimeout

    En convertissant une scène en mode block je suis tombé sur la fonction setTimeout. Cette fonction retarde d'un delay défini l'exécution d'une séquence lua. Si la fonction sleep suspend le déroulement d'une scène, la fonction setTimeout met en arrière plan les instructions de la fonction, mais la scène lua poursuit son cours. --[[ %% properties 52 value 52 armed %% globals --]] fibaro:debug("Start"); fibaro:debug("scene n "..fibaro:countScenes()); local val = fibaro:getValue(52, "value"); local arm = fibaro:getValue(52, "armed"); fibaro:debug("Etat "..val.." "..arm); setTimeout(function() ------ début de la fonction local delayedCheck0 = false; local tempDeviceState0, deviceLastModification0 = fibaro:get(52, "value"); fibaro:debug("Temps écoulé "..os.time() - deviceLastModification0); if (( (tonumber(val) == 0 and tonumber(arm) == 0) ) and (os.time() - deviceLastModification0) >= 120) then delayedCheck0 = true; end if ( delayedCheck0 == true ) then fibaro:call(163, "turnOff"); end end, 120000) ------- fin de lafonction avec delai de 120 secondes fibaro:debug("End"); Le but de ce script est d'éteindre une lampe si plus d'activité (52 = détecteur de mouvement) pendant 2 mn. Analyse du debug. On voit que la scène s'exécute de Start à End en mettant la fonction timeout en attente. A chaque passage, il y a deux scènes qui démarrent. Val = 1 activation du détecteur, val = 0 retour au repos après 20 secondes. Quand le délai arrive à 120 secondes et pas de modification de l'état du détecteur, les instructions sont exécutées. Ici, éteindre la lumière. Il me semble que cette fonction peut ouvrir des horizons pour nos petit bidouillages.
  6. Dawn & Dusk Manager

    Dawn & Dusk Manager Dawn & Dusk Manager est composé d'une Scène et d'un Module Virtuel destinés à permettre de déclencher des actions à l'aube et au crépuscule, en enrichissant les simples Sunrise et Sunset proposés nativement puisque sont disponibles les trois phases de l'aube et du crépuscule, ainsi que le midi solaire. * * * INSTALLATION N.B. : Ce programme a été conçu et testé sur la version 4.140 de la HC2. 1. Importer le Module Virtuel dans le Home Center 2 >>>> Panel for Dawn & Dusk Manager v. 1.3.0.vfib 2. Créer une scène en LUA en faisant un copier-coller du code >>>> Dawn & Dusk Manager v. 1.3.0.lua 3. Démarrer la scène. UTILISATION Le Module Virtuel Dawn & Dusk Panel permet de consulter les différents horaires, la mise à jour intervenant automatiquement tous les jours à 2 h du matin. D'un point de vue technique, c'est lui qui fournit à la scène les données horaires dont elle a besoin pour fonctionner. Pour déclencher l'exécution d'une scène, il suffit d'y insérer le trigger correspondant à l'horaire souhaité dans la zone %% globals : --[[ %% properties %% events %% globals onAstroDawn --Déclencheur Aube astronomique onNauticalDawn --Déclencheur Aube nautique onCivilDawn --Déclencheur Aube civile onSunrise --Déclencheur Lever du Soleil onSolarNoon --Déclencheur Midi solaire onSunset --Déclencheur Coucher du Soleil onCivilDusk --Déclencheur Crépuscule civil onNauticalDusk --Déclencheur Crépuscule nautique onAstroDusk --Déclencheur Crépuscule astronomique --]] ICONES Panel Manager * * * ASPECTS TECHNIQUES Ce programme est un exemple d'utilisation de la fonction setTimeout() en remplacement de la fonction fibaro:sleep(), l'asynchronicité étant utilisée depuis la version 1.1.0 pour créer deux 'boucles' indépendantes, l'une qui s'occupe de la mise à jour des données du Module Virtuel sur un cycle de 24 h, et l'autre qui s'occupe de mettre à jour à l'heure dite les variables globales faisant office de triggers suivant un cycle déterminé par les données récupérées dans le module virtuel. Avec la version 1.2.0, ces deux 'boucles' fonctionnent de manière enchaînée : lors la 'boucle' principale déclenche le dernier trigger, aucune instruction setTimeout() ne vient la relancer. C'est la 'boucle' de mise à jour qui le fera lors de la prochaine actualisation des horaires. Le code de la scène peut être consulté ci-dessous : * * *
  7. Tout est dans le titre. Il s'agit d'un simple device virtuel permettant de rebooter ou arreter un serveur synology. L'idée est inspirée de la solution de Labomatik pour QNAP La solution est tres tres largement inspirée du module virtuel de lazer permettant de piloter la surveillance station ... effectivement, je n'ai pas inventé grand chose. Toute la mécanique d'authentification est issue du dev de Lazer (que je remercie au passage). Les fonctions que l'on exploite ici ne sont pas officiellement mise à dispo par l'API Synology, mais un peu de reverse engeneering permet de retrouver ce qui est fait par l'interface web du synology. La configuration est tres simple : - Paramétrer l'adresse IP et le port du device virtuel avec l'adresse ip et le port du synology ==> Il doit s'agir d'un port HTTP. La solution ne supporte pas l'HTTPS. Dans chaque bouton, remplacer les variables par un login / password existant sur votre synology. Attention : Il doit s'agir d'un utilisateur ayant des droits admin Ajouté au virtuel device de Lazer, nous voilà aussi bien équipé que les utilisateurs QNAP. Plus de jaloux! Une remarque pour ceux qui souhaitent égallement redémarrer leur synology via la HC2 : Tous les synology ne supportent pas le Wake On Lan. Plus d'info : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/faq/437 Synology.vfib Icone pour le device virtuel :
  8. My Batteries

