Aller au contenu
Lazer

Mon installation photovoltaïque en autoconsommation

Recommended Posts

Voici le schéma j'ai juste un truc que je comprends pas pourquoi 2 câble de terre qui partes de l onduleur 750227bf1157ccaefa18e9fddffbbd23.jpg64775beca9574eef956d4f3affa183bd.jpg

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils séparent la terre des panneaux et celle de l onduleur. Intérêt... peut être la foudre, pour éviter de traverser l onduleur. Mais bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nico a dit :

Oui oki, on est d'accord, c'est à retirer quand on mets le routeur du cumulus en place. Tu peux tout de même garder les 2 pinces pour la stat et juste désactiver la fonction de zero injection ou ce n'est pas possible ? 

Oui bien sûr tu peux avoir les 2 pinces juste pour le monitoring sans aucun souci.

Et tu peux aussi mettre une pince branchée sur un IPX800 ou un EDRT2 en plus, si ça te fait plaisir.

Tant que tu ne fais que mesurer, sans agir, c'est sans impact.

 

Par contre attention, le routeur du ballon, il va aligner sa puissance sur le surplus disponible.

Mais si le ballon est chaud à mi-journée, et bien.... l'installation va injecter tout l'après-midi. C'est ce qui se passe chez moi en ce moment.

Et tu ne peux pas programmer le zéro-injection conditionnel. Ou alors il faudrait le faire par domotique, dynamiquement, en attaquant l'API en direct.

C'est envisageable.

 

il y a une heure, Nico a dit :

Sinon pour revenir sur la discussion, en Allemagne cela fonctionne parfaitement, et sans domotique. Un des principes est déjà de faire tout simplement poser 1-2-3 panneaux, ce qui permet d'être forcément rentable vu que tu es sûr d'autoconsommer une grosse partie (Hormis bien entendu des maisons qui ne consomme rien car les gens ne veulent aucun appareil électrique etc). Mais sinon la maison de Mr. tout le monde consommera toujours ce que vont produire en gros 2 panneaux. Si chacun des 36 millions de ménage faisait ça, ce serait juste déjà énorme.

Absolument, mais ce n'est pas propre à l'Allemagne du coup.

D'ailleurs on en avait parlé avec mprinfo, j'avais très clairement dit que la meilleure rentabilité (donc taux d'autoconsommation élevé) était atteint avec de petites puissances installées.

Sauf que... les gains sont limités, très limités même.

Si on veut économiser plus sur sa consommation annuelle, il faut investir beaucoup... mais c'est moins rentable. Comprendre : c'est plus long à rentabiliser.

C'est à peu près pareil pour tout investissement, les gains sont proportionnels aux sommes investies, mais le risque augmente avec.

 

Si chaque ménage posait 2 ou 3 panneaux, ça serait une révolution :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ils séparent la terre des panneaux et celle de l onduleur. Intérêt... peut être la foudre, pour éviter de traverser l onduleur. Mais bon...
Oui ça je comprends
Par contre tu as 2 fils de terre branché sur l onduleur
1 avec le câble 3g6 et un appart

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non 1 seul fil de terre

 

Celui avec le câble 3G6 tu ne le branches pas.

Celui qui doit être branché, c'est le câble de terre 6mm² à part.

 

Cherche pas à comprendre la logique.... je ne sait pas trop d'où sort cette règle, les voies du Consuel sont impénétrables :ph34r:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci
Pour le différentiel je dois prendre un AC ?

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu importe pour le différentiel, la norme n'impose pas de type particulier (j'ai cherché, rien trouvé).

Si tu mets du HPI c'est mieux, mais tellement cher, et surtout inutile, donc tu mets le moins cher, type A ou AC, mais qui est en stock surtout, en ce moment c'est pas toujours gagné.

Il faut évidemment du 30 mA, et 40A.

 

Pour le disjoncteur, du 20A ou 25A normalement (et non pas du 32A comme tu le demandais plus haut)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re,

 

A mais la partie ERDT2 est prévu de toute façon, comme dis moi tout est en place depuis longtemps, fallait juste le temps de lancer tout ça. Mon câble est même en attente depuis 5 ans :)

Ensuite mon cumulus, je n'ai pas ton souci Lazer, car moi mon cumulus se vide déjà automatiquement dans la piscine pour la chauffer, c'est le principe de fonctionnement de base de mon chauffage de la piscine, que j'applique exactement de la même façon avec mon panneaux ECS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peu importe pour le différentiel, la norme n'impose pas de type particulier (j'ai cherché, rien trouvé).

