Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'hcl'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Nouveau ? Présentez-vous
    • Le bistrot
    • Mon installation domotique
    • Autres Solutions Domotiques
  • La HC2 et ses périphériques
    • La Home Center pour les nuls
    • Home Center 2 & Lite
    • Modules Fibaro
    • Modules Z-wave
    • Périphériques et matériels autres
    • Plugins
    • Alarme & Vidéo-surveillance
    • Multimédia
    • Chauffage et Energie
    • Actionneurs & Ouvrants (Portail, volets...)
    • Eclairage
    • Applications Smartphones et Tablettes
    • English Section
  • Les objets connectés
    • Les Assistants Vocaux
  • Fibaro's Awards
    • Membre du mois
    • Jeux concours & Cadeaux
  • Les bonnes affaires
    • Sites internet
    • Petites annonces

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Jabber


Skype


Ville :


Intéret :


Version

12 résultats trouvés

  1. Ce topic a pour objectif d'inventorier les numéros de série et date d'achat des box Home Center 2 et Home Center Lite de Fibaro, afin de situer l'âge de nos box, notamment pour ceux qui l'ont acheté d'occasion. De plus, si nous obtenons suffisamment d'information, cela pourrait permettre d'établir une courbe de tendance des ventes. Règle du jeu : - donner le type de box (HC2 / HCL / HC3 (quoi on peut rêver )) - donner le numéro de série arrondi à la centaine la plus proche (afin de conserver l'anonymat) - donner la date d'achat de la box neuve (le mois et l'année suffisent) Je commence : HC2 : 15100 : 11/2013
  2. Bonjour à tous, Je fais appel à vous pour m'aider à configurer un virtual device dans le but de contrôler une caméra Foscam FI9816P. Je résume: J'ai bien intégré ma caméra dans ma HCL et les commandes ainsi que les snapshots fonctionnent depuis l'appli mobile. (Android) Seulement, j'aimerais que lorsque j'active l'alarme à travers le panel Fibaro que la caméra se positionne elle-même selon un preset que j'ai enregistré sur la caméra. Même chose quand je désactive l'alarme, la caméra changera de position. Jusqu'ici j'ai crée un VD avec deux boutons "On" et "Off" pour tester les commandes GET vers la caméra et déjà ça coince : la caméra ne bouge pas. Voici les détails du VD : Bouton 1 Label : ON ID : button_0_0 Commande : GET cgi-bin/CGIProxy.cgi?cmd=ptzGotoPresetPoint&name=Position&usr=XXXXX&pwd=XXXXX HTTP/1.10x0D0x0A0x0D0x0A Main : uncheked Bouton 2 Label : OFF ID : Button12 Commande : GET cgi-bin/CGIProxy.cgi?cmd=ptzMoveUp&usr=XXXXX&pwd=XXXXX HTTP/1.10x0D0x0A0x0D0x0A Main : Checked Je précise que les commandes ont fonctionné en testant dans un navigateur. Voilà j’espère avoir été compréhensible sinon dites-le moi. Aussi, si y'a meilleure méthode je suis preneur Merci !
  3. Google Calendar vers HC2/HCL (dernière mise a jour : 23/02/15) Bien que d'autres solutions permettant de piloter sa box depuis un agenda Google existent déjà (je pense bien entendu aux formidables travaux de Kriek), je n’en ai pas trouvé qui réponde parfaitement à mes besoins. Je vous propose donc de partager ce à quoi je suis arrivé... Le besoin : Le but étant de « programmer » l’ouverture/fermeture de mon portail à date et heure fixe, de lancer une machine à laver a telle heure, de gérer une variable indiquant si je suis en congé ou pas, etc. (voilà ça va pas péter plus loin que ça), j’ai besoin de : quelque chose de simple à utiliser qui me permet en ajoutant un événement dans un calendrier Google de déclencher une scène ou un bouton sur ma box, quelque chose de simple à configurer, et surtout sans script LUA : en fait j’ai une HC2 mais je dois également piloter une HC Lite et je veux donc une solution unique (v1.2) pour certains besoin "urgents" ou il est souvent plus rapide de s'envoyer un mail que d'ajouter une entrée dans le calendrier, avoir la possibilité de traiter les mêmes commandes mais envoyées par mail cette fois ci. La commande sera traitée dans la foulée de la récéption du message, il n'y a pas de notion de scheduling dans ce cas. La solution envisagée : Avec la contrainte de la HC Lite, il me faut trouver une solution d’héberger « le script » ailleurs. Pas possible de l’embarquer sur la box et d’être autonome. En même temps, vu que je veux utiliser Google Calendar (pour des raison de facilité d’accès et de gestion), autant héberger mon script sur Google Drive. Afin d’en faciliter l’utilisation et dans le but de partager tout ce bordel, je suis passé par une spreadsheet Google qui embarque mon script. En effet, je trouve ça plus « simple » de modifier le texte d’une cellule plutôt que de toucher a des lignes de code. Ceci dit, faudra quand même se retrousser un poil les manches pour installer le tout… Installation : 1) Tout d’abord il faut récupérer la spreadsheet Google dont le lien de partage est le suivant : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1JdygLOXaGJdJ9WL4t_UUHejao6vfYurjc_D7PybdWro/edit?usp=sharing Copiez la dans votre Google Drive en faisant Fichier > Créer une copie... depuis la spreadsheet (v2.0) Depuis la v2, les données ont été séparées sur 3 onglets différents : Configuration : Toutes les données de configuration ont été regroupées ici Commandes : Permet de définir les différentes commandes mises à disposition Data : il s'agit des données interne à la spreadsheet, il n'y a rien a toucher ici. 2) Modifiez le contenu de la premiere feuille afin de définir les différents paramètres de connexion a votre Home Center (qu’elle soit Lite ou 2) et l’ID du calendrier Google qui sera utilisé pour gérer l’activité de votre box. Donc si vous n’avez pas de calendrier dédié, c’est le moment de le créer… (v1.2) Sélectionnez la version du firmware que vous avez 3.x ou 4.x. (v1.2) Vous avez la possibilité de spécifier quel label Gmail est a surveiller (cf. Gestion des mails ci dessous) ainsi que les caractères qui permettrons d'identifier le contenu utile du mail de votre signature de mail (dans le cas ou vous en utilisez une) (v2.0) Vous avez maintenant la possibilité d'activé ou pas la prise en compte des événement du calendrier et/ou des emails (v2.0) Dans le cas des traitements de emails, il y a la possibilité de demander un accusé de réception de la commande. En gros vous envoyez un email contenant la commande a executer et on vous répond si l'action a été traitée avec succès ou pas. 3) Dans la partie « Définition des commandes » il s’agit de définir les différentes ordres qui seront reconus : ID : il s’agit de l’identifiant de la commande. A vous de le choisir. C’est cet identifiant que vous allez utiliser par la suite dans votre calendrier Google Description : bon je passe sur la description de ce champs... Action : Différentes action sont gérées par le script : gestion de scenes, d’interrupteurs, de variateurs, de volets roulants ou de modules virtuels. En fonction de ce que vous sélectionnez, les 3 autres paramètres du tableau auront une signification bien précise. Une note dans chaque cellule est ajouté automatiquement afin de vous guider dans la saisie de la définition de votre commande Module ID : En fonction du type d’action il faudra renseigner l’ID du module ou de la scene correspondante Paramètre 1 et 2 : dépendent aux aussi du type d’action sélectionné (Start/stop pour une scene, on/off pour un inter, % de variation pour un dimmer, etc.) 4) Basculez dans le script associé via le menu Outils>Editeur de scripts… 5) Vous allez devoir activer les API Google nécessaires via le menu Ressources>Services avancés de Google… Dans la fenêtre qui s’ouvre, activez Calendar API (si ce n’est pas déjà fait), puis activez le aussi dans la Google Developpers Console (vous avez un lien dans cette même fenêtre qui vous y conduit) 6) Ajoutez un déclencheur sur votre script afin d’executer chaque minute la fonction Gcal2HC : - Depuis l'editeur de script, menu Ressources > Déclencheurs du projet actuel - Dans la nouvelle fenêtre qui vous indique qu'aucun déclencheur n'est actuellement configuré, cliquez sur le lien pour en ajouter un - Configurez votre déclencheur en sélectionnant la fonction Gcal2HC et l'événement En fonction du temps/Minuteur/Chaque minute 7) Maintenant que tout est activé et qu’une commande a été configurée, revenez dans votre spreadsheet 8) Allez dans le menu Gcal2HC tools>Tester une commande. (v2.0) Une nouvelle fenêtre listant les commandes disponibles va s'ouvrir. En cliquant sur le bouton de la commande vous pouvez tester directement cette dernière. Un certain nombre d’autorisations vont vous être demandé… 9) (v2.0) Même si vous n'avez pas encore créé d'événement ou envoyé un email, passez sur les autres menus Gcal2HC tools>Relever les événements et Gcal2HC tools>Relever les emails afin de valider les autorisations d'accès nécessaires Bon à partir de là , si vous n'utilisez pas la fonctionnalité de gestion par email vous pouvez passer au paragraphe Utilisation sinon configurez votre compte gmail comme indiqué ci-dessous … (v1.2) Configuration Gmail : Le principe de cette fonctionnalité est simple : au lieu de saisir une commande dans la description d'un événement calendrier, on