    My Batteries Ce virtual device permet de visualiser le niveau des batteries de l'ensembles de vos appareils sur batterie (max 10). Il est TRES largement inspiré du travail initial de Steven http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/1710-my-batteries/ Merci également à Moicphil qui m'a énormément aidé pour debugger la partie v4.x Les modifications que j'y ai apportées : modification de l'affichage, avec moment du dernier check automatique incorporation des supers icônes de @couillerot firmware 4.x push si batterie sous un certain niveau Voici la dernière version du VD : My_Batteries_v5.4.vfib Et les codes : MyBatteries.Batteries.lua MyBatteries.MainLoop.lua
  9. Bonjour, Voilà , le code est enfin correct, je le partage donc. Je n'ai pas beaucoup de temps ce soir, mais voici 2-3 points: - Ce VD crée automagiquement 3 Variables globales (si demandé dans les options) - Ce VD est multilingue - Ce VD fait des push de la météo à deux moments de la journée - CE VD s'adapte aux mobiles et à l'interface web - Ce VD télécharge automagiquement les icônes - Ce VD a besoin d'une clef APi de Wunderground, - La partie mobile du VD n'est pas encore complètement terminée. Merci à Jompa68 de forum.fibaro.com pour le code de base Pour l'installer: - Téléchargez le vfib attaché et importez le dans la HC2 - Changer l'icône du slider avec l'icône attachée: - Utilisez le code V4.2 de ce post: http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/6446-yams-wu-yet-another-meteo-station-wunderground-version/page-6#entry138643 Qui ajoute la création de VG qui contiendront la météo prononçable par une synthèse vocale comme S.A.R.A.H.: http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/6446-yams-wu-yet-another-meteo-station-wunderground-version/page-4#entry132933 et placez-le dans le main loop du VFIB V3.9 attaché à ce message - Changez l'api key. Pour cela, créez un compte wunderground et allez la récupérer ici: http://www.wunderground.com/weather/api/ WU.APIkey = "xxxxxxxxxxxxxxx" - Ensuite définissez les variables suivantes: WU.PWS = "IGVLEBOR5" -- The PWS location to get data from (Personal Weather Station) WU.LOCID = "SWXX0076" -- The location ID to get data from (City location) WU.station = "PWS" -- Choose your prefered method to retrieve from: PWS or LOCID Personnellement je préfère utiliser les infos d'une pws près de chez moi. Pour trouver ces variables: @bono2007 écrivait: Pour trouver, j'ai eu la station PWS en cliquant dans "Search locations" sur Wunderground, on te propose "search nearest station", et il a proposé une station météo proche. Sinon en entrant ta ville, tu peux cliquer sur "change Station" et tu verras une carte avec d'autres stations météo. Exemple : j'ai entré "Boussois" et j'ai comme station météo "Cit du Grand Bois, Récquignies ( IRECQUIG2) J'ai modifié WU.PWS = "IRECQUIG2" Et tout devrait fonctionner :-) Virtual device avec code V3.7 (ancien à remplacer !!! ) YAMS_WU.vfib Virtual device avec code V3.9 YAMS_WU V3.9.vfib Voici les dernières captures d'écran pour avoir une idée: à gauche en mode Browser Web, à droite en mode Mobile (les icônes ne sont pas téléchargeables) Attention, ancien code ci-dessous ! ------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------------------- -- WU WeatherData - Fetch weather data from wunderground.com. Multilanguage support! -- Original Code by Jonny Larsson 2015 http://forum.fibaro.com/index.php?/topic/19810-wu-weatherdata-version-202-2015-10-25/ -- forked by Sébastien Jauquet 11/2015 -- Inspired by GEA(steven), stevenvd, Krikroff and many other users. -- Source - forum.fibaro.com, domotique-fibaro.fr and worldwideweb -- -- Version 3.7 -- -- PWS = Personal Weather Station -- LOCID = Public station -- -- 2014-03-22 - Permissions granted from Krikroff -- 2014-03-23 - Added rain and forecast, Added FR language. -- 2014-03-23 - Language variable changed to get the translation from wunderground.com in forcast -- 2014-03-24 - Added PL language -- 2014-03-24 - Select between PWS or LOCID to download weather data -- 2015-10-23 - New source code. -- 2015-11-13 - V3.0 - Fork Code by Sebastien Jauquet (3 days forecast, rain in mm) -- 2015-11-14 - V3.1 - Compatibilty with GEA, French translation -- 2015-11-14 - V3.2 - Catch rain errors (-999mm null empty etc.) -- 2015-11-14 - V3.3 - Catch json decode error (was stopping main loop) with pcall (can be extended to other jdon datas if needed) -- 2015-11-16 - V3.4 - Generate HTML and non HTML version (for compatibility with mobiles) -- 2015-11-18 - V3.5 - Fixed bug not updating Meteo_Day becaus WU.now was only updated at first launch -- 2015-11-18 - V3.6 - Merged some changes from jompa new version -- 2015-11-18 - Added autmatic creation of Global Variables if not existing -- 2015-11-19 - V3.7 - Modify schedule management and CleanUp code -- Look for nearest station here: http://www.wunderground.com ------------------------------------------------------------------------------------------- -- MAIN CODE -- ------------------------------------------------------------------------------------------- WU = {} -- WU settings WU.APIkey = "xxxxxxxxxxxxxxx" -- Put your WU api key here WU.PWS = "IGVLEBOR5" -- The PWS location to get data for (Personal Weather Station) WU.LOCID = "SWXX0076" -- The location ID to get data for (City location) WU.station = "PWS" -- PWS or LOCID -- Other settings WU.translation = {true} WU.language = "FR"; -- EN, FR, SW, PL (default is en) WU.smartphoneID = 1347 -- your smartphone ID WU.sendPush = true -- send forecast as push message WU.push_fcst1 = "07:00" -- time when forecast for today will be pushed to smartphone WU.push_fcst2 = "18:15" -- time when forecast for tonight will be pushed to smartphone WU.GEA = true -- subst % with %% when storing in the VG's (because gea bug with % in push messages) WU.CreateVG = true -- will atomaticaly create global variables at first run if = true updateEvery = 30 -- get data every xx minutes WU.startTime = os.time() WU.scheduler = os.time()+60*updateEvery WU.currentDate = os.date("*t"); WU.now = os.date("%H:%M"); DoNotRecheckBefore = os.time() WU.selfId = fibaro:getSelfId() WU.version = "3.7" WU.translation["EN"] = { Push_forecast = "Push forecast", Exiting_loop_slider = "Exiting loop earlier (Slider Changed)", Exiting_loop_push = "Exiting loop earlier (For push)", Last_updated = "Last updated", Temperature = "Temperature", Humidity = "Humidity", Pressure = "Pressure", Wind = "Wind", Rain = "Rain", Forecast = "Forecast", Station = "Station", Fetched = "Fetched", Data_processed = "Data processed", Update_interval = "Next update will be in (min)", No_data_fetched = "No data fetched", NO_STATIONID_FOUND = "No stationID found", NO_DATA_FOUND = "No data found" } WU.translation["FR"] = { Push_forecast = "Push des prévisions", Exiting_loop_slider = "Sortie de boucle (Slider Changé)", Exiting_loop_push = "Sortie de boucle (Pour Push)", Last_updated = "Mise à jour", Temperature = "Actuellement", Humidity = "Hum", Pressure = "Pression", Wind = "Vent", Rain = "Pluie", Forecast = "Prévisions pour ce", Station = "Station", Fetched = "Données Reçues", Data_processed = "Données mises à jour", Update_interval = "Prochaine Mise à jour prévue dans (min)", No_data_fetched = "Pas de données reçues !!", NO_STATIONID_FOUND = "StationID non trouvée !!", NO_DATA_FOUND = "Pas de données disponibles !!" } WU.translation["SW"] = { Push_forecast = "Push forecast", Exiting_loop_slider = "Exiting loop earlier (Slider Changed)", Exiting_loop_push = "Exiting loop earlier (For push)", Last_updated = "Last updated", Temperature = "Temperatur", Humidity = "Fuktighet", Pressure = "Barometer", Wind = "Vind", Rain = "Regn", Forecast = "Prognos", Station = "Station", Fetched = "Hà¤mtat", Data_processed = "All data processat", Update_interval = "Nà¤sta uppdatering à¤r om (min)", No_data_fetched = "Inget data hà¤mtat", NO_STATIONID_FOUND = "StationID ej funnet", NO_DATA_FOUND = "Ingen data hos WU" } WU.translation["PL"] = { Push_forecast = "Push prognoza", Exiting_loop_slider = "Exiting loop earlier (Slider Changed)", Exiting_loop_push = "Exiting loop earlier (For push)", Last_updated = "Last updated", Temperature = "Temperatura", Humidity = "Wilgotnosc", Pressure = "Pressure", Wind = "Wiatr", Rain = "Rain", Forecast = "Forecast", Station = "Station", Fetched = "Fetched", Data_processed = "Data processed", No_data_fetched = "No data fetched", Update_interval = "Next update will be in (min)", NO_STATIONID_FOUND = "No stationID found", NO_DATA_FOUND = "No data found" } WU.translation["NL"] = { Push_forecast = "Push verwachting", Exiting_loop_slider = "Exiting loop earlier (Slider Changed)", Exiting_loop_push = "Exiting loop earlier (For push)", Last_updated = "Last updated", Temperature = "Temperatuur", Humidity = "Vochtigheid", Pressure = "Druk", Wind = "Wind", Rain = "Regen", Forecast = "Verwachting", Station = "Weerstation", Fetched = "Ontvangen", Data_processed = "Gegevens verwerkt", Update_interval = "Volgende update in (min)", No_data_fetched = "Geen gegevens ontvangen", NO_STATIONID_FOUND = "Geen stationID gevonden", NO_DATA_FOUND = "Geen gegevens gevonden" } WU.translation["DE"] = { Push_forecast = "Push vorhersage", Exiting_loop_slider = "Exiting loop earlier (Slider Changed)", Exiting_loop_push = "Exiting loop earlier (For push)", Last_updated = "Last updated", Temperature = "Temperatur", Humidity = "Luftfeuchtigkeit", Pressure = "Luftdruck", Wind = "Wind", Rain = "Regen", Forecast = "Vorhersage", Station = "Station", Fetched = "Abgerufen", Data_processed = "Daten verarbeitet", No_data_fetched = "Keine Daten abgerufen", Update_interval = "Das nà¤chste Update in (min)", NO_STATIONID_FOUND = "Keine stationID gefunden", NO_DATA_FOUND = "Keine Daten gefunden" } Debug = function ( color, message ) fibaro:debug(string.format('<%s style="color:%s;">%s</%s>', "span", color, message, "span")); end WU.createGlobalIfNotExists = function (varName, defaultValue) if (fibaro:getGlobal(varName) == "") then Debug("red", "Global Var: "..varName.." HAS BEEN CREATED") newVar = {} newVar.name = varName HC2 = Net.FHttp("127.0.0.1", 11111) HC2:POST("/api/globalVariables", json.encode(newVar)) end end WU.substPercent = function(doublePercentSymbol) if WU.GEA then doublePercentSymbol = string.gsub(doublePercentSymbol, "%%.", "%%%%") end return doublePercentSymbol end WU.cleanJson = function(jsontocheck,returnIfTrue) if jsontocheck == "-999.00" or jsontocheck == "--" or jsontocheck == json.null then jsontocheck = returnIfTrue end local ok = pcall(function() testConcatenate = "Test Concatenate: " .. jsontocheck -- test for non concatenate value end ) if (not ok) then decode_error = true Debug( "red", "decode raised an error") fibaro:call(WU.smartphoneID , "sendPush", "decode error in WU Meteo") end return jsontocheck end WU.HtmlColor = function(StringToColor,color) if MobileDisplay == false then StringToColor= "<font color=\""..color.."\"> "..StringToColor.."</font>" end return StringToColor end WU.IconOrText = function(icon,txt) if MobileDisplay == false then IconOrText = "<img src="..icon.."\>" else IconOrText = txt end return IconOrText end WU.getSlider = function() ValeurSliderfunct = fibaro:getValue(WU.selfId , "ui.WebOrMobile.value") return tonumber(ValeurSliderfunct) end WU.setSlider = function(position) fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.WebOrMobile.value", position) return WU.getSlider() end WU.checkMobileOrWeb = function() ValeurSliderSleep = WU.getSlider() -- check slider value at first run if ValeurSliderSleep <= 50 then if ValeurSliderSleep == 1 then MobileDisplay = false else MobileDisplay = false WU.runDirect = 1 sleepAndcheckslider = 20*updateEvery -- exit wait loop Debug("orange", WU.translation[WU.language]["Exiting_loop_slider"]); end WU.setSlider(1) -- désactive le run immediat lors du prochain test end if ValeurSliderSleep >= 50 then if ValeurSliderSleep == 98 then else MobileDisplay = true WU.runDirect = 1 sleepAndcheckslider = 20*updateEvery -- exit wait loop Debug("orange", WU.translation[WU.language]["Exiting_loop_slider"]); end WU.setSlider(98) -- désactive le run immediat lors du prochain test end return WU.getSlider() end WU.fetchWU = function() decode_error = false WU.checkMobileOrWeb() local WGROUND = Net.FHttp("api.wunderground.com",80); local response ,status, err = WGROUND:GET("/api/"..WU.APIkey.."/conditions/forecast/lang:"..WU.language.."/q/"..WU.station..":"..locationID..".json"); if (tonumber(status) == 200 and tonumber(err)==0) then Debug( "cyan", WU.translation[WU.language]["Fetched"]) if (response ~= nil) then WU.now = os.date("%H:%M") jsonTable = json.decode(response); if jsonTable.response.error ~= nil then Debug( "red", WU.translation[WU.language]["NO_DATA_FOUND"]) fibaro:sleep(15*1000) return end stationID = jsonTable.current_observation.station_id; humidity = jsonTable.current_observation.relative_humidity temperature = jsonTable.current_observation.temp_c pression = jsonTable.current_observation.pressure_mb wind = jsonTable.current_observation.wind_kph rain = WU.cleanJson(jsonTable.current_observation.precip_today_metric,"0") weathericon = jsonTable.current_observation.icon_url fcstday1 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[1].title -- Day meteo fcst1 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[1].fcttext_metric fcst1icon = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[1].icon_url fcst1SmallTxt = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].conditions fcst1Tmax = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].high.celsius fcst1Tmin = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].low.celsius fcst1avewind =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.kph fcst1avewinddir =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.dir fcst1mm = WU.cleanJson(jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].qpf_day.mm,"0") fcstday2 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[2].title -- Evening Meteo fcst2 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[2].fcttext_metric fcst2icon = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[2].icon_url fcst2SmallTxt = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].conditions fcst2Tmax = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].high.celsius fcst2Tmin = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].low.celsius fcst2avewind =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].avewind.kph fcst2avewinddir =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].avewind.dir fcst2mm = WU.cleanJson(jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].qpf_night.mm,"0") fcstday3 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[3].title -- Tomorrow fcst3 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[3].fcttext_metric fcst3icon = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[1].icon_url fcst3SmallTxt = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].conditions fcst3Tmax = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].high.celsius fcst3Tmin = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].low.celsius fcst3avewind =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.kph fcst3avewinddir =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.dir fcst3mm = WU.cleanJson(jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[2].qpf_allday.mm,"0") fcstday5 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[5].title -- In 2 days fcst5 = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[5].fcttext_metric fcst5icon = jsonTable.forecast.txt_forecast.forecastday[1].icon_url fcst5SmallTxt = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].conditions fcst5Tmax = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].high.celsius fcst5Tmin = jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].low.celsius fcst5avewind =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.kph fcst5avewinddir =jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[1].avewind.dir fcst5mm = WU.cleanJson(jsonTable.forecast.simpleforecast.forecastday[3].qpf_allday.mm,"0") if (stationID ~= nil) and decode_error == false then fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblStation.value", locationID); if temperature < 5 then cTemperature = WU.HtmlColor(temperature,"blue") elseif temperature > 18 then cTemperature = WU.HtmlColor(temperature,"red") else cTemperature = WU.HtmlColor(temperature,"yellow") end fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblTempHum.value", WU.translation[WU.language]["Temperature"]..": "..cTemperature.." °C - "..WU.translation[WU.language]["Humidity"]..": "..humidity); fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblWindRain.value", WU.translation[WU.language]["Wind"]..": "..wind.." km/h - "..WU.translation[WU.language]["Rain"]..": "..rain.." mm"); if (WU.now >= "00:00" and WU.now <= "15:59") then -- donne meteo du jour entre 00:00 (ou 3h) et 15:59. permet de garder la météo du soir jusqu'a 3h du matin, sinon change à minuit fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblFcst.value", WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..WU.HtmlColor(fcstday1,"yellow")..": "..WU.HtmlColor(fcst1.." ("..fcst1mm.." mm)","green")); fibaro:setGlobal("Meteo_Day", WU.substPercent(WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..fcstday1..": ".." "..fcst1.." ("..fcst1mm.." mm)") ); fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblIcon.value",WU.IconOrText(fcst1icon,fcst1SmallTxt)); elseif (WU.now >= "16:00" and WU.now <= "23:59") then -- donne meteo soirée entre 16:00 et 23:59 fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblFcst.value", WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..WU.HtmlColor(fcstday2,"yellow")..": "..WU.HtmlColor(fcst2.." ("..fcst2mm.." mm)","green")); fibaro:setGlobal("Meteo_Day", WU.substPercent(WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..fcstday2..": ".." "..fcst2.." ("..fcst2mm.." mm)") ); fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblIcon.value",WU.IconOrText(fcst2icon,fcst2SmallTxt)); end -- Meteo of Tomorrow fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblFcstTomorrow.value", WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..WU.HtmlColor(fcstday3,"yellow")..": "..WU.HtmlColor(fcst3.." ("..fcst3mm.." mm)","green")); fibaro:setGlobal("Meteo_Tomorrow", WU.substPercent(WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..fcstday3..": ".." "..fcst3.." ("..fcst3mm.." mm)") ); fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblIconTomorrow.value",WU.IconOrText(fcst3icon,fcst3SmallTxt)); -- Meteo in 2 Days fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblFcst2Days.value", WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..WU.HtmlColor(fcstday5,"yellow")..": "..WU.HtmlColor(fcst5.." ("..fcst5mm.." mm)","green")); fibaro:setGlobal("Meteo_In_2_Days", WU.substPercent(WU.translation[WU.language]["Forecast"].." "..fcstday5..": ".." "..fcst5.." ("..fcst5mm.." mm)") ); fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblIcon2Days.value",WU.IconOrText(fcst5icon,fcst5SmallTxt)); if WU.sendPush then if (os.date("%H:%M") == WU.push_fcst1) then -- fibaro:call(WU.smartphoneID , "sendPush", fcstday1.." - "..fcst1) -- envoie meteo du matin elseif (os.date("%H:%M") == WU.push_fcst2) then fibaro:call(WU.smartphoneID , "sendPush", fcstday2.." - "..fcst2) -- envoie meteo du soir end end if WU.sendPush then fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblNotify.value", WU.translation[WU.language]["Push_forecast"].." = true"); else fibaro:call(WU.selfId , "setProperty", "ui.lblNotify.value",WU.translation[WU.language]["Push_forecast"].." = false"); end WU.scheduler = os.time()+updateEvery*60 fibaro:call(WU.selfId, "setProperty", "ui.lblUpdate.value", WU.translation[WU.language]["Last_updated"]..": "..os.date("%c")); Debug( "cyan", WU.translation[WU.language]["Data_processed"]) Debug( "white", WU.translation[WU.language]["Update_interval"].." "..updateEvery) else Debug( "red", WU.translation[WU.language]["NO_STATIONID_FOUND"]) end else fibaro:debug("status:" .. status .. ", errorCode:" .. errorCode); end end sleepAndcheckslider = 0 while sleepAndcheckslider <= 20*updateEvery do fibaro:sleep(3000) WU.checkMobileOrWeb() sleepAndcheckslider = sleepAndcheckslider+1 if (DoNotRecheckBefore <= os.time()) and ((WU.scheduler == os.time) or (os.date("%H:%M") == WU.push_fcst1) or (os.date("%H:%M") == WU.push_fcst2)) then Debug("orange", WU.translation[WU.language]["Exiting_loop_push"]); DoNotRecheckBefore = os.time()+60 sleepAndcheckslider = 20*updateEvery end end end Debug( "orange", "WU Weather - Original LUA Scripting by Jonny Larsson 2015"); Debug( "orange", "YAMS WU - Fork by Sébastien Jauquet 11/2015"); Debug( "orange", "Version: "..WU.version); if WU.station == "LOCID" then locationID = WU.LOCID elseif WU.station == "PWS" then locationID = WU.PWS end if WU.CreateVG then WU.createGlobalIfNotExists("Meteo_Day", "") WU.createGlobalIfNotExists("Meteo_Tomorrow", "") WU.createGlobalIfNotExists("Meteo_In_2_Days", "") end while true do WU.fetchWU() end
  10. Images Clé Usb

    Bonjour, Il y a de plus en plus de demandes des fichiers images de la clé recovery de la HC2. Alors j'ai mis cela en public sur mon Google Drive Il contient actuellement 4 folders "Recovery Image 3.xxx" : le dossier system qui contient l'image (v3.x) utilisée par le HC2 lors qu'un recovery. Ce dossier se trouve dans la FAT32 de la clé USB "Recovery Image 4.031" : le dossier system qui contient l'image (v4.031) utilisée par le HC2 lors qu'un recovery. Ce dossier se trouve dans la FAT32 de la clé USB "Recovery Image 4.056" : le dossier system qui contient l'image (v4.056) utilisée par le HC2 lors qu'un recovery. Ce dossier se trouve dans la FAT32 de la clé USB "USB RECOVERY HC2" : un gros fichier ZIP (2,4 GB) qui contient une image complète de la clé USB recovery. Complète = la FAT32 et les autres partitions nécessaires. Voir le tuto de mprinfo pour son utilisation. et 1 fichier avec un exemple de doc que je maintiens pour pouvoir repartir de zéro (>60 pages ...)
  11. Pluviométrie Avec Netatmo

