Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour,

 

Comme évoqué dans la présentation, voici le topic dédié au projet de domotique 12V.

 

I. L'origine du projet

Au départ le but était plutôt simple, pouvoir éteindre tous les éclairages en pressant 1 bouton, pouvoir gérer des ambiances lumineuses mêlant rubans led en éclairage indirect et spot led en éclairage direct.

Je me suis d'abord orienté vers le DMX512

Puis l'idée de faire pareil avec des rideaux occultant motorisés est venue. Ne voulant pas une solution centralisée (beaucoup de câbles à passer) je suis parti sur des petites cartes relais sur bus RS485/Modbus et boutons poussoirs pour une commande manuelle.

Les modules DMX pour ruban led RGB(W) sont faciles à trouver et les Id DMX sont configurables. Le problème c'était les boutons de commande, à l'époque pas d'Id configurable (ça a changé entre temps) et il faut aussi commander les modules RS485 des stores donc il faut développer un proxy DMX à base d'arduino. C'est bien on peut faire ce qu'on veut mais on réinvente un peu la roue... N'en étant qu'au début du projet, j'ai laissé mariner l'idée.

dmx-led-rgb.jpgdx4_touch_panel_wall_mount__1.pngHTB1iK0plHSYBuNjSspfq6AZCpXa3.jpg

 

II. L'existant

Sur les RV américains (recreational vehicles), ils ont un système à base de bus RV-C en CAN mais les alimentations sont centralisées et c'est quasi impossible à trouver en seconde monte, qui plus est en Europe.

wiring-panel-switches.jpgwriing-control-panel.jpg

 

 

Une société Néerlandaise a développer un boitier de commande à distance mais sans aucune "intelligence" et les fonctions sont limitées.
xb6mqda4-5ugvpsunit-mirror.jpg

 

 

Et puis un jour....

Je suis tombé là dessus :

1962364497_smartswitch.jpg.3d2abef23a090ed40d51b35f30b69d93.jpg

Sur la base d'un module Fibaro RGBW monté dans un boitier genre euFIX d'Eutonomy.
Il y a une sortie qui reste PWM et les 3 autres sont épaulées par un relais suivant la fonction requise.

Et voilà comment j'en suis arrivé là.

 

A suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum, curieux de suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une remarque, as-tu bien pris en compte la consommation relativement importante de la domotique en générale, et des modules Z-Wave en particulier ?

1W par ci, 1W par là, ça peut finir par tirer pas mal d'Ah sur ta (tes ?) batteries. A prendre en compte si tu ne veux pas te retrouver avec le car en panne un matin.
Et le Z-Wave n'est pas fait pour être coupé régulièrement, donc tu peux l'éteindre totalement pendant les périodes à la maison, mais dès que tu seras en itinérance, il faut calculer pour que la domotique soit connectée 24/7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est compté. L'énergie n'est jamais infinie mais les installations qu'on peut mettre dans un PL aménagé ressemblent plus à de l'autoconsommation d'une maison qu'un camping car "classique" VL.

2kWc de panneaux solaire et 10kWh de stockage sont facilement réalisable (on voit couramment 1kWc de solaire et 5kWh de stockage). De plus, pas de piscine ni de jardin ou porte de garage à domotiser et le nombre de pièces est limité. Le nombre de modules total devrait rester raisonnable et une HCL c'est donné pour 2.5W (à voir en vrai) Pour comparaison un onduleur 3kVA à vide c'est déjà 20W de conso.

 

 

Alors pourquoi rester en 12V au lieu de tout mettre en 230V ?

D'une part ce serait dommage de passer par le 230 pour retransformer après en 12V,

d'autre part, si on veut tirer parti du "mode recherche" de l'onduleur (la conso à vide passe à 4W) il faut que toutes les consommations de fond soient en 12V (box internet et domotique, lumières, chargeurs USB, etc.) L'onduleur ne repassant en "normal" que lorsqu'il y a vraiment besoin (électroménager)

 

PS: Dommage d'avoir passé le sujet dans éclairage car si au début l'idée c'était juste l'éclairage, ça s'est sacrément étoffé depuis ;) La gestion de l'énergie justement devient une part importante du projet, le premier message n'est que l'introduction.

Modifié par Offtaps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK, mais du coup ça va être ta résidence principale ? Ou c'est vraiment juste pour les voyages ?

 

Je suis d'accord, le 230V n'est pas pertinent, avec toutes les pertes lors des conversions.

