Aller au contenu

Platypus

Membres confirmés
  • Compteur de contenus

    33
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

7 Neutral

À propos de Platypus

  • Rang
    Nouveau

Profile Information

  • Sexe :
    Homme
  • Ville :
    Lyon
  • Intéret :
    Domotique, arduino
  • Box
    Autre
  • Version
    no

Visiteurs récents du profil

256 visualisations du profil
  1. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Je dépose ma version actuelle, elle mériterais un peu de nettoyage mais elle est fonctionnelle avec détection des trames de la chaudière et de l'easymatic (double niveau de tension). e n'ai pas fait le calcul du bon niveau de tension en fonction du pont diviseur mais cela pourrait être facilement fait. J'utilise domoticz, et j'ai mis tout en observation , histoire de peut être comprendre certaines choses à partir des logs. Sur les valeurs de températures, j'ai observé qu'il n'y a pas à "lisser" les valeurs mais plutôt "exclure" certaines valeurs qui sont répétées (c'est par exemple les valeur maximales de réglages,...). Le protocole n'étant pas encore du tout explicite, je ne peux faire que du monitoring mais cela reste intéressant. Wemos-Easymaticduino 3-forum.cpp
  2. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Je me suis acheté un wemo mini Je mets à jour ton code. Encore merci à toi. Est-ce que tu peux dire comment tu décodes "Alarm" et "Status" et u'est-ce que tu entends par "bleu" et "red" stp ?
  3. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Je veux juste récupérer les trames de l'Easymatic dans un premier temps. J'émettrai dans un deuxième temps. Je pense que ce ne sera pas trop compliqué pour la partie physique (il semble que cela soit une simple résistance mise en charge grâce à un transistor) mais il faudra être capable d'émettre correctement toutes les trames et donc les avoir décodées.. Sinon, pour le codage des valeurs négatives j'ai l'info... En dessous de 000000000 00000000, il y a 11111111 11111111 puis 11111111 11111110 ...
  4. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Si mon analyse est exacte, l'easymatic met en charge ou non une résistance (modification consommation) pour moduler les "0" et les "1". Je ne suis pas très bon pour ça, est-ce que tu pourrais faire une adaptation (pas du tout pressé) pour arriver à attraper ce signal de communication ? J'ai mis en PJ, une capture avec une carte son (Audacity) pour donner une idée de l'enchainement des trames. Pour les captures avec le minioscillo, je l'ai branché à l'envers , il faut considérer les tensions positives : max : 24 V et min 11.3 V. Le bruleur fait osciller la tension entre 24 V (24.16V) et 18 V (18.61V), l'easymatic entre 20 V (19.8 V) et 11 V (11.27V). Il y aurait deux seuils à déterminer, avec deux fronts (un montant, l'autre descendant) par rapport à une tension de base vers 18.5-20V. Je ne sais pas trop comment m'y prendre. Merci !
  5. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Super ! Je trouve la démarche très intelligente. Cependant, disons que quand on a un easymatic qui communique avec la chaudière (c’est mon cas), il y a deux niveaux (à vérifier), je dois donc faire une adaptation mais ton retour m'aide bien
  6. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Effectivement ca doit marche s'il n'y a que le signal de la chaudière mais si je ne me trompe pas (à confirmer) le signal de l'easymatic est "inversé" hysiquement et un traitement comme tu l'as fait reste très intéressant. Je n'arrive pas à comprendre à quoi sert dmin et dmax dans ton code, tu peux me dire stp ? Merci beaucoup
  7. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Oui effectivement, j'ai dit ça un peu vite, j'ai oubli de préciser que je m'intéresse à l’interfaçage physique, comment bien interfacer un remplaçant à l'easymatic -;)
  8. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Ah oui, si as l'information de comment sont codée les température négatives, je suis preneur ! Je n'ai pas encore réussit à l'observer Merci !