    PLUVIOMETRIE (ET ARROSAGE) AVEC NETATMO firmware 4.x seulement Partie 1 : récupérer l'historique Netatmo est une station météo sur laquelle vous pouvez brancher un "pluviomètre" de la même marque. Afin d'exploiter les données de ce pluviomètre et vous pouvez utiliser l'application Netatmo ou son site web. Vous pouvez aussi installer le plugin Netatmo fourni par Fibaro. Ce dernier vous affichera uniquement les données à l'instant précis ou vous être entrain de le regarder. Nous, nous voulons allez plus loin, nous voulons connaitre les quantités de pluie ayant eu lieu depuis : 1 jour, 1 semaine, 1 mois, cela dans l'optique de pouvoir gérer correctement notre arrosage. Pour ce faire, il existe un grand nombre de script PHP, Google Script qui permet de gérer cela .. mais ... depuis la v4.x, Fibaro nous fait bénéficier de la librairie net.httpClient dans une scène et cette librairie nous permet de récupérer des données via HTTPS, ce qui auparavant n'était pas possible depuis notre HC2. Alors vu que nous avons, aujourd'hui, tout le nécessaire pour attaquer notre Netatmo directement depuis notre HC2, pourquoi s'en priver Les données recueillies par votre Netatmo sont mis à diposition via des API que vous pouvez interroger quand bon vous semble à la seul condition d'avoir un compte Développeur Netatmo (ne vous inquiéter pas, vous n'aurez pas beson de développer, ni de répondre à des questions étranges). Pour vous inscrire, c'est donc ici : https://auth.netatmo.com/fr-FR/access/signup Suite à votre enregistrement, vous allez obtenir : un id (exemple : 45b1931d19665803515b571c) un code secret (exemple : lyRkJXZLIM8xShACtmQjsCQV4U3djL08Zq1hUStbUJ4) Ces informations + votre login et mot de passe vont permettre d'accéder à vos informations. Voici donc le script nécessaire, à vous de l'importer dans une nouvelle scène et de modifier les 4 premières lignes. local n_client_id = "45b1931d19665803515b571c" local n_client_secret = "lyRkJXZLIM8xShACtmQjsCQV4U3djL08Zq1hUStbUJ4" local n_username = "______________@_____.com" local n_password = "password" local hc2_module_virtuel = 139 -- le module virtuel "Pluie" local debug = true -- affiche ou non les message dans la console local long_lat_adjust = 0.1 -- ajustement de la distance pour trouvé un pluviomètre local version = 2.0 -- ------------------------------------------------------------------------ -- NE PAS TOUCHER -- ------------------------------------------------------------------------ local force_use_rain_public = false local loc = api.get("/settings/location") local lat_ne = loc.latitude + long_lat_adjust local lon_ne = loc.longitude + long_lat_adjust local lat_sw = loc.latitude - long_lat_adjust local lon_sw = loc.longitude - long_lat_adjust local token = "" local int_id = "" local ext_id = "" local ext_bat = 0 local rain_id = "" local rain_bat = 0 local temperature_interieure = -1000 local temperature_exterieure = -1000 local co2 = -1000 local humidite_interne = -1000 local humidite_externe = -1000 local pression = -1000 local bruit = -1000 local rains = {hour = -1000, day = -1000, week = -1000, month = -1000} -- ------------------------------------------------------------------------ -- Exécuté après chaque requète HTTP -- ------------------------------------------------------------------------ function afterHttpRequest() if (temperature_interieure > -1000) then end if (temperature_exterieure > -1000) then end if (co2 > -1000) then end if (humidite_interne > -1000) then end if (humidite_externe > -1000) then end if (pression > -1000) then end if (bruit > -1000) then end if (rains["hour"] > -1000) then if (rains["hour"] == -1) then fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblHeure.value", "n/a") else fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblHeure.value", " "..rains["hour"]) end end if (rains["day"] > -1000) then if (rains["day"] == -1) then fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblJour.value", "n/a") else fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblJour.value", " "..rains["day"]) end end if (rains["week"] > -1000) then if (rains["week"] == -1) then fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblSemaine.value", "n/a") else fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblSemaine.value", " "..rains["week"]) end end if (rains["month"] > -1000) then if (rains["month"] == -1) then fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblMois.value", "n/a") else fibaro:call(hc2_module_virtuel, "setProperty", "ui.lblMois.value", " "..rains["month"]) end end end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Affichage dans la console -- ------------------------------------------------------------------------ function log(message, force) force = force or false if (debug or force) then print(__convertToString(message)) end end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Retourne le niveau de batterie en pourcent -- ------------------------------------------------------------------------ function calcBat(bat, ext) local max = 6000 local min = 4200 if (ext) then max = 6000 min = 3600 end if (bat > max) then bat = max end return math.floor(bat * 100 / max) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Arrondi -- ------------------------------------------------------------------------ local function roundToNthDecimal(num, n) local mult = 10^(n or 0) return math.floor(num * mult + 0.5) / mult end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Interrogation de l'API -- ------------------------------------------------------------------------ function getResponseData(url, body, func) local http = net.HTTPClient() http:request(url, { options = { method = 'POST', headers = { ["Content-Type"] = "application/x-www-form-urlencoded;charset=UTF-8" }, data = body }, success = function(response) func(json.decode(response.data)) afterHttpRequest() end, error = function(response) log(" ERROR !!! " .. url, true) end, }) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Mesures de l'unité interne -- ------------------------------------------------------------------------ function getMesuresInt() getResponseData("https://api.netatmo.net/api/getmeasure","access_token="..token.."&device_id="..int_id.."&scale=max&type=Temperature,CO2,Humidity,Pressure,Noise&date_end=last", function(data) log("----------========== Module intérieur ==========----------") temperature_interieure = data.body[1].value[1][1] co2 = data.body[1].value[1][2] humidite_interne = data.body[1].value[1][3] pression = data.body[1].value[1][4] bruit = data.body[1].value[1][5] log("temperature_interieure = " .. temperature_interieure) log("co2 = " .. co2) log("humidite_interne = " .. humidite_interne) log("pression = " .. pression) log("bruit = " .. bruit) end ) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Mesure de l'unité externe -- ------------------------------------------------------------------------ function getMesuresExt() getResponseData("https://api.netatmo.net/api/getmeasure","access_token="..token.."&device_id="..int_id.."&module_id="..ext_id.."&scale=max&type=Temperature,Humidity&date_end=last", function(data) log("----------========== Module extérieur ==========----------") temperature_exterieure = data.body[1].value[1][1] humidite_externe = data.body[1].value[1][2] log("temperature_exterieure = " .. temperature_exterieure) log("humidite_externe = " .. humidite_externe) end ) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Obtention des informations sur un pluviomètre proche -- ------------------------------------------------------------------------ function getRainNear() getResponseData("https://api.netatmo.net/api/getpublicdata","access_token="..token .. "&lat_ne="..lat_ne.."&lon_ne="..lon_ne.."&lat_sw="..lat_sw.."&lon_sw="..lon_sw, function(data) --log(data) rains["week"] = -1 rains["month"] = -1 rains["hour"] = -1 rains["day"] = -1 log("----------========== D e v i c e s =========----------") for _, v in pairs(data.body) do for l, w in pairs(v.measures) do if (type(w.rain_24h) ~= "nil") then rains["day"] = w.rain_24h rains["hour"] = w.rain_60min end end end if (rains["day"] == -1000) then log("Impossible de trouver un pluviomètre à proximité, augmentez [long_lat_adjust]", true) else log("Pluie jour : " .. rains["day"]) log("Pluie heure : " .. rains["hour"]) end end ) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Mesure du détecteur de pluie historique -- ------------------------------------------------------------------------ function getMesuresRain(duree, variable) local now = os.time(); getResponseData("https://api.netatmo.net/api/getmeasure","access_token="..token.."&device_id="..int_id.."&module_id="..rain_id.."&scale=1hour&type=sum_rain&real_time=true&date_begin="..os.date("!%c", (now - duree)), function(data) log("----------========== Pluie histo ==========----------") local cumul = 0 for k, v in pairs(data.body) do for l, w in pairs(v.value) do cumul = cumul + w[1] end end cumul = roundToNthDecimal(cumul, 2) rains[variable] = cumul log("rain["..variable.."] = " .. rains[variable]) end ) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Obtention des informations sur les devices -- ------------------------------------------------------------------------ function getDevices() getResponseData("https://api.netatmo.net/api/devicelist","access_token="..token, function(data) log("----------========== D e v i c e s =========----------") for _, v in pairs(data.body.modules) do if (v.data_type[1] == "Rain") then rain_id = v._id rain_bat = calcBat(v.battery_vp, true) else ext_id = v._id ext_bat = calcBat(v.battery_vp, true) end end int_id = data.body.devices[1]._id getMesuresInt() getMesuresExt() if (rain_id ~= "" and not force_use_rain_public) then getMesuresRain(60 * 60, "hour") getMesuresRain(60 * 60 * 24, "day") getMesuresRain(60 * 60 * 24 * 7, "week") getMesuresRain(60 * 60 * 24 * 30, "month") else getRainNear() end end ) end -- ------------------------------------------------------------------------ -- Authentification -- ------------------------------------------------------------------------ function auth(nextFunction) local request_body = "grant_type=password&client_id=" .. n_client_id .. "&client_secret=" .. n_client_secret .. "&username=" .. n_username .. "&password=" .. n_password .. "&scope=read_station" getResponseData("https://api.netatmo.net/oauth2/token", request_body, function(data) token = data.access_token log(token) nextFunction() end ) end auth(getDevices) log("Last request : " .. os.date("%x - %X"), true) si vous avez l'âme d'un développeur ou d'un aventurier, la méthode à modifier est afterHttpRequest() sinon, rendez-vous au post suivant. P.S. Merci à @PITP2 pour son support. Edit : nouvelle version du script. Si ce dernier détecte que vous n'avez pas de pluviomètre, il va rechercher un pluviomètre à proximité de chez vous (uniquement les relevés de la dernière heure et jour). La distance de recherche peux être adaptée en ajustant la variable long_lat_adjust (0.1 par défaut). Il s'agit du cercle de recherche en latitude/longitude autour de chez vous.
  12. Hc2 Usb Recovery Tweaks