envoi tout simplement un email contenant cette description. Sur réception de l'email, la commande est analysée (comme pour les événement du calendrier) et exécutée dans la foulée. Afin de rendre ce processus simple, on ne va traiter que les messages reçus sur le compte Gmail et qui ont le label qui a été initialisé dans la partie déclarative de la spreadsheet. Les labels imbriqués sont supportés, il suffit de les séparer par un '/'. Exemple : Domotique/ToDo Je vous laisse le soin de créer une règle dans votre compte Gmail afin de "tagger" automatiquement les message qui vont bien avec le bon label (par exemple une règle basé sur l'expediteur, le destinataire et l'objet du message.) C'est le contenu du message (le body) qui doit contenir la chaine texte correspondant à la commande a executer. Dans le cas (et c'est souvent le cas sur mobile) ou vous avez une signature qui s'ajoute automatiquement a votre message, vous pouvez spécifier les caractères qui permettrons de délimiter la partie utile du message de votre signature (par exemple --) Attention : Dès lors que le message est traité il est automatiquement déplacé dans la corbeille. (v2.0) Si vous envoyez la commande HELP par email, on vous répond avec la liste des commandes disponibles. C'est ppratique lorsqu'on a beaucoup de commandes et qu'on ne se souvient plus de l'ID des commandes... Utilisation : 3 types d’utilisations sont possibles : 1) La première, que vous connaissez déjà , consiste à déclencher l’action directement depuis la spreadsheet (cf. étapes 7 et 8 de l’installation). Ceci permet de mettre au point une commande sans avoir à la programmer dans son calendrier et attendre que tout se déclenche. 2) Déclenchement programmé depuis votre calendrier. Pour cela il suffit de créer un événement à une heure précise (sans durée, donc heure de début = heure de fin). Vous mettez le titre que vous désirez (pour que ce soit parlant pour vous) et ajoutez dans le champs Description l’ID de la commande à executer. Voilà c’est tout, toutes les minutes le script va tourner et dès qu’un événement arrive à échéance, la commande associée sera exécutée. 3) (v1.2) Déclenchement suite à la réception d'un email Voici quelques screenshots : Remarques : 1) J’utilise l’API http pour piloter la box, donc ça n’a rien a voir avec la solution de Kriek qui est bien plus puissante et propre ! Mais bon, avec la HC Lite, je ne vois pas comment faire autrement. Peut être avec l’arrivée de la v4 (si elle arrive un jour…). Du coup obligé d'exposer la box sur le net, ça ne me plait pas trop non plus, mais bon ... 2) Je ne traite pas les événements sur la journée mais que des événement à des instant précis 3) Je ne traite pour l’instant qu’une seule commande par événement 4) Autre limitation : si pendant une certaine période la communication avec la Home Center est coupée, les événements de cette période sont tout simplement perdus… 5) Bien entendu, il ne faut pas modifier la spreadsheet ca il y a des références à des cellules en dur dans le code (houuuuu que c’est pas beauuuuu ça aussi…) 6) Dernier point, ça fait juste quelques jours que j’ai ça en place, et je n’ai pas encore tout migré de mon ancien système vers la HC2. Donc si vous rencontrez des bugs et autres bizarreries… c’est normal Historique : 09/11/2014 - v1.0 : version initiale 31/12/2014 - v1.2 : correction bug su l'utilisation du SWITCH préparation pour la sortie du la v4.x ajout du traitement des commandes envoyées par mails 04/01/2015 - v1.3 : ajout support API pour Notification, Mise a jour des variables globales et Armer les devices 23/02/2015 - v2.0 : refactoring de la spreadsheet et du code ajout de l'accusé de réception de la commande par email ajout de l'aide par email
  4. arqisac

    Module Virtuel Squeezbox Pour Hcl

    Module Virtuel Squeezbox Pour Hcl alors, bien le bonjour ! pour faire le VD 1 étape. installer firefox et additionner le plugin firebug, ( le chrome le fait sans doute aussi) remplir l'adresse ip de votre serveur LMS et le port 9000, de base si vous l'avez pas changer. ensuite ouvrir cette adresse dans votre firefox http://192.168.X.XXX...button&p1=play la fenêtre qui s'ouvre est moche, mais bon, l'important maintenant quand on clique sur une commande, on copie simplement l'url qui apparaît en haut par exemple un PLAY sa donne http://192.168.xxx.x...p0=play&player=MACDUPLAYERSELECTIONNER VOILA. Maintenant passons a nos buttons GET /status.html?p0=play&player= 00:00:00:00:00:00 HTTP/1.1 Host: 192.168.x.xxx:9000 0x0D0x0A0x0D0x0A alors il suffit de remplacer le mac du player en cause, attention l'ip en bas et toujours celui du server !!! C donc bien simple, nos boutons commencent toujours par le GET, ensuite on paste la URL a partir du /Status bla bla et on remet HTTP/ etc etc alors après avoir fait les boutons, play pause next preview random replay etc selon vos besoins. on passe au playlist etc. la sur firefox ouvrir 192.168.x.xxx:9000 et activer le plugin firebug. alors quand vous etiez sur votre lms, et cliquer sur play d'une playlist, il va apparaître un http avec 192.168.x.xxx:9000/anyurl? etc etc !!! ce sont cela que l' on veut !!!! la technique ensuite pour le bouton du VD et la même que faite plus haut. ok Bon le truc sympa c'est que j'ai crée des alertes en mp3, http://www.fromtexttospeech.com/ sonnette, alarme active, désactive, invasion, alerte incendie, alerte inondation, alors ensuite suffit de linker tous cela, mettre le shuffle on, et voila on a des alertes pour tout lol. pour finir, les playlist radio, on sélectionne les radios préférées d'un style, e on peut faire next, simple. j'ai aussi fait les sons de la nature, la dame a la maison adore TRUC ENCORE A FAIRE !!! grouper les players !!! j'ai pas encore le slidder de volume, je sais pas le faire, j'ai fait 10%20% 30%40% 50%60% 70%80% 90%100%... c plus facile. ni l' état de la musique qui passe. si quelqu'un a une idée ? Voila, alors je remet ce link a partir duquel je me suis inspirer pour faire mon installation,,,,, 7 zones sonorise avec 720euros... http://www.maison-et...y-pi-hifiberry/ sinon vous pouvez toujours installer XSQUEEZE addon pour KODI, génial aussi Merci a bientôt !! squeezebox+HCL .V3.vfib
  5. Accès Sécurisé aux HCL et HC2 par Reverse Proxy Préambule : Dés qu’on commence à avoir plusieurs appareils connectés chez soi et que l’on désire pouvoir y accéder de l’extérieur, cela peut vite devenir un casse tête. Notamment dans le cadre de la domotique où les objets connectés peuvent vite envahir la maison et bien évidemment pour les objets non Clouds l’accès depuis l’extérieur est compliqué et risqué. Il est fréquent de constater que les membre du forum se poser la question : Comment sécuriser mes accès à ma boxe Fibaro et autres composants de son réseau. Pour ce faire, il y a de nombreuses solutions possibles : Utiliser le services mis à disposition par Fibaro, l'accès par Fibaro ID (accessible ici : https://dom.fibaro.com/cmh/login) La mise en oeuvre d'un accès au travers d'un tunnel VPN L'ouverture de port sur son routeur opérateur (Freebox, LiveBox, BBox, SFR Box, ...) et l'utilisation de NATage transférer les flux réseau jusqu'à votre boxe Fibaro (pas très sécurisé) L'utilisation du principe précédent, mais en le sécurisant par la mise en oeuvre d'un proxy inverse (Reverse Proxy). ... Objectif : L'idée est de permettre un accès direct à nos boxes Fibaro depuis l'extérieur de notre réseau (via internet) tant en limitant les risques liés à la sécurité des accès. Mise en garde : N'étant aucunement un expert en la matière, il est évident que je décline toute responsabilité sur la mise en oeuvre de ce tuto. Dans mon contexte, j'expose des choix personnels de matériels/logiciels qui me sont propre. Il ne s'agit donc pas d'une préconisation. Il vous appartient de vous faire votre propre avis et de déterminer la solution qui s'adapte au mieux à votre environnement et vos usages. Le Projet : Après de multiples recherches et la demandes de certain membres du Forum, je me suis dit que ce serait sympathique de partager mon expérience et vous expliquer la mise en oeuvre de la dernière solution évoquée ci-dessus (avec un Reverse Proxy). L'intérêt principale que je vois dans de la mise en oeuvre d'un Reverse Proxy est de rendre transparent (invisible vue de l'extérieur) l'organisation de votre réseau (adressage IP, port réseau, ...). et de sécuriser les accès depuis l'extérieur de votre réseau. Pour plus de détails sur la fonction Reverse Proxy, voir ci-dessous le chapitre sur les sources d'informations. Cette solution présente notamment, les avantages suivants : de ne pas à avoir à ouvrir un nombre très important de ports sur votre routeur et/ou votre box internet. d'ouvrir qu'un seul port réseau (voir 2 : http = 80, https = 443, ou autre) et de limiter les transferts de adresse IP et Ports entre vos équipements. de simplifier la gestion des règles de votre par-feu (firewall) d'utiliser un nom de domaine qui vous est propre et auquel il va être possible d'associer des noms (sous-domaine) aux l'équipements / Applications auxquels vous