Si tu mets du HPI c'est mieux, mais tellement cher, et surtout inutile, donc tu met le moins cher, type A ou AC, mais qui est en stock surtout, en ce moment c'est pas toujours gagné.

Il faut évidemment du 30 mA, et 40A.

 

Pour le disjoncteur, du 20A ou 25A normalement (et non pas du 32A comme tu le demandais plus haut)

Merci pour ces informations

Mon onduleur est un 5kw donc 21A

Chez oscaro ils me conseillent 25 ou 32

Je vais mettre un 25a

Je dois mettre un coffret à côté de l onduleur ou je peux aller directement au tableau

J'ai 4 différentiel dans mon tableau

a86f8f5d3c57f1ae89d1c6bb40977c43.jpg

 

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK donc 25A pour le disjoncteur c'est bon.

 

Tu peux te mettre dans ton tableau, si et seulement si tu as de la place disponible... ce qui n'est pas le cas du tableau que tu as montré.

Et interdiction d'utiliser un différentiel existant, c'est impérativement un différentiel et un disjoncteur dédié pour l'installation photovoltaïque. Regarde les schémas d'Oscaro, ils sont clairs.

 

 

@Nico ah oui en effet, donc pas de souci, tu peux chauffer le ballon à l'infini, c'est top ça, car ça te garantie un taux d'autoconsommation de 100% et par conséquent zéro-injection :60:

 

Modifié par Lazer
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Christophe
Il y a un peu de place car certains disjoncteur ne sont pas utilisés
Je vais faire un branchement provisoire ce week-end si j'ai le temps et je mettrai au propre lorsque je vais refaire mon électricité au rdc
La je dois terminer ma terrasse car je coule la Chappe la semaine prochaine

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exactement. C'est pour ça que dans le poolhouse j'avais tout prévu pour ça, orientation du toit et angle, câble dédié pour le solaire qui repart au tableau principale, second ballon tampon eau chaude avec emplacement résistance électrique, ballon relié au ballon principale avec du coup dans le pool house son propre circulateur (Ce qui permet de tourner en circuit fermé entre l'échangeur de la piscine et le petit ballon du local sans passer par le gros dans la maison et en même temps d'active le chauffage venant du gros ballon par les panneaux ECS par phase). Et quand plus de piscine, c'est qu'il commence à faire moche, donc là le petit ballon va chauffer et pousser sa chaleur vers le gros ballon de la maison pour l'ECS et le chauffage.

 

Je ferai un schéma quand tout sera terminé, mais normalement ce sera 100% d'autoconsommation utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau record aujourd'hui, à 31.1 kWh.

Mon sapin est toujours présent, j'estime que l'impact de son sombre est une diminution de 10% de ma production.

Pas gênant pour l'instant, vu tout ce que je ne consomme pas tout en cette belle saison.

 

large.Synthese_enphase_2022-05-11.png.f3a25621b126850fdfce1371f3453984.png

 

 

Depuis quelques jours j'ai constaté que mon pic de puissance maxi en milieu de journée baisse un peu, malgré que le soleil soit de plus en plus haut (donc se rapproche de la perpendiculaire des panneaux).

Je montais à 4200W il y a quelques jours, et aujourd'hui ça a plafonné à 3900 W, pourtant le soleil était radieux avec ciel bleu.

 

Après réflexion, c'est normal, c'est l'impact de la chaleur, qui diminue le rendement des panneaux (26° à l'ombre, donc bien plus sur les panneaux)

C'était parfaitement prévu par les simulations PVGIS, qui montrent bien qu'on a plus puissance en avril que durant l'été, à cause de la chaleur.

(cela dit on produit plus en été, car les jours sont plus longs)

J'avais oublié ce point important.

 

Je me demande bien combien j'aurai lors des grosses canicules à 40°C, mais surement beaucoup moins, ça sera intéressant à observer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Record chez moi aussi 23kw

Envoyé de mon BLA-L29 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau record aussi aujourd'hui, 32,88 kWh :)

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On voie bien que le fait d'être dans le sud a sont importance

Je suis en ce moment a 24Kw/h de production avec seulement 2,9 Kwc de panneaux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça c'est clair !

C'est pas pour rien qu'historiquement la quasi totalité des installations photovoltaïques en France ont été faites dans le sud.

50% en plus, ça fait une sacrée différence.

 

ensoleillement_france.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×