    Les manipulations présentées dans ce sujet de discussion sont destinés à des utilisateurs avancés disposant des compétences nécessaires, et je décline tout responsabilité en cas de fausse manipulation rendant votre clé USB Recovery inopérante, voire même votre Home Center 2. Introduction Voir : Sauvegarde, Restauration, Et Recovery Sur Home Center 2 Clonage de la clé USB de Recovery Présentation de la clé La clé USB fournie avec la box Fibaro Home Center 2 est un élément critique, car sans elle la box ne peut fonctionner. Elle sert pour les sauvegardes de la configuration (en vue de leur restauration éventuelle), notamment avant chaque mise à jour de firmware, mais également pour le Recovery, c'est à dire le retour à une configuration usine en cas de crash de la box. Pour rappel, cette clé est connectée sur un port USB situé derrière la plaque métallique vissée sur le coté gauche de la box. Avant de retirer la clé USB Recovery de la box, s'assurer que celle-ci soit bien éteinte. Dans un premier temps, nous connectons la clé USB sur un PC sous Windows. Dans l'explorateur, nous voyons apparaître une partition d'environ 2 Go : Contenant 3 répertoires et 1 fichier : 24/10/2014 07:44 <REP> backups 02/09/2013 15:40 <REP> system 30/08/2013 12:15 10 network.conf 13/11/2013 22:48 <REP> logs Il est inutile à ce stade là de vouloir copier l'arborescence de cette partition, car le Gestionnaire des disques de Windows nous montre 2 partitions inconnues supplémentaires, ainsi que de l'espace libre : La clé a en réalité une taille de 8 Go, mais seuls 4 Go sont utilisés. Il faut donc monter la clé USB sur un système Linux, qui est capable de lire (presque) tous les formats de partitions existants. J'ai utilisé pour cela une VM sous ESXi sur mon serveur HP Proliant G7 N54L, voici les captures d'écran des fenêtres de modifications des paramètres de la machine virtuelle : On remarque que la clé fournie par Fibaro est de marque Kingston, on n'est donc pas en présence d'une clé chinoise premier prix : Dans ma VM, il s'agit d'un Linux RedHat Enterprise Server, mais n'importe quel Linux peut faire l'affaire, en particulier Debian qui est la distribution utilisée par FIbaro. Il est évidemment possible de monter cette clé sur n'importe quelle machine Linux, dont voici une liste non exhaustive : - Linux natif sur PC - Linux sur Raspberry PI - Linux dans une VM sous VMware Player sous Windows ou MacOS - LiveCD bootable sur CD ou clé USB - etc... Je ne détaille pas ces procédures, de nombreux tutoriels existent sur Internet, et je répète que si vous voulez tenter les manipulations décrites ici cela nécessite d'être suffisamment à l'aise avec Linux (ce qui implique de savoir l'installer). Une fois la clé connectée sur la machine Linux, on la voit apparaître dans les messages du noyau avec la commande dmesg : [root@redhat ~]# dmesg | tail -21 usb 1-2: new high speed USB device number 3 using ehci_hcd usb 1-2: New USB device found, idVendor=13fe, idProduct=4100 usb 1-2: New USB device strings: Mfr=1, Product=2, SerialNumber=3 usb 1-2: Product: FIBARO RECOVERY usb 1-2: Manufacturer: FIBARO usb 1-2: SerialNumber: ...................... usb 1-2: configuration #1 chosen from 1 choice scsi4 : SCSI emulation for USB Mass Storage devices usb-storage: device found at 3 usb-storage: waiting for device to settle before scanning usb-storage: device scan complete scsi 4:0:0:0: Direct-Access FIBARO FIBARO RECOVERY PMAP PQ: 0 ANSI: 6 sd 4:0:0:0: Attached scsi generic sg3 type 0 sd 4:0:0:0: [sdc] 15646720 512-byte logical blocks: (8.01 GB/7.46 GiB) sd 4:0:0:0: [sdc] Write Protect is off sd 4:0:0:0: [sdc] Mode Sense: 23 00 00 00 sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sdc: sdc1 sdc2 sdc3 sd 4:0:0:0: [sdc] Assuming drive cache: write through sd 4:0:0:0: [sdc] Attached SCSI removable disk Dans cet exemple, le device utilisé est /dev/sdc Par curiosité, avec lsusb on peut obtenir des informations sur cette clé Kingston : [root@redhat ~]# lsusb Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub Bus 002 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub Bus 001 Device 002: ID 196d:f100 Bus 002 Device 002: ID 0e0f:0003 VMware, Inc. Virtual Mouse Bus 002 Device 003: ID 0e0f:0002 VMware, Inc. Virtual USB Hub Bus 001 Device 003: ID 13fe:4100 Kingston Technology Company Inc. [root@redhat ~]# lsusb -s 001:003 -vvv Bus 001 Device 003: ID 13fe:4100 Kingston Technology Company Inc. Device Descriptor: bLength 18 bDescriptorType 1 bcdUSB 2.00 bDeviceClass 0 (Defined at Interface level) bDeviceSubClass 0 bDeviceProtocol 0 bMaxPacketSize0 64 idVendor 0x13fe Kingston Technology Company Inc. idProduct 0x4100 bcdDevice 1.00 iManufacturer 1 FIBARO iProduct 2 FIBARO RECOVERY iSerial 3 ...................... bNumConfigurations 1 Configuration Descriptor: bLength 9 bDescriptorType 2 wTotalLength 32 bNumInterfaces 1 bConfigurationValue 1 iConfiguration 0 bmAttributes 0x80 (Bus Powered) MaxPower 200mA Interface Descriptor: bLength 9 bDescriptorType 4 bInterfaceNumber 0 bAlternateSetting 0 bNumEndpoints 2 bInterfaceClass 8 Mass Storage bInterfaceSubClass 6 SCSI bInterfaceProtocol 80 Bulk-Only iInterface 0 Endpoint Descriptor: bLength 7 bDescriptorType 5 bEndpointAddress 0x81 EP 1 IN bmAttributes 2 Transfer Type Bulk Synch Type None Usage Type Data wMaxPacketSize 0x0200 1x 512 bytes bInterval 0 Endpoint Descriptor: bLength 7 bDescriptorType 5 bEndpointAddress 0x02 EP 2 OUT bmAttributes 2 Transfer Type Bulk Synch Type None Usage Type Data wMaxPacketSize 0x0200 1x 512 bytes bInterval 0 Device Qualifier (for other device speed): bLength 10 bDescriptorType 6 bcdUSB 2.00 bDeviceClass 0 (Defined at Interface level) bDeviceSubClass 0 bDeviceProtocol 0 bMaxPacketSize0 64 bNumConfigurations 1 Device Status: 0x0000 (Bus Powered) Avec la commande parted, on découvre plus en détail la structure des partitions de cette clé : [root@redhat ~]# parted /dev/sdc GNU Parted 2.1 Using /dev/sdc Welcome to GNU Parted! Type 'help' to view a list of commands. (parted) print Model: FIBARO FIBARO RECOVERY (scsi) Disk /dev/sdc: 8011MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdos Number Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 2000MB 1999MB primary fat32 2 2000MB 2255MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 2255MB 3817MB 1561MB primary ext4 boot (parted) quit La taille de 8 Go est confirmée. On trouve les partitions suivantes : FAT32 (la partition visible sous Windows) Linux Swap (l'espace de paging space du système Linux) ext4 (le format de fichier standard d'une partition Linux, et qui se trouve en plus être bootable) Sauvegarde de la clé Sans plus attendre, on procède immédiatement à la sauvegarde cette clé, ce qui est l'étape la plus importante de cette étude. On utilise pour cela la commande dd qui permet de réaliser une copie bit-à -bit de l'intégralité de la clé. [root@redhat ~]# dd if=/dev/sdc of=/tmp/usb.img bs=1M 7640+0 records in 7640+0 records out 8011120640 bytes (8.0 GB) copied, 812.817 s, 9.9 MB/s Débit moyen de lecture de 10 Mo/s, ce n'est pas terrible (le débit max du bus l'USB-2 étant d'environ 25 Mo/s), mais pour l'usage très occasionnel qui est fait de cette clé, ce n'est pas un souci. On obtient un fichier de 8 Go sur le disque dur, qui est l'image exacte de la clé : [root@redhat ~]# ls -l /tmp/usb.img -rw-r--r--. 1 root root 8011120640 Oct 24 10:35 /tmp/usb.img Ce fichier contient donc le MBR (Master Boot Record) de la clé, l'intégralité des 3 partitions, ainsi que l'espace vide, comme le confirme la commande file : [root@redhat ~]# file /tmp/usb.img /tmp/usb.img: x86 boot sector; partition 1: ID=0xb, starthead 32, startsector 2048, 3903488 sectors; partition 2: ID=0x82, starthead 27, startsector 3905536, 499712 sectors; partition 3: ID=0x83, active, starthead 54, startsector 4405248, 3049472 sectors, code offset 0x63 Note : il aurait été possible de réaliser une sauvegarde de façon plus optimisée, en sauvegardant indépendamment le MBR et les 3 partitions, afin de ne conserver que les 4 Go utile. Néanmoins dans ce tutoriel la procédure se voulait simple afin de cloner intégralement la clé USB fournie par FIbaro afin de conserver une copie de secours. Nous verrons peut-être ultérieurement qu'il est possible d'aller beaucoup plus loin dans les manipulations de cette clé. Restauration de la clé On connecte une nouvelle clé USB vierge sur le système Linux. Si cette clé n'est pas vierge, elle sera écrasée. La restauration de la clé de Recovery utilise toujours la même commande dd, mais en sens inverse, c'est à dire qu'on lit le fichier pour écrire sur le périphérique USB. Dans mon exemple il s'agit de /dev/sdd : [root@redhat tmp]# dd if=/tmp/usb.img of=/dev/sdd bs=1M dd: writing `/dev/sdd': No space left on device 7553+0 records in 7552+0 records out 7918845952 bytes (7.9 GB) copied, 703.889 s, 11.3 MB/s On note une erreur car l'espace disponible sur ma nouvelle clé est insuffisant. En effet, j'ai utilisé une clé qui fait un peu moins de 8 Go, donc la commande n'a pas pu écrire la fin des octets. Ce n'est nullement gênant car comme on l'a vu précédemment, seuls 4 Go sont utilisés et la fin de la clé est inutilisé. Dans l'exemple ci-dessus, 7,9 Go ont été écrits, ce qui est plus que suffisant. Test de la clé clonée On insère la clé USB dans la box HC2, on branche l'alimentation, et la box boot comme si de rien n'était. On l'arrête à nouveau, on rebranche la clé d'origine, et on redémarre la box en production. On conserve la nouvelle clé générée bien à l'abri, ou pas, puisque avec l'image binaire présente sur le disque dur il est toujours possible de regénérer autant de clés qu'on le souhaite. Notes complémentaires Cette procédure permet de cloner une clé devant être utilisé sur la même box. L'étude pour cloner une clé sur une box différente sera menée ultérieurement (sans garantie de succès) Le clonage de la clé aurait pu se faire directement avec la commande suivante, sans passer par le disque dur (non testé) : dd if=/dev/sdc of=/dev/sdd bs=1M . Analyse détaillée de la clé A partir de ce chapitre, on commence l'étude approfondie de la clé de Recovery. Par sécurité afin de ne pas tout casser en cas de fausse manipulation, on travaille sur l'image générée précédemment sur disque. Le fichier usb.img est une image en mode "raw" de la clé, et a donc conservé la structure initiale avec les 3 partitions : [root@redhat tmp]# parted usb.img print Model: (file) Disk /tmp/usb.img: 8011MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdos Number Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 2000MB 1999MB primary fat32 2 2000MB 2255MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 2255MB 3817MB 1561MB primary ext4 boot On crée les devices dans le noyau permettant de monter les partitions : [root@redhat tmp]# kpartx -v -a usb.img add map loop0p1 (253:2): 0 3903488 linear /dev/loop0 2048 add map loop0p2 (253:3): 0 499712 linear /dev/loop0 3905536 add map loop0p3 (253:4): 0 3049472 linear /dev/loop0 4405248 On crée les points de montages (il est inutile de monter la partition de swap) : [root@redhat ~]# mkdir /mnt/sdc1 [root@redhat ~]# mkdir /mnt/sdc3 On monte les 2 partitions intéressantes : [root@redhat tmp]# mount /dev/mapper/loop0p1 /mnt/sdc1 -o ro [root@redhat tmp]# mount /dev/mapper/loop0p3 /mnt/sdc3 -o ro Dans la partition n°1, on retrouve les fichiers qui étaient visibles sous Windows : [root@redhat tmp]# cd /mnt/sdc1 [root@redhat sdc1]# ls -l total 16 drwxr-xr-x. 7 root root 4096 Oct 24 07:44 backups drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Nov 13 2013 logs -rwxr-xr-x. 1 root root 10 Aug 30 2013 network.conf drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Sep 2 2013 system Vérification de l'espace occupé/libre : [root@redhat sdc1]# df -m . Filesystem 1M-blocks Used Available Use% Mounted on /dev/mapper/loop0p1 1903 487 1416 26% /mnt/sdc1 Les tailles de Mo de chaque fichier/répertoire : [root@redhat sdc1]# du -sm * 63 backups 1 logs 1 network.conf 424 system On en déduit que sur les 2 Go de cette partition, 424 Mo sont utilisés par l'image système de recovery, et seulement 63 Mo (dans mon cas) pour les sauvegardes de la configuration. Donc les 1416 Mo libres sont plus que suffisants pour réaliser un grand nombre de sauvegardes. Dans mon cas, j'ai seulement 5 sauvegardes, et on remarque que la plus grosse d'entre elle est ma dernière sauvegarde du 24/10/2014 : [root@redhat sdc1]# du -sm backups/* 6 backups/backup16_01_14-2032 6 backups/backup16_01_14-2037 41 backups/backup24_10_14-0944 11 backups/backup28_02_14-1428 2 backups/backup29_11_13-0019 Le fichier network.conf contient seulement l'info permettant au réseau de fonctionner en DHCP lorsqu'on boot en recovery : [root@redhat sdc1]# cat network.conf type=dhcp Etudions maintenant le contenu de ma dernière sauvegarde : [root@redhat sdc1]# cd backups/backup24_10_14-0944/ [root@redhat backup24_10_14-0944]# ls -l total 40812 -rwxr-xr-x. 1 root root 117 Oct 24 07:44 checksum -rwxr-xr-x. 1 root root 131 Oct 24 07:44 info drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 24 07:44 scenes -rwxr-xr-x. 1 root root 41757696 Oct 24 07:44 sql -rwxr-xr-x. 1 root root 16528 Oct 24 07:44 zwave Il y a quelques fichiers textes, une base de données SQLite, et un fichier binaire : [root@redhat backup24_10_14-0944]# file * checksum: ASCII text info: ASCII text scenes: directory sql: SQLite 3.x database zwave: data Le fichier checksum contient des sommes de contrôles permettant de s'assurer de la cohérence des fichiers stockés sur la clé avant la restauration éventuelle : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cat checksum 82a0e8acacb02838248ff032dfb16a7e sql 96d7a2aac279dc2be1abd77bb1f37196 zwave c9bf3777d6c6990e37a59aa3cfac49af info Vérification, tout est OK : [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum sql 82a0e8acacb02838248ff032dfb16a7e sql [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum zwave 96d7a2aac279dc2be1abd77bb1f37196 zwave [root@redhat backup24_10_14-0944]# md5sum info c9bf3777d6c6990e37a59aa3cfac49af info Le fichier info contient quelques informations génériques qui sont affichées par l'interface Web lorsqu'on boote la box en recovery : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cat info devices=90 rooms=12 scenes=22 hour=09 minute=44 day=24 month=10 year=2014 timestamp=1414136694 description=24/10/2014 v3.590 stable Le fichier sql contient toute la configuration, dont voici un extrait : [root@redhat backup24_10_14-0944]# sqlite3 sql ".tables" Alarm_Fibaro_Scene Alarm_Zone Alarm_Zone_PIN Backups Borrowed_Devices Cooling_Zone Cooling_Zone_Room Dashboard Device_Association_Group [...] Par exemple : [root@redhat backup24_10_14-0944]# sqlite3 sql 'select * from Room;' 1|1|Salon|room_kominek|999|96|97|0|0 2|1|Entrée|room_kapelusz|999|0|0|0|0 3|1|Salle à manger|room_jadalnia|999|0|0|0|0 [...] Dans le sous-répertoire scenes, on y trouve des pages html et des scritps LUA : [root@redhat backup24_10_14-0944]# cd scenes/ [root@redhat scenes]# ls -l total 484 -rwxr-xr-x. 1 root root 17288 Oct 24 07:44 10.html -rwxr-xr-x. 1 root root 828 Oct 24 07:44 10.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 17346 Oct 24 07:44 11.html -rwxr-xr-x. 1 root root 947 Oct 24 07:44 11.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 19930 Oct 24 07:44 12.html -rwxr-xr-x. 1 root root 1047 Oct 24 07:44 12.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 17756 Oct 24 07:44 13.html -rwxr-xr-x. 1 root root 923 Oct 24 07:44 13.lua -rwxr-xr-x. 1 root root 26374 Oct 24 07:44 14.html -rwxr-xr-x. 1 root root 1112 Oct 24 07:44 14.lua [...] Au hasard, prenons la plus grosse scène, et ô surprise (oui je sais j'utilise encore une veille version de GEA) : [root@redhat scenes]# head -22 22.lua --[[ %% autostart %% properties 46 value %% globals --]] -- ------------------------------------------------------------ -- GEA : Gestionnaire d'Evénements Automatique -- Scénario permettant de contrôler si une périphérique est -- activé depuis trop longtemps ou lancer -- un push d'avertissement -- L'état du périphérique est contrôlé toutes les X secondes -- si passer le délai souhaité le périphérique est toujours -- activé, le système envoi une notification -- -- Auteur : Steven P. with modification of Hansolo -- Version : 3.50 -- Special Thanks to : -- Fredric, Diuck, Domodial, moicphil, lolomail, byackee, -- JossAlf, Did and all other guy from Domotique-fibaro.fr -- ------------------------------------------------------------ . On retourne maintenant à la racine de la partition n°1, afin d'étudier rapidement le répertoire system : [root@redhat scenes]# cd /mnt/sdc1 [root@redhat sdc1]# cd system [root@redhat system]# ls -l total 433920 -rwxr-xr-x. 1 root root 33 Sep 2 2013 checksum -rwxr-xr-x. 1 root root 444328464 Sep 2 2013 image.gz -rwxr-xr-x. 1 root root 0 Jul 17 2012 version3 -rwxr-xr-x. 1 root root 0 Aug 23 2013 version4 Comme pour les sauvegardes, une somme de contrôle permet de s'assurer de l'intégrité de l'image à restaurer : [root@redhat system]# cat checksum c496e1fe5e3095b73e2f376b35ae5307 [root@redhat system]# md5sum image.gz c496e1fe5e3095b73e2f376b35ae5307 image.gz Ce fichier image.gz est une archive compressée d'une image raw d'un disque : [root@redhat system]# file image.gz image.gz: gzip compressed data, was "image", from Unix, last modified: Mon Sep 2 15:27:19 2013 [root@redhat system]# gzip -dc image.gz | file - /dev/stdin: x86 boot sector; partition 1: ID=0x83, active, starthead 32, startsector 2048, 1951744 sectors; partition 2: ID=0x82, starthead 157, startsector 1953792, 499712 sectors; partition 3: ID=0x83, starthead 184, startsector 2453504, 1368064 sectors, code offset 0x63 On décompresse cette archive dans un répertoire temporaire : [root@redhat system]# cd /tmp [root@redhat tmp]# gzip -cd /mnt/sdc1/system/image.gz > image [root@redhat tmp]# ls -l image -rw-r--r--. 1 root root 2002780160 Oct 25 18:26 image Il s'agit de l'image du disque système interne de la HC2 (clé USB SLC de 2 Go) : [root@redhat tmp]# parted image print Model: (file) Disk /tmp/image: 2003MB Sector size (logical/physical): 512B/512B Partition Table: msdosNumber Start End Size Type File system Flags 1 1049kB 1000MB 999MB primary ext4 boot 2 1000MB 1256MB 256MB primary linux-swap(v1) 3 1256MB 1957MB 700MB primary ext4 En cas de recovery de la box, c'est donc cette image qui est restaurée sur la mémoire interne de la box, puis la dernière sauvegarde peut être restaurée. Je ne détaille pas plus le contenu de ces partitions systèmes, mais il est tout à fait possible de les monter et d'accéder à leur contenu. Je précise néanmoins que la première partition est la racine du système (/), tandis que la troisième partition est montée dans /var (contient les journaux, les pages Web, etc...). La première partition (FAT32) de la clé de Recovery est montée dans /home/fghc2-recovery/recovery On étudie maintenant la partition n°3 de la clé de Recovery : [root@redhat mnt]# cd /mnt/sdc3 [root@redhat sdc3]# ls -l total 96 drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 8 2011 bin drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Dec 8 2011 boot drwxr-xr-x. 5 root root 4096 Dec 8 2011 dev drwxrwxr-x. 74 root root 4096 Aug 30 2013 etc drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Oct 3 2011 home lrwxrwxrwx. 1 root root 28 Dec 8 2011 initrd.img -> boot/initrd.img-2.6.32-5-686 drwxr-xr-x. 12 root root 12288 Dec 22 2011 lib drwx------. 2 root root 16384 Dec 8 2011 lost+found drwxr-xr-x. 6 root root 4096 Dec 8 2011 media drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 3 2011 mnt drwxr-xr-x. 3 root root 4096 Dec 11 2011 opt drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Oct 3 2011 proc drwx------. 4 root root 4096 Sep 12 2012 root drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 12 2011 sbin drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Jul 21 2010 selinux drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Dec 8 2011 srv drwxr-xr-x. 2 root root 4096 Jan 1 2011 sys drwxrwxrwt. 2 root root 4096 Aug 30 2013 tmp drwxrwxr-x. 10 root root 4096 Dec 8 2011 usr drwxrwxr-x. 14 root root 4096 Sep 11 2012 var lrwxrwxrwx. 1 root root 25 Dec 8 2011 vmlinuz -> boot/vmlinuz-2.6.32-5-686 Il s'agit du système Linux sur lequel la box boot en mode Recovery. [root@redhat sdc3]# df -m . Filesystem 1M-blocks Used Available Use% Mounted on /dev/mapper/loop0p3 1467 769 624 56% /mnt/sdc3 . Conclusion Après un certains nombres d'expériences non décrites ci-dessus : La restauration du dump sur la même clé fonctionne, j'ai pu rebooter et faire un recovery. En revanche, la restauration du dump sur une autre clé ne fonctionne pas complètement (certaines fonctionnalités ne fonctionneront pas, comme les sauvegardes, la réinitialisation de la puce Z-Wave, l'exclusion de modules, ... particulièrement en v4 où la sécurité a été renforcée) En effet, Fibaro utilise cette clé comme un dongle de protection. Les informations utilisées sont situées dans le firmware de la clé, et non sur les cellules flash. Par conséquent, elle ne sont pas prises en compte par la commande "dd". Donc si la clé est défectueuse (read only, secteurs défectueux, etc...), la méthode officielle est de se rapprocher du revendeur ou de Fibaro pour procéder à un échange. A noter que dans la mesure où la génération d'une nouvelle clé expose une partie des protections mises en place par Fibaro, ils refusent l'intervention à distance et imposent jusqu'à présent un retour complet de la box. Cependant, dans le cas où les données de la clé USB sont corrompues, mais que la clé n'est pas physiquement endommagée, il est tout à fait envisageable de reconstruire une clé de recovery from scratch pour les utilisateurs qui n'auraient pas fait de clone préalable. Il faut simplement les éléments suivants : - MBR (512 octets) - archive du répertoire system de la première partition - image de la seconde partition Cette expérience a été validée avec succès dans ce topic.
  13. Pour faire face au problème récurrent de désynchronisation de l'horloge du HC2 voici un vd très largement inspiré par le support Fibaro cf. internal clock Homecenter is slow Il fonctionne a merveille sur mon HC2 qui n'est plus a la traine maintenant La synchronisation avec le serveur NTP sera faite une fois par jour en automatique par le VD mais il est aussi possible de faire une demande en manuel en cliquant sur le bouton Clock Sync dans le détail du VD ou sur le bouton du VD sur la home du HC2. Voici la miniature pour le vd: Pour la configuration du vd c'est très simple: après l'importation dans le HC2 et renseigné l'adresse IP et le port du HC2 dans l'onglet avancé il faut éditer le code du main loop et de modifier la variable synchroTime avec l'heure de mise à jour. Puis editer le code du bouton btnSync et de modifier les variables username et password avec votre userid et votre password admin de votre HC2 afin de pousser la modification sur votre HC2 par l' API Settings.... Le fichier vfib a importer sur le HC2: Clock_Sync.vfib PS: Si l'importation ne marche pas depuis le HC2, veuillez utiliser le Toolkit pour importer le vd Cette solution est du bidouillage mais cela marche très bien donc pour le moment cela me convient ! Amusez-vous bien...
  14. Plex - Films En Cours De Lecture

    Bonjour à tous, Ma petite contribution pour pouvoir récupérer les films en cours de lecture sur le serveur Plex. Il y a encore beaucoup d'amélioration possible mais il modifie déjà une variable globale (1 = film en cours, 0 = aucun film) et affiche le film en cours. Note: Aucune gestion de la lecture de plusieurs films en même temps. Il manque aussi l'information sur la source du lecteur plex (tv, iphone, ...), ce sera pour une prochaine version ;-) Importez le virtual device PlexHC2.vfib.zip PlexHC2 modifiez ces lignes: -- !!! VOS PARAMETRES !!! PlexHC2.Plex_ip = '192.168.1.9' -- IP du serveur Plex PlexHC2.Plex_port = 32400 -- PlexHC2.globalvariable = "" L'image du VD Note2: Largement inspiré du script de Steven MétéoAlerte (un grand merci à lui pour son travail)
  15. Detection De Présence

