Aller au contenu

Controle volets roulants depuis tableau electrique


Messages recommandés

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien…

J’aimerai pouvoir piloter un maximum de mon installation via le tableau électrique.
J’ai bien vu qu’il y avait des télérupteurs connectés.

Quelle serait la configuration idéale pour piloter mes volets roulants à distance donc depuis un télérupteur connecté sur le tableau electrique ?

 

L'idée étant de minimiser la diffusion d'ondes partout dans la maison...

 

Je vous serai très reconnaissant de m’apporter une vision sur cette faisabilité,
Merci à tous,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Depuis le tableau et en filaire, tu n'as pas 36 solutions.

Il y en a 2 qui me viennent à l'esprit :

- KNX (standard "roi" de la domotique, ouvert et multi-constructeurs) => ultra fiable, cher, complexe. Adapté à la domotisation totale d'une maison neuve... Pas adapté à la domotisation partielle (tu ne parles que des volets roulants, donc je pense que KNX n'est pas pour toi)

- GCE IPX800 => probablement quasiment aussi fiable, plus économique, moins complexe

 

J'aimerais bien savoir de quel télérupteur connecté tu parles... un truc propriétaire ?

Évite les solutions filaires Legrand, c'est du tout propriétaire (et en voie d'abandon il me semble)
Sauf récemment, depuis l’acquisition de Netatmo, ils proposent une solution ouverte à base de Zigbee, mais donc pas pour toi puisque ce n'est pas du filaire (Zigbee = ondes radios à 2.4 GHz, comme le Wi-Fi et le Bluetooth)

 

PS : ici c'est un forum fortement orienté Fibaro, donc Z-Wave, donc sans-fil. Même si on est ouvert à toute discussion et tous protocoles, ce n'est pas là que tu trouveras les spécialistes du filaire, car on est tous convaincus du bien fondé du Z-Wave. J'ai un peu de mal à comprendre ta démarche...

 

Modifié par Lazer
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup d'avoir pris de ton temps de vie pour me répondre.

Je vais prendre le temps de découvrir le IPX800 V4 qui m'a l'air trés pertinent :)

Mais je ne comprends pas comment il peut actionner le volet roulant. Il faut que je regarde la doc.

 

Le concept est simple. J'adhére 100% au zwave et je soushaite d'ailleurs basé mon installation domotique sur la box multiproto JEEDOM.

Mais afin d'éviter de mettre des modules connectés dans toutes les prises de toutes les pièces de ma maison, je souhaiterai mettre des télérupteurs connectés sur mon tableau electrique et une box proche du tableau qui les piloterait.

 

Pour répondre à ta question, il y a quelques télérupteurs que j'ai noté :
Shelly4pro
Sonoff
Télérupteur Legrand compatibles jeedom

 

Par exemple pour les lampes de ma maison je vais missionner l’électricien pour faire un tableau électrique propre afin que je puisse par exemple commandé tout le plafonnier LED du salon.
De la un télérupteur connecté pilotable jeedom me permettra d'allumer ou éteindre le plafonnier. Aussi la commande de mon smartphone ira à la box puis au tableau electrique.

 

Je pense ainsi m'éviter un max d'ondes qui traversent la maison. Ai je tord ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pardon, mais.... oui tu as tord :P

Aucune méchanceté là dedans, mais je pense que tu n'as pas compris la propagation des ondes, ni du Wi-Fi, ni du Z-Wave.

 

Wi-Fi : émission continue d'ondes relativement puissantes, afin de porter le plus loin possible. C'est un protocole très bavard, qui émet très souvent des trames. Rares sont les appareils à se mettre en sommeil (la station météo Netatmo le fait, elle se réveille toutes le 10 minutes, c'est une exception)

Z-Wave : émission d'ondes ultra faible, d'un rapport environ 100 fois inférieur au Wi-Fi. Avec 2 bénéfices : réduction de la consommation électrique du module, et surtout moins d'ondes reçues par le corps humain. C'est un protocole radio qui est clairement orienté pour le bien être à domicile, ce que n'est pas le Wi-Fi.

Pour que cela fonctionne, le réseau Z-Wave est maillé, donc chaque module émet très peu fort (et un très court instant), et si le signal ne parvient pas à destination, les autres modules font office de "répéteur" (en réalité ils agissent plus comme un "routeur") afin de propager le module au module suivant. De bond on bond, la trame atteint sa destination.

Par conséquent un réseau Z-Wave qui serait centré dans le tableau, serait contre productif, car tous les modules groupés ensembles ne créeraient pas un réseau maillé à travers toute la maison.... et le module unique situé un peu trop loin serait bien en peine de joindre le tableau, trop éloigné, sans routeur entre les 2 pour relayer le signal.

 

Comme tu le vois, le Z-Wave c'est tout l'inverse du Wi-Fi.

Sais-tu que dans les avions, ils pratiquent le Wi-Fi un peu à la manière du Z-Wave ? En installant une borne Wi-Fi sous chaque rangée de siège, afin de limiter la puissance d'émissions, donc les perturbations potentielles des instruments de navigation.

En 3G/4G/5G également, puisque tu peux installer une Femtocell à ton domicile, afin de permettre à ton téléphone d'émettre moins fort pour joindre l'antenne.

De façon générale, plus l'antenne est proche, plus le signal radio est faible.. Donc gain de consommation électrique et impact moindre sur le corps humain (même si aucune étude n'a pu prouver l'impact négatif des ondes radio sur le corps humain, mais c'est un peu un débat sans fin....)

