Aller au contenu

biboun

Membres confirmés
  • Compteur de contenus

    431
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

50 Excellent

À propos de biboun

  • Rang
    Membre passionné
  • Date de naissance 10/10/1978

Profile Information

  • Sexe :
    Homme
  • Ville :
    Region Parisienne
  • Intéret :
    informatique, musique, cinéma
  • Box
    Home Center 2

Visiteurs récents du profil

750 visualisations du profil
  1. ah ok donc c'est bien adapté pour appeler l'ipx ta variable Adsl prend un A majuscule à première vue c'est identique au dessus? ce que tu peux faire c'est aller sur le bouton qui host ce code, faire debug et couper la connec et faire test... dans le log tu devrais voir la valeur de "adsl" ou "Adsl" c'est dans cette variable qu'on stock le nombre d'echecs normalement elle doit passer 0->1->2->3 lors de la coupure, et au dela de 3 ça appelle le bout de code quie tu as copié qui est sensé commander l'ipx.. bref si ça déconne le debug devrait cracher une erreur..
  2. c'est ce code là que tu exploites? id 30 c'est ton IPX ? local selfId = fibaro:getSelfId() fibaro:debug("button pressed") function printlog(message) fibaro:call(selfId, "setProperty", "ui.log.value", message); fibaro:debug(message) fibaro:log(message) end printlog("checking connectivity") count=fibaro:getGlobalValue("adsl") count=tonumber(count) testnet = Net.FHttp("httpbin.org",80) response, status, errorCode=testnet:GET('/status/600') printlog("response="..response .." status=".. status.." errorCode=" .. errorCode) --uncomment sleep to debug response in log windows fibaro:sleep(1000) if errorCode == 0 and status == "600" --le net remarche, on remet la variable à zero then if count > 0 then fibaro:setGlobal("adsl", 0) end else --ça déconne, on incremente la variable fibaro:setGlobal("adsl", count+1) end local status = fibaro:getGlobalValue("adsl") fibaro:debug("adsl: "..status) if status=="0" then fibaro:call(selfId, "setProperty", "ui.status.value", "UP") else fibaro:call(selfId, "setProperty", "ui.status.value", "DOWN") end status=tonumber(status) if status > 3 then printlog("je relance le jus sous la box") fibaro:call(30,"turnOn") fibaro:sleep(2000) fibaro:call(30,"turnOff") fibaro:setGlobal("adsl", 0) --on remet le compteur a zero end
  3. Euh, les 3 tentatives tou ça ça vient d'un autre bout de code je présume.. en théorie on a touché qu'au moyen de detection. Ou alors la detection est aussi présente dans le code qui actionne ton IPX.. C'est du code que je t'avais filé ? (j'ai toujours dans mes modules un truc nommé "test pour DID" dans ma box.. )
  4. ok ça peut marcher avec google.fr voici les lignes modifiées dans le VD testnet = Net.FHttp("google.fr",80) response, status, errorCode=testnet:GET('/') printlog("response="..response .." status=".. status.." errorCode=" .. errorCode) --uncomment sleep to debug response in log windows fibaro:sleep(1000) if errorCode == 0 and status == "301" 3 changements on tape sur google.fr on fait un GET sur rien '/' du coup google retourne un code 301 Je pense que ça fait la blague.. Si besoin je reexporterai le VD complet une fois qu'on est sûrs que c'est fiable. Je ne suis pas sur place donc si une âme charitable peut verifier que ça détecte bien les coupures (en en simulant une...)
  5. AH ben voilà pourquoi ça n'arrête pas de gueuler depuis ce matin.. moi j'ai de la chance ça ne fait qu'alerter,j'ai pas mis en place de reboot (j'ai une autre machine qui sert de gateway de secours avec une connection 3G..) Je vais regarde si on peut adapte le code avec un autre site, en l'état je crois que j'utilisais un code de retour particulier (600)
  6. Salut, il semblerait que ça soit moi qui avait mis ça en ligne, en effet je t'exporte l'actuel, en l'état, ça n'a pas bougé je pense, ça ne fait que checker 'état de la connec, mais il suffit d'ajouter les modifs citées à l'époque. http://dl.free.fr/rVJwQR1uP Pour le principe, le test se situe derrière un bouton du VD, et le main loop se contente d'appuyer sur ce bouton (ici le 2): --[[ %% properties %% globals --]] local frequency=120 --check frequency in seconds local selfId = fibaro:getSelfId(); fibaro:debug(selfId) fibaro:call(selfId, "pressButton", "2"); fibaro:sleep(frequency*1000)