    Bonjour, Suite à une conversation en MP avec un de nos admin chéri ;-), voici ma solution pour détecter la présence via smartphone. L'idée est de savoir quand ma femme ou moi même sommes à la maison afin de pouvoir lancer des scénarios ou en bloquer l’exécution. J'ai fait ça il y a longtemps, et bien sur je n'ai pas tout fait tout seul. Je me souviens avoir fait quelques modifications pour que ça tourne comme je le voulais, mais je ne sais plus lesquelles. Bref, voici le package complet, pour certains scripts, comme pour le ping par exemple la base est de Krikroff et j'ai laissé le copyright. J'ai mis le Virtual Device en attach et le code du bouton ci-dessous . IP Smartphone Presence Check V1.0.vfib !!! voir post plus loin dans le fil pour les V1.1 V1.2 V1.3 V2.0 et suivantes !!! V2.1 ici: https://www.domotique-fibaro.fr/topic/2613-detection-de-prã©sence/?do=findComment&comment=121355 V1.3 ici: http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/2613-detection-de-pr%C3%A9sence/page-3#entry35219 - il faut créer une variable globale (non prédéfinie) par device à surveiller (moi j'utilise "Phone_GG_Present" pour le tel de ma femme) et la déclarer en début de script du bouton. - il faut encoder l'adresse IP du téléphone dans les paramètres du Virtual device (pensez à déterminer une ip Wifi fixe pour votre smartphone) - il faut encoder le port ouvert sur votre téléphone dans les paramètres du Virtual device (3500 ou 3401) - Sur Androà¯d, il n'y a pas de port ouvert par défaut pour accepter le ping, le moyen le plus simple est d'installer l'application Sonos et a lancer, c'est tout (pas besoin d'avoir du matos sonos pour que ça fonctionne) - Sur iPhone idem, mais je n'ai pas testé personellement - si vous ne voulez pas utiliser le mainloop comme "scheduler" , créez simplement une scène qui va cliquer sur le bouton de demande de présence toutes les minutes... ou avec l'excellent GEA, avec la ligne ci-dessous (à adapter): -- Mise à jour des Présences par détection d'adresses IP toutes les minutes GEA.add(true , 1*60, "",{{"VirtualDevice", id["VD_PRESENCE_SEB"], "1"},{"VirtualDevice", id["VD_PRESENCE_GG"], "1"},{"Repeat"}}) Notification de présence en utilisant GEA, entre 8h et 21h: N'oubliez pas de mettre les VG dans l'entête. Ces exemple sont repris dans le post GEA de ma signature --------------DETECTION PRESENCE-------------- -- Signale GG at Home GEA peux se déclencher sur un changement de valeur d'une variable global GEA.add({"Global", "Phone_GG_Present", "1"}, -1, "Presence GG est maintenant à #value#", {{"Portable", 53}, {"Time", "08:00", "21:00"}}) GEA.add({"Global", "Phone_GG_Present", "0"}, -1, "Presence GG est maintenant à #value#", {{"Portable", 53}, {"Time", "08:00", "21:00"}}) Code bouton VD détect presence V1.0 (ancien code): -- IP Smartphone Presence Check V1.0 -- Copyright © 2014 Sébastien Jauquet. -- http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/2613-detection-de-pr%C3%A9sence/ --Using code from: -- Ping v 1.0.1 [05-2013] -- Copyright © 2013 Jean-christophe Vermandé -- http://www.domotique-fibaro.fr/index.php/topic/109-ping-dun-%C3%A9quipement-r%C3%A9seau/page-2 fibaro:log("Starting process"); local _deviceIp = "192.168.10.112"; local variable_globale_phone = "Phone_GG_Present"; local _devicePort = 3500; local _maxRetryProcess = 20; local time = tonumber(os.time()); local maxtime = 56; -- fibaro:setGlobal("Lock_Away","Unlocked") function SecondsToClock(sSeconds) local nSeconds = tonumber(sSeconds) if nSeconds == 0 then return "00:00:00"; else nHours = string.format("%02.f", math.floor(nSeconds/3600)); nMins = string.format("%02.f", math.floor(nSeconds/60 - (nHours*60))); nSecs = string.format("%02.f", math.floor(nSeconds - nHours*3600 - nMins *60)); return nHours..":"..nMins..":"..nSecs end end -- recursive function to ping device local function _ping(retry) retry = retry or 0; -- notify state local elapsed = os.difftime(os.time(), tonumber(time)); local msg = "Loop #".. retry .." since "..SecondsToClock(elapsed); fibaro:log(msg); -- check for no more than 30 seconds if elapsed > maxtime then return false; end --open the socket local tcpSocket = Net.FTcpSocket(_deviceIp, _devicePort); --set the read timeout tcpSocket:setReadTimeout(250); --send packet local bytes, errorCode = tcpSocket:write("test"); --check for error if errorCode == 0 then return true; else if retry < _maxRetryProcess then --fibaro:log("Retry process, please wait..."); fibaro:sleep(1*750); return _ping(retry + 1); end return false; end end --ping device, secure with pcall to catch errors. local f, result = pcall(_ping); local Lock_Away = fibaro:getGlobal("Lock_Away") if (f) then if (result == true) and (Lock_Away == "Unlocked") then fibaro:log("Device has been found."); fibaro:setGlobal(variable_globale_phone,"1") -- fibaro:setGlobal("Present_Phones",os.time()) else fibaro:log("Device was not found!"); fibaro:setGlobal(variable_globale_phone,"0") end else fibaro:log("Error: " .. f); end Code main loop du VD local thismodule = fibaro:getSelfId(); local status = fibaro:getGlobal("Phone_GG_Present") -- fibaro:debug(thismodule); if status == "0" then fibaro:call(thismodule, "setProperty", "currentIcon", 1037) end if status == "1" then fibaro:call(thismodule, "setProperty", "currentIcon", 1036) end fibaro:sleep(1000); Ce n'est certainement pas le code le plus "léché" mais je pense que ça en aidera quand même certains... et puis c'est "tout fait" ;-) Le script va détecter quasi instantanément lorsque le smartphone apparaît sur le réseau, mais pourra mettra jusqu'à une minute pour valider son absence Enjoy !
  16. Backup Via Scene Lua

    Bonjour, Voici un résumé sur la réalisation/suppression de backups via des scènes en Lua. La création/suppression de backup s'effectue en temps normal sur l'interface du HomeCenter à la page Diagnostiques/Sauvegarde et restauration. Le code donné dons les 2 scènes n'est pas des plus optimisé; cela constitue juste une base. EDIT (03/12/2016): Mise à jour avec l'api pour les versions >=4.101; voir plus loin: (https://www.domotique-fibaro.fr/topic/8641-backup-via-scene-lua/?do=findComment&comment=146362) Les Commandes de l'API La récupération au format JSON de la liste des backups se fait à l'addresse http://HC2/api/settings/backups Pour Créer un Backup on utilise l'addresse http://HC2/api/settings/backups avec une requète de type en POST avec les paramètres action et description. Pour Supprimer un Backup, on utilise l'addresse http://HC2/api/settings/backups?id=xx (où xx est le numéro de backup). La requète est de type DELETE avec comme paramètre id=xx => Comme les urls de l'api vont être appelées depuis des scènes lua, l'ip de la box utilisée sera 127.0.0.1 (port 11111) => En cas d'appel sur l'ip LAN de la box (Ex: http://192.168.0.100/api/settings/backups) , il faudra en plus transmettre l'authentification dans la requète. Attention: Lors de la création de Backup, "tout le reste" est suspendu; de même après que le backup soit effectué, le moteur Z-Wave et d'autres services redémarrent. Donc en cas de planification , privilégier la nuit, là ou l'activité ZWave, scénarios, est faible/inexistante. Scène de création d'un backup Exemple de Scène de création d'un Backup, avec notification vers portable: --[[ %% properties %% events %% globals --]] -- ID des mobiles,tablettes pour notification local portable = { 385,378 } -- Message Descriptif du Backup local descriptif = 'Backup du '..os.date("%d/%m/%y - %HH%M") function sendPush(message) if #portable > 0 then for _,v in ipairs(portable) do fibaro:call(v,'sendPush', message) end end end local url = 'http://127.0.0.1:11111/api/settings/backups' local httpClient = net.HTTPClient() httpClient:request(url , { success = function(response) if tonumber(response.status) == 201 then print("Backup Created at " .. os.date()) sendPush(descriptif .. ' effectué') else print("Error " .. response.status) sendPush('Erreur lors de la création du Backup') end end, error = function(err) print('error = ' .. err) end, options = { method = 'POST', headers = { ["content-type"] = 'application/x-www-form-urlencoded;' }, data = 'action=create&description='..descriptif } }); Depuis la page des backups, on peut vérifier que la scène fonctionne: Pour les utilisateurs de GEA, on peut déclencher cette sauvegarde le 1er samedi de chaque mois par exemple: -- Fonction déterminant si nous sommes le 1er samedi du mois function isFirstSaturday() local t = os.date('*t') return ( t['day'] < 8 and t['wday'] == 7 ) end -- Backup le 1er samedi du mois GEA.add({"Function",function() return isFirstSaturday() end} , 30 , "Backup Mensuel du HC2" , {{"Time","01:00","01:01"},{"Scenario", 12}}) . Scène de suppression d'un backup Exemple de Scene Lua pour réaliser la suppression du backup le plus ancien: --[[ %% properties %% events %% globals --]] -- Flag dryrun; Si true, la requete sur api pour effacer le backup n'est pas effectuée local dryrun = true -- Récupération de la list des backups local backups = api.get('/settings/backups') -- Vérification de présence Backup if (backups and type(backups == 'table') and #backups > 0) then if #backups > 1 then print(#backups .. ' Backups présents') else print('1 Backup présent') end for i in ipairs(backups) do fibaro:debug('ID: '..backups[i]['id']..' | TIMESTAMP: '..backups[i]['timestamp']..' | DESCRIPTION: '..backups[i]['description']) end else print('Pas de backup ou erreur lors de la récupération de la liste') fibaro:abort() end -- Pour chaque Backup on stock le timestamp de la date de réalisation dans une table -- On classe ensuite les timestamps par ordre croissant local timestamp = {} for i in ipairs(backups) do table.insert(timestamp, backups[i]['timestamp']) end table.sort(timestamp) -- Le 1er timestamp de la table est le plus petit donc le plus ancien en epochtime -- Dans la table de backup on recherche le backup ayant ce timestamp local id = false for i in ipairs(backups) do if (tonumber(backups[i]['timestamp']) == tonumber(timestamp[1])) then id = backups[i]['id'] end end if id then print("ID du backup le plus ancien: "..id) else print("Erreur lors de la récupération de l'ID") fibaro:abort() end -- Requete via API pour effacer le backup le plus ancien if not dryrun then local url = 'http://127.0.0.1:11111/api/settings/backups?id='..id local httpClient = net.HTTPClient() httpClient:request(url , { success = function(response) if tonumber(response.status) == 200 then print("Backup deleted at " .. os.date()) else print("Error " .. response.status) end end, error = function(err) print('error = ' .. err) end, options = { method = 'DELETE', headers = { ["content-type"] = 'application/x-www-form-urlencoded;' }, data = 'id='..id } }); end . Cette Scène produit le debug suivant: Nicolas
  17. Pilotez Votre Qnap Avec La Hc2