Mais ne serait-ce pas plus pertinent encore de passer en 24V DC ? Tous les éclairages LED existent en 24V (je ne pose que ça chez moi, pas de 12V), ça permet plus de puissance, donc un meilleur éclairage, sans augmenter la section des câbles, surtout sur de grande longueur.... donc cout (et poids) inférieur.

Et à partir du 24V avec des convertisseurs DC/DC tu peux descendre à 12 et 5V pour les équipements qui le nécessitent (USB, etc)

 

Ton sujet est dans éclairage car il ne traite que... d'éclairage !

 

Tu peux créer un sujet dans mes installations domotique pour présenter ton installation de façon plus générale, entre les panneaux, les onduleurs, les batteries, le circuit électrique, etc il y a effectivement pas mal de sujets à aborder.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

III. Du smart switch australien à Fibaro

Me voici donc intrigué par ce mystérieux module noir en photo ci-dessus qui permet de gérer 4 entrées et 4 sorties. La société qui commercialise ce "smart switch" (à un prix exorbitant soit dit en passant...) ne dévoile pas grand chose sur le fonctionnement mais voici les fonctions annoncées :

AUCUNE programmation requise:
- Installation prête à l'emploi
- Peut être ajouté à des modules supplémentaires à une date ultérieure
- Forfait abordable d'environ 300 $ au détail pour Switch et SmartI/O et Wireless Ready.
Le panneau de contrôle Easy Touch rétroéclairé:
- Commutateur 4 canaux
- La LED rétroéclairée s'allume lorsque la sortie est activée (pas seulement parce qu'elle est touchée)
- Assombrit les lumières LED et maintient la valeur dimmable en mémoire afin que lorsque la lumière est rallumée, elle revient à la dernière position de mémoire dimmable.
- Peut avoir plusieurs panneaux de contrôle pour un ensemble d'appareils (par exemple: lit et dans la cuisine)

Parfait !

En cherchant sur le site je tombe sur cette image où on peut lire la référence du module Fibaro.

SWMS-04MLED.jpg?20200707030729

C'est là que je découvre le Z-wave et Fibaro.

Il va falloir faire la programmation sois même et développer une carte E/S mais c'est rien comparer à la solution de départ.

 

IV. L'éclairage et plus encore

Plus je découvre les modules, plus j'en trouve des applications pour mon projet. De quoi commander l'éclairage (la base) mais aussi les stores, la pompe à eau, récupérer l'info contact mis et veilleuses du porteur (on y reviendra) mais aussi la liaison avec le système Victron (onduleur chargeur Multiplus, régulateur solaire, Venus GX), surveiller la température du frigo, congélateur et aussi gérer les priorités et consommation d'énergie. L’électroménager tourne en journée quand il y a du soleil, à l'eau froide si suffisamment d'électricité ou à l'eau chaude (chaudière gaz ou gasoil à définir + ballon nautique à récupération) sinon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui donc c'est le classique module RGBW.

Il peut fonctionner de 2 façon :

- piloter un ruban LED en RGB ou RDGW, c'est à dire avec 3 couleurs + blanc optionel pour produire une infinité de nuance

- piloter 4 canaux individuels de LED mono-couleur (blanc en général), avec variation lumineuse (si les LED le supportent)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Lazer a dit :

OK, mais du coup ça va être ta résidence principale ? Ou c'est vraiment juste pour les voyages ?

Probablement les 2 ; long voyage.

Pour les périodes de non utilisation, c'est prévu aussi, il y aura juste un système de surveillance : 4G+alarme+caméra. La domotique sera très probablement arrêtée dans ces phases mais sinon c'est prévu de tourner H24. Peut-être une remise en route à distance via une sortie aux de l'alarme (je viens d'avoir l'idée, à creuser)

En tout cas c'est pas pour juste partir en week-end.

 

 

il y a 28 minutes, Lazer a dit :

Je suis d'accord, le 230V n'est pas pertinent, avec toutes les pertes lors des conversions.

Mais ne serait-ce pas plus pertinent encore de passer en 24V DC ? Tous les éclairages LED existent en 24V (je ne pose que ça chez moi, pas de 12V), ça permet plus de puissance, donc un meilleur éclairage, sans augmenter la section des câbles, surtout sur de grande longueur.... donc cout (et poids) inférieur.

Et à partir du 24V avec des convertisseurs DC/DC tu peux descendre à 12 et 5V pour les équipements qui le nécessitent (USB, etc)

Il y aura 2 tensions de stockage (et donc 2 systèmes électriques) :

- 48V en lithium pour l'onduleur

- 12V en Gel pour les consos de fond.