souhaitez accéder. comme pars exemples : votre boxe Fibaro votre NAS Synology votre routeur qui gère votre réseau (pas celui de votre opérateur internet) tous vos composants accessibles sous une adresse IP (Caméra IP, IPX800, Ecodevice, Raspery PI, PC de votre réseau, ...) votre serveur WEB (Web Station, ...) votre console de gestion de vos caméras (Surveillance Station, ...) ... le chiffrement des échanges par protocole SSL (par échange de certificats) en HTTPS Il y a de nombreuses manière pour mettre en place un Reverse Proxy, notamment avec un Raspberry Pi et les logiciels qui vont biens, mais dans mon cas je dispose d'un Nas Synology qui permet de le faire. J'ai donc décidé de vous expliquer comment faire. Pour les autres solutions vous pourrez vous inspirer de celle présentée ici, mais je vous laisse faire les recherches nécessaire et adapter la mise en oeuvre. Schéma : Histoire de visualiser la chose, voici un petit schéma (sans prétentions) qui présent le positionnement logique d'un Reverse Proxy dans une architecture réseau domestique. Je sens que je vais me faire cartonner par le puristes (système/réseau/sécurité) Principe de fonctionnement : La solution fonctionne de la façon suivante : Mon opérateur OVH me fournit un nom de domaine, dans l'exemple : mondomaine.com Ce nom de domaine est associé à mon adresse IP publique fournit par mon opérateur Orange, dans l'exemple 253.18.123.012 (inutile de tester, elle est fictive ) OVH permet de définir des sous-domaines associés à mon domaine et qui pointe sur la même adresse IP publique que celle du domaine. Soit par exemple (cf. schéma) les sous-domaines suivant, pour la boxe Fibaro HC2 : hc2, soit hc2.mondomaine.com, soit l'adresse IP 192.168.0.100, soit URL : https://hc2.mondomaine.com:12345 la caméra 1 : cam1, soit cam1.mondomaine.com, soit l'adresse IP 192.168.0.200, soit l'URL : https://cam1.mondomaine.com:12345 l'application surveillance station présente sur mon NAS Synology : survs, soit survs.mondomaine.com, soit l'adresse IP 192.168.0.10 accessible sur le port 5000. Attention dans le cas il conviendra de compléter l'URL de la façon suivante : https://survs.mondomaine.com:12345/webman/3rdparty/SurveillanceStation/ Si l'on prend l'exemple de la boxe Fibaro, l'accès à celle-ci depuis un PC portable se fait en saisissant dans le navigateur l'URL suivante : https://hc2.mondomaine.com:12345 Qu'est-ce ce qui va se passer : Le navigateur va interroger le serveur DNS (celui qui est configurer sur les paramètre réseau de mon pc portable) pour obtenir l'adresse IP qui est associé au domaine mondomaine.com, soit 253.181.123.012 Le navigateur va se connecter au routeur Livebox selon l'adresse ip 253.181.123.012 sur le port 443. Le routeur Livebox va faire une translation d'adresse (NAT) ip 253.18.123.012, port 443 vers l'ip 192.168.1.2 sur le port 443 (de mon routeur Synology) et transfère dessus la connexion. Le routeur Synology va faire une translation d'adresse (NAT) ip 192.168.0.1, port 443 vers l'ip 192.168.1.10 sur le port 443 (du NAS Synology) et transfère dessus la connexion. Le NAS Synology va envoyer un certificat SSL (lors de la première connexion) au navigateur internet du PC portable. Certificat qu'il convient d'accepter pour qu'il soit enregistré. Le NAS Synology en fonction l'URL (soit hc2.mondomaine.com) va déterminer l'adresse ip et le port (soit la HC2 = 192.168.0.100, port 443) et transfère dessus la connexion. C'est ici que se produit la fonction Reverse Proxy Le navigateur sur le PC portable et la HC2 vont établir ensemble une connexion sécurisée en HTTPS Le navigateur sur le PC portable va afficher la fenêtre de connexion (login/psw) comme si vous étiez directement sur le LAN de la maison. CQFD Sources : Lors de mes recherches, j'ai trouvé quelques articles intéressants qui m'ont aider à mettre en place cet solution, voici les liens (respect des sources ) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Proxy_inverse. Wikipedia présentant les principes de fonctionnement d'un reverse proxy http://sarakha63-domotique.fr/reverse-proxy-sur-nas-synology-ssl/ (article de Ludovic Sarakha, merci à lui). dont j'ai repris ici une partie de sa rédaction (dans un souci de faire au plus simple et plus rapide) Pré-requis : Les éléments que je présente dans le présent TUTO reposent sur les pré-requis suivants : Disposer d'un NAS Synology (dans le cas présenté en DSM version 6.1xxx) Disposer d'un Routeur Synology (dans le cas présenté cas en RSM version 1.1xxx). Elément totalement optionnel. J'ai fais le choix d'avoir un routeur personnel qui me donne une indépendance vis-à-vis de la boxe opérateur et m'évite de tout changer en cas de remplacement de cette dernière. Disposer d'un Routeur Opérateur (dans le cas présenté, il s'agit d'une LiveBox V3 d'Orange) Disposer d'un nom de domaine (dans le cas présenté, il s'agit d'un nom de domaine souscrit chez OVH (14 euros par an) Souscrire à la fourniture d'un certificat SSL (gratuit) auprès de Let's Encrypt. Liens utiles : Vous trouverez ci-dessous quelques liens utiles en relation avec le sujet : https://www.whatsmydns.net. Pour tester les propagations des DNS sur le Web https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/application_appportalias. Fonctionnement d'un Reverse Proxy. Source Synology. https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/connection_ddns. Fonctionnement des DDNS. Source Synology https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/connection_certificate. Fonctionnement des Certificats. Source Synology http://www.nas-forum.com/forum/topic/54453-tuto-sécuriser-les-accès-à-son-nas/. Sécurisation de nos NAS Synology. Source Forum dédié aux équipements Synology. Mise en oeuvre de la solution : Passons maintenant à la partie mise en oeuvre de la solution qui reprend les éléments et l'ordre logique d'une connexion comme exposés au chapitre Principe de fonctionnement. Un petit rappel de quelques notion de base et quelques définitions. Définitions : Adresse IP Sur Internet, les ordinateurs communiquent entre eux grâce au protocole TCP/IP qui identifie chaque machine réseau et chaque ordinateur sous la forme d’une adresse : xxx.xxx.xxx.xxx. DNS Les utilisateurs communiquent avec des adresses IP, mais pour plus de facilité, ces adresses IP sont définies en noms de domaine plus faciles à retenir. Le DNS (ou Domain Name System) permet entre autres de traduire un nom de domaine en adresse IP afin que vos requêtes puissent arriver jusqu’au serveur cible. Différences serveurs/zone DNS Les serveurs DNS sont les serveurs étant déclarés pour un nom de domaine. C’est donc ces serveurs qui répondront en premier avant de passer la main à la zone DNS y étant reliée. La zone DNS est un fichier contenant différents enregistrements indiquant entre autres les adresses des serveurs hébergeant votre site (A), ou vos mails (MX). Ces adresses peuvent être sous la forme d’adresse IP ou de noms d’hôtes. DynoHost Si vous disposez d’une connexion internet, votre IP de connexion peut être amenée à changer à chaque reconnexion. DynHOST vous permet de faire pointer votre domaine ou un sous-domaine vers une IP de connexion, et si elle change, de la mettre à jour en temps réel à l’aide d’un identifiant et d’un mot de passe. Ainsi, vous pouvez faire de l’hébergement sur votre propre connexion internet. Comme indiqué dans la partie pré-requis, il convient de disposer d'un nom de domaine. Dans le cas présent, celui-ci est souscrit auprès d'OVH et il se nomme : mondomaine.com Pour pouvoir accéder aux applications de votre réseau, il convient d'associer à ce nom de domaine des sous-domaine qui vont correspondre à ces applications. Commençons donc par construire une Configuration du DynHost et ses identifiants et des sous-domaine. 1 - Configuration de votre domaine chez OVH : A) Ajout de votre nom de domaine au DynHost Connectez-vous à l’espace client OVH et identifiez-vous et accédez à la partie gestion des Domaines. Voir ci-dessous. 1) Dans le menu de gauche, sélectionnez ” Domaines “, puis choisissez votre nom de domaine et cliquez sur l'onglet DynHost. 