    Bonjour à tous, Voici un petit tutoriel sur comment piloter son nas QNAP avec la HC2. Je ne suis pas dévelopeur LUA sous HC2 donc il y a surement moyen d'optimiser tout ça (notamment les variables login/pass). Les 3 exemples sont basés sur mes besoins actuels, j'arrête mon nas le soir avec l'armement de mon alarme et rallume avec le désarmement de mon alarme grace au WOL (plugin fibaro). Avec les nouvelles génération de nas X51, il est possible de lancer la commande sleep et non shutdown, ce qui permet au NAS d'être réveillé en 5 secondes (RAM sauvegardée) Configuration QNAP Vous devez autoriser la connexion sans SSL (la HC2 ne supporte pas le ssl) HC2 voici un exemple de quelques fonctions que j'ai utilisé pour commander mon NAS - arrêter le nas proprement - démarrer l'enregistrement des caméras de la station de surveillance - arrêter l'enregistrement des caméras de la station de surveillance si vous voulez obtenir l'API complet des fonctions des NAS qnap, envoyez un petit mail à developer@qnap.com (anglais) --> Je ne suis pas dévelopeur et/ou je ne veux pas comprendre Voici alors le virtuel device déjà prêt avec les 3 fonctions vous devez configurer l'IP et le port dans la configuration du virtuel device et adapter le login/pass dans le code des 3 boutons (remplacez LOGIN_NAS et PASSWORD_NAS) QNAP.vfib.zip --> Je suis dévelopeur et/ou je veux comprendre démarrer l'enregistrement: local ip_module = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "IPAddress") local port = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "TCPPort") surveillance_Station = Net.FHttp(ip_module, port) surveillance_Station:setBasicAuthentication("LOGIN_NAS", "PASSWORD_NAS") response = surveillance_Station:GET("/cgi-bin/mrec.cgi?ch=1&act=1") if (string.find(response, "OK")) then fibaro:log("Starting Recording") else fibaro:log("ERROR") end arrêter l'enregistrement local ip_module = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "IPAddress") local port = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "TCPPort") surveillance_Station = Net.FHttp(ip_module, port) surveillance_Station:setBasicAuthentication("LOGIN_NAS", "PASSWORD_NAS") response = surveillance_Station:GET("/cgi-bin/mrec.cgi?ch=1&act=0") if (string.find(response, "OK")) then fibaro:log("Stop Recording") else fibaro:log("ERROR") end la partie plus complexe qui nécessite un parseur XML, l'arret du NAS if (not QNAP) then QNAP = {} QNAP.qnap_ip = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "IPAddress"); QNAP.port = fibaro:get(fibaro:getSelfId(), "TCPPort"); QNAP.globalvariable = "" -- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -- Obtient le XML et le retourne sous forme de table LUA -- -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- QNAP.getTokenFromXml = function() local QNAP2URL = Net.FHttp(QNAP.qnap_ip,QNAP.port); response = QNAP2URL:GET("/cgi-bin/authLogin.cgi?user=LOGIN_NAS&plain_pwd=PASSWORD_NAS&remme=1"); xmlTable = QNAP.iif(response ~= nil, QNAP.newParser().ParseXmlText(response), ""); if (xmlTable.QDocRoot ~= nil) then qsidstr = xmlTable.QDocRoot.authSid:value(); if (string.len(qsidstr)>0) then fibaro:debug("Qtoken founded"); qsidstr = qsidstr:gsub("[".."<![CDATA[".."]", ''); qsidstr = qsidstr:gsub("[".."]".."]", ''); qsidstr = qsidstr:gsub("["..">".."]", ''); fibaro:debug(qsidstr); response = QNAP2URL:GET("/cgi-bin/sys/sysRequest.cgi?subfunc=power_mgmt&count=0.1234&sid="..qsidstr.."&apply=shutdown"); if (string.find(response, "OK")) then fibaro:log("Power Off Server") else fibaro:log("ERROR") end end end end -- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -- Teste la condition et retourne la valeur true ou false -- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- QNAP.iif = function(condition, iftrue, iffalse) if (condition) then return iftrue end return iffalse end -- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -- Ceci est une version modifiée par Steven de Corona-XML-Module par Jonathan Beebe qui a son tour -- est basée sur Alexander Makeev's Lua-only XML parser . -- see https://github.com/Cluain/Lua-Simple-XML-Parser -- ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- QNAP.newParser = function() parseXml = {} parseXml.FromXmlString = function(value) value = string.gsub(value, "([%x]+)%;", function(h) return string.char(tonumber(h, 16)) end); value = string.gsub(value, "([0-9]+)%;", function(h) return string.char(tonumber(h, 10)) end); value = string.gsub(value, "'", "'"); value = string.gsub(value, ">", ">"); value = string.gsub(value, "<", "<"); value = string.gsub(value, "&", "&"); return value; end parseXml.ParseArgs = function(node, s) string.gsub(s, "(%w+)=([\"'])(.-)%2", function(w, _, a) node:addProperty(w, parseXml.FromXmlString(a)) end) end parseXml.ParseXmlText = function(xmlText) local stack = {} local top = parseXml.newNode() table.insert(stack, top) local ni, c, label, xarg, empty local i, j = 1, 1 while true do ni, j, c, label, xarg, empty = string.find(xmlText, "<(%/?)([%w_:]+)(.-)(%/?)>", i) if not ni then break end local text = string.sub(xmlText, i, ni - 1); if not string.find(text, "^%s*$") then local lVal = (top:value() or "") .. parseXml.FromXmlString(text) stack[#stack]:setValue(lVal) end if empty == "/" then -- empty element tag local lNode = parseXml.newNode(label) parseXml.ParseArgs(lNode, xarg) top:addChild(lNode) elseif c == "" then -- start tag local lNode = parseXml.newNode(label) parseXml.ParseArgs(lNode, xarg) table.insert(stack, lNode) top = lNode else -- end tag local toclose = table.remove(stack) -- remove top top = stack[#stack] if #stack < 1 then error("XmlParser: nothing to close with " .. label) end if toclose:name() ~= label then error("XmlParser: trying to close " .. toclose.name .. " with " .. label) end top:addChild(toclose) end i = j + 1 end local text = string.sub(xmlText, i); if #stack > 1 then error("XmlParser: unclosed " .. stack[#stack]:name()) end return top end parseXml.newNode = function(name) local node = {} node.___value = nil node.___name = name node.___children = {} node.___props = {} function node:value() return self.___value end function node:setValue(val) self.___value = val end function node:name() return self.___name end function node:setName(name) self.___name = name end function node:children() return self.___children end function node:numChildren() return #self.___children end function node:addChild(child) if self[child:name()] ~= nil then if type(self[child:name()].name) == "function" then local tempTable = {} table.insert(tempTable, self[child:name()]) self[child:name()] = tempTable end table.insert(self[child:name()], child) else self[child:name()] = child end table.insert(self.___children, child) end function node:properties() return self.___props end function node:numProperties() return #self.___props end function node:addProperty(name, value) local lName = "@" .. name if self[lName] ~= nil then if type(self[lName]) == "string" then local tempTable = {} table.insert(tempTable, self[lName]) self[lName] = tempTable end table.insert(self[lName], value) else self[lName] = value end table.insert(self.___props, { name = name, value = self[name] }) end return node end return parseXml; end end QNAP.getTokenFromXml();
  18. Gestion simple des Variables Globale en LUA Le script que je partage avec vous va vous permettre de gérer simplement les Variables globales et Variables globales prédéfinie en LUA. C'est une adaptation du code de STEVEN Avantage : Il permet de faire une sauvegarde des Variables globales ce qui est bien pratique lorsque l'on fait un recovery Il permet de créé des variables globales prédéfinie ou pas très simplement à partir d'une scène ou d'un VD sans avoir à sortir artillerie lourde. Voici le code a mettre dans une Scéne : --[[ %% properties %% globals GestionVG --]] local trigger = fibaro:getSourceTrigger() local variables = {} local variablesASupprimer ={} -- creation de ou des VG avec la variable GestionVG if (trigger['type'] == 'global') then fibaro:debug('Global variable source = ' .. trigger['name']) variables = json.decode((fibaro:getGlobal('GestionVG'))); if variables == nil then fibaro:abort() end -- creation de ou des VG manuellement ou par une autre scène ou un appel API elseif (trigger['type'] == 'other') then fibaro:debug('Global variable source = ' .. 'Other source.') variables = { {nom = "GestionVG", valeur = ""}, -- Gestion de VG -- Ex : Variable Globale predefini avec valeur1 pour valeur par default {nom = "Test1", valeur = "Valeur1", choix = {"Valeur2", "Valeur3"}}, -- Ex : Variable Globale qui à pour valeur 0 {nom = "Test2", valeur = "0"}, } variablesASupprimer = { {nom = "Test1"}, {nom = "Test2"} } end ------------------------------------------------- ---- Merci a STEVEN pour ce code -- ----------------------------------------------- -- Supprime une variable -- ----------------------------------------------- function supprimer(nom) local http = net.HTTPClient() http:request("http://127.0.0.1:11111/api/globalVariables/"..nom, { options = { method = 'DELETE' } , success = function(response) fibaro:debug(nom .. " supprimée avec succès") end, error = function(response) fibaro:debug(nom .. " ERROR !!!") end, }) end -- ----------------------------------------------- -- Modifie une variable -- ----------------------------------------------- function modifier(nom, valeur, choix) local variable = {} variable.value = valeur variable.isEnum = false if (type(choix) ~= "nil") then variable.isEnum = true table.insert(choix, 1, valeur) variable.enumValues = choix end local http = net.HTTPClient() http:request("http://127.0.0.1:11111/api/globalVariables/"..nom, { options = { method = 'PUT', data = json.encode(variable) }, success = function(response) fibaro:debug(nom .. " modifiée avec succès") end, error = function(response) fibaro:debug(nom .. " ERROR !!!") end, }) end -- ----------------------------------------------- -- Ajoute une variable -- ----------------------------------------------- function ajouter(nom, valeur, choix) local enum = 0 if (type(choix) ~= "nil") then enum = 1 end local http = net.HTTPClient() http:request("http://127.0.0.1:11111/api/globalVariables", { options = { method = "POST", data = json.encode({name=nom, isEnum=enum}) }, success = function(response) fibaro:debug(nom .. " créé avec succès") modifier(nom, valeur, choix) end, error = function(response) fibaro:debug(nom .. " ERROR !!!") end, }) end -- ----------------------------------------------- -- Voir si une variable existe ou non -- et la modifier ou créer -- ----------------------------------------------- function traiter(nom, valeur, choix) if (fibaro:getGlobalValue(nom) == nil) then ajouter(nom, valeur, choix) else -- modifier(nom, valeur, choix) end end ---------------------------------------------------- -- Execution du programme ---------------------------------------------------- for _,v in ipairs(variables) do traiter(v.nom, v.valeur, v.choix) end for _,v in ipairs(variablesASupprimer) do supprimer(v.nom) end Dans un premier temps il va falloir exécuter le script manuellement afin qu'il crée la VG GestionVG cette VG va être utiliser pour crée les variables globale à partir de n'importe quel script Lua Exemple d'utilisation : Création d'une variables globales "Test2" avec la valeur 0 local variables = { {nom = "Test2", valeur = "0"}, } fibaro:setGlobal('GestionVG',json.encode(variables)) Création d'une variables globales prédéfinie "Test1" avec Valeur1 , Valeur2 et Valeur3, vValeur1 sera la valeur par défaut dans cette exemple local variables = { {nom = "Test1", valeur = "Valeur1", choix = {"Valeur2", "Valeur3"}}, } fibaro:setGlobal('GestionVG',json.encode(variables)) Création de plusieurs variable globales prédéfinie ou pas en une seul fois local variables = { {nom = "Test1", valeur = "Valeur1", choix = {"Valeur2", "Valeur3"}}, {nom = "Test2", valeur = "0"}, } fibaro:setGlobal('GestionVG',json.encode(variables)) Création et suppression de variables via la scéne il faut modifier le code suivant, la méthode est la même que les exemples si dessus. Lors de l'exécution de la scene en mode manuel les variables seront créés si elle n'existe pas. elseif (trigger['type'] == 'other') then fibaro:debug('Global variable source = ' .. 'Other source.') variables = { {nom = "GestionVG", valeur = ""}, -- Gestion de VG -- Ex : Variable Globale predefini avec valeur1 pour valeur par default {nom = "Test1", valeur = "Valeur1", choix = {"Valeur2", "Valeur3"}}, -- Ex : Variable Globale qui à pour valeur 0 {nom = "Test2", valeur = "0"}, } variablesASupprimer = { {nom = "Test1"}, {nom = "Test2"}, } Ce code est fonctionnel chez moi, par manque de temps je ne pourrais vous aidez si vous avez des soucis de compréhension sur la création des VG ou leurs suppression
  19. Watchdog Version 1.3 Voici une scène permettant de surveiller le fonctionnement des Scènes et Main Loop de Modules Virtuels sur Home Center 2 en version 4.x. Pour ce faire, les messages de la fenêtre de Debug sont analysés. De plus, pour les scènes uniquement, le nombre d'instances est compté. En cas de problème détecté, la scène ou le virtual device considéré est automatiquement redémarré, et une notification peut être envoyée. Copier/coller le script LUA suivant dans une nouvelle scène : --[[ %% autostart %% properties %% globals --]] -------------------------------------------------- -- Scene : Watchdog -- Author : Lazer -- Version : 1.3 -- Date : June 2017 -------------------------------------------------- -- User variables local intervalle = 60 local delay = 15*60 local watchdog = { } local userID = {} -- Email local smartphoneID = {} -- Push local sms = { ["VD_ID"] = 0, -- Virtual Device ID ["VD_Button"] = "1", -- Virtual Device Button ["VG_Name"] = "SMS" -- Global Variable Name } local debug = false -- -- Message function -- function Message(color, message) if color and color ~= "" then fibaro:debug('<span style="color:'..color..';">'..(message or '<nil>')..'</span>') else fibaro:debug(message or '<nil>') end end -- -- Notification function -- function Notification(message, param) local message = message or "<vide>" Message("yellow", "Notification : "..message) if param then for _, notif in ipairs(param) do if debug then Message("grey", notif) end -- Envoi Push if notif == "push" and smartphoneID then for _, id in ipairs(smartphoneID) do if debug then Message("grey", "Send Push smartphone ID : "..id) end fibaro:call(id, "sendPush", message) end -- Envoi Email elseif notif == "email" and userID then for _, id in ipairs(userID) do if debug then Message("grey", "Send Email user ID : "..id) end fibaro:call(id, "sendEmail", "HC2 Watchdog", message) end -- Envoi SMS elseif notif == "sms" and sms then if debug then Message("grey", "Send SMS : VD_ID="..(sms["VD_ID"] or 0).." VD_Button="..(sms["VD_Button"] or "0").." VG_Name="..(sms["VG_Name"] or "")) end fibaro:setGlobal(sms["VG_Name"], message) if sms["VD_ID"] and tonumber(sms["VD_ID"])>0 and sms["VD_Button"] and tonumber(sms["VD_Button"])>0 then fibaro:call(sms["VD_ID"], "pressButton", sms["VD_Button"]) end end end else Message("orange", "Warning : no notification options given") end end -- -- Restart function -- function Restart(type, id, restart, notification, reason) Message("blue", 'Restart '..type..'('..id..')') -- Prepare API URL local getURL = "" local putURL = "" if type:lower() == "scene" then getURL = 'http://127.0.0.1:11111/api/scenes/'..id putURL = 'http://127.0.0.1:11111/api/scenes/'..id elseif type:lower() == "vd" then getURL = 'http://127.0.0.1:11111/api/virtualDevices/'..id putURL = 'http://127.0.0.1:11111/api/virtualDevices/'..id end -- Load VD/Scene local httpClient = net.HTTPClient() httpClient:request(getURL, { success = function(response) if response.status == 200 then local jsonTable = json.decode(response.data) local name = jsonTable.name or "" if restart and restart == true then -- Add new line at end of scene lua code if type:lower() == "scene" and jsonTable.lua then jsonTable.lua = jsonTable.lua .. "\n" response.data = json.encode(jsonTable) end -- Save VD/Scene httpClient:request(putURL, { success = function(response) if response.status == 200 then Message("green", type.."("..id..") successfully restarted") Notification('Watchdog : '..type..' « '..(name or "")..' » ('..id..") a été redémarré : "..(reason or "???"), notification) else Message("red", type.."("..id..") Error : status="..tostring(response.status)) Notification('Watchdog : '..type..' « '..(name or "")..' » ('..id..") n'a pas pu être redémarré : "..(reason or "???"), notification) end end, error = function(err) Message("red", type.."("..id..") Error : "..err) Notification('Watchdog : '..type..' « '..(name or "")..' » ('..id..") n'a pas pu être redémarré : "..(reason or "???"), notification) end, options = { method = 'PUT', -- headers = { -- ["content-type"] = 'application/x-www-form-urlencoded;' -- }, data = response.data } }) else Notification('Watchdog : '..type..' « '..(name or "")..' » ('..id..") doit être redémarré manuellement : "..(reason or "???"), notification) end else Message("red", type.."("..id..") Error : status="..tostring(response.status)) Notification('Watchdog : '..type..' ('..id..") n'a pas pu être redémarré : "..(reason or "???"), notification) end end, error = function(err) Message("red", type.."("..id..") Error : "..err) Notification('Watchdog : '..type..' ('..id..") n'a pas pu être redémarré : "..(reason or "???"), notification) end, options = { method = 'GET' } }) end -- function -- -- Check function -- function Check(interval) Message(nil, "Check") -- Browse VD/Scene list local httpClient = net.HTTPClient() local elements = #watchdog for i = 1, elements do -- Initialization local countscene_found = false if debug then Message(nil, "Check : type="..watchdog[i].type.." id="..watchdog[i].id) end -- Check number of running scene instances if watchdog[i].type:lower() == "scene" and watchdog[i].count and watchdog[i].count > 0 then local countScenes = fibaro:countScenes(watchdog[i].id) if countScenes < watchdog[i].count then Message("orange", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') '..countScenes..' running instance') countscene_found = true Restart(watchdog[i].type, watchdog[i].id, watchdog[i].restart, watchdog[i].notification, countScenes..' instance') elseif debug then Message("green", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') '..countScenes.." running instance") end end if countscene_found == false then -- Do not enter this loop if scene has already been restarted -- Prepare API URL local getURL = "" if watchdog[i].type:lower() == "scene" then getURL = "http://127.0.0.1:11111/api/scenes/"..watchdog[i].id.."/debugMessages" elseif watchdog[i].type:lower() == "vd" then getURL = "http://127.0.0.1:11111/api/virtualDevices/"..watchdog[i].id.."/debugMessages/0" else Message("red", "Error : unknown type value") end if getURL ~= "" then if debug then Message("grey", getURL) end -- Load VD/Scene debug messages httpClient:request(getURL, { success = function(response) if response.status == 200 then if response.data and response.data ~= "" then local jsonTable = json.decode(response.data) local current_timestamp = os.time() local oldest_timestamp = current_timestamp local match_found = false local no_match_found = false local reason = "" -- Reverse browsing of debug messages for j = #jsonTable, 1, -1 do oldest_timestamp = jsonTable[j].timestamp -- Check if debug message match lookup string within allowed interval if watchdog[i].match.text and watchdog[i].match.text ~= "" and watchdog[i].match.interval > 0 and jsonTable[j].txt:match(watchdog[i].match.text) then if jsonTable[j].timestamp > current_timestamp - watchdog[i].match.interval then if debug then Message("green", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') Found string "'..watchdog[i].match.text..'"') end match_found = true end end -- Check if debug message match forbidden string if watchdog[i].no_match.text and watchdog[i].no_match.text ~= "" and jsonTable[j].txt:match(watchdog[i].no_match.text) then Message("orange", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') Found string "'..watchdog[i].no_match.text..'"') no_match_found = true reason = os.date('%H:%M:%S', (jsonTable[j].timestamp or 0)) .. " " .. jsonTable[j].type .. " : " .. jsonTable[j].txt break end if watchdog[i].no_match.type and watchdog[i].no_match.type ~= "" and jsonTable[j].type == watchdog[i].no_match.type then Message("orange", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') Found type "'..watchdog[i].no_match.type..'"') no_match_found = true reason = os.date('%H:%M:%S', (jsonTable[j].timestamp or 0)) .. " " .. jsonTable[j].type .. " : " .. jsonTable[j].txt break end end -- for if debug and oldest_timestamp > current_timestamp - watchdog[i].match.interval then Message("grey", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') oldest debug timestamp more recent than interval') end -- Restart VD/Scene if watchdog[i].match.text and watchdog[i].match.text ~= "" and watchdog[i].match.interval > 0 and match_found == false and oldest_timestamp < current_timestamp - watchdog[i].match.interval then Message("orange", watchdog[i].type..'('..watchdog[i].id..') String "'..watchdog[i].match.text..'" not found') reason = 'Chaine « ' .. watchdog[i].match.text .. ' » non trouvée' if #jsonTable > 0 then reason = reason .. ', dernier message : ' .. os.date('%H:%M:%S', (jsonTable[#jsonTable].timestamp or 0)) .. ' « ' .. (jsonTable[#jsonTable].txt or "<nil>") .. ' »' end Restart(watchdog[i].type, watchdog[i].id, watchdog[i].restart, watchdog[i].notification, reason) --if watchdog[i].no_match.text and watchdog[i].no_match.text ~= "" and no_match_found == true then elseif no_match_found == true then Restart(watchdog[i].type, watchdog[i].id, watchdog[i].restart, watchdog[i].notification, reason) end else Message("red", "Error : empty response") end else Message("red", "Error : status=" .. tostring(response.status)) end end, error = function(err) Message("red", 'Error : ' .. err) end, options = { method = 'GET' } }) end end end -- for -- Wait if interval and interval > 0 then setTimeout(function() Check(interval) end, interval*1000) end end -- function -- -- Main loop -- local trigger = fibaro:getSourceTrigger() if trigger["type"] == "autostart" then Message(nil, "Watchdog instance autostart") -- Check function call delayed to prevent killing all other scenes not already started right after HC2 boot setTimeout(function() Check(intervalle) end, delay*1000) else Message(nil, "Watchdog instance manual launch") -- Call Check function Check(nil) end . Le paramétrage du script s'effectue dans les quelques lignes situées sous le commentaire "User variables" : intervalle : durée entre 2 vérifications delay : délai avant la première vérification. En effet, cette scène ayant la propriété autostart afin de démarrer automatiquement au boot de la box, le risque est de démarrer avant les autres Scène/VD, et de forcer un redémarrage de ceux-ci alors qu'ils n'ont pas encore effectivement démarré. Ce délai laisse donc aux autres Scène/VD le temps de démarrer et de s'initialiser proprement. watchdog : tableau dont chaque ligne représente une Scène ou un Virtual Device à monitorer : type : "Scene" ou "VD" id : valeur numérique représentant l'ID de la Scène ou VD à monitorer match : texte qui doit être trouvé pendant un certain laps de temps afin de confirmer le bon fonctionnement du VD/Scène. Cela correspond typiquement à un message affiché cycliquement à intervalle régulier. Les 2 champs suivants doivent être renseignés pour que la condition soit prise en compte (condition ET) : text : chaine de caractères à trouver interval : durée en secondes no_match : texte qui ne doit pas être trouvé, sous peine de considérer le VD/Scène comme planté. Cela correspond typiquement à un message d'erreur LUA qui entraine le plantage du script. A noter que la condition no_match à priorité sur la condition match, c'est à dire que si le texte recherché par no_match est détecté, le VD/Scène sera redémarrer même si le texte recherché par match a été détecté. L'un ou l'autre des 2 champs suivants peuvent être renseignés pour que la condition soit prise en compte (condition OU) : text : chaine de caractères à trouver type : "ERROR" correspond aux messages affichés en rouge dans la fenêtre de Debug de l'interface HC2. A noter que jusqu'en v4.056, dans une scène une erreur LUA affichait le message en rouge avec le type "ERROR", tandis que depuis les Beta v4.057 et v4.058, cette même erreur s'affiche en blanc sans le type ERROR, par conséquent ce test ne fonctionne plus. En revanche, aucun changement de mode de fonctionnement concernant les Virtual Devices. count : valeur valable pour les scènes uniquement, et indiquant le nombre minimal d'instances qui doivent fonctionner pour confirmer le bon fonctionnement de la scène. Cela correspond typiquement à l'instance de type boucle infinie lancée en autostart. restart : true ou false afin de redémarrer le VD/Scène concerné, ou seulement envoyer une notification signalant qu'il faut le redémarrer manuellement. notification : liste séparée par des virgules des moyens de notifications à employer. userID : liste séparée par des virgules des ID des utilisateurs qui doivent recevoir des notifications par email (le mail est celui configuré pour chaque utilisateur dans le panneau de contrôle d'accès) smartphoneID : liste séparée par des virgules des ID des smartphones qui doivent recevoir des notifications push (à récupérer dans le toolkit de Krikroff ou via l'API : /api/iosDevices) sms : si vous avez une passerelle SMS sous Android avec SMS Gateway (ou équivalent) pilotée par un module virtuel, il faut renseigner ici les informations nécessaires : VD_ID : ID du module virtuel VD_Button : ID du bouton du module virtuel VG_Name : nom de la variable globale debug : true ou false afin d'activer l'affichage étendu dans la fenêtre de débugage de la scène. Exemple de paramètres : -- User variables local intervalle = 60 local delay = 15*60 local watchdog = { {type = "Scene", id = 1, match = {text="", interval=0}, no_match = {text=""}, count=1, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Présence Lazer {type = "Scene", id = 2, match = {text="Last run", interval=2*60}, no_match = {text=""}, count=1, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- DomoCharts {type = "Scene", id = 3, match = {text="Durée des traitements", interval=11*60}, no_match = {text=""}, count=1, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- GEA {type = "VD", id = 1, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Surveillance Station {type = "VD", id = 2, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Clock Sync {type = "VD", id = 3, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- My Batteries {type = "VD", id = 4, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Evénements {type = "VD", id = 5, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Network Monitor {type = "VD", id = 6, match = {text="", interval=0}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- GEA Alarm {type = "VD", id = 7, match = {text=" ", interval=30}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}}, -- Sonos Player (Tk.isTraceEnabled = true) {type = "VD", id = 8, match = {text="Start main process", interval=31*60}, no_match = {text="", type="ERROR"}, restart=true, notification = {"push", "email", "sms"}} -- Freebox Serveur } local userID = {1} -- Email local smartphoneID = {1, 2} -- Push local sms = { ["VD_ID"] = 99, -- Virtual Device ID ["VD_Button"] = "1", -- Virtual Device Button ["VG_Name"] = "SMS" -- Global Variable Name } local debug = false
  20. Voici un périphérique virtuel qui a pour utilité de détecter et de notifier un utilisateur lorsqu’une nouvelle mise à jour est disponible en téléchargement pour le HC2 de Fibaro. (Publié sur le blog de Pascal le 21-03-2014) Version 1.0.8 - Mise à jour : 13/01/2015 Vous pouvez télécharger la dernière version ici et sur le blog consulter la notice d'installation et d'utilisation bien que tout soit simplifié au maximum Version 1.0.8 - Mise à jour : 13/01/2015 (Pour HC2 >= V4.031) Aucunes configuration nécessaire dorénavant, il faut importer le vd et c'est tout. Compatible API REST de la V4 L'unique paramétrage restant à faire par l'utilisateur est de préciser dans le code (dans le mainloop) l' ID du smartphone et de l' utilisateur pour les notifications. local userID = 2; local smartphoneID = 844; Version 1.0.6 - Mise à jour : 08/09/2014 (Pour HC2 <= V3.600) L'image principale du Virtual Device réapparaît maintenant automatiquement après l'appui sur un bouton Notification de mise à jour disponible sur la home du périphérique virtual. Remise en forme et révision du code Version 1.0.5 - Mise à jour : 04/09/2014 Amélioration: Récupération automatique de la variable en cas de données corrompues (suggéré par Lazer) Mise à jour des traductions Version 1.0.4 - Mise à jour : 03/09/2014 Nouveau: Affichage du numéro de version dans l'interface utilisateur et ajouté à la notification (mail & push) Nouveau: Icône d'un membre du forum domotique-fibaro.fr, merci Lazer Amélioration: Envoyer une notification si une nouvelle mise à jour est détectée et ne pas répéter les envois. Corrections mineures. Version 1.0.2 - Mise à jour : 21/02/2014 Corrections mineures. Version 1.0.1 - Mise à jour : 14/02/2014 Installation automatisée pour faciliter la mise en place des variables globales et du paramétrage de l’application. Possibilité de choisir le type de notification avec un bouton à trois états depuis l’interface graphique: Email, Push ou les deux. Possibilité de choisir le type de mise à jour devant être notifié avec un bouton à trois états depuis l’interface graphique : Bêta, stable ou les deux. Multilingue : Français, Anglais. Téléchargements: UpdateNotifier_1.0.8.zip pour HC2 en V4.xxx
  21. Clé Usb Recovery Explication en image de la FAT32 Je vais vous expliquer ce que contient la partition FAT32 de la clé USB Recovery Je précise que ni moi ni le forum de peux être tenu responsable en car d'une mauvaise utilisation de ce TUTO Je ne ferai aucun support sur ce tuto 1 - Il faut eteindre ca box FIBARO via le bouton. 2 - Retirer la clé USB Recovery de la box (je passe le démontage des plaques pour y avoir accés ) 3 - Brancher la clé USB Recovery sur un PC Windows (Pour mac je sais pas si il lit les fat32) 4 - Accéder à la clé USB Recovery via l'explorateur de fichier Windows 5 - Voici ce que vous allez voir : 3 Répertoires et 1 Fichier le fichier network.conf contient la configuration réseau de votre HC2 Passons au répertoire Backups On retrouve ici toutes nos sauvegardes Regardons d'un peu plus prêt une sauvegarde On y trouve 4 fichiers et un dossier scenes checksum = Il contient le numero MD5 pour la vérification de la sauvegarde Info = fichier contenant les infos de la sauvegarde (date, heures, nombres de pièce etc...) sql = base de données sql Regardons de plus prêt le dossier scenes dans le dossier on retrouve tout les scripts de nos scènes ainsi qu'un fichier html par scéne Passons au répertoire log Ce répertoire est vide Le répertoire system checksum : stock le MD5 de l'image (image.gz) image.gz : c'est l'image qui sera restauré lors d'un recovey les fichiers version3 et version4 sont vide Mettre a jour l'image qui sert au recovery Pour cela il suffit de télécharger l'une des images partager par @jojo est de copier les fichiers dans le dossier system https://drive.google.com/drive/folders/0B1AXBMQhZAKAWlpsWk1FTEhlMHM Donc on s' aperçoit qu'il n'est pas très compliquer de faire une copie de ces sauvegardes sur notre PC Pour ceux qui aurait l'idée de modifier la base sql, il faudra recalculer le MD5, mais je dé-conseil de faire cela car en cas d'erreur c'est recovery obligatoirement
  22. Bonjour, Il existe déjà plusieurs Virtual Devices relatifs à l'Eco-Devices sur le forum mais n'ayant pas trouvé mon bonheur, j'ai entièrement écrit un module de zéro en fonction de mes besoins et en espérant qu'il puisse également servir à d'autres. Que fait ce Virtual Device ? 1) Suivi en temps réel des statistiques d'un compteur téléinfo (T1 ou T2) HC/HP 2) Affichage temps réel d'une icône de type "jauge" présentant le tarif actuel (HC/HP) ainsi que la valeur de consommation actuelle 3) Affichage temps des index en kWatts au 1000ième, index en cours (HC ou HP) toujours en premier 4) Affichage temps réel d'un compteur de consommation journalier en Watts pour les HP et les HC 5) Affichage temps réel du coà»t de consommation journalier 6) Génération d'un rapport Email de consommation journalière 7) Fonction de remise à zéro manuelle des compteurs journaliers 8) Gestion de l'authentification utilisateur Eco-Devices Evolutions prévues : 1) Ajout d'un compteur de cumul mensuel 2) Estimation de prochaine facture et publication d'index "Releve Confiance" chez EDF (fera certainement l'objet d'un second module "EDF & Moi") Voici un aperçu des vues graphiques du Virtual Device : La liste des icones de jauges : Deux méthodes sont proposées pour la récupération des statistiques de l'Eco-Devices : L'existence de ces 2 méthodes est liée à un bug connu de la HC2 lors de l'utilisation de requêtes HTTP dans la mainLoop d'un Virtual Device qui bloque au bout d'un certain temps. Le moyen de contourner cela est l'utilisation d'un bouton déclenché depuis la mainLoop qui a comme inconvénient de modifier l'icône pour la durée du traitement ce qui personnellement ne me convient pas. - Méthode 1 (recommandée) : C'est la méthode que j'ai choisi car elle se base sur une scène afin de rafraichir les données et évite ainsi le changement d'icône indésirable durant la récupération des données. -> Pour utiliser cette méthode, vous devez en plus créer et configurer la scène fournie puis dans la MainLoop, positionner la variable useSceneToRefresh à true - Méthode 2 (par défaut ) : C'est la méthode configurée par défaut qui évite l'utilisation d'une scène en parallèle mais avec l'inconvénient de l'icône qui sera modifiée à chaque récupération des données. J'ai toutefois crée une icône dédiée à configurer sur ce bouton : afin que ce ne soit pas trop moche. -> Pour utiliser cette méthode, vous devez simplement positionner la variable useSceneToRefresh à false dans la MainLoop Comment l'utiliser ? 1) Importer la dernière version du Virtual Device : Eco_Devices_Live_Day_Reporter_V0.1.vfib 2) Renseignez l'adresse IP ainsi que le port (80 par défaut) de votre Eco-Devices 3) Importer la série d'icônes de jauges fournies en respectant l'ogre dans lequel elles sont fournies, c'est très important, puis notez l'Id correspondant à la première 4) Dans la mainLoop, renseignez les valeurs des variables teleInfoNB, baseIconId, userIdsToNotify, useSceneToRefresh et si besoin reportTime 5) Si vous utilisez la Méthode 1 (useSceneToRefresh = true) vous devez créer la scène Eco-Devices Refresh (voir ci-dessous) 6) Dans le code du bouton "Raraîchir" pensez à saisir vos in formations d'authentification si vous l'avez activée sur l'Eco-Devices 7) Pas besoin de créer de variables globales, elles sont automatiquement crées au premier démarrage du Virtual Device 8) Sauvegarder la scène et tout devrait bien fonctionner Pour ceux qui utilisent la Méthode 1 : Voici le code de la scènes Eco-Devices Refresh Il est IMPORTANT de bien renseigner le deviceId correspondant à l'Id de votre Virtual device importé ci-dessus. Si vous avez activé l'authentification sur l'Eco-Devices, vous devez ici saisir vos informations d'authentification encodées en base64. Si vous ne l'avez pas déjà fait, il suffit d'aller sur https://www.base64encode.org, d'encoder en UTF8 la chaine correspondante à "<login>:<password>" et de récupérer le résultat. Par exemple "admin:password" donnera "YWRtaW46cGFzc3dvcmQ=" saut de --[[ %% autostart %% properties %% globals --]] -- Récurrence de rafraichissement des stats en secondes local checkEvery = 3 -- Id du Virtual Device local deviceId = 228 -- Authentification ("" si pas d'authentification sinon chaine "<login>:<password>" en base64 local base64BasicAuthentication = "" local sourceTrigger = fibaro:getSourceTrigger() local ecoDevicesIP = tostring(fibaro:get(deviceId,"IPAddress")) local ecoDevicesStats = nil --- Usefull Functions --- function debug(text, color) color = color or "white" fibaro:debug(string.format('<%s style="color:%s;">%s</%s>', "span", color, text, "span")) end function setDevicePropertyValue(id, label, value) fibaro:call(id, "setProperty", "ui."..label..".value", value) end function getDevicePropertyValue(vDeviceid, propertyName) return fibaro:getValue(vDeviceid, "ui."..propertyName..".value") end function refreshEcoDevicesStats() debug("Rafraichissement des statistiques de l'EcoDevices...") ecoDevicesStats = nil local http = net.HTTPClient() http:request("http://"..ecoDevicesIP.."/api/xdevices.json?cmd=10", { options = { method = 'GET', headers = {["Authorization"] = 'BASIC '..base64BasicAuthentication}, }, success = function(response) ecoDevicesStats = response.data refreshEcoDevicesStatsAsync() end, error = function(err) debug("Error: " ..err, "red") fibaro:sleep(1000) refreshEcoDevicesStats() end }) end function refreshEcoDevicesStatsAsync() fibaro:setGlobal("ecoDevicesStats", ecoDevicesStats) debug("OK ! "..ecoDevicesStats, "green") if (sourceTrigger["type"] == "autostart") then setTimeout(refreshEcoDevicesStats, checkEvery*1000) end end refreshEcoDevicesStats() lignesaut de ligne Enfin, voici le code de la MainLoop : saut de ligne -------------------------------------------------------- -- Eco-Devices Live & Day Reporter v0.1 -- -------------------------------------------------------- -- Auteur : Brice Cassagnabère -- -------------------------------------------------------- -- Changelog : -- -- -- -- v0.1 : Version initiale -- -------------------------------------------------------- -- Plus d'infos : http://is.gd/tMgWdy -- -------------------------------------------------------- -- Renseignez ici le numéro de téléinfo à prendre en compte, T1 ou T2 teleInfoNB = "T1" -- Renseignez ici le numéro de la première icône de jauge (HC_0.png) baseIconId = 1047 -- Renseignez ici les id Utilistaurs à qui transmettre le rapport userIdsToNotify = {2, 154} -- Si vous utilisez la scène associée pour la MAJ, passer cette variable à true useSceneToRefresh = false -- Heure à laquelle vous souhaitez générer le rapport journalier reportTime = "23:59" -- Tarifs des kWh 2015 hcCost = 0.0623 hpCost = 0.1019 deviceId = fibaro:getSelfId() --- Usefull Functions --- function debug(text, color) color = color or "white" fibaro:debug(string.format('<%s style="color:%s;">%s</%s>', "span", color, text, "span")) end function setDevicePropertyValue(id, label, value) fibaro:call(id, "setProperty", "ui."..label..".value", value) end function getDevicePropertyValue(vDeviceid, propertyName) return fibaro:getValue(vDeviceid, "ui."..propertyName..".value") end function createGlobalIfNotExists(varName, defaultValue) if fibaro:getGlobal(varName) == "" then debug("Création de la variable "..varName.." avec comme valeur par défaut "..defaultValue) newVar = {} newVar.name = varName newVar.value = defaultValue HC2 = Net.FHttp("127.0.0.1", 11111) HC2:POST("/api/globalVariables", json.encode(newVar)) end end function refreshEcoDevicesStats() if not useSceneToRefresh then fibaro:call(deviceId, "pressButton", 5) fibaro:sleep(1000) end jsonStats = fibaro:getGlobalValue("ecoDevicesStats") if not string.find(jsonStats, '{"product":"Eco-') then debug("An error occured -> "..jsonStats, "red") debug("No stats found, please check documentation and configuration", "orange") return false end ecoDevicesStats = json.decode(jsonStats) tarif = string.format("%.2s", ecoDevicesStats[teleInfoNB.."_PTEC"]) conso = ecoDevicesStats[teleInfoNB.."_PAPP"] hcIndex = ecoDevicesStats[teleInfoNB.."_HCHC"] hpIndex = ecoDevicesStats[teleInfoNB.."_HCHP"] hcIndexStr = "HC : "..string.format("%.3f", hcIndex/1000) hpIndexStr = "HP : "..string.format("%.3f", hpIndex/1000) fibaro:log("Tarif : "..tarif.." - Conso : "..conso.." VA".." - "..hcIndexStr.." - "..hpIndexStr) iconId = baseIconId if tarif == "HP" then activeIndex = hpIndexStr inactiveIndex = hcIndexStr iconId = iconId + 9 else activeIndex = hcIndexStr inactiveIndex = hpIndexStr end -- Mise à jour des Labels setDevicePropertyValue(deviceId, "labelTarif", tarif) setDevicePropertyValue(deviceId, "labelConso", conso.." VA") setDevicePropertyValue(deviceId, "labelActiveIndex", activeIndex.." kW") setDevicePropertyValue(deviceId, "labelInactiveIndex", inactiveIndex.." kW") -- Mise à jour de l'icône conso = ecoDevicesStats[teleInfoNB.."_PAPP"] if conso >= 1000 then if conso < 9000 then iconId = iconId + tonumber(string.format("%.1s", conso)) else iconId = iconId + 8 end end fibaro:call(deviceId, "setProperty", "currentIcon", iconId) return true end function refreshDayStats() day_HC_Conso = hcIndex - day_HC_Index day_HP_Conso = hpIndex - day_HP_Index day_HC_ConsoStr = "HC : "..day_HC_Conso.." W" day_HP_ConsoStr = "HP : "..day_HP_Conso.." W" if tarif == "HP" then activeDayIndex = day_HP_ConsoStr inactiveDayIndex = day_HC_ConsoStr else activeDayIndex = day_HC_ConsoStr inactiveDayIndex = day_HP_ConsoStr end -- Calcul du coà»t en € dayCost = ((day_HP_Conso * hpCost) + (day_HC_Conso * hcCost)) / 1000 dayCost = dayCost + (dayCost * 0.2) dayCostStr = "Coà»t : "..string.format("%.2f", dayCost).." €" setDevicePropertyValue(deviceId, "labelActiveDayIndex", activeDayIndex) setDevicePropertyValue(deviceId, "labelInactiveDayIndex", inactiveDayIndex) setDevicePropertyValue(deviceId, "labelToday", dayCostStr) end function reportDayStats() message = "HC : "..day_HC_Conso.." Watts\nHP : "..day_HP_Conso.." Watts\n"..dayCostStr for k,v in pairs(userIdsToNotify) do fibaro:call(v, "sendEmail", "Consommation électrique du "..os.date("%d/%m/%Y"), message) end end function checkCptRaz() -- Tous les jours à minuit, je stockera valeur de l'index en cours if tostring(os.date("%H:%M")) == reportTime or day_HC_Index == 0 or ecoDevicesStats.raz then debug("Initialisation du compteur journalier", "green") if tostring(os.date("%H:%M")) == reportTime then reportDayStats() end day_HC_Index = hcIndex day_HP_Index = hpIndex fibaro:setGlobal("day_HC_Index", day_HC_Index) fibaro:setGlobal("day_HP_Index", day_HP_Index) while tostring(os.date("%H:%M")) == reportTime do fibaro:sleep(1000) end end end -- Création automatique des variable globales createGlobalIfNotExists("ecoDevicesStats", "0") createGlobalIfNotExists("day_HC_Index", "0") createGlobalIfNotExists("day_HP_Index", "0") -- Je rafraichis les stats une première fois pour initialiser mes variables locales if not refreshEcoDevicesStats() then return end day_HC_Index = tonumber(fibaro:getGlobalValue("day_HC_Index")) day_HP_Index = tonumber(fibaro:getGlobalValue("day_HP_Index")) -- Boucle principale while true do -- ## Pensez à bien choisir votre méthode de mise à jour des stats -- ## Méthode 1 (useSceneToRefresh = true) ## : Vous utilisez la Scene de Mise à jour des stats qui évite -- le changement d'icône indésirable -- ## Méthode 2 (useSceneToRefresh = false) ## : Pas besoin de créer la scene mais entrainera un court changement -- de l'icône durant le reresh contrairement à la précédente if not refreshEcoDevicesStats() then return end refreshDayStats() checkCptRaz() fibaro:sleep(2000) end saut de ligne Historique des versions : - V0.1 du 11/05/2015 : Eco_Devices_Live_Day_Reporter_V0.1.vfib
  23. Module Virtuel "hc2 - Diagnostics"