 

Le lithium n'aimant rester à 100% pendant de longue périodes contrairement au Gel, il est prévu d'arrêter le système 48V pendant l'hivernage. On garde le 12V pour la surveillance (évoqué ci-dessus)

 

Pourquoi pas en 24V ?

Parce qu'a part les leds, tout le reste est en 12V.

 

Mais le porteur est en 24V, du coup il faut faire cohabiter 3 tensions continues et une alternative. Mais tout ça on va en reparler

 

il y a 28 minutes, Lazer a dit :

Ton sujet est dans éclairage car il ne traite que... d'éclairage !

ça vient, ça vient 

j'ai que 2 mains ^_^

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Lazer a dit :

donc c'est le classique module RGBW.

Oui mais il a été détourné de sa fonction première en ajoutant des relais.

 

ça permet de commander 4 canaux là ou il faudrait 2 modules classiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

V. Le vif du sujet

Passons sur l'éclairage des pièces qui est trivial. Finalement il y a un peu à dire

Juste un mot sur les interrupteurs. J'ai pris sur ali quelques modèles ci-dessous à 2/4/6 contacts. La led d'état sera branchée sur la sortie correspondante, le fonctionnement ressemble furieusement à la description du smart switch australien. Reste à les faire graver au laser avec des logos perso, ils sont arrivés sans le logo ampoule.

Kincony-1-2-3-4-Gang-Voie-86EU-Mur-Bascule-R-initialiser-Commutateur-Momentan-de-Bouton.jpgKincony-1-2-3-4-Gang-Voie-86EU-Mur-Bascule-R-initialiser-Commutateur-Momentan-de-Bouton.jpg

Je compte donc au moins 1 module par pièce (au moins 3 ou 4 pour le salon) ce qui permet de commander selon les cas

- éclairage principal

- éclairage ambiance

- éclairage des marches/du couloir

- liseuses

- etc.

Les différents interrupteurs seront placés aux endroits stratégiques et il suffit de câbler inter et led d'état en parallèle pour multiplier les points de commande.

 

 

 

Sur le tableau de commande d'un camping car classique il y a quelques fonctions de base :

- Inter général lumières

- Inter auxiliaires (prises 12V, chargeurs USB, télé)

- Pompe à eau

- Eclairage extérieur (qui doit absolument se couper quand on démarre le moteur)

- Niveaux d'eau propre, eaux usées.

C'est à peu près tout, il peut y avoir aussi d'autres fonctions comme position de l'inverseur gaz automatique, températures ext/int mais rien "d'important".

En utilisant le module 4E/4S (appelons le comme ça) ça fait le job. (il faudra bien peaufiner la programmation pour supprimer la fonction dimmer)

 

Pour l'interface avec le car (24V) j'ai prévu un FGS-224

ça me permet de récupérer l'info contact mis et l'info veilleuses allumées

La sortie correspondant au contact n'est pour l'instant pas utilisée, la sortie veilleuse est branchée sur les veilleuses (le module s'intercale entre)

Ce qui permet de déclencher 2 scénarios :

- contact mis : On vérifie que tout est ok pour partir ; portes de soute verrouillées, store banne extérieur rentré, marche pied rentré, tiroirs verrouillés, etc. et on commande si besoin

- veilleuses mise : éclairage d'ambiance roulage de nuit

La sortie veilleuse permet un follow-me-home (les veilleuses suffisent ; éclairage périphérique). Sans cette fonction, un FGBS-222 aurait suffit

 

Pour la commande des stores occultant intérieurs, la motorisation étant 12V, les modules Qubino ZMNHOD1 feront l'affaire

 

Bien qu'il existe des stores banne de camping car à motorisation 12V, les dimensions sont "ridicules" face à la taille de l'engin (12m)

J'utiliserais donc un store classique en coffre de 7m par x.x m  ou 2 stores (à définir). La commande se fera par un module FGR-223

Pour la fixation, il y aura une galerie sur mesure qui assurera aussi le support des panneaux solaires.

 

 

A suivre

Modifié par Offtaps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VI. Le chauffage

Pour le chauffage, j'ai choisis un chauffage central à circulation d'eau sur des radiateurs périphériques et peut-être un plancher chauffant.

M48202_2_popup.jpgschema.jpg

Les radiateurs seront récupéré du car.

Tout le circuit est en série, on gère les zones avec des bypass.

Le circuit basse température pour le plancher sera bien sûr séparé.