2) Vérifier : votre domaine apparait bien dans la liste des DynHost (précédé d'un point) que la Cible correspond bien à votre adresse IP publique (celle fournit pas votre opérateur internet) 3) Si votre domaine apparait bien dans la liste passez au chapitre Création d'un identifiant de gestion du DynHost n'apparait pas dans la liste, Cliquer sur Ajouter un DynHost et continuer la suite de ce chapitre Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Vérifier que votre nom de domaine apparait bien ici 2) Laissez cette zone vide 3) Saisissez l'adresse IP publique (celle fournit pas votre opérateur internet) 4) Cliquez sur Valider Vous arriverez automatiquement sur la fenêtre suivante, qui confirme que votre domaine a bien été ajoutée au DynHost 1) Message de confirmation de l'ajout de votre nom de domaine au DynHost (précédé d'un point) 2) Vous devriez voir ici votre nom de domaine 3) Cliquez sur le bouton Gérer les accès afin de créer un identifiant de gestion du DynHost Si vous possédez une adresse publique fixe (fournie par votre opérateur internet), vous pouvez passer directement au chapitre C) Gestion de Redirections. B ) Création d'un identifiant de gestion du DynHost Vous arriverez automatiquement sur la fenêtre suivante qui liste les identifiants déjà créés : 1) Vérifiez si vous avez déjà un identifiant de gestion de vos DynHost : 2) Si vous avez déjà un identifiant de gestion de vos DynHost et que vous connaissez le mot de passe, vous pouvez aller directement au chapitre de la Gestion des Redirection 3) Sinon Cliquez sur le bouton Créer un identifiant et continuer la suite de la procédure Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Saisissez un nom d'identifiant. dans l'exemple : indent 2) Saisissez le caractère * (cet identifiant vous permettra de gérer l'ensemble de vos sous-domaines) 3) Saisissez un mot de passe 4) confirmez le mot de passe 5) Cliquez sur Valider Nota : Pensez à noter votre identifiant et son mot de passe, il sera utile plus loin dans la procédure Vous arriverez sur la fenêtre suivante, qui vous confirmera la création de cet identifiant. 1) Confirmation de la création de l'identifiant 2) Cliquez sur Redirection Vous arriverez sur la fenêtre suivante, qui liste vos identifiants. Puis passons à la gestion des redirections. C) Gestion de Redirections La redirection permet de redirections de vos domaines et sous domaine vers d'autres adresses web ou vers des serveurs. Nous allons donc ici définir des noms de redirection qui vont correspondre à nos application auxquelles nous souhaitons accéder depuis Interne. Prenons pour exemple : une HC2 Fibaro. (mais ça pourrait être également la console de notre NAS Synology) 1) Cliquez sur Actions une redirection Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous allez saisir les informations relatives à un sous-domaine (application) 1) Saisissez un préfixe qui identifiera votre application 2) Cochez Rediriger aussi www.hc2.mondomaine.com (optionnel) 3) Cliquez sur Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous allez préciser qu'il s'agit d'une redirection sur un serveur OVH 1) Sélectionner vers un serveur OVH ou ailleurs. 2) Cliquez sur Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous allez préciser que le moyen de redirection doit être fait avec un nom de domaine. 1) Sélectionner l'option avec un nom de domaine. 2) Ignorer le message d'attention 3) Cliquez sur Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous allez préciser que le domaine correspond à votre domaine. 1) Saisissez votre nom de domaine. 2) Ne cochez pas la case Ajouter le domaine 3) Cliquez sur Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle est présenté un synthèse de ce qui va être créé. 1) 2 redirection vont être créées hc2.mondomaine.com et www.mondomaine.com (optionnel) 2) Ces 2 redirection vont être associées au domaine créé: mondomaine.com (de telle sorte que ces 2 redirections vont reprendre automatiquement l'adresse IP de mondomanie.com) 3) Cliquez sur Valider Vous arriverez sur la fenêtre suivante qui vous indiquera la confirmation de l'ajout de 2 redirections. 1) Message de confirmation de l'ajouts des redirections. 2) Domaine hc2.mondomaine.com (ces noms ne seront pas forcement en début de liste, il convient de parcourir la liste pour vérifier leur existence) 3) Domaine www.mondomaine.com (ces noms ne seront pas forcement en début de liste, il convient de parcourir la liste pour vérifier leur existence) (optionnel) 4) Renouvellez l'opération autant de fois que vos applications à ajouter. Nota : Ces ajouts seront également visibles dans la liste disponible dans l'onglet Zone DNS. Nota : La création de ces entrée DNS peuvent prendre jusqu'à 24 heures pour qu'elles soient propagées des les DNS sur internet. Cela veut dire que pendant ce temps, la résolution de votre nom DNS ne sera pas disponible (hc2.mondomaine.com ou www.hc2.mondomaine.com (optionnel)). A tester pour vérifier C'est bon, nous en avons terminé avec la configuration sur le site d'OVH. Passons maintenant à la configuration du NAS Synology 2 - Configuration du NAS Synology : Passons maintenant à la configuration du NAS Synology où nous traiterons de : l'ajouts des entrées dans votre reverse proxy de la mise à jour de vos DDNS de la création du certificat Lets' Enscrypt l'association de vos certificats avec les services (applications) A) Ajout des entrées Reverse Proxy RDV dans le panneau de configuration pour l'ajouts des entrées Reverse Proxy. En occurrence, les applications auxquelles vous souhaitez accéder depuis l'extérieur) Si vous voulez plus de détails sur le fonctionnement du Reverse Proxy, vous trouverez ici le documentation Synology : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/application_appportalias 1) Cliquez dans la section Applications sur Portail des applications. Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Cliquez sur l'onglet Proxy inversé 2) Cliquez sur le bouton Créer Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous pourrez créer vos règles de proxy inversé (vers vos applications) : 1) Saisissez une description de la règle 2) Sélectionnez le protocole HTTPS (cela permettra de chiffrer les transactions entre votre source (navigateur) et votre application cible avec l'utilisation d'un certificat) 3) Saisissez le nom de la redirection que vous avez créée sur le site d'OVH et qui correspond à votre applications. Dans l'exemple, il s'agit hc2.mondomaine.com 4) Saisissez le port 443 (qui correspond au protocole HTTPS) 5) Cochez Activer HSTS 6) Cochez Activer HTTP/2 7) Sélectionnez le protocole HTTP (A ce niveau là vous êtes dans votre réseau, il n'est plus utile de chiffrer la transaction) 8) Saisissez l'adresse IP de votre Cible ou le nom de Host (si vous disposez d'un fichier qui gère vos hostname de votre réseau local, c'est préférable de cette façon si un jour vous souhaitez change les adresse ip de votre réseau local, votre règle de proxy inversé continuera de fonctionner) 9) Saisissez le port 80 (qui correspond au protocole HTTP) 10) Cliquez sur le bouton Ok Vous obtiendrez le résultat suivant : 1) Recommencez en Cliquant sur le bouton Créer pour chacune de vos règles (application/sous-domaine) B ) Mise à jour de vos DDNS RDV dans le panneau de configuration pour l'ajouts des mises à jour de DDNS. En occurrence, votre domaine. L'objectif ici est que l'adresse IP public (fournit pas votre opérateur) soit actualisé automatiquement dans le DNS d'OVH pour votre domaine. Dans l'exemple mondomanie.com. C'est nécessaire lorsque vous ne disposez pas d'une IP fixe (c'est notamment la cas d'Orange). Nota : Nous traiterons ultérieurement du cas où vous auriez mis en oeuvre une solution FailOver (double connexion opérateur, exemple une ligne 3G/4G qui vient prendre le relais en cas d'indisponibilité de votre box opérateur) Si vous voulez plus de détails sur le fonctionnement des DDNS, vous trouverez ici le documentation Synology : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/connection_ddns 1) Cliquez dans la section Connectivité sur Accès externe. Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Cliquez sur L'onglet DDNS 2) Cliquez sur le bouton Ajouter Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous pourrez ajouter votre règle de proxy inversé (pour votre domaines) : 1) Sélectionnez le Fournisseur de Service : OVH 2) Saisissez votre nom de domaine : dans l'exemple mondomaine.com 3) Saisissez le nom d'identifiant que vous avez créer sur le site OVH. Dans l'exemple mondomaine.com-ident 4) Saisissez le mot de passe le l'identifiant que vous avez créer sur le site OVH. Dans l'exemple mondomaine.com-ident 5) L'adresse affichée correspond normalement à votre adresse IP publique fournit par votre opérateur internet 6) Cloquez sur le bouton pour tester le fonctionnement de la mise à jour du DNS (sous-domaine) chez OVH 7) Si tout est bien configuré, vous devriez obtenir l'indication Normal 8) Cliquez sur le bouton Ok Vous obtiendrez le résultat suivant : C) Création des certificats Let's Encrypt RDV dans le panneau de configuration pour l'ajouts de certificats Let's Encrypt. En occurrence, c'est lui qui va servir au chiffrement de vos connexion HTTPS. il faut d'ABORD rediriger le port 80 du routeur opérateur --> votre routeur personnel --> Nas Synology adapter les règles du FW du Syno (ou les désactiver) pour la durée de la création du certificat Si vous voulez plus de détails sur le fonctionnement des certificats, vous trouverez ici le documentation Synology : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/AdminCenter/connection_certificate 1) Cliquez dans la section Connectivité sur Sécurité. Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Cliquez sur L'onglet Certificat 2) Cliquez sur le bouton Ajouter Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous pourrez ajouter des certificat (notamment Let's Encrypt) : 1) Sélectionnez Ajouter un nouveau certificat 2) Cliquez sur le bouton Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante dans laquelle vous allez nommer le type de certificats (en l'occurence Letf's Encrypt) : Je vous suggère de créer à minima 2 certificats : Un pour l'ensemble de vos applications présentes sur votre NAS Synology (certificat par défaut) (Exemple : Surveillance Station, Photo Station, ...) Un par applications (sous-domaines) externes à votre NAS Nota : Si vous hébergé une application WEB accessible depuis l'extérieur de votre réseau, je vous conseil de créer un certificat spécifique et ne pas utilisé celui par défaut. Un certificat peut être associé à plusieurs applications ou plusieurs nom de sites : ds.mondomaine.com; www.ds.mondomaine.com; survs.mondomaine.com, www.survs.mondomaine.com nota : les "www.xxxxxxx.zzz" sont optionnels. Commençons par les certificat de vos applications présentes sur votre NAS Synology 1) Saisissez dans la description votre nom de sous-domaine correspondant à votre NAS Synology 2) Sélectionnez option Procurez-vous un certificat auprès de Let's Encrypt 3) Cochez : Configurer comme certificat par défaut (Toutes les applications qui seront crées ultérieurement utiliseront ce certificat, sauf si vous modifié l'association que nous venons plus loin) 4) Cliquez sur le bouton Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante dans laquelle vous allez associé le certificat à un nom de domaine : 1) Saisissez dans la description votre nom de sous-domaine correspondant à votre NAS Synology. Dans l'exemple vos applications sur le NAS : ds.mondomaine.com 2) Saisissez votre adresse mail (elle sert notamment à Let's Encrypt à limiter le nombre de certificats souscrits) 3) Dans le champs Autre nom de l'option : Saisissez votre nom de sous-domaine correspondant à votre NAS Synology en ajoutant WWW. devant (optionnel). Dans l'exemple vos applications sur le NAS : www.ds.mondomaine.com; surv.mondomaine.com; www.surv.mondomaine.com Saisissez autant, de nom de sous-domaines que d'applications ou nom de sites qui utiliseront ce certificat. Séparer les par un ; (point-virgule). Dans l'exemple : surv.mondomaine.com; www.surv.mondomaine.com (optionnel) Donc dans l'exemple (NAS Synology et Surveillance Station) ça donne : www.ds.mondomaine.com; surv.mondomaine.com; www.surv.mondomaine.com nota : les "www.xxxxxxx.zzz" sont optionnels. 4) Cliquez sur le bouton Appliquer Vous obtiendrez le résultat suivant : 1) Votre certificat (par défaut) a bien été créé 2) Cliquez sur le bouton Ajouter pour créer les autres certificats (spécifiques aux applications non présentes sur le NAS Synology ou vos Serveurs WEB accessibles depuis internet) Vous arriverez sur la fenêtre suivante, dans laquelle vous allez pouvoir ajouter vos certificats complémentaires : 1) Sélectionnez Ajouter un nouveau certificat 2) Cliquez sur le bouton Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante dans laquelle vous allez nommer le type de certificats. Mais cette fois il convient de ne pas le définir comme par défaut. 1) Saisissez dans la description votre nom de sous-domaine correspondant à vos applications spécifiques non présentes sur le NAS Synology ou vos Serveurs WEB accessibles depuis internet 2) Sélectionnez option Procurez-vous un certificat auprès de Let's Encrypt 3) Décochez : Configurer comme certificat par défaut (nous reviendrons sur ce point plus loin) 4) Cliquez sur le bouton Suivant Vous arriverez sur la fenêtre suivante dans laquelle vous allez associé le certificat à un nom de domaine : 1) Saisissez dans la description votre nom de sous-domaine correspondant à votre boxe HC2 Fibaro. Dans l'exemple vos applications sur le NAS : hc2.mondomaine.com 2) Saisissez votre adresse mail (elle sert notamment à Let's Encrypt à limiter le nombre de certificats souscrits) 3) Dans le champs Autre nom de l'option : Saisissez votre nom de sous-domaine correspondant à votre NAS Synology en ajoutant WWW. devant (optionnel). Dans l'exemple vos applications sur le NAS : www.hc2.mondomaine.com Saisissez autant, de nom de sous-domaines que d'applications qui utiliseront ce certificat. Séparer les par un ; (point-virgule) nota : les "www.xxx.zzz" sont optionnels. 4) Cliquez sur le bouton Appliquer Vous obtiendrez le résultat suivant : 1) Votre certificat (par défaut) a bien été créé 2) Cliquez sur le bouton Ajouter pour créer les autres certificats (spécifiques aux applications non présentes sur le NAS Synology ou vos Serveurs WEB accessibles depuis internet) 3) Une fois vos certificats tous créés, il convient de vérifier la bonne association de vos certificats avec vos différents Services. Cliquez sur le bouton Configurer. D) Association des certificats aux Services Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Sur la première ligne de Services, cliquez sur la liste déroulante 2) Sélectionner le certificat qui doit être associé au Service correspondant à la ligne sur laquelle vous êtes positionné. Exemple : Service hc2.mondomaine.com = hc2.mondomaine.com Home Center 2 de XXX Service ds.mondomaine.com = ds.mondomaine.com NAS Synlogy de XX (par défaut) Tous les autres services = ds.mondomaine.com NAS Synlogy de XX (par défaut) 3) Passer toutes le ligne en revue 4) Cliquez sur OK pour terminer D) Chiffrement TLS / SSL Toujours dans le panneau de configuration Sécurité del la section Connectivité, aller sur l'onglet Avancé pour configurer le protocole de chiffrement . Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Cliquez sur L'onglet Avancé 2) Sélectionnez l'option Compatibilité intermédiaire 3) Cliquez sur Appliqué Nous en avons terminé sur le NAS Synology 3 - Configuration de la translation d'adresses IP/Ports sur vos Routeurs : Passons maintenant à la configuration du routeur Opérateur pour ajouter une redirection du port 443 entrant de votre box opérateur sur vers le port 443 de : votre Routeur personnel (Routeur Synology dans l'exemple) puis de votre Routeur Synology vers votre NAS Synology ou votre NAS Synology 4 - Configuration du Routeur Opérateur : Passons maintenant à la configuration du routeur opérateur pour ajouter une redirection du port 443. RDV dans la console d'administration de votre votre box Opérateur. Dans l'exemple une Livebox Orange. 1) Cliquez sur L'onglet configuration avancée 2) Cliquez sur le sous-onglet NAT/PAT 3) Renseignez un nom de règle. Dans l'exemple : HTTPS 4) Renseignez le port 443 qui va correspondre au port d'entrée de : de votre NAS Synology (si vous ne disposez pas d'un routeur personnel) ou de votre Routeur Personnel (si vous disposez pas d'un routeur personnel). Dans l'exemple Routeur Synology 5) Renseignez le port 443 qui va correspondre au port externe (celui de la box opérateur, visible d'internet) 6) Renseignez un nom de règle. Dans l'exemple : HTTPS 7) Renseignez l'adresse IP qui va correspondre à : NAS Synology (si vous ne disposez pas d'un routeur personnel). En renseigner en fonction de la façon dont vous avez configuré votre LAN ou Routeur Personnel (si vous disposez pas d'un routeur personnel). Soit dans l'exemple Routeur Synology = 192.168.1.2 8) Cliquez sur enregistrer 5 - Configuration du Routeur personnel (Optionnel selon votre configuration) : Si vous disposez d'un routeur personnel, il convient de le configurer y ajouter une redirection du port 443 vers votre Nas Synology. RDV dans le Centre réseau de votre Routeur Synology 1) Cliquez sur le menu Transmission de port 2) Cliquez sur Créer Vous arriverez sur la fenêtre suivante : 1) Renseignez un nom de règle. Dans l'exemple : HTTPS 2) Renseignez l'adresse IP qui correspond à votre NAS Synology 3) Renseignez le port 443 qui va correspondre au port Public (en entrée) de votre Routeur Synology 4) Renseignez le port 443 qui va correspondre au port Privé (en entrée) de votre NAS Synology 5) Renseignez le Protocole TCP 6) Cliquez sur Créer Vous obtiendrez le résultat suivant : 1) Cochez l'activation de la règle HTTPS 2) Cliquez sur le bouton Sauvegarder Cette fois c'est bon. Tout devrait maintenant fonctionner Bon courage à vous pour la mise en oeuvre et profitez bien de votre accès externe qui sera peut-être un peu plus en sécurité Quelle idée, j'ai eu de d'accepter de faire ce TUTO. Merci à @jojo pour ça suggestion de m'y mettre et à @Steven pour ces infos. Mais si ça peu rendre notre monde de la domestique plus sure, tant mieux Je complèterais évidement de vos remarques et suggestion d'améliorations. Merci d'avance pour celles-ci PS : Mais n'oubliez pas il peut y avoir un délai pour l'activation des sous-domaines par OVH de 24h
  6. teyubi

    Dlink 935L

    Bonsoir, je viens de recevoir une dlink 935LH (et une 8200LH, mais ça sera pour plus tard), et j'essaie de voir le flux via la Fibaro HCL. J'installe le plugin Fibaro dédié à cette caméra... Et je n'obtiens pas grand chose (rien en fait) Je pense avoir rempli l'onglet admin correctement pour l'IP. Username et Password, je mets quoi? J'ai essayé avec rien, ou avec mon user du fibaro id. Aucun succès. Les 2 lignes de control configuration, je laisse ce qui est écrit (image/jpeg.cgi et video/mjpg.cgi) Le display, j'ai essayé JPG et MJPG sans plus de succès. Un tuyau? Merci d'avance J'ai aussi essayé via l'install d'une caméra sans succès :-( T.