    Hello, Voici un petit module virtuel qui va interroger la HC2 et qui permet quand on est pas à la maison, de garder un oeil sur la mémoire utilisée par notre HC2, la charge CPU et l'espace disponible pour le système respectivement le recovery. Voici mon icône, si cela peut vous intéresser...: Voici le module virtuel : HC2_Diagnostics.vfib Pour que ça marche, importer le Virtual Device et c'est prêt. Bonne découverte. @+ Razowski
  24. VERIFICATEUR D'ID Très souvent, trop souvent, notre HC2 plante car nous utilisons des IDs (identifiants) qui n'existent pas/plus. Ces identifiants ont tendance à changer lors : d'une mise à jour de la box de la reconfiguration d'un device Parfois, même un simple changement de pile Bref, il est difficile de contrôler périodiquement tous nos scènarios, VD, ... Voici donc un scénario qui va "tenter" de faire cette vérification pour vous. Ce scénario N'EST PAS intelligent, il analyse votre code sans le comprendre et vous affiche des éléments qui méritent d'être vérifiés. Ce scénario peut vous envoyer un push en cas d'avertissement rencontré, peux tourner à intervalle régulier et vous envoyer un rapport par email. Lorsque ce scénario rencontre quelque chose d'étrange, il vous affiche la ligne suivante : [DEBUG] 09:57:24: checking scene : [425] Graphs pull [DEBUG] 09:57:24: code --> contient une référence erronée dans fibaro:call(81, "pressButton", "1") [ignored = {id=425, field="81"}] Vous allez donc vérifier le code de votre scène (Graphs pull) dans cet exemple. Si effectivement l'ID n'existe plus, il vous suffit de corriger votre code. Inversement, si cet avertissement n'a pas de sens, il vous suffit de copier le code commencant par ignored [ignored = {id=425, field="81"}] situé en fin de ligne et de le copier entre les deux lignes suivantes local ignored = { -- {id=425, field="81"}, -- Graph pull - Ligne en commentaire } Ainsi cette scène ignorera cet avertissement pour les prochaines fois. Cette scène nécessite un petit effort de mise en place mais permet de corriger et prévenir des erreurs d'ID qui peuvent être désagréable. Courage et n'hésitez pas si vous avez des questions. Ci-joint la scène en question et l'icone créé par @sebcbien. Historique : 1.0 -> Initialisaton 2.0 -> vérifie ou non les scènes et VDs désactivés (voir local checkDisabled = false) 2.0 -> corrige l'analyse de l'entête des scènes (du mois, je crois) 2.0 -> permet d'ignorer certaines erreurs (voir local ignored = {}) 2.1 -> optimisation du code 2.2 -> lors de la recherche de la valeur d'une variable, prend en compte la position dans le code 2.3 -> Vérifie les variables courantes : "id", "deviceid", ... (voir local mostUseVariables = {}) 3.0 -> Auto-détection de GEA 3.1 -> Ignore les warnings liés à cette propre scène 3.2 -> Autostart et envoi de push + notification en cas de problème 3.3 -> Envoi de mail + relancement automatique toutes les X heures 3.4 -> Mise à disposition des utilisateurs 3.5 -> Affichage du nom du bouton en cas d'avertissement 3.6 -> Ne confond plus les variables contenant caractères et chiffres (Windows5, Radiateur_4) avec des IDs de module 3.6 -> Ne confond plus le numéro du CentralSceneEvent avec un ID de module CheckAll_v3.6.lua
  25. Notification Center