Note au passage que les associations comme Robin des toits sont des abrutis finis (j'assume mes propos) qui n'ont rien compris, car ils demandent le retrait des antennes relais, ayant pour conséquence que le téléphopne que l'on porte sur nous (oreille, poches, couilles...) doivent émettre très largement plus fort pour joindre une antenne plus éloignée.

Bref, les ondes radios sont un sujet extrêmement méconnu du grand public, et certains complotistes ignares font tout leur possible pour empirer le niveau de connaissance global du sujet.

 

Revenons au cœur de la discussion... si je te dis tout ça, c'est parce que tu parles de modules utilisant le Wi-Fi (les Shelly et Sonoff). Donc ces modules là vont émettre à fond, comme tout appareil Wi-Fi classique, donc 100x plus fort que son équivalent Z-Wave.

 

Voilà l'incohérence.

 

Je comprends parfaitement qu'on soit méfiant vis à vis des ondes radios (ce n'est pas parce qu'aucune étude n'a pu démontrer leur effet néfaste qu'elles n'en ont pas), mais mon propos est justement de mieux connaitre la propagation des ondes pour limiter les risques.

Le Z-Wave répond parfaitement à cette problématique si on distribue correctement les modules à travers toute la maison, pour un maillage parfait.

Chez moi je couvre ma maison, mon garage, mon jardin sur 500m² jusqu'au portail, et même un puits enterré au fond du jardin, sans aucun souci en Z-Wave. La technologie est fiable et fonctionne parfaitement.

 

A l'inverse, une domotique qui serait basée sur trop de protocoles différents (IPX800, Z-Wave, Zigbee et Wi-Fi), pourrait présenter un dysfonctionnement des quelques modules en Z-Wave, car ils n'auraient pas le maillage suffisant pour relayer les trames correctement.

Donc méfiance, si tu veux mettre du Z-Wave, il faut en mettre suffisament (plusieurs dizaines de modules alimentés sur secteurs (car je ne l'ai pas encore dit, mais les modules sur batterie ne participent pas au maillage)), ou alors aucun.

 

Les modules Wi-Fi que tu as cités fonctionnent très bien, ils sont très à la mode car vraiment pas cher (largement moins que leur équivalent Z-Wave), mais... ils dépendent du Wi-Fi justement.

 

Ah oui, et précisons au cas où ça ne serait pas clair, que pour les équipements Wi-Fi grand publics (donc les box de nos opérateurs Internet, les modules domotiques, et tous les appareils connectés que l'on achète) n'ont pas la capacité de moduler leur puissance d'émission. Donc que tu les installes cote à cote dans l'armoire technique, ou aux 2 extrémités de la maison, le résultat sera le même : tant le point d'accès Wi-Fi que l'appareil connecté dessus émettront au maximum de leur puissance... le rayonnement étant omnidirectionnel, tous les habitants de la maison le receront de la même façon.

 

Donc si ton premier critère dans le choix de ta domotique c'est de limiter les ondes radios, je te suggère de choisir une technologie 100% filaire (comme dit : IPX800, KNX), ou alors 100% Z-Wave.

Mais le Wi-Fi n'est vraiment pas une bonne idée.

 

J'enfonce le clou : plus la fréquence est faible, plus les ondes traversent facilement la matière (notamment le béton des murs). Le Z-wave est à 868 MHz. Le Wi-Fi est à 2.4 (ou pire 5 GHz) donc il a besoin de plus de puissance pour parcourir la même distance. Dans le futur, la norme Wi-Fi 6 prévoit l'utilisation du 6 GHz, puis plus tard de ce qu'on appelle la bande millimétrique à ... 60 GHz !!! ça va faire mal. Donc soit les études avaient raison et les ondes radio n'ont aucun effet sur le corps humain, soit il y aura un énorme problème sanitaire. Qui vivra verra :)

 

  • Like 3
  • Thanks 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

MERCI INFINIMENT pour tes lumiéres. Je pense que ces derniéres en éclaireront plus d'un.
Aprés vérifications de tes dires (ne le prends pas personnellement mais comme une preuve de non abrutisme de ma part), je vais réorienter mon installation pour du 100% z wave.

 

J'en reviens donc à ma demande initiale.
La meilleure solution sera donc d'intégrer un module zwave dans l'interrupteur de commande de chaque volets roulants et de mapper celui-ci dans l'interface JEEDOM pour controle.

 

J'ai juste ?

Si oui, je vais positionner des modules zwave pour chaque chaine ou périphérique que je souhaite controler (lumiéres, etc)
Ce qui améliorera la portée de mon réseau puisque chaque module fait office de relais.


Tout juste ?
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui parfait ça :)

 

Un micro-module derrière chaque interrupteur répartis dans toute la maison, te feront un maillage optimal, donc un parfait fonctionnement du réseau.

Cela a plusieurs avantages :

- n'importe quel électricien (non-domoticien par définition) peut installer ton électricité, car cela ne modifie pas le câblage. Il faudra uniquement (et c'est important) lui préciser d'amener le neutre derrière chaque interrupteur (impératif pour les volets, fortement conseillé pour les lumières). Il ne te restera qu'à brancher les modules (sauf si l'électricien sait le faire, mais c'est plus rare)

- tu peux installer les interrupteurs de ton choix, peut importe la maque (Legrand, Schneider, etc etc) pour uniformiser le design de ta maison

- les boutons de interrupteur fonctionnent normalement, un invité ne sera pas surpris

- le contrôle local via l'interrupteur reste fonctionnel même si le contrôleur domotique (Jeedom) est en panne

- en cas de déménagement/revente à quelqu'un qui ne veut pas de domotique, le démontage sera rapide

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...