  9. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    J'ai pas eu lle temps de le documenter sur la page sigrok (cf " Boiler bits command ") mais il y a un bit pour : la pompe de circulation, l’allumage ou nom du bruleur, la vanne ECS, la vanne chauffage Regarde si cela correspond ? Pour moi (cf page sigrok) : température de l'eau chaude sanitaire (ECS) et température de l'eau chaude pour le chauffage Je ne suis, malheureusement pas étonné. Pour éviter de claquer quoique ce soit (et donc d'être privé de chauffage), je regarde à deux fois ce que je fais. L'easymatic peut être autoalimenté (vérifié) mais pour envoyer des informations, cela semble se passer en fonction de sa consommation (mise en ligne d'une résistance ou non). Pour info, c'est ce qu'il se fait pour le protocole OpenTherm. J'ai l'impression qu ele protocole utilisé est de l'opentherm sur lequel on enlève au niveau des bits du Manchester Code. Cf https://www.domoticaforum.eu/uploaded/Ard M/Opentherm Protocol v2-2.pdf décrit ici aussi : http://www.palebluedot.nl/jml/index.php/projects/arduino/24-openthermmon
  10. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Tu peux décrire ton montage électronique stp ? Pour voir si je peux m'en inspirer pour adapter le mien. Je pense faire un système avec arduino + esp8266
  11. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Bonjour, oui, je reconnais tes trames.... J'ai commencé à les décrire ici : https://sigrok.org/wiki/Protocol_decoder:Easymatic Ceux sont les trames de ta chaudière qui commencent par des nombres impairs ! Tu peux regarder si cela correspond en terme d'information
  12. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    J'avance - j'ai fait un vrai décodeur série, donc plus (ou moins) de pb de clock: Voici une capture des trames - toujours des paires, on voit bien la séquence 1 3 5 7 9 11 13 des trames impaires (donc du boiler). Je ne vérifie pas la parité, et ai donc qqs rares erreurs. Reste à savoir ce que ça signifie, mais tout cela sent bon. 11 8 0 0 0 0 11 8 0 0 0 0 13 0 0 0 0 0 13 0 0 0 0 0 1 64 2 11 1 37 1 64 2 11 1 37 3 254 1 255 255 255 3 255 1 255 255 255 5 2 255 255 255 255 5 2 255 255 255 255 7 255 255 255 255 255 7 255 255 255 255 255 9 117 15 7 255 255 9 117 15 7 255 255 11 16 0 0 0 0 11 8 0 0 0 0 13 0 0 0 0 0 13 0 0 0 0 0 .....
  13. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Voici en binaire les trames - il y a qqs décalages de bits car je ne suis pas très sûr de mon horloge, mais on voit bien les paires de trames. J'ai 7 trames différentes qui sont émises en boucle. Reste à savoir ce que ça signifie... Je ne suis pas sûr non plus d'avoir capturé suffisamment de bits par trame, mais on n'en est pas encore là. Encore une fois, 1 trame / seconde environ (je déclenche l'enregistrement sur un bit à 1) 1100110000111111110000011111111111111111111100011111111111111111111000111111111111111111110001111111111111111111110011111111111 1100110000111111110000011111111111111111111000111111111111111111111001111111111111111111110001111111111111111111100011111111111 ........
  14. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Alors, avec un montage très simple avec un arduino, j'ai récupéré qqch qui bouge (yeah !) Je ne suis pas calé sur l'horloge de la chaudière (ni sur du 1200 baud), donc c'est approximatif, mais j'ai l'impression qu'on a bien des trames envoyées toutes les secondes (1 trame par seconde), qui sont répétées (donc une première trame, puis la même 1 sec plus tard, puis une nouvelle trame également répétée). Est-ce que ça te dit qqch ? J'ai eu de la chance car par défaut, l'arduino samplait à peu près à 1200 hz, donc pas trop mal. Tout ça est fait en copiant la sortie série dans excel... Je vais essayer de me renseigner sur comment je peux lire les données binaires de façon fiable...
  15. Easymatic-De Dietrich (City 1.24 BIC II)

    Oui - je n'ai pas d'oscillo - mais je pourrai voir cela facilement avec un arduino et un montage simple diviseur de tension pour la ramener dans [0,5V]
×