    Notification Center Le centre de notifications à pour objectif de centraliser au mieux les besoins en communication en mettant à disposition une interface (lua) permettant d’accéder à divers services (HC2 Push & Mail, Pushover, passerelle personnalisée etc.) afin de pousser des messages dynamiques et informations diverses vers l’ extérieur. Version: 1.0.1 Phase du projet : Bêta Actuellement « Notification Center » est capable de gérer de manière automatique des demandes de notifications (concurrentes ou non) en utilisant les services suivants : HC2 Push (Mobile ID) HC2 Email (User ID) Pushover: Simple Notifications for Android, iOS, and Desktop (https://pushover.net/) Pushingbox (http://www.pushingbox.com) Prowl (http://www.prowlapp.com/) En cours d' intégration: Passerelle personnalisée (Ex : script php free sms, etc.) LiveNotifier (http://www.livenotifier.net) Roadmap: SMS Gateway & PAW Notification XBMC (Popup) TTS (support tiers) Messages prédéfinis (avec "template" ou non) Périphérique virtuel avec retour visuel : Nombre d’envois (Jours/mois), état du moteur de notification etc. Table de correspondance Mobile ID / User ID <-> Périphérique / Utilisateur par réflexion de l’API Panic Mode: routage automatique de tous les messages (prioritaires) vers une passerelle GSM (PAW, SMS Gateway) en cas de défaillance de fourniture Internet (ADSL/Fibre/Etc) En cours d'enrichissement...

Footer title

This content can be configured within your theme settings in your ACP. You can add any HTML including images, paragraphs and lists.

Footer title

This is an example of a list.

Footer title

This content can be configured within your theme settings in your ACP. You can add any HTML including images, paragraphs and lists.

Footer title

This content can be configured within your theme settings in your ACP. You can add any HTML including images, paragraphs and lists.

×
/* Navigation */ function ipsfocusNavigation() { var navwidth = 0; var morewidth = $('.ipsNavBar_primary .focus-nav-more').outerWidth(true); $('.ipsNavBar_primary > ul > li:not(.focus-nav-more)').each(function() { navwidth += $(this).outerWidth( true ) + 2; }); var availablespace = $('.ipsNavBar_primary').outerWidth(true) - morewidth; if (availablespace > 0 && navwidth > availablespace) { var lastItem = $('.ipsNavBar_primary > ul > li:not(.focus-nav-more)').last(); lastItem.attr('data-width', lastItem.outerWidth(true)); lastItem.prependTo($('.ipsNavBar_primary .focus-nav-more > ul')); ipsfocusNavigation(); } else { var firstMoreElement = $('.ipsNavBar_primary li.focus-nav-more li').first(); if (navwidth + firstMoreElement.data('width') < availablespace) { firstMoreElement.insertBefore($('.ipsNavBar_primary .focus-nav-more')); } } if ($('.focus-nav-more li').length > 0) { $('.focus-nav-more').removeClass('focus-nav-hidden'); } else { $('.focus-nav-more').addClass('focus-nav-hidden'); } } $(window).on('load',function(){ $(".ipsNavBar_primary").removeClass("focus-nav-loading"); ipsfocusNavigation(); }); $(window).on('resize',function(){ ipsfocusNavigation(); }); // Make hover navigation work with touch devices // http://osvaldas.info/drop-down-navigation-responsive-and-touch-friendly ;(function(e,t,n,r){e.fn.doubleTapToGo=function(r){if(!("ontouchstart"in t)&&!navigator.msMaxTouchPoints&&!navigator.userAgent.toLowerCase().match(/windows phone os 7/i))return false;this.each(function(){var t=false;e(this).on("click",function(n){var r=e(this);if(r[0]!=t[0]){n.preventDefault();t=r}});e(n).on("click touchstart MSPointerDown",function(n){var r=true,i=e(n.target).parents();for(var s=0;s ul > li:has(ul)').doubleTapToGo(); var browserResponsiveWidth = 980; var defaultBrowserWidth = $(window).width(); var headerHeight = $("#header").height(); var headerWrap = $(".headerWrap"); var headerBackgrounds = $(".headerBackgrounds"); var headerBlur = $(".headerBlur"); var blurEnd = 110; var headerEffects = function(){ var amountScrolled = $(window).scrollTop(); // Make navigation fixed if( amountScrolled >= headerHeight ){ headerWrap.addClass("fixedBlur"); } else { headerWrap.removeClass("fixedBlur"); } // Blur header if( (amountScrolled <= blurEnd) ){ headerWrap.removeClass("blurred"); } else { headerWrap.addClass("blurred"); } // Parallax effect var translateHeader = amountScrolled / 2; if( amountScrolled <= headerHeight ){ headerBackgrounds.css( "margin-top", translateHeader + "px" ); } else { headerBackgrounds.css( "margin-top", (headerHeight / 2) + "px" ); } } if( $('body').hasClass('wDesktop') ){ $(window).scroll(function(){ headerEffects(); }); }; });