  7. Je vous propose ce tuto pour créer un Virtual Device HCL afin de contrôler un thermostat Netatmo. C'est très utile dans l'optique d'un tableau de bord unifié, regroupant tous les objets connectés au niveau de la box domotique. C'est pratique aussi lorsqu'il s'agit de créer des scènes intégrant des informations provenant du thermostat (température mesurée, température de consigne de la chaudière, mode de chauffage...). Il existe bien un plugin Netatmo sur HCL mais je n'ai jamais pu le faire marcher, du moins pour le thermostat (ça marche peut-être pour la station meteo Netatmo). Par ailleurs, du fait des limitations de la HCL en termes de programmation (pas de LUA comme la HC2), il a fallu développer un web service HTTP (et non HTTPS) jouant le rôle d'intermédiaire entre le virtual device et le thermostat. En marge de ce tuto, je propose donc aussi un web service pour piloter le thermostat Netatmo. Principe L'objectif est donc de "fabriquer" un virtual device HCL pour le thermostat Netatmo permettant de: Récupérer la température mesurée Définir une température de consigne Définir le temps de validité de la température de consigne Switcher entre les modes : manual, program, away Voilààquoi cela ressemble visuellement Prérequis - Savoir créer un virtual device HCL. Ce tuto est très bien pour ça. - Quelques connaissances Linux pourraient être utiles pour l'installation du software, la copie et la modification de fichiers... - Quelques connaissances http et web services pourraient aider àcomprendre le principe de fonctionnement (optionnel) Matériel - Une HCL - Un thermostat Netatmo - un PC ou un Raspberry Pi (ou équivalent) qui jouera le rôle de serveur hébergeant le web service Pour ceux qui voudraient installer le software sur un Linux autre que celui du Raspberry (Raspbian), il faudrait s'informer sur la manière de rajouter un service (deamon) qui pourrait être différente de celle présentée ici. Logiciel Le code (Python) du web service que je fais tourner sur Raspberry Pi et que j'ai appelé "restatmo" est disponible dans Github sur ce lien. Un descriptif d'installation et de configuration y est décrit ici. Il s'agit d'une première version avec surement quelques bugs. Voici quelques caractéristiques du logiciel: - Pour ceux qui connaissent un peu les web services, voici un aperçu de l'interface http de "restatmo": GET /tempSP : récuperer la température de consigne courante POST /tempSP/valeur_entiere : définir une nouvelle température de consigne (durée par défaut : 15mn). Cette requête permet aussi de définir les modes away et program POST /tempDur/duration : définir la durée de validité de la température de consigne courante GET /tempMeas : récupérer la température mesurée par le thermostat - Pour la mise àjour du "slider" de la température mesurée, j'ai prévu un second service (tempupdate.py) se trouvant dans le même répertoire "restatmo". Lorsqu'il est lancé sur la machine passerelle (raspi ou autre), ce service met àjour la température mesurée du virtual device àintervalles réguliers. Des paramètres d'identification de la HCL et l'intervalle de mise àjour sont des données requises par ce service et sont paramétrables dans ce fichier tempupdate.py. Cette manière de mettre àjour la température est la seule que j'ai trouvée. En effet, les requêtes HTTP d'un virtual device sur HCL ne permettent pas d'aller chercher des valeurs. Le virtual device il faut d'abord définir le "host" et le "port" du Virtual Device qui sont respectivement l'adresse IP de machine sur laquelle tourne le service "restatmo" et le port de ce même service (par défaut 5000) Ce virtual device est composé de 3 sliders et de 3 boutons: 1) Slider 1 : la température mesurée par netatmo Il n'y rien àconfigurer au niveau de la chaine de caractères àenvoyer par ce slider. En effet, il est mis àjour automatiquement par le service "tempupdate" décrit précédemment. 2) Slider 2 : la température de consigne Chaine àenvoyer: POST /tempSP/_sliderValue_ HTTP/1.10x0D0x0AHost:192.168.0.28:5000 0x0D0x0AAuthorization: Basic xxxxxxxxxxxxxxxxxxx 0x0D0x0A0x0D0x0A NB: _sliderValue_ est la valeur indiquée par le slider en question (très pratique comme variable) xxxxxxxxxx: "user:password" en base 64 (voir tuto de création de Virtual Device) 3) Slider 3 : la durée de validité de la température de consigne Chaine àenvoyer: POST /tempDur/_sliderValue_ HTTP/1.10x0D0x0AHost:192.168.0.28:5000 0x0D0x0AAuthorization: Basic xxxxxxxxxxxxxxxxxxx 0x0D0x0A0x0D0x0A 4) Bouton1 : mode program Chaine àenvoyer: POST /tempSP/0 HTTP/1.10x0D0x0AHost:192.168.0.28:5000 0x0D0x0AAuthorization: Basic xxxxxxxxxxxxxxxxxxx 0x0D0x0A0x0D0x0A 5) Bouton2 : mode manual (ce n'est rien d'autre qu'une température de consigne à20°) Chaine àenvoyer: POST /tempSP/20 HTTP/1.10x0D0x0AHost:192.168.0.28:5000 0x0D0x0AAuthorization: Basic xxxxxxxxxxxxxxxxxxx 0x0D0x0A0x0D0x0A 6) Bouton3 : mode away POST /tempSP/101 HTTP/1.10x0D0x0AHost:192.168.0.28:5000 0x0D0x0AAuthorization: Basic xxxxxxxxxxxxxxxxxxx 0x0D0x0A0x0D0x0A enfin, pensez àtélécharger l'icone (ci-joint) àassocier au virtual device. La suite je n'ai peut-être pas suffisamment détaillé ce tuto, notamment concernant la partie paramétrage et installation du service web. N'hésitez pas àme solliciter si vous êtes intéressés ou si vous avez des questions. Vous pouvez aussi jeter un coup d'oeil sur mon autre tuto dont le but est de piloter l'alarme HCL/HC2 avec une passerelle NFC. A++
  8. MAM78

    Documentations Fibaro HCL et HC2

    Bibliothèque de la Documentations Fibaro HCL et HC2 1) Introduction : Je débute sur ma box HC2 et j'apprécie notamment de pouvoir développer ses propres scripts en LUA et Bloc, mais je suis souvent confronté à la difficulté de trouver des fonctions, propriétés, API, leur syntaxe, ... Le site apporte une grande richesse d'informations. Mais celles-ci sont dispersées et pas toujours facile à trouver. J'ai donc pris l'initiative de créer ce sujet pour y référencer les différentes documentations disponibles (sur le site ou externes) afin facilement les retrouver. J'aurais pu les mettre dans mes favoris de mon navigateur, mais c'est quand même plus cool de les partager avec vous Ce sujet est le votre. C'est grâce à vous qu'il va vivre et vous servir. Merci donc de m'indiquer les liens à ajouter qui vous semble utiles, idem pour vos suggestions de rubriques. 2) Fonctions et API LUA Documentation générale sur LUA : Tutoriel du Langage LUA 5.2 Source : (wxlua.developpez.com) Auteur : Claude Urban Langue : français Commentaire : Très bon tutoriel sur la programmation en LUA. Manuel Officiel LUA 5.2 Source : (lua.org) Auteur : Lua Org Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle des commandes LUA. Documentation Spécifique pour nos box Fibaro : Résumé des Fonctions HC2 Source : (domotique-fibaro.fr) Auteur : @Tomzebest Langue : français Commentaire : Traduction en français de la documentation Fibaro Résumé des Fonctions HC2 Source : (fibarouk.co.uk) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro. Introduction à la programmation LUA sur HC2 Source : (domotique-store.fr) Auteur : Jérôme Massiaux Langue : français Commentaire : Vous apprendrez les bases de la programmation de scènes via le langage Lua. Une introduction au langage Lua Source : (fibarouk.co.uk) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro. Liste Api-Lua & Api-Http Pour Hc2 Source : (domotique-fibaro.fr) Auteur : @pepite Langue : français Commentaire : Tutorial sur les API-LUA et API-HTTP Introduction aux API via des requêtes HTTP Source : (domotique-store.fr) Auteur : Martial Villemin Langue : français Commentaire : exemple simple, pour allumer une lumière via de simples requêtes HTTP http://l'adresse IP de votre box/docs/ Source : (developer.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation Active de l'API Rest (vous pouvez tester en live les fonctions FGHC Rest API Functions Source : (developer.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro de l'API Rest (pour les développer) Nécessite un compte. FGHC LUA API Source : (developer.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro des fonction LUA de l'API (pour les développer) Nécessite un compte. FGHC Plugins Creating Source : (developer.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro sur le développement de Plugins) Nécessite un compte. Matrice Fonctions / Type de Devices Source : (fibarouk.co.uk) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro. http://updatehc2.fibaro.com/4.110/ Source : (fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Ressources disponibles dans les Upgrade de versions. Attention de remplacer 4.110 par la version correspondante à votre HC2. Il convient de d'extraire le contenu du fichier patch.tar.gz sur votre disque parcourir les arborescences et regarder le contenu des fichier présents. notamment celui-ci qui liste les fonctions disponible dans les API pour les scènes : patch/opt/fibaro/FibaroSceneAPI.lua Ce n'est pas forcement accessible à tous, mais vous pourriez y trouver des informations intéressantes. n'oubliez pas de les partager Développement spécifique pour nos HC2: Gestionnaire d'Evénements Automatique (GEA) Auteur : @Steven Langue : français Commentaire : contrôler, à intervalle régulier, l'état de votre environnement pendant une durée déterminée afin de vous avertir d'éventuel soucis et si nécessaire d'effectuer automatiquement certaines actions Base de connaissances sur les produits Fibaro : Base de Connaissances Source : (manuals.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Base de connaissances sur les produits Fibaro 3) Utilisation de nos Home Center Plate-forme eLearning Fibaro Source : (e-learning.fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation officielle de Fibaro sur le développement de Plugins) Nécessite un compte. Présentation Box Zwave: Home Center v2 de Fibaro Source : (maison-et-domotique.com) Auteur : Cédric Locqueneux Langue : français Commentaire : Présentation de la Home Center v2 de Fibaro. 4) Utilisation des blocs graphiques Création de scénarios Source : (blog.domadoo.fr) Auteur : Bruno Langue : français Commentaire : Tutoriels pour la création de scénarios 5) Devices Fibaro FIBARO Devices Manuels Source : (fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Documentation pour chacun de module de marque Fibaro. 6) Androïd et iOS Paramètrage Appli Fibaro pour Android et iOS Source : (fibaro.com) Auteur : Fibaro Langue : anglais Commentaire : Comment configurer des raccourcis sur votre téléphone Androïd et iOS 7) Utilitaires Fibaro HC HTTP Commands Source : (smarthome.com) Auteur : Brad Arthur Langue : anglais Commentaire : Il permet de générer ane commande http selon un ensemble de paramètre. Si vous ne voulez pas mettre d'infos sensible, mettez zzzz à la place de password et remplacer manuellement ensuite.