  7. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    au sujet de la possibilité de faire des requetes d'api avec le user superadmin, voici une réponse de fibaro: Please try to swap below characters in your e-mail address (login): 1) “@” – pleas replace by “%40” 2) “.” – please replace by “%2E” Example: http://support%40fibaro%2Ecom:Admin123@192.168.103.00/api/loginStatus?action=login I hope above suggestion will help you. We are very sorry for your inconvenience.
  8. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    Tu as essayé de créer un nouveau compte fibaro ID de zéro ? Sans tenter de le fusionner avec ton fibaro home existant..
  9. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    Manifestement il ne va rien t'arriver de grave. A force d'en discuter, on a compris plusieurs choses: -le fibaro ID est là pour remplacer le login/mdp que tu pouvais avoir sur leur ancienne passerelle home.fibaro (censé servir à se connecter via leurs services à ta box sans faire de redirection de port), en gros ils migrent une base de login/mdp vers une nouvelle base, qui en outre permettra d'accéder de façon unifiée à d'autres services pas encore lancés (support etc..). -le forcage ( via wizard) à changer son user local "admin" vers un superadmin identifié par email et mdp (qui peuvent etre différents du fibaroID) est totalement dissocié du premier point, c 'est juste pas très malin de la part de fibaro de lancer ces deux changements d'authentification en même temps, histoire de bien embrouiller tout le monde. Côté appli mobile, il semble que le fibaroID ne serve qu'à remplacer l'ancien système de passereelle, mais au final on peut toujours renseigner sa hC2 par son ip publique et le port de redirection du port forward (si tu en as un) A priori leur seul problème que tu pourras rencontrer, c 'est de ne pas pouvoir passer la première étape ( du fibao ID) si tu mets à jour ton appli mobile. En attendant, et si tu as un port forward en place, l'accès par un navigateur devrait continuer de marcher..
  10. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    Vérifies dans tes modules qui remontent la température que l'option "save logs to event panel" est bien cochée.
  11. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    y a pas une histoire de check d'intégrité des backups de la clef dans les versions récentes? ca doit manger du cpu pendant un certain temps ça non ? surtout si la clef est pas bien rapide
  12. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    dans sa signature
  13. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    Bon, de mon côté j'ai donc fait une clef en 4.056 , merci Jojo et j'ai pu faire un recover direct dans cette version, puis passage direct en 4.110 puis restore de mon backup. Ca semble marcher mais du coup je me retape tous mes modifs de lua de compatibilité 3->4 que j'avais pas backuppé comme un couillon... je suis revenu à mon point de départ à peu de choses près, sauf que je ne referai pas le wizard pour passer sur fibaroID tout de suite.. je me demande si ce n'est pas le fait d'avoir créé un user nommé admin en plus du superuser email ( pour la compatibilité des api) qui a foutu la merde... (sachant que si c'est le cas, isl devraient l'empêcher)
  14. biboun

    HC2 & HCL - Version 4.110 - Stable - 04/01/2017

    Je comprend bien, mais je sais que si on en passe pas par 4.100 ça va merder, et pour ne pas sauter direct sur 4.110, à part le faire en ssh ( ce que m'avait fait le support la semaine derniere) je ne vois pas d'autre option. qqun peut me filer une autre methode pour chopper ce foutu pass root ? (je vais rien casser ça fait 20 ans que ej bouffe du bash)
×