 

Pour la chaudière, 2 grandes solutions : gaz ou gasoil

 

En chaudière gaz, il n'y a pas le choix, c'est du Alde, matériel spécifique CC. C'est plutôt bien foutu, il y a même une loi d'eau. Associé à une cuve GPL de 120L ça laisse une grande autonomie.

Le tableau de commande dispose d'un port série pour modifier les paramètres ; température de consigne, vitesse du circulateur, etc.

A la base c'est pour un module de commande par SMS via une application. Problème ce n'est plus commercialisé car remplacé par le système iNet de Truma sur réseau LIN ou TIN (implémentation spécifique Truma)

Je n'ai pas trouvé le protocole sur le net, des infos sur des forums finnois (merci google). Faudra faire du reverse engineering... (ou pas).

 

En chaudière gasoil, il y a plus de choix : Webasto, Eberspaecher, Planar

Le point commun c'est qu'on gère juste la mise en route et l'arrêt. Pas grand chose à signaler.

 

Alde ou pas, une simple mise en route en fonction de la température extérieure devrait aller et on gère le reste avec les bypass de zone.

Je n'ai pas beaucoup avancé sur le sujet mais des thermostats 3 voies et des têtes thermostatiques Eurotronic ou Aeotec et ça devrait le faire.

 

Tout le système chaudière et circulateurs fonctionne en 12V.

 

VII. Eau chaude

C'est un chauffe eau "nautique" : Un cumulus de 60 ou 75L avec un serpentin échangeur et une résistance chauffante de 750W.

On peut soit récupérer les calories du moteur quand on roule, soit utiliser la chaudière, soit la résistance chauffante en fonction de l'énergie disponible.

Le jeu de vanne est récupéré du car (commande pneumatique)

Le circuit de distribution d'eau chaude n'est pas en étoile comme l'eau froide mais sur une boucle et avec une pompe. ça permet d'avoir de l'eau chaude instantanément aux robinets.

schema-bouclage-sanitaire-boucle-ecs.gif ça sera intéressant de commander la pompe de circulation au bon moment. détecteur de présence et planning.

 

 

Alimentation en eau chaude de l'électroménager.

En hiver quand l'énergie électrique est comptée, j’alimente lave linge et lave vaisselle directement en eau chaude via un robinet thermostatique. Avec le bouclage ci-dessus, la cuve se remplie d'eau à la bonne température et la résistance de chauffage ne fonctionne pratiquement pas.

 

 

VIII. Pompe à chaleur/Clim

J'ai aussi prévu une clim, réversible mais c'est plutôt l'été qu'on dispose d'un max d'énergie solaire.

C'est une Daikin monosplit gainable.

L'unité extérieure prend la place de l'ancien condenseur (énorme)

L'unité intérieure et la gaine de distribution sont sur le côté gauche en haut tout le long du car.

La régulation se fait grâce à des papillons motorisés commandés par des thermostats de zone.

Faudra affiner tout ça le moment venu.

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah dis donc :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui impressionnant.

C'est combien de temps de travaux, entre la conception, et la réalisation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la conception, c'est pratiquement mon seul loisir ces 5 dernières années. Je suis expat depuis 7 ans dans une région plutôt reculée (à 12km du centre géographique de l'Afrique) et pas grand chose à bricoler alors plutôt que d'user les tabourets du bar du club, je m’occupe l'esprit. Heureusement qu'on a internet (VSAT et 2G puis 4G en décembre 2019) pour se documenter.

 

Pour la réalisation, faut compter 6 mois à temps plein pour arriver à 90% (et 6 mois supplémentaires pour les 90% restants :rolleyes:)

Un camion caisse ou encore mieux caisse frigo est beaucoup plus facile et rapide à aménager. Tout est arrondi ou penché dans un car mais ça n'a pas le même look. Et puis démonter tout l'intérieur prend déjà un certain temps. 

 

Ce que j'aime bien c'est qu'on touche à tout un tas de corps de métier. C'est très enrichissant, c'est déjà toute une aventure avant même de pouvoir s'en servir.

 

Je n'ai pas encore acheté le car, j'attend le dernier moment avant de commencer les travaux. N'étant en France que 2 mois par an, peu d'intérêt à laisser pourrir un véhicule au fond du jardin pour y consacrer quelques heures tout les 6 mois. Je pense rentrer en France définitivement d'ici 3 ans et attaquer à ce moment là.

 

Prochain post, l’énergie électrique à bord :yes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien bravo :60:

Hâte de suivre la suite

 

Mais vu que tu sembles te planquer au Wakanda, pense à ramener un peu de Vibranium pour renforcer ton engin :98:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×