  9. La mise sous surveillance de nos habitations Le forum est fourni d'un grand nombre d'informations basées sur vos expériences respectives en la matière, mais celles-ci sont relativement dispersées et il est difficile d'avoir une vision globale et d'avoir une démarche structurée afin de partir sur de bonnes bases . Après quelques recherches et lectures de certains de vos TUTOs, dont ceux présents dans la section "Alarme & Vidéo-surveillance" et ceux de @Moicphil (voir liens ci-dessous) : Utiliser une sirène extérieure filaire avec la HC2-HC Lite Module Virtuel Alarme Avancée je n'ai pas trouvé de TUTO présentant une solution avec une vision globale de la mise sous surveillance de nos habitations au travers de la domotique (en complément d'un système d'alarme classique). Du coup, partant du principe qu'un travail en équipe est toujours plus riche qu'une démarche individuelle, je souhaite partager ici la réflexion en intégrant cette sirène et ces modules dans un cadre plus large. J'ouvre donc ce TUTO pour consolider vos suggestions et préconisations pour définir les bases de spécifications fonctionnelles/techniques de la solution "idéale" visant à compléter la mise sous surveillance de nos habitations via nos HC2/HCL. Nota : l'idée ici n'est pas de se substituer à un système d'alarme classique mais de le compléter de fonctionnalités que nous apporte la domotique. Il est néanmoins toujours possible de compléter/fiabiliser son installation domotique de détecteurs filaires (portes et fenêtres) et sirènes filaires (à condition de les secourir électriquement) pour sécuriser son habitation et s'approcher des niveaux de sécurités d'un système d'alarme classique. Voici les premières bases de ces spécifications (avec illustration de certains comportements/fonctionnalités qui me paraissent intéressant à développer) : lors de l'activation de l'alarme (via un VD, l'interface web et application Fibaro sur Smartphone, clavier avec digicode, télécommande, interface type HyperHome, HomeKit, Sarah, ...) : activation des détecteurs et des VD (en fonction du type d'activation Totale, Partielle) les zones partielles pouvant être par exemple : jardin, cave, garage, abri jardin, grenier, grange, ... et pourquoi pas nos voitures garées à l'extérieure exclusion ponctuelles de certains détecteurs et/ou de VD de la surveillance exécution de la fermeture automatique ou non d'ouvrants (par zones) lorsque qu'ils sont restés ouverts avec questionnement ou non de leur fermeture et accompagnement d'un message de confirmation de leur fermeture effective. A implémenter selon les types d'ouvrants suivants : d'une porte actionnable (porte automatique de garage) des volets télé-commandables de serrures pilotables exécution de l'extinction automatique ou non des lumières allumées. A moduler en fonction de l'usage d'une simulation de présence lorsque celle-ci est activée. envoi de notifications Mail/SMS/push (en mode absence) : confirmant : Alarme Totale Activée, Alarme partielle (voir ci-dessous pour les exemples) Activée, Surveillance Extérieure Activée listant les ouvrants (portes, fenêtres, volets) restés ouverts selon les zones d'alarmes activées. listant les lumières allumées selon les zones d'alarmes activées avec questionnement sur leur extinction envoi de messages vocaux sur enceintes SONOS ou autre (en mode présence) : message TTS du genre compte à rebours 10, 9, 8, ....., 3 ,2 ,1, puis Alarme activée, Alarme (partielle) de la Cave / Garage Activée, Surveillance Extérieure Activée message TTS listant vocalement les ouvrants (portes, fenêtres, volets) restés ouverts selon les zones d'alarmes activées. message TTS listant les lumières allumées selon les zones d'alarmes activées (ex. lumière de la cave / garage est allumées) activation d'une/des caméra(s) par zone exécution d'un scénario de simulation de présence (éclairage, musique, TV) sur activation totale de l'alarme lors de la désactivation de l'alarme (via un VD, l'interface web et application Fibaro, clavier avec digicode, télécommande, ...) attention au risque de piratage de ces éléments : confirmation par saisie d'un code (via son téléphone ou autres) envoi de messages vocaux sur enceintes SONOS ou autre (message TTS, Exemples : Alarmes désactivées) envoi de notifications mail/SMS/Push (Exemples : Alarme Désactivée) désactivation des détecteurs et des VD désactivation d'une/des caméra(s) par zone arrêter l'enregistrement des caméras par zone lors d'une détection d'une intrusion sur activation partielle (dans une zone en particulier) via un device ou VD du type (détection coupure de courant, d'un brouillage du réseau Z-Ware) : envoi de messages vocaux sur enceintes SONOS ou autre (lors d'intrusion sur une zone en particulier. Exemple : la porte du garage/cave a été ouverte) allumage de lampes spécifiques (Ampoule type HUE, Led de couleurs de type Lightberry, ...) démarrer l'enregistrement des caméras par zone (exemple sur surveillance station de Synology) avec prise de photos régulières (ex. toutes les 30 secondes) allumage des éclairages extérieurs de la maison (internes/externes) s'il fait nuit envoi de messages vocaux sur une enceintes située à l'extérieur invitant l'intrus à quitter les lieux lors d'une détection d'une intrusion sur activation totale via un device ou VD du type (détection coupure de courant, d'un brouillage du réseau Z-Ware) : émission de BIP ou d'une lumières spécifique lors d'ouverture d'une porte d'entrée pour signaler que l'alarme est en fonction (retardateur avant déclenchement de l'alarme) déclenchement de la sirène, notifications : Mail, SMS, Push avec question (Exemple : Détection d'intrusion, Arrêt de la sirène O/N ?) démarrer l'enregistrement des caméras par zone (exemple sur surveillance station de Synology) avec prise de photos régulières (ex. toutes les 30 secondes) notifications (mail, MMS, Push) avec envoi de photos lors de détections par les caméras ou autres capteurs (ouvrants, mouvements, barrière infrarouge) : avec question demandant de déclencher l'alarme O/N avec un lien sur les videos ou applications gérants les caméras envoi de messages vocaux sur enceintes SONOS ou autre (message TTS, du genre : vous êtes dans une maison protégée, la police est alertée) allumage de toutes les lampes de la maison (internes/externes) s'il fait nuit lors d'intrusion à l'extérieur/à proximité de l'habitation : déclenchement d'un scénario de simulation de présence (éclairage, musique, TV) allumage des éclairages extérieurs pour une certaine durée envoi de messages vocaux sur hautparleur externe (signalant la détection de l'intrusion et invitant l'intrus à quitter les lieux) démarrer l'enregistrement des caméras par zone (exemple sur surveillance station) avec prise de photos régulières (ex. toutes les 30 secondes) notifications (mail, MMS, Push) avec envoi de photos : avec question demandant de déclencher l'alarme O/N avant qu'il y a intrusion dans la maison avec un lien sur les videos ou applications gérants les caméras lors d'oublis de l'activation de l'alarme ou lors d'oubli de la fermeture de portes (garage, cave, porte principale) selon par exemple les règles suivantes : plus de mouvements (détecteur de mouvements) et/ou plus de lumières (détecteur du luminosité, lampe pilotées) dans la maison la nuit durant x temps après xxh00 dans les zones d'alarmes partielles (ex. : cave, garage) plus de mouvements (détecteur de mouvements) dans la maison la journée durant x temps (attention aux période de siestes, vérifier la pertinence) détection d'absences des membres de la famille (téléphones mobiles absents de la maison par absence de connexion wifi ou géolocalisation) avec désactivation possible lorsque l'on prête sa maison à des connaissances lorsque le mode vacance est activé manuellement ou selon un calendrier, une de départ et retour planifiée, un couplage au module de chauffage notification Mail, SMS, Push avec question (exemple : activation alarme totale O/N, activation alarme partielle O/N, fermeture de la porte xxx O/N ? ) message vocal sur enceintes SONOS ou autre (exemple : Il est xxh00 nous n'avez pas activé l'alarme sur la zone zzz, Il est xxh00 la porte xxx est restée ouverte ? ) activation automatique de l'alarme ou non selon les règles ci-dessus. Attention aux exceptions et activations intempestives de la mise sous alarme. lors d'une détection d'incendie / fumées / fuite (d'eau, gaz) / coupure de courant / perte d'accès internet : à compléter lors d'absence, activer une simulation de présence : à compléter Scènes : A déterminer/compléter une fois que les spécifications seront suffisamment avancées détection d'une coupure de courant détection d'un brouillage du réseau Z-Ware tentative de piratage de la boxe ou du réseau informatique VD : A déterminer/compléter une fois que les spécifications seront suffisamment avancées activation du mode absence, vacances gestion de "l'alarme" avec activation et désactivation selon les zones à contrôler via le VD @Moicphil Module Virtuel Alarme Avancée lancement et arrêt de la sirène pilotage des caméras via le VD de @Lazer Piloter l'enregistrement des Caméras avec Synology Surveillance Station simulation de présence lors d'absence de @sebcbien YAPS - Présence Simulator, Un De Plus ... ? Détecteurs (devices) : A déterminer/compléter Ouvertures/Fermetures de portes/fenêtres/volets Détecteurs de présence Caméras intérieures (avec éventuellement détection personnes étrangères / extérieurs avec zones délimitées ) Détecteurs de franchissement de zones de type faisceaux lasers, barrières infrarouges (extérieurs, intérieurs) Logiciel de gestion des caméras (Surveillance Station sur Synology) Alimentations de secours (détection de coupure du courant, maintien des équipements de sécurité sous tension) Détecteur de coupure de courant (onduleur, pince ampèremetrique, prise Fibaro Wall Plug, ...) Actionneurs : A déterminer/compléter Sirènes Intérieures/Extérieures Messages vocaux (Sonos, karotz, Squezboxe, appel vocal sur téléphone, ...) Messages Mail/SMS/Push Eclairage Intérieures/Exterieures Clavier et/ou Télécommande pour Activer/Désactiver l'alarme Utilisation d'un moyen de communication type GSM en cas de perte de connexion via nos boxes internet (Recyclage d'un Smartphone, Routeur avec secours via carte SIM, Extension X-GSM GCE, ...) Panneau d'alarme HC2 : utilisation et paramétrage des zones et détecteurs associés Variable Globales utiles : A déterminer/compléter mode absence, vacances, alarme partielle détection présence des membres de la famille mode jour/nuit Utilisation d'un IPX800 V4 A déterminer/compléter Paramétrage à configurer sur l'IPX en tant que détecteur/actionneur Utilisation éventuelle du module d'envoi de SMS Extension X-GSM de GCE Gestion des traces/événements A déterminer/compléter Sauvegarde des événements les plus importantes dans un serveur Syslog Duplication/Externalisation en live des photos/vidéos pour leur archivage en cas de vol des caméras et/ou du NAS gérant les caméras Merci d'avance pour vos suggestions que je consoliderais dans le présent TUTO Au-delà des spécifications, je pense qu'il serait intéressant de consolider/partager : Les scripts LUA de gestion des Scènes et VD (en préconisant s'il est préférable de coder les fonctionnalités dans les Scènes ou VD ou l'usage de Plugins disponibles), utilisation de scripts GEA Les équipements qui pourraient être utilisés (détecteurs, actionneurs, traces (logs) / événements, sauvegarde des données images et vidéos) Le paramétrage des solutions utilisées (HC2/HCLite, Device, IPX800, Sonos, NAS, ...) Une vision financière de ce type de solution Bien évidement, tout ceci reste très subjectif , puisque chacun est libre de faire ses propres choix, mais cela a probablement le mérite de nous guider dans ces choix sur la base de fonctionnalités partagées.
  10. Bonjour, Voici une liste non exhaustive de l'API HTTP pour HOME CENTER 2 et HOME CENTER LITE A compléter si vous en connaissez d'autres !! - filters in /api/devices that allows for filtering out devices that meet some requirements, examples: HC IP/api/devices?visible=true returns devices with visible equal to 'true' HC IP/api/devices?property=[batteryLevel,100] returns devices with property batteryLevel equal to 100 HC IP/api/devices?interface=light returns devices with light interface Multiple filters can be used together, for example: HC IP/api/devices?visible=true&interface=light returns devices with visible equal to 'true' and with 'light' interface Suite à une Mise à jour, revenir à un firmware précédent http://ip_HC2/services/startUpgrade.php Relancer la fin de l'installation suite à une erreur 503 http://<IP hc2>/services/finishUpgradeAfterError.php
  11. J'aimerais partager avec vous ma petite réalisation DIY de passerelle domotique pour Home Center. Je l'ai testée pour HCL, mais ça devrait marcher aussi pour HC2. L'objectif est le pilotage des modules du système d'alarme Fibaro. Un sujet semblable a déjà été abordé auparavant ici, ou encore ici. En effet, je n'étais pas satisfait de la détection de présence (et d'absence) à travers la connexion wifi domestique et j'étais encore moins satisfait du système de géolocalisation de la Fibaro HCL et son côté hyper-aléatoire. Je me suis dit que le moyen le plus robuste pour piloter l'alarme en fonction de la présence/absence serait un système basé sur un contrôle d'accès NFC. Principe Une passerelle NFC est installée à l'intérieur du logement, juste à l'entrée. Cette passerelle est en attente permanente du passage d'un Tag NFC. Au passage d'un Tag NFC indiquant l'entrée ou la sortie de quelqu'un du logement, l'état de l'alarme de la HCL/HC2 change (de armé à désarmé ou inversement) Une LED permet de visualiser l'état de l'alarme (allumée si armée, éteinte si désarmée). Prérequis - Une HC2 ou une HCL et des modules d'alarme : détection de mouvement, détection d'infraction, sirène, etc Le tout configuré de cette façon au niveau du panneau d'alarme de la HCL/HC2. - Quelques connaissances Linux pourraient être utiles pour l'installation du software, la copie et la modification de fichiers... Matériel - Une HCL ou une HC2 - Un Raspberry Pi (modèle B+ ou 2), OS : Raspbian Wheezy (je n'ai pas testé si ça fonctionnait avec une autre distribution Linux) - Un contrôleur NFC NXP EXPLORE-NFC adapté au Raspebrry Pi. En vente ici (merci à @i-magin pour l'info). - Une LED, une résistance et quelques cables électroniques pour relier la LED au raspberry Pi de cette façon - Un câble ethernet pour relier le Raspberry Pi à la box ADSL ou à une prise murale réseau OU BIEN un dongle USB Wifi (plus simple) - Un boitier pour intégrer le Raspberry Pi et le shield NFC (j'ai utilisé le boitier Femto de ma freebox qui ne me servait plus, certains l'ont peut-être reconnu ) - Un câble micro USB pour alimenter le Raspberry Pi - Un jeu de Tags NFC type MiFare (un tag par utilisateur potentiel) Il faut compter environ 50€ de matériel (hors HCL/HC2 bien sà»r) Photos Logiciel Le code (Python) du logiciel qui tourne sur Raspberry Pi et que j'ai appelé "homeGW" (comme home GateWay) est disponible dans Github sur ce lien. Un descriptif d'installation et de configuration y est décrit. Il s'agit d'une première version avec surement quelques bugs. Voici quelques caractéristiques du logiciel: - Le logiciel est paramétrable : informations d'accès à la HCL/HC2, les ID des modules d'alarme, les ID des tags NFC pouvant contrôler l'alarme, etc (voir fichier README) - La HCL/HC2 n'a pas besoin d'être spécifiquement configurée pour "cohabiter" avec la passerelle. Autrement dit, aucune scène spécifique, aucun "virtual device" ne sont nécessaires. Par contre, je fais appel à une variable globale définie dans la HCL qui indique l'état de l'alarme (armée ou pas). Pour ma part j'ai fait une scène simple qui permet de positionner cette variable à "1" lors que l'un (ou tous) des modules d'alarme est armé et à "0" lorsqu'il est désarmé. Le nom choisi pour cette variable dans HCL/HC2 devra être indiqué au logiciel homeGW au niveau du paramètre "HCL_ARMED_VAR" (voir la description du paramétrage dans le fichier README). - Si l'état de l'alarme de la HCL/HC2 est modifié par un autre moyen (PC, smartphone...), la passerelle se synchronise automatiquement avec ce nouvel état au bout de quelques secondes (grâce à la variable décrite dans le point précédent). - Un fichier log est prévu pour répertorier tous les éventements qui se produisent au niveau de la passerelle NFC y compris les échanges avec la HCL/HC2, les erreurs, l'heure passage des tags NFC et leurs ID, etc. La suite... Je vais essayer d'améliorer ce projet à travers les échanges que j'espère avoir avec vous, vos questions, vos contributions... Si ce projet vous intéresse et si vous souhaitez vous lancez dedans, n'hésitez pas à faire part de vos retours d'expérience dans ce topic. Les possibilités offertes grâce à l'API de la Home center mais aussi à d'autres API sont très intéressantes. Dans la même logique que pour l'alarme, j'imagine très bien des actions de contrôle de l'éclairage, du chauffage, de la musique, d'une caméra IP... qui se déclenchent sur ordre de la passerelle NFC. A suivre donc...
  12. L'objectif ici est double : Couper la PAC s'il n'y a pas assez de courant disponible pour alimenter la maison (matériel : Pinces Aeon HEM3 + 1 Fibaro 2*1,5kW FGS-211 (= Auth_PAC)) Réguler ma PAC à partir du panneau de chauffage(matériel : 1 Fibaro 2*1,5 kW FGS-211 (= Thermo_PAC) + 1 Fibaro Universal Sensor FGBS-311 + 1 sonde tmp) Installation de chauffage : La PAC Daà¯kin basse température alimente le chauffage par le sol du rez-de-chaussée (=> grande inertie). En standard, le panneau de commande de la PAC la gère complètement (loi d'eau, sonde de température d'ambiance, programme de fonctionnement de la PAC en fonction de la température ambiante). Pour info, l'eau chaude et les radiateurs de l'étage sont gérés de manière indépendantes par des panneaux solaires et une chaudière au mazout. Mon installation électrique est du 3x220V, c'est pourquoi j'ai pris un Aeon HEM3. En 2x220V (comme dans la majorité des maisons), un Aeon HEM2 est suffisant. Configuration du panneau de commande Daikin : L'objectif ici est de remplacer le thermostat interne de la commande Daikin par une sonde de température externe (Fibaro Universal Sensor). Il faut faire les réglages suivants : Menu Installateur -> Configuration système -> Standard -> Méthode ctrl [A.2.1.7] = Contrôle TA ext Menu Installateur -> Configuration système -> Options -> Type contact princ [A.2.2.3] = Thermo ON/OFF Menu Installateur -> Configuration système -> Options -> Type contact sec[A.2.2.4] = Thermo ON/OFF Connections électriques unité intérieure Daikin : Sur grand bornier X2M, lorsque le contact entre les bornes 1 et 4 est fermé, la PAC se met en route. Auth_PAC le I du module est raccordé sur la borne 1 de l'unité intérieure Daikin. le O1 du module est raccordé sur le I du module Thermo_PAC Thermo_PAC le I du module est raccordé sur le O1 du module Auth_PAC le O1 du module est raccordé sur la brone 4 de l'unité intérieure Daikin Ainsi la PAC ne démarrera que si Auth_PAC et Thermo_PAC sont fermés. Régulation de la température ambiante via le panneau de chauffage : N.B. : le panneau de commande Daikin continue de travailler en fonction de la loi d'eau et de tout le reste, mais il n'affiche plus la température ambiante. On crée d'abord une heating linked device avec le Universal Sensor et sa sonde température La sortie 1 du module Thermo_PAC On l'associe à la pièce désirée On crée un panneau de chauffage et on y associe la pièce Rem : la PAC n'aime pas les démarrages et arrêts trop réguliers. 10 min en chaque changement d'état est recommandé. Pour cela, il faut simplement configurer la sonde de température pour qu'elle remonte la température toutes les 10 min au moins. Coupure de la PAC si pas assez de courant : N.B. je n'ai pas encore installé le matos Aeon reçu aujourd'hui, mais ça DOIT fonctionner. Je positionne les pinces sur chacune des phases de l'alimentation générale de la maison. Chez moi, j'ai du 3x25A, soit du 3x5500 W. Comme ma PAC consomme max 4000W (soit 2000W par phase), dès qu'une des phases utilisée par la PAC a une consommation supérieure à 5500 - 2000 - 500 (= marge de sécurité que je veux garder) = 3000 W, j'ouvre le contact Auth_PAC. Comme ça, même si je suis en demande de chauffage, je ne chauffe pas. Et comme le chauffage par le sol a une grande inertie, un arrêt de 15-30 min n'est pas dramatique. C'est en tout cas beaucoup mieux que d'avoir une coupure générale au niveau du compteur pour surconsommation. Et dès que j'ai une consommation < 2800W; je referme le contact Auth_PAC avec un délais de 10 min, histoire d'éviter des arrêts et démarrage intempestifs de la PAC. Et pour faire joli (et montrer à Madame que le domotique ce n'est pas que pour s'amuser) mon HC2/L lui envoie un mail et /ou un SMS à chaque arrêt de la PAC pour éviter une coupure de courant